Yamaha Jubilo remporte le premier All Japan Championship de son histoire!
Auteur:
Hinato
Publié le: 28/02/2015



Le paquet d'avants aura été la grande force de Yamaha Jubilo cette saison

Aujourd'hui se déroulait la finale de la 52ème édition du All Japan Championship, célèbre tournoi mythique dans l'histoire du rugby nippon. Yamaha Jubilo, qui jouait là la première finale de son histoire, affrontait Suntory Sungoliath, déjà six fois vainqueur de l'épreuve dans son histoire et tombeur la semaine dernière de Panasonic Wild Knights (31 à 25), champion en titre. Une rencontre totalement historique dans cette compétition et qui avait des airs de retrouvailles pour d'anciens membres de la grande équipe universitaire du début des années 2000 de Waseda, entre le manager Katsuyuki Kiyomiya (Yamaha Jubilo), Yuki Yatomi (Yamaha Jubilo), Ayumu Goromaru (Yamaha Jubilo), Yusuke Aoki (Suntory Sungoliath), Kensuke Hatakeyama (Suntory Sungoliath) et Takamichi Sasaki (Suntory Sungoliath).

Le début de la partie démarre avec une domination totale de Yamaha Jubilo en mêlée et dans les rucks. Le premier essai du match est inscrit par le centre et international japonais Male Sau dès la 7ème minute. Suntory Sungoliath n'y est pas du tout dans cette première période, à l'image de son pilier droit Kensuke Hatakeyama qui vit un véritable enfer face à Koki Yamamoto en mêlée. Les hommes de Katsuyuki Kiyomiya profitent de leur domination dans ce secteur du jeu pour creuser l'écart par leur arrière Ayumu Goromaru avec une pénalité de 40 mètres (10 à zéro).

L'ouvreur Tusi Pisi réduit l'écart sur pénalité mais Yamaha Jubilo est trop fort. Sur une nouvelle mêlée à cinq mètres de la ligne des jaunes et noirs, le 1/2 de mêlée Yuki Yatomi libère le le ballon. Après deux/trois temps de jeu, l'arrière Ayumu Goromaru donne le ballon à l'ailier Shinji Nakazono qui marque le deuxième essai des siens en coin, accordé après TMO. L'équipe de Fuchu, totalement dominée, termine même cette première mi-temps à 14 après le carton jaune de son 1/2 de mêlée sud-africain Fourie du Preez. Yamaha Jubilo mène logiquement 15 à 03 à la pause.

Le manager Naoya Okubo remplace durant la mi-temps Kensuke Hatakeyama par le jeune Shinnosuke Kakinaga pour amener de la stabilité en mêlée. Un symbole à l'image de la performance de l'international nippon qui vit un calvaire cette saison que cela soit en club ou en sélection comme lors de la tournée en Europe (et l'humiliation contre la Géorgie). Suntory Sungoliath part à l'attaque dans cette deuxième période mais Yamaha Jubilo résiste grâce à sa défense de fer, même réduit à 14 à un moment après le carton jaune d'Ayumu Goromaru.
 

L'arrière Ayumu Goromaru aura été un des grands hommes de la partie!

Les hommes de Katsuyuki Kiyomiya auront eu l'occasion de creuser l'écart mais l'arrière Ayumu Goromaru et l'ouvreur Tatsuhiko Otao manqueront un drop avant qu'Ayumu Goromaru manque une pénalité en fin de rencontre. Au final, Yamaha Jubilo s'impose 15 à 03 face à Suntory Sungoliath et remporte le premier All Japan Championship de son histoire! Un titre qui vient récompenser l'excellente saison du club japonais, finaliste de la dernière finale de la Top League japonaise (défaite 30 à 12), le 1er février dernier. Un titre qui récompense aussi l'excellent travail du manager Katsuyuki Kiyomiya, qui avait récupéré ce club dans un sale état en 2011, se sauvant à l'époque tout juste de la relégation face à Kyuden Voltex (12 à 10).
 
Après un passage mythique comme entraîneur de Waseda au débuts des années 2000 puis un moyen à Suntory Sungoliath, ce nouveau titre au palmarès de Katsusyuki Kiyomiya fait monter clairement la côte du technicien japonais pour remplacer plus tard le sélectionneur Eddie Jones à la tête des Brave Blossoms. Pour Suntory Sungoliath, la défaite est totalement logique tant l'équipe aura été dominée dans cette rencontre. Mais la montée en puissance montrée en cette fin de saison a certainement apporté un sentiment de satisfaction au manager Naoya Okubo en vue dela saison prochaine. Au niveau du palmarès, avec ce premier titre en All Japan Championship, Yamaha Jubilo rejoint les clubs universitaires de Doshisha, Keio, Meiji, Nippon Sport Science University ainsi que le club mythique de Nippon Steel Sumimoto Metals Yawata.
 
1518184647-9125458101.jpg
Ayumu Goromaru et ses coéquipiers remportent le premier All Japan Championship de leur histoire!
 
Yamaha Jubilo   15 - 03   Suntory Sungoliath

Chichibunomiya Stadium | 14 627 spectateurs |

Arbitre: Akihisa Aso. Arbitres assistants: Shuhei KuboTakashi Harada et Teruhisa Kajiwara

Pour Yamaha Jubilo:

 
2 essais de: Male Sau (07') et Shinji Nakazono (26')
Une transformation de: Ayumu Goromaru (08')
Une pénalité de: 
Ayumu Goromaru (13')

Carton jaune: Ayumu Goromaru (50')

Pour Suntory Sungoliath:

Une pénalité de: Tusi Pisi (20')

Carton jaune: Fourie du Preez (32')

 
JAPON RUGBY
Toute l'actualité du rugby nippon

 
     visiteurs
        Crée en 2012, Japon Rugby est le seul site francophone
à l'heure actuelle traitant de l'actualité du rugby japonais. 

Top League japonaise, Top Challenge League, Top ligues régionales, ligues universitaires, Brave Blossoms, Baby Blossoms, rugby à 7, rugby féminin...


2012-2019 Japon Rugby. La référence francophone du rugby japonais en France.