Tosen Clean Fighters: un club ambitieux
Auteur:
Hinato
Publié le: 08/10/2013


1520277063-164487sanstitrehfhf.jpg

Nom: Tosen Clean Fighters

Couleur: rouge et noir

Année de fondation: 1991

Affiliation ligue: Top Ligue Est B

Palmarès:

Promu en 3ème division Kanto League (1994)

Promu en 2ème division Kanto League (1995)

Promu en 1ère division Kanto League (2006, 2008, 2010) 

Promu en Top Ligue Est B (2012)

1ère division Kanto League :

Un titre: 2011

 
1520277070-728610rinenpicleft.gif Actuel leader en Top Ligue Est 2 (3ème division japonaise), Tosen Clean Fighters monte petit à petit les marches vers son objectif ultime: atteindre la Top League d'ici cinq ans. Retour sur une équipe japonaise qui fera parler d'elle au plus haut niveau dans quelques années. Tout commence en décembre 1991.

A cette époque, les dirigeants de la société de lavage de Tosen Machinery Corporation transfèrent l'usine dans la préfecture de Yamanashi et décident de créer une équipe de rugby pour divertir leurs salariés. En mars 1992, Tomio Iwama devient le directeur général du club (toujours à ce poste aujourd'hui).
Tout récente, l'équipe de Yamanashi débute dans les bas fonds de la Kanto League. Mais le club va très vite connaître des résultats. En 1994, Tosen Yamanashi bat Keio Teito en barrage et accède à la 3ème division de la Kanto League (6ème division japonaise)!

L'année suivante, l'équipe de Yamanashi termine invaincue dans la poule B du championnat et bat en barrage Mitsubishi Material Corporation, ce qui lui permet d'accéder à la 2ème division de la Kanto League (5ème division japonaise)!

 
1520277065-480120siwama.jpg
Tomio Iwama
1520277072-823519history5.gif Les années qui suivent, le club se maintient dans cette division. En 2002, alors que les championnats corporatifs sont en pleine restructuration, le club est rebaptisée "Clean Fighters", en hommage à la société de lavage.

L'équip
e de Yamanashi devra attendre 2006 et profiter du passage de la Top League japonaise à 14 clubs pour enfin être promu en 1ère division de la Kanto League (4ème division japonaise). 
Mais l'équipe de Yamanashi est totalement surclassée en championnat, multipliant les défaites: 10-45 contre Canon Eagles, zéro à 104 contre Hino Red Dolphins, 05-56 contre TEPCO, zéro à 88 contre Toshiba Ome, etc... Les rouges et noirs, dix défaites en dix matchs, terminent bons derniers et sont battus en barrage par Fuji Xerox sur le score de 14 à 45.

Relégués en 2ème division de la Kanto League, Tosen Clean Fighters remonte aussitôt dès 2007 à l'échelon supérieur en écrasant sa poule et en battant en play-off Mizuho Financial (leader de la poule C) 81-12 et Hitachi (leader de la poule D) 17-08. Mais dès 2009, le club de Yamanashi est rétrogradé à nouveau.

En 2010, les rouges et noirs écrasent leur championnat (118-00 contre Ando RFC, 108-00 contre SJ RFC, etc...) et battent en play-off MS Lager (13-12) et accèdent aussitôt de nouveau à la 1ère division de la Kanto League. On craint alors de nouveau le pire pour le club de Yamanashi.

 
Mais entre temps, Tomio Imawa, le directeur général du club, a appris de ses erreurs. Le club va en effet en cette année 2011 effectuer un très gros recrutement et frapper un gros coup médiatique en recrutant un international à 7 japonais! Il s'agit du 3/4 Sione Faamao Teaupa.

Le jeune joueur de 24 ans (d'origine tongienne), tout juste parti de son équipe universitaire de Daito Bunka et que l'on voyait débarquer dans un club de Top League, crée la grosse surprise en signant chez le club de Yamanashi qui évolue alors en 4ème division japonaise!


 
1520277074-73754620120328.jpg
Sione Famao Teaupa sous le maillot
de Tosen Clean Fighters
La presse nippone se bouscule pour venir faire des reportages chez l'équipe de Tosen Clean Fighters et interviewer le jeune talent de l'archipel nippon. Cette saison-là, le club domine la 1ère division de la Kanto League grâce notamment à une victoire face à Fuji Xerox (32-22), l'une des grosses écuries du championnat. En barrage, Tosen Clean Fighters affronte Funaoka SDF, dernier de la ligue Est B saison 2011 et gagne 29 à 10. 
 

L'arrivée de Teaupa chez les Clean Fighters a attiré les journalistes nippons 

Pour la première fois de son histoire, le club de Yamanashi accède à la 3ème division japonaise. Lors de l'intersaison, le club voit le départ notamment de deux de ses meilleurs joueurs, qui lui ont permis la montée, vers des clubs de 2ème division japonaise: le 3/4 Sione Faamao Teaupa vers Toyota Shokki Shuttles (Top Ligue Ouest A) et l'arrière Kazuya Aoki vers Mitsubishi Sagamihara Dynaboars (Top Ligue Est A). Lors de la saison 2012, les Clean Fighters remportent trois succès dont un carton sur Toshiba Ome (75-19) et terminent à une très belle 4ème place (sur un total de huit équipes).
 
1520277068-593786topliegue1.gif
Déjà en 2012, les ambitions du club sur le futur étaient claires et nettes
 

Cet été, le club s'est encore renforcé avec notamment les arrivées du pilier Yoshihito Yamada (ex-Mitsubishi Sagamihara Dynaboars), du 3ème ligne Sin Hyonu (Fukuoka Sanix Blues) et du centre tongien Shione Toke (Rokko Fighting Bull). Actuel leader cette saison de la Top Ligue Est B (3ème divisions japonaise), Tosen Clean Fighters, qui ambitionne d'ici 5 ans de rejoindre la Top League, est déjà en bonne voie pour se diriger vers la Top Ligue Est A (2ème division japonaise).

 
JAPON RUGBY
Toute l'actualité du rugby nippon

 
     visiteurs
        Crée en 2012, Japon Rugby est le seul site francophone
à l'heure actuelle traitant de l'actualité du rugby japonais. 

Top League japonaise, Top Challenge League, Top ligues régionales, ligues universitaires, Brave Blossoms, Baby Blossoms, rugby à 7, rugby féminin...


2012-2019 Japon Rugby. La référence francophone du rugby japonais en France.