Un faible Japon s'impose face à la Russie
Auteur: 
Hinato
Publié le: 24/11/2018


1543082801-36.jpg
La première sélection de la pépite Yusuke Kajimura sera la chose principale à retenir de ce match très moyen du Japon aujourd'hui face aux russes
 
Aujourd'hui le Japon affrontait la Russie dans le Kingsholm Stadium de Gloucester. Pour cette rencontre dernier test match de l'année, le sélectionneur Jamie Joseph avait fait pas mal tourner son équipe, pour donner du temps de jeu à certains et en raison de nombreuses blessures aussi. Favoris, les nippons réalisent une première période catastrophique.

L'indiscipline japonaise voit l'ouvreur russe
Yuri Kushnarev passer trois pénalités dans les 20 premières minutes, les Brave Blossoms manquant un essai en face par l'ailier Kenki Fukuoka qui manque la passe de Ryoto Nakamura. Les russes sont à 100% de réussite à l'image du centre Vladimir Ostroushko qui intercepte facilement la passe de l'arrière Will Tupou et va marquer entre les poteaux. L'ouvreur nippon Rikiya Matsuda ouvre enfin le compteur des siens sur pénalité.

Derrière, le capitaine
Michael Leitch joue rapidement une pénalité aux cinq mètres et va inscrire son premier essai de la partie en force. Mais l'indiscipline nippone est trop grande dans cette première période et le troisième ligne Masakatsu Nishikawa écope d'un carton jaune. Réduits à 14, les Brave Blossoms encaissent en l'espace de deux minutes deux pénalités de l'ouvreur rentrant adverse Ramil Gaisin. A la pause, le Japon est logiquement mené par la Russie (22 à 10).

Au retour des vestiaires, les hommes de Jamie Joseph vont enfin montrer un meilleur visage. Sur un ballon récupéré suite à un splendide plaquage de
Kenki Fukuoka, les japonais remontent tout le terrain et l'ailier nippon est à la conclusion de l'action et inscrit un magnifique essai en faisant parler sa vitesse! Quelques minutes plus tard, le numéro Hendrik Tui franchit la défense adverse et marque un essai en solo après une course de 55 mètres et battu plusieurs joueurs russes!

Pour la première fois de la rencontre, les japonais sont devant au score (24 à 22). Malheureusement cela ne va pas durer. Suite à une diagonale de
Ramil Gaisin pour Vladimir Ostroushko, ce dernier prend de vitesse sans surprise le lent ailier Amanaki Lotoahea et pénètre dans les 22 mètres adverses. On retrouve juste derrière l'ouvreur russe qui adresse une splendide diagonale pour le talonneur Stanislav Selsky qui va à l'essai en coin.

Fort heureusement, le banc nippon fait la différence dans cette fin de rencontre face à des joueurs russes cramés.
Yu Tamura égalise sur pénalité avant de faire parler son expérience et d'adresser un joli coup de pied à suivre pour un doublé en coin du troisième ligne et capitaine Michael Leitch! Au final, le Japon s'impose face à la Russie sur le score de 32 à 27 après une prestation très moyenne, surtout la première période où ils auront été catastrophiques.

Michael Leitch, Hendrik Tui, Rikiya Matsuda, Kenki Fukuoka, Yutaka Nagare et Yu Tamura auront été au niveau. A l'opposé, on aura assisté à des performances castrophiques dans la ligne de 3/4 avec en premier l'arrière Will Tupou, l'ailier
Amanaki Lotoahea et le centre Timothy Lafaele. Que retenir de ce match? La première sélection de la pépite au centre Yusuke Kajimura rentré en toute fin de rencontre. Un joueur à suivre de très près dans le futur!

La tournée de novembre est désormais terminée et la Top League japonaise va reprendre ses droits dès le week-end prochain avec les 1/4 de finale et les matchs de classement. Le Japon et la Russie se retrouveront quant à eux le 20 septembre 2019 pour l'ouverture de la coupe du monde de rugby au pays du soleil levant!

 
Japon   32 - 27   Russie

Kingsholm Stadium | 1 000 spectateurs |

Arbitre: 
Jérôme Garcès (FFR). Arbitres assistants: Ludovic Cayre (FFR) et Nika Amashukeli (GRU)

Pour le Japon:

4 essais de: Michael Leitch (32', 72'), 
Kenki Fukuoka (44') et Hendrik Tui (56')
3 transformations de: Rikiya Matsuda (33', 45', 56')
2 pénalités de: Rikiya Matsuda (26') et Yu Tamura (71')

Carton jaune: Masakatsu Nishikawa (37')

Pour la Russie:
 
2 essais de: Vladimir Ostroushko (22') et Stanislav Selsky (60')
Une transformation de: Yuri Kushnarev (23')
5 pénalités de: Yuri Kushnarev (05', 09', 19') et Ramil Gaisin (37', 38')
Laisser un commentaire sur cette page

  • www.japonrugby.net dit :
    30/11/2018

    Yusuke Kajimura n'explosera pas physiquement, vérifie son gabarit (même que les Tatekawa, Nakamura, Lafaele, etc...). Et on ne peut pas le juger sur ce match, il a joué 8 minutes pour ses premiers pas internationaux avec une équipe qui tremblait face à la Russie...

  • gifufighter dit :
    29/11/2018

    Certains ont grillé leurs cartouches...
    Je trouve que t es gentil, Leitch et Fukuoka au niveau. Le reste moisi. La "pépite" est rentrée pas longtemps et n'a pas fait grand chose. Très franchement j'ai peur qu'il explose physiquement.

  • Kenzaki dit :
    24/11/2018

    Ce match était une purge..

  • Skyrim75 dit :
    24/11/2018

    Lotoahea était vraiment notre meilleur ailier disponible? Ce joueur est un gag à peine niveau Pro D2.

  • Watanabe dit :
    24/11/2018

    Rien à retirer de cette rencontre mis à part que Tupou, Lotoahea et Lafaele, c'est nul...

  • Tokyro dit :
    24/11/2018

    Un match à vite oublier.


  •  
    JAPON RUGBY
    Toute l'actualité du rugby nippon

     
         visiteurs
            Crée en 2012, Japon Rugby est le seul site francophone
    à l'heure actuelle traitant de l'actualité du rugby japonais. 

    Top League japonaise, Top Challenge League, Top ligues régionales, ligues universitaires, Brave Blossoms, Baby Blossoms, rugby à 7, rugby féminin...


    2012-2019 Japon Rugby. La référence francophone du rugby japonais en France.