Yoshihito Yoshida: la flèche japonaise
Auteur:
Hinato
Publié le: 13/06/2013


Il fait parti de ces ailiers japonais qui ont marqué son époque. Je veux bien sûr parler d'un certain Yoshihito Yoshida. Né le 16 février 1969 dans la ville d'Oga (préfecture d'Akita), dans le nord du Japon. Le jeune Yoshihito débute au lycée de sa ville, Akita Technical High School HS. Petit gabaris mais extrêmement vif et rapide, le jeune ailier est alors recruté par la prestigieuse université de Meiji Univ.. Yoshihito cartonne très vite avec les violets et blancs. Ses performances lui valent d'être appelé un an plus tard en sélection par le sélectionneur des Cherry Blossoms de l'époque, Hiroshi Hibino. Le 1er octobre 1988, Yoshihito Yoshida fête sa première sélection à tout juste 19 ans avec le Japon, face à l'université d'Oxford, au Chichibunomiya Stadium de Tokyo. Les japonais s'inclinent sur le score de 23 à 12. Il faudra attendre le 19 novembre 1988 pour voir le jeune ailier inscrire le premier essai de sa carrière internationale, lors d'une défaite face à la Corée du sud (13-17).

1518186802-547-sub-2094e3cf29d05b064-02357464.jpg
Yoshihito Yoshida inscrit le premier essai du match sur un exploit personnel lors de la victoire face à l'Ecosse XV

Sur le plan national, Yoshihiko remporte son premier titre national universitaire en 1989, en faisant match nul en finale face à Daito Bunka. Avec les Cherry Blossoms, le joueur de Meiji Univ. est en plein boom et le 28 mai 1989, il inscrit sur un exploit personnel, l'un des cinq essais de la victoire historique face à la sélection Ecosse XV (28-24), à tout juste 20 ans. Sans doute le plus beau. Une victoire qui met qui plus est fin à une terrible série de onze défaites consécutives pour la sélection nationale japonaise. Lors de sa 4ème et dernière année universitaire, Yoshihito Yoshida est nommé capitaine de Meiji Univ.. Le 6 janvier 1991, il inscrit l'essai de la gagne dans la célèbre finale universitaire opposant Meiji Univ à Waseda Univ. (16-13), permettant ainsi à son club de remporter son huitième titre national universitaire. 


L'essai du titre de Yoshihito Yoshida, en 1991, face à Waseda Univ.

L'université est terminée. Yoshihito Yoshida s'engage alors avec le club corporatif d'Isetan. Sur le plan international, l'ailier japonais participe à la 2ème édition de la coupe du monde de rugby, en Europe, en 1991. Bien que battu par l'Ecosse (09-47) et l'Irlande (16-32), dont il marque un essai face à ces derniers, c'est face au Zimbabwe que Yoshihito Yoshida et ses partenaires vont rentrer dans l'histoire du rugby japonais en remportant le premier succès de l'histoire des Cherry Blossoms (52-08). Un succès qui reste encore le seul et unique pour le Japon en coupe du monde à l'heure actuelle. L'ailier d'Isetan se distingue en inscrivant lors de cette rencontre deux magnifiques essais. 


L'essai de Yoshihito Yoshida avec la sélection World XV face aux All Blacks

En 1992, il remporte son premier championnat d'Asie des nations lors de la victoire en finale du Japon contre Hong Kong (37-09). Joueur reconnu internationalement, Yoshihito Yoshida fait parti de la sélection World XV qui joue un match amical face aux All Blacks la même année. Le japonais se fait remarquer en rattrapant un ballon sous les poteaux et en inscrivant un joli essai. En 1994, il remporte son 2ème et dernier championnat d'Asie des nations, lors de la victoire du Japon (26-11) contre la Corée du Sud. L'ailier japonais est l'homme du match, avec deux essais inscrits.

Yoshihito Yoshida participe également à la désastreuse coupe du monde de 1995 en Afrique du sud, qui voit le Japon être ridiculisé devant les caméras du monde entier, avec notamment le célèbre désastre de Bloemfontein (17-145) face à la Nouvelle-Zélande, le 4 juin 1995. Le joueur d'Isetan ne sera alors plus appelé en sélection que deux fois par la suite. Le 25 mai 1997, il joue son dernier match international avec le Japon, lors de la défaite à domicile face aux Etats-Unis (12-20), au Hanazono Stadium d'Osaka. Une époque se termine pour lui.

En l'an 2000, Yoshihito Yoshida tente une aventure à l'étranger et s'engage avec le club de Colomiers, en Top 16, en France, à l'âge de 30 ans. Il arrive chez le club haut-garonnais la même année qu'un certain Yannick Jauzion, qui arrive quant à lui tout droit du club de Graulhet. Le japonais ne restera qu'une année après une saison plus que moyenne. Yoshihito Yoshida retourne au pays et s'engage alors en 2001 avec Sanyo. Il y restera deux saisons. En 2003, il intègre alors l'effectif des Fukuoka Sanix et joue dans la nouvelle division professionnelle japonaise de rugby crée, la Top League. Mais son expérience se termine mal et le club de Fukuoka, bon dernier du championnat, est relégué en ligue Kyushu A (2ème division japonaise)

Yoshihito Yoshida arrête alors sa carrière de joueur et devient le nouvel entraîneur de l'équipe de Musashino (Tokyo), Yokogawa Musashino Atlastars. Ambitieux pour le club japonais de la ligue Est A (2ème division japonaise) qu'il entraîne, il parviendra à faire monter l'équipe après quatre ans d'efforts, lors de la saison 2008/2009. Yokogawa Musashino Atlastars est alors promu pour la première fois de son histoire en Top League et Yoshihito Yoshida est promu directeur de l'équipe. Mais la saison du club est catastrophique. L'équipe de Musashino terminera dernière du championnat avec une victoire et douze défaites et sera reléguée aussitôt en ligue Est A. L'ancien international japonais est remercié. Il retrouvera dès cette même année un nouveau poste de directeur de club, chez l'équipe universitaire de Meiji Univ.. Un retour aux sources pour Yoshihito Yoshida où tout a commencé pour lui, 22 ans plus tôt déjà. 


Meiji Univ.:

Vainqueur du championnat national universitaire (1989 et 1991)
Champion de la ligue Kanto (1988 et 1990)

En équipe nationale (Japon):

31 sélections, 19 essais, 97 points inscrits

Vainqueur du championnat d'Asie des nations (1992, 1994)
Participation à deux coupes du monde (1991 et 1995)
Trois essais inscrits en 5 rencontres de coupes du monde


 



Créer un site
Créer un site