Un club oublié: Yawata Steel
Auteur:
Hinato
Publié le: 03/05/2013


1518467043-150360llllll.jpg
Nom: Nippon Steel Sumitomo Metals Yawata

Couleur: orange et bleu

Année de fondation: 1927

Affiliation ligue: Top Ligue Kyushu A

Palmarès:

Tournoi national des sociétés:

Titres: 1951, 1952, 1953, 1955, 1956, 1959, 1960, 1961, 1963, 1964, 1965 et 1966

Finaliste: 1962 et 1969

All Japan Championship:

Titres: 1965

Finaliste: 1966

Ligue Ouest A:


6 titres: 1972, 1973, 1975, 1977, 1978 et 1980
 
1518467048-455503735.jpg
L'équipe de Yawata Steel en 1928
Il est un club japonais que l'on pourrait grandement comparer au Lourdes de chez nous en France. Je veux bien sûr parler deYawata Steel. Le club est fondé en 1927 par Masao Yukawa, co-président à l'époque de l'entreprise Yawata Steel, une aciérie basée dans la ville de Kitakyushu, dans la préfecture de Fukuoka.

A cette époque, l'entreprise du club est en plein essor, le 
Japon étant en grand besoin d'acier pour ses besoins de contructions ferroviaires, navales et d'armements. L'approvisionnement toujours plus nombreux de Yawata Steel pour l'armée japonaise fera d'ailleurs que ses usines seront l'une des cibles prioritaires de l'archipel japonais, bombardées par les avions américains durant la seconde guerre mondiale, et ceux dès 1944. 
Le Japon vaincu, le pays est alors en pleine reconstruction. Au niveau du rugby, le premier championnat des clubs corporatifs du Japon est crée lors de la saison 1948-1949. Et dès 1951,Yawata Steel commencera à régner sur le championnat, avec trois titres nationaux consécutifs face respectivement à Toyota Motor Corporation (32 à zéro) en 1951, Kintetsu (11 à 03) en 1952 et Kawasaki Heavy Industries (15 à 06) en 1953.

Après une année sans titre, l'équipe aux couleurs orange et bleu remportent de nouveau le titre, grâce notamment à l'arrivée de jeunes stars universitaires dans l'équipe: l'arrière Hidehiko Sato (Waseda), le 3ème ligne Haruhiko Yamazaki (Waseda) et le 3ème ligne Toshiaki Tsuchiya (Meiji). En 1956, un très grand prodige rejoint l'équipe, le jeune ailier Kunio Miyai (Meiji).
1518467045-279952994.jpg
Le second titre de champion du Japon
de Yawata Steel, le 6 janvier 1952

Malgré ce renfort, l'équipe de Yawata Steel s'incline en 1/2 finale du championnat japonais face à Kintetsu. Dans les années 50 et 60, Yawata Steel et Kintetsu sont les deux grands clubs corporatifs japonais et se disputent quasiment le titre chaque année. L'équipe de Kitakyushu joue également des matchs lors de tournées à l'étranger, à l'exemple de celle de 1959 au Canada. A cette époque, de nombreux joueurs de Yawata Steel portent les couleurs de la sélection japonaise, les Cherry Blossoms. A l'image d'Hidehiko Sato, Toshiaki Tsuchiya, Kunio Miyai et bien d'autres.

1518467051-7124623711.jpg
En 1966, Yawata Steel remporte
son 12ème et dernier titre
de champion du Japon
Au milieu des années 60, le club de Kitakyushu remporte quatre titres nationaux consécutifs (1963 à 1966), un record historique alors jusqu'à la domination à venir sans partage de Nippon Steel Kamaishi dans les années 70. Durant cette période, l'All Japan Championship est crée et Yawata Steel remporte la 2ème édition en 1965 face à l'université d'Hosei (15 à 06).

Il devient ainsi le premier club coporatif japonais de rugby à gagner cette compétition, le club universitaire de 
Doshisha ayant remporté la première édition un an auparavant. Les oranges et bleus s'inclineront l'année suivante face à la prestigieuse université de Waseda en finale (09 à 12). 
Au niveau du championnat national corporatif, la domination de Yawata Steel touche à sa fin. 

Le club accèdera une dernière fois à la finale du tournoi des sociétés en 1969, mais s'inclinera face à Toyota Motor Corporation  (13 à 19). Cette même année, Masao Yukawa, fondateur historique du club, devient le nouveau président de la JRFU (Japan Rugby Football Union), mais décèdera quelques mois plus tard. En 1970, l'entreprise Yawata Steel fusionne avec l'autre géant de l'aciérie japonais de l'époque Fuji Steel.

Nippon Steel vient de naître. Le club est rebaptisé Nippon Steel Yawata. L'entreprise Nippon Steel privilégiera l'émergence de son club de Kamaishi (Nippon Steel Kamaishi), qui dominera les années 70 notamment, au lieu du club de KitakyushuSi au niveau national il ne joue plus les premiers rôles, le club nippon gagnera toutefois quelques titres au niveau régional. Nippon Steel Yawata remportera ainsi durant les années 70 pas moins de six titres de champion de la ligue Ouest A (nom de l'époque de la Top Ligue Kyushu A): 1972, 1973, 1975, 1977, 1978 et enfin en 1980.

1518467061-vscocacola20121021-08.jpg
L'équipe de Nippon Steel Yawata, lors de la défaite sur la pelouse des Coca Cola West Red Sparks (07-117),
le 21 octobre 2012 (championnat Top ligue Kyushu A)

Nippon Steel Yawata disparaît peu à peu dans les profondeurs du championnat japonais et ne jouera plus jamais les premiers rôles. Actuellement, le club évolue en ligue Kyushu A (2ème division japonaise) et essaye tant bien que mal de se maintenir à ce niveau. Il ne faut en tout cas pas oublier ce club qui aura marqué l'histoire du rugby japonais durant les années 50 et 60.

En effet, Nippon Steel Yawata (ex-Yawata Steel), c'est notamment 12 titres de champions du Japon, un titre du All Japan Championship, 23 internationaux japonais qui auront porté les couleurs des Cherry Blossoms et deux hommes qui auront été président de la Japan Rugby Football Union. Le 1er octobre 2012, afin de concurrencer les voisins sud-coréens et chinois, Nippon Steel fusionne avec l'autre géant de l'acier japonais, Sumimoto Metal Industries (SMI). Depuis lors, le club a à nouveau changé de nom et s'appelle désormais Nippon Steel Sumitomo Metals Yawata.

Personnages importants:

Masao Yukawa: fondateur du club (1927) et 4ème président de l'histoire de la Japan Rugby Football Union (1969)


Yuzuru Abe: 7ème président de l'histoire de la Japan Rugby Football Union (1979-1990)

Liste des 23 internationaux japonais historiques du club de Yawata Steel:


Hidehiko Sato ( - , 10 caps): ancien arrière de Yawata Steel. Passé par l'équipe universitaire de Waseda, il rejoint Yawata Steel au début des années 50 avec qui il se fera un énorme palmarès. International nippon à dix reprises, il n'aura jamais remporté le moindre match avec les Cherry Blossoms.

Toshiaki Tsuchiya (1932 - , 12 caps): ancien 3ème ligne de Yawata Steel. Passé par l'équipe universitaire de Meiji, il rejoint Yawata Steel en 1954. Redoutable à la course pour un 3ème ligne (11 secondes au 100 mètres!), il connaîtra 12 sélections avec le Japon dans les années 50. Il est actuellement le président de la Kyushu Rugby Football Union.


Haruhiko Yamazaki ( - , un cap): ancien 3ème ligne de Yawata Steel. Appelé par le sélectionneur Chuji Kitajima, il connaîtra une cape avec le Japon contre la sélection universitaire australienne, le 4 mars 1956 (défaite 14 à 16).

Kunio Miyai (1932 - , 11 caps): ancien ailier de Yawata Steel. Passé par l'équipe universitaire de Meiji, il rejoint Yawata Steel en 1956. Il remportera le titre de champion du Japon à six reprises entre 1959 et 1965. Excellent sprinter, il sera appelé en sélection avec le Japon onze fois. Il aura remporté un match avec les Cherry Blossoms, lors de sa dernière sélection, le 13 avril 1963, contre la sélection Colombie-Britannique (33 à 06).

Terukazu Fuji ( - , 5 caps): ancien pilier de Yawata SteelInternational nippon à cinq reprises, il n'aura jamais remporté le moindre match avec les Cherry Blossoms.

Masao Ozaki ( - , 2 caps): ancien 3ème ligne de Yawata SteelInternational nippon à deux reprises, il n'aura jamais remporté le moindre match avec les Cherry Blossoms.

Susumu Kitaoka ( - , 2 caps): ancien arrière de Yawata SteelInternational nippon à deux reprises en 1959, il n'aura jamais remporté le moindre match avec les Cherry Blossoms.

Yozo Matsuoka ( - , 2 caps): ancien 3ème ligne de Yawata SteelInternational nippon à deux reprises, il n'aura jamais remporté le moindre match avec les Cherry Blossoms.

Kazuo Murata ( - , un cap): ancien talonneur de Yawata Steel. Il aura remporté un match avec les Cherry Blossoms, lors de son unique sélection, le 13 avril 1963, contre la sélection Colombie-Britannique (33 à 06).

Eiji Okabe ( - , 2 caps): ancien 2ème ligne de Yawata Steel. International nippon à deux reprises, il fête sa première cape avec les Cherry Blossoms, le 13 avril 1963, contre la sélection Colombie-Britannique (33 à 06).

Masatake Kusatsu (1942-2008, un cap): ancien 2ème ligne de Yawata Steel. Enorme seconde ligne japonais pour l'époque (189 cm, 93 kg), il aura remporté un match avec les Cherry Blossoms, lors de son unique sélection, le 13 avril 1963, contre la sélection Colombie-Britannique (33 à 06). En 1965, il arrête le rugby à seulement 22 ans et devient un lutteur professionnel où il fera une grande carrière internationale. Il décède en 2008 à l'âge de 66 ans des suites d'un cancer des poumons. 

Hirohisa Nishizumi ( - , un cap): ancien 3ème ligne de Yawata Steel. Il fêtera son unique cape avec les Cherry Blossoms, le 13 avril 1963, contre la sélection Colombie-Britannique (33 à 06).

Shiro Ueki ( - , un cap): ancien 3ème ligne de Yawata Steel. Il fêtera son unique cape avec les Cherry Blossoms, le 13 avril 1963, contre la sélection Colombie-Britannique (33 à 06).

Haruhiko Kitajima ( - , un cap): ancien 1/2 d'ouverture de Yawata Steel. Il fêtera son unique cape avec les Cherry Blossoms, le 13 avril 1963, contre la sélection Colombie-Britannique (33 à 06).

Haruhiko Komiya ( - , un cap): ancien pilier de Yawata Steel. Il fêtera son unique cape avec les Cherry Blossoms, le 21 mars 1967 lors de la lourde défaite contre la sélection universitaire néo-zélandaise (55 à 08).

Takeshi Kato ( - , un cap): ancien 3ème ligne de Yawata Steel. Il fêtera son unique cape avec les Cherry Blossoms, le 21 mars 1967 lors de la lourde défaite contre la sélection universitaire néo-zélandaise (55 à 08).

Hisashi Yamaoka ( - , un cap): ancien ailier de Yawata Steel. Il fêtera son unique cape avec les Cherry Blossoms, le 21 mars 1967 lors de la lourde défaite contre la sélection universitaire néo-zélandaise (55 à 08).

Toshio Terai ( - , 21 caps): ancien 2ème ligne de Yawata Steel puis Nippon Steel Yawata. Il remportera avec le club plusieurs titres de champion de la ligue Ouest A dans les années 70. International nippon à 21 reprises, il gagnera quatre titres du championnat d'Asie des nations (1969, 1970, 1972 et 1976). Il sera également des deux matchs héroïques du Japon face à l'Angleterre en septembre 1971 (défaites 27 à 19 et 06 à 03).

Yoshio Tanigawa ( - , un cap): ancien 3ème ligne de Yawata Steel. International nippon une fois, il remportera le championnat d'Asie des nationsaprès la victoire contre Hong Kong (24 à 22), le 9 mars 1969.

Masaaki Shimozono ( - , 11 caps): ancien pilier de Nippon Steel Yawata. International nippon à 11 reprises, il gagnera deux titres du championnat d'Asie des nations (1970 et 1972). Il sera également des deux matchs héroïques du Japon face à l'Angleterre en septembre 1971 (défaites 27 à 19 et 06 à 03).

Junji Yoshida ( - , 2 caps): ancien 3ème ligne de Nippon Steel Yawata. Il connaîtra deux sélections avec les Cherry Blossoms lors de la tournée européenne d'octobre 1973.

Yoichiro Minamikawa ( - , 19 caps): ancien centre de Nippon Steel Yawata. International nippon entre 1976 et 1982, il remportera le championnat d'Asie des nations à deux reprises (1978 et 1980).

Toshihiko Kitahara ( - , un cap): ancien centre de Nippon Steel YawataInternational nippon une fois, il remportera le championnat d'Asie des nationsaprès la victoire contre la Corée du sud (16 à 04), le 25 novembre 1978.


 
JAPON RUGBY
Toute l'actualité du rugby nippon

 
     visiteurs
        Crée en 2012, Japon Rugby est le seul site francophone
à l'heure actuelle traitant de l'actualité du rugby japonais. 

Top League japonaise, Top Challenge League, Top ligues régionales, ligues universitaires, Brave Blossoms, Baby Blossoms, rugby à 7, rugby féminin...


2012-2019 Japon Rugby. La référence francophone du rugby japonais en France.