Wataru Murata: l'excellent 1/2 de mêlée
Auteur:
Hinato
Publié le: 15/08/2013


Célèbre 1/2 de mêlée dans l'archipel, Wataru Murata a marqué son époque. Retour sur l'histoire d'un très grand international japonais. Né le 25 janvier 1968 à Fukuoka, le jeune Murata découvre le rugby dès le plus jeunes âge, à 7 ans. Wataru Murata passe notamment par léquipe lycéenne d'Higashi Fukuoka (1983-1986) avant d'intégrer l'équipe universitaire de Senshu (1986-1990). Il est alors 1/2 de mêlée et capitaine de son équipe. En 1989, les verts et blancs de Senshu remportent leur 5ème et dernier titre de la ligue Kanto. Cette année-là, en phases finales du championnat universitaire, Senshu réussira à faire match nul contre la grosse écurie de Meiji mais sera éliminé au tirage aux sorts. 
 

Wataru Murata et Senshu Univ., contre Hosei Univ., en 1988, dans la ligue Kanto
 
Mais ses exploits avec Senshu l'auront permis de se faire découvrir. Wataru Murata est alors recruté par la grosse équipe corporative de Toshiba Fuchu, en 1990. Ayant participé à la victoire historique des U23 japonais face aux Etats-Unis, il est convoqué en équipe nationale par le sélectionneur de l'époque, Hiroaki Shukuzawa. Le 27 avril 1991, il est titularisé pour sa première lors de la défaite du Japon aux Etats-Unis (09-20). La même année, il participe à la coupe du monde de 1991 en Europe et joue titulaire lors de la lourde défaite (09-47) des Cherry Blossoms contre l'Ecosse

En club, il joue en 1993 sa première finale du tournoi national des sociétés mais perd face à l'armade qu'est Kobe Steel à l'époque (19-20). Toshiba Fuchu échouera à nouveau deux ans plus tard face à la même équipe (37-14). Malgré cela, ses performances lui valent de retrouver les Cherry Blossoms en étant appelé par le sélectionneur de l'époque, Osamu Koyabu. Il participera cette année 1995 à la 3ème édition de la coupe du monde, en Afrique du sud et sera titularisé avec le Japon lors du désastre de Bloemfontein, face à la Nouvelle-Zélande (17-145). Le 9 novembre 1996, il bat la Corée du sud (41-25) et remporte le championnat d'Asie des nations, son tout premier titre en tant que joueur.

En club, Wataru Murata remporte enfin des titres avec Toshiba Fuchu, à commencer par deux tournoi national des sociétés, en 1997 (36-21 contre Sanyo ) et 1998 (14-06 contre Suntory). Ainsi que trois All Japan Championship consécutifs: en 1997 (69-08 contre Meiji), 1998 (35-11 contre Toyota) et 1999 (24-13 contre Kobe Steel). En 1998, il gagne son 2ème championnat d'Asie des nations, face à la Corée du sud encore une fois. 

 
Convoqué par le sélectionneur Seiji Hirao, il participe à sa 3ème coupe du monde, celle de 1999, en Europe. Mais n'étant désormais plus que 1/2 de mêlée remplaçant derrière Graeme Bachop, il ne jouera (rentré en cours de jeu) que lors de la cuisante défaite contre le Pays de Galles (15-64). Le Japon terminera une fois encore dernier de sa poule.
 
Comprenant qu'il n'est plus un pion essentiel des Cherry Blossoms et ayant tout gagné au pays avec Toshiba Fuchu, il signe en 1999 un contrat de deux ans avec le club basque de Bayonne. Il devient ainsi le tout premier joueur professionnel japonais de rugby de l'histoire. Evoluant avec Bayonne en Groupe B (ensuite appelé Pro D2 la saison suivante), l'international japonais se distingue et devient un des joueurs de base de l'équipe ciel et blanc. Il fera ainsi le bonheur des supporters basques durant deux saisons.

Mais en 2001, pour des raisons familiales notamment, Wataru Murata rentre sur l'archipel nippon et s'engage avec Yamaha. Et grâce notamment à ses grosses performances, le club d'Iwata remporte la saison suivante, en 2002, son premier titre de champion de la ligue Ouest A. L'unique titre du club d'ailleurs encore à l'heure actuelle.
1518202775-090527-10.jpg
Wataru Murata,
sous le maillot de Bayonne
Son retour au Japon lui permet entre temps d'être rappelé avec les Cherry Blossoms, en 2001, pour jouer notamment les deux tests matchs contre le Pays de Galles. Il y retrouve alors son ancien entraîneur de Toshiba FuchuShogo Mukai, devenu le tout nouveau sélectionneur du Japon. Il participera aux qualifications pour la coupe du monde de 2003, avec notamment cette victoire, le 14 juillet 2002, en Corée du sud (55-17). Mais 3ème choix au poste de n°9 derrière Takashi Tsuji (NEC Green Rockets) et Yuji Sonoda (Kobe Steel), il n'est pas conservé pour la coupe du monde enNouvelle-Zélande. En 2003, Yamaha est intégré à la toute nouvelle division professionnelle japonaise de rugby, la Top League.

Le 1/2 de mêlée japonais réalisera plusieurs belles saisons avec le club d'Iwata: 3ème en 2004, 2ème en 2005 et 2007. Le 6 février 2005, il perd la finale de la Microsoft Cup avec Yamaha Jubilo face à Toshiba Fuchu Brave Lupus (20 à 06). Rappelé en 2005 par le sélectionneur Mitsutake Hagimoto, il jouera quelques matchs avec le Japon, dont son tout dernier, le 19 juin 2005, lors de la défaite face à l'Irlande (18-47), à Tokyo

 
1518202633-lrg-13505957.jpg
Wataru Murata, soulevé et accalmé par les joueurs de Yamaha Jubilo et de Toshiba Brave Lupus
 
Mais l'âge commence alors à rattraper l'ancien international japonais. Le 25 janvier 2008, alors qu'il vient tout juste de fêter ses 40 ans, il annonce à la presse qu'il va mettre fin à sa carrière de joueurs à l'issu de cette saison. Ironie du sort, son dernier match aura lieu au Yamaha Stadium lors de la défaite de Yamaha Jubilo (21-39) face à Toshiba Brave Lupus, son ancien club, lors de la dernière journée de championnat de la saison 2007/2008. A cette occasion, Masashi Nakayama, ami d'enfance de Wataru Murata et ancien international japonais et joueur (à l'époque) d'Iwata Jubilo, remettra le bouquet de fleurs à son viel ami et échangera symboliquement les maillots des deux équipes de football et de rugby de la ville. Le tout dans une émotion intense pour le 1/2 de mêlée japonais qui fondra en larmes. Les supporters de Yamaha Jubilo et Toshiba Brave Lupus acclameront fort leur ancien joueur qui prenait ainsi sa retraite sportive.
 
Mais Wataru Murata ne reste pas à chômer. Dès février 2008, les dirigeants de la Japan Rugby Football Union le nomment nouveau sélectionneur de l'équipe de rugby à 7 du Japon. Avec les japonais, il réussira l'exploit de vaincre l'Ecosse (19-14) lors du tournoi à 7 d'Hong Kong en 2011. Il fera de Katsuyuki Sakai (Toyota Shokki Shuttles), le pilier et capitaine de son équipe. Remportant cette même année l'Asian Sevens Series, il n'empêchera pas le tournoi à 7 de Tokyo (pour son retour après 11 ans) catastrophique du Japon et ne réussira pas à intégrer l'équipe de rugby à 7 nippone dans le circuit Sevens World Series. Après quatre ans de bons et loyaux services, il sera destitué de son poste et remplacé par l'ancien entraîneur de Toshiba Brave Lupus, Tomohiro Segawa.
 
Mais il retrouvera aussitôt un poste en devenant le nouvel entraîneur de l'équipe universitaire de Senshu. Un retour aux sources alors pour l'ancien international japonais. Et une mission: faire remonter le club en 1ère division de la ligue Kanto. Car depuis sa relégation en 2002, l'équipe universitaire végète en 2ème division de la ligue Kanto.

Une mission que ne réussiront pas Wataru Murata et ses hommes la première saison. Senshu ne terminera en effet seulement qu'à la 3ème place du championnat. Mais l'ancien 1/2 de mêlée nippon a été conrfirmé à son poste et tentera cette saison encore de réussir à faire remonter le club universitaire aux cinq titres de la ligue Kanto en 1ère division...


 

Wataru Murata, nommé nouvel 
entraîneur de l'équipe universitaire
de Senshu en 2012
En tant que joueur: 

Senshu Univ.:

Vainqueur de la ligue Kanto (1989)

Toshiba Fuchu:

Vainqueur du All Japan Championship (1997, 1998 et 1999)
Champion du tournoi national des sociétés (1997 et 1998)
Finaliste du tournoi national des sociétés (1993 et 1995)

Yamaha Jubilo:

Vainqueur de la ligue Ouest A (2002)


En équipe nationale (Japon):

41 sélections, 5 essais, 84 points inscrits

Vainqueur du championnat d'Asie des nations (1996 et 1998)
Participation à trois coupes du monde (1991, 1995 et 1999)
Trois rencontres de coupes du monde

En tant qu'entraîneur:

Equipe de rugby à 7 japonaise:

Vainqueur des Asian Sevens Series (2011)

 



Créer un site
Créer un site