Victoire historique du Japon face au Pays de Galles!
Auteur:
Hinato
Publié le: 15/06/2013


Les Brave Blossoms affrontaient aujourd'hui pour la 2ème fois consécutive en test match les gallois, cette fois-ci au mythique Chichibunomiya Stadium de Tokyo. Sous une chaleur infernale et un stade rempli pour l'évènement, les japonais voulaient prendre leur revanche de la défaite de la semaine dernière, face à ces mêmes diables rouges (18-22). Juste avant le coup d'envoi, le public et les joueurs respectaient une minute de silence envers Taiki Nakai, l'ancien 3ème ligne des Kintetsu Liners, décédé d'un cancer de l'estomac le mois dernier, à tout juste 24 ans. 

D'entrée de jeu, les gallois mettaient la main sur le ballon. Le jeune ouvreur Dan Biggar ne concrétisait pas la domination des siens en ratant sa pénalité. En ce début de match, la tension est visible sur le terrain. Voulant jouer rapidement un ballon, Fumiaki Tanaka en vient ainsi aux mains avec le 1/2 de mêlée gallois, Lloyd Williams. Le message est clair pour les jeunes gallois: les japonais n'ont pas l'intention de se laisser dominer et vont répondre coup pour coup.

Les japonais pénètrent enfin dans le camp gallois et obtiennent une pénalité. Ayumu Goromaru, qui a coûté la défaite des siens la semaine dernière, ouvre le compteur. Le Japon mène trois à zéro. Les gallois dominent toutefois encore ce début de rencontre, notamment grâce à une mêlée qui domine celle adverse. Le Japon est pénalisé et Dan Biggar égalise pour les siens. Les Brave Blossoms commencent alors à prendre l'ascendant dans le match. Mais les touches de Shota Horie, trop approximatives et les ballons perdus dans les 22 mètres gallois sont autant de munitions perdues. Mais Ayumu Goromaru récompense les efforts des siens en passant une superbe pénalité des 50 mètres. Le Japon reprend l'avantage, 06-03.

A la pause, les nippons mènent. En début de seconde période, les gallois tentent alors de reprendre l'avantage et sont récompensés sur une belle action, avec un essai de l'ailier Tom Prydie en bout de ligne. Dan Biggar, pas dans un grand jour, rate la transformation. Le Pays de Galles mène toutefois pour la première fois du match (06-08). Mais les japonais, avec l'aide d'un grand Fumiaki Tanaka à la baguette, répondent aussi sec avec un essai de Craig Wing, le tout premier de sa carrière internationale à XV sous le maillot des Brave BlossomsAyumu Goromaru, qui est quant à lui dans un très grand jour, passe la transformation en coin. Le Japon reprend l'avantage (13-08). Les gallois tentent alors tout pour revenir mais pêchent dans la finition sur plusieurs actions. Il faut dire aussi que les japonais, à l'image de Toshiaki HiroseKenki FukuokaMale Sau,  Craig WingHendrik TuiHitoshi Ono et Michael Broadhurst, défendent comme de véritables bêtes affamées.

Et c'est les nippons qui vont enfoncer le clou sur une nouvelle attaque. Fumiaki Tanaka libère vers l'aile et Michael Broadhurst inscrit le second essai japonais du match. La foule est en délire et les japonais commencent à croire de plus en plus à la victoire. 20 à 08 pour le Japon. Les gallois essaient de marquer mais ne franchiront jamais plus la ligne d'essai nippone.  Dans les tribunes, Eddie Jones ne tient plus en place depuis un long moment déjà. Comme un signe, Ayumu Goromaru, l'un des tout meilleurs japonais du match, passe une dernière pénalité.

Lui qui avait coûté la victoire aux siens la semaine passée, réussie cette fois-ci un 100% au pied, permettant aux Brave Blossoms d'obtenir une victoire nette et sans bavure face à ces mêmes gallois. Au final, le Japon remporte une victoire historique face au Pays de Galles, sa première face à une équipe majeure du rugby mondial en 83 ans (la victoire contre l'Ecosse XV en 1989 n'étant pas plafonnée et donc pas comptée). La foule venue nombreuse pouvait éclater sa joie pour un moment désormais gravé dans l'histoire du rugby japonais! Certe, ce n'était pas l'équipe titulaire habituelle galloise, mais l'exploit est bien là! Grâce à ce succès, le Japon met fin à trois défaites consécutives.

Déficitaires en mêlée et sur certaines touches, les japonais ont par contre été énormes sur le plan défensif et offensif, livrant un superbe rugby aujourd'hui devant leur public. Fumiaki Tanaka a comme d'habitude été monstrueux. Ayumu Goromaru a retrouvé son véritable niveau. Sa prestation y est pour beaucoup sur la victoire des Brave Blossoms face aux gallois. Notons aussi le très gros match des 3èmes lignes Hendrik Tui et Michael Broadhurst, autant offensivement que défensivement. Craig Wing aura également beaucoup apporté au centre et son essai est le tournant du match.

Tout comme son compère au centre, Male Sau, qui a plaqué à tout va. Pour son retour, le capitaine Toshiaki Hirose aura fait taire les critiques et livré une superbe prestation, pleine de maîtrise. Quant à Kenki Fukuoka, il est toujours aussi irréprochable en défense et sa vitesse peut inquiéter à n'importe quel moment l'équipe adverse. Enfin, l
a première ligne japonaise a été dans le dur, notamment en première période. Quant à Shota Horie, ses lancers en touches n'ont pas toujours été parfaits, gâchant de véritables munitions pour marquer pour le Japon. Les Brave Blossoms prennent leur revanche de la défaite la semaine passée et vont certainement profiter de l'occasion pour faire un bon au classement IRB, la rencontre d'aujourd'hui étant plafonnée. 

Japon   23 - 08   Pays de Galles


Chichibunomiya Stadium | 21 062 spectateurs |

Arbitre: Greg Garner (ANG). Arbitres assistants: Lourens Van Der Merwe (AFS) et Taizo Hirabayashi 

Pour le Japon:

2 essais de: Wing (48') et Broadhurst (59')
2 transformations de: Goromaru (50', 60')
3 pénalités de: Goromaru (14', 34', 76')

Pour le Pays de Galles:

Un essai de: Prydie (44')
Une pénalité de: Biggar (21')


 
JAPON RUGBY
Toute l'actualité du rugby nippon

 
     visiteurs
        Crée en 2012, Japon Rugby est le seul site francophone
à l'heure actuelle traitant de l'actualité du rugby japonais. 

Top League japonaise, Top Challenge League, Top ligues régionales, ligues universitaires, Brave Blossoms, Baby Blossoms, rugby à 7, rugby féminin...


2012-2019 Japon Rugby. La référence francophone du rugby japonais en France.