TOP LEAGUE: résultats de la 13ème journée
Auteur:
Hinato
Publié le: 05/02/2012

1520200448-main-photo.jpg


Ce week-end avait donc lieu la 13ème et dernière journée de la fin du championnat. Nous connaissons désormais les deux clubs relégués directs en ligues régionales et les quatre équipes qui sont qualifiés pour les play-offs.

Et cette dernière journée de championnat commençait samedi avec la rencontre Kintetsu Liners/NEC Green Rockets. Seul NEC Green Rockets était en course pour la quatrième place. Les Kintetsu Liners allaient donc joué libérés. Le match démarrait et les rouges et bleus prenaient le dessus. Les partenaires de McIntyre concédaient des pénalités que se chargeait de passer le buteur Yasumasa Shigemitsu (02', 13', 18'). Kintetsu Liners menait 09-00 après 18 minutes de jeu.

Mais les 
NEC Green Rockets réagissaient et inscrivaient deux essais de l'incontournable fidjien Nemani Nadolo (22') et du 2ème ligne Ryota Asano (30'). Les verts et blancs menaient à la pause 12 à 09. Au passage, Nadolo devient le recordman d'essai en une saison en Top League avec 20 réalisations! En seconde mi-temps, les Kintetsu Liners revenaient plus déterminés que jamais et allaient imposaient leur rythme pendant trente minutes. Durant cette période de domination, les bleus et rouges allaient inscrire trois essais par l'intermédiaire de leur centre néo-zélandais Rico Gear (54', 64') et de leur ailier Kazuki Sakamoto (57').

A dix minutes de la fin, 
Kintetsu Liners avait plié la rencontre, menant 31 à 15. En fin de rencontre, le pilier Hikaru Tanaka sauvait l'honneur des siens. Mais les NEC Green Rockets étaient désormais sous la menace d'un exploit des Kobelco steelers face aux Suntory Sungoliath, pour la 4ème place.

L'autre rencontre de samedi opposait 
NTT-Docomo Red Hurricanes aux Fukuoka Sanix Blues. Si ces derniers étaient sûr de jouer les barrages, les Red Hurricanes avaient le sort entre leur mains pour éviter la relégation directe. Une victoire face aux Sanix Blues leur assuraient les barrages. Un match à enjeu qui allait vite s'emballer. Hare makiri inscrivait le premier essai du match pour les Sanix Blues (05'). Mais les rouges et blancs répondaient aussitôt par un essai du 3ème ligne coréen Chi Hong Chong (09'), puis par un autre essai de leur centre Takehiro Kiyose (24'). Red Hurricanes menait à la mi-temps 12 à 08.

Mais en seconde période, les
 Sanix Blues passaient l'accélérateur et en l'espace d'un 1/4 d'heure, allaient inscrire quatre essais par l'ailier Kengo Nagadome (46'), les centres Kohei Hamazato (49') et Siliva Ahio (54') et enfin l'ailier néo-zélandais Karne Hesketh (56'). Sanix Blues menaient alors 34 à 12. Les Red Hurricanes ne se décourageaient pas et allaient inscrire deux essais en fin de match par le 3ème ligne tongien Iongi Sioeli (62') et le centre Naoki Miyazato (75'). Red Hurricanes s'inclinait au final 26-37 à domicile et prenait toutefois le point de bonus offensif. Suffisant pour garder sa place de barragiste?

Ce dimanche avait lieu les derniers matchs de la 13ème journée. Et il y avait beaucoup d'enjeu dans certaines. Comme celle opposant les 
Suntory Sungoliath aux Kobelco Steelers. Les premiers devaient l'emporter pour conserver leur première place tandis que les seconds, suite à la défaite des NEC Green Rockets, pouvaient chipper la 4ème place aux verts et blancs en l'emportant aujourd'hui sur la pelouse des hommes d'Eddie Jones. C'était donc une rencontre à très gros enjeu. D'entrée de jeu, le ton était donné. 

Le 3ème ligne 
Shinki Gen insccrivait le premier essai du match pour les Suntory (02'). Les Kobelco steelers répondaient par un essai de leur pilier Hiroshi Yamashita (17'). Les jaunes et noirs reprenaient alors l'avantage grâce à un essai de leur 2ème ligne Koji Shinozuka (33'). Mais le 3ème ligne néo-zélandais Josh Backie inscrivait peu avant la pause un essai pour les siens (38'). Kobelco Steelers menait à la mi-temps 18-17!   En seconde période, le match était toujours aussi serré.

Le 1/2 de mêlée sud-african 
Fourie Du Preez inscrivait un essai et redonnait l'avantage aux Suntory (50'). Mais les Kobelco Steelers répondaient présents et obtenaient un essai de pénalité (54'). Un 1/4 d'heure plus tard, Kenji Shomen passait une pénalité pour les siens(70'). A ce moment, les Kobelco Steelers repassaient devant au score(28-27) et étaient qualifiés pour les demi-finales! Mais l'ailier des SuntoryYasunori Nagatomo inscrit l'essai de la gagne pour les siens (74').

Les hommes d'
Eddie Jones s'imposaient 32 à 28 et conservaient leur première place. Ils affronteront ainsi le 4ème du championnat, NEC Green Rockets, qu'ils ont sauvé paradoxalement en battant les Kobelco Steelers! Ces derniers peuvent avoir de gros regrets. Mais il est sûr que l'on pourra compter sur eux la saison prochaine.

L'autre grosse affiche en haut de classement pour cette dernière journée opposait les Toshiba Brave Lupus aux Panasonic Wild Knights. Devant 13 017 spectateurs présents   au Chichibunomiya Stadium (record d'affluence pour un match de Top league cette saison), les deux équipes ont offert un spectacle de très grande qualité, ouvrant énormément le jeu. Et les partenaires de Michael Leitch, qui finissent la saison en puissance, ont écrasé les Panasonic Wild Knights 59 à 25! 

Les rouges et noirs ont inscrit neuf essais: 
Shin Ito (04', 75'), Tsutomu Matsuda (14'), David Hill (19'), Masato Toyoda (37'), Michael Leitch (53'), Steven Bates (57'), Jun Fujii (67') et Neil Brew (72'). Les champions en titre ont sauvé l'honneur en marquant cinq essais: Akihito Yamada (11'), Tetsuya Shitara (49'), Tadasuke Nishiara (60'), Shota Horie (79') et Jaque Fourie (80'). On sentait ces derniers temps les Panasonic Wild Knights moins en formes avec leur victoires à l'arrachée face aux Kobelco Steelers et aux Kintetsu Liners. Et cette grosse défaite confirme que les bleus et noirs sont moins bien.

Les Panasonic Wild Knights ont désormais deux semaines pour se préparer, puisque ayant terminé troisièmes du championnat, dans deux semaines, ils rencontreront le deuxième de la saison régulière, les Toshiba Brave Lupus


Suite à la défaite des Red Hurricanes hier, les Honda Heat pouvaient éviter la relégation directe en allant s'imposer sur la pelouse des Yamaha Jubilo. Mais ces derniers voulaient bien terminer la saison devant leur public. En 1ère mi-temps, le 3ème ligne Manabu Kawazoe inscrivait le premier essai du match (18'). Les Honda Heat menaient 05 à zéro et étaient pour l'heure sauvés. Mais les Yamaha Jubilo réagissèrent et le 3ème ligne néo-zélandais Mose Tuiali'i inscrit un essai pour les siens (31'). 

A la pause, Yamaha Jubilo menait 10 à 05. En seconde période, les Honda Heat craquèrent et encaissèrent trois essais: Hiroyuki Tsudaka (59'), Yusuke Nakagaki (63') et Tatsuhiko Otao (69'). Au final, les Yamaha Jubilo remportaient la rencontre 35-05 et envoyaient les Honda Heat en ligues régionales A.


Il y avait aussi une rencontre sans enjeu ce dimanche entre les Toyota Verblitz et les Ricoh Black RamsLes Toyota Verblitz étaient maintenus en Top league et les Ricoh Black Rams n'espéraient plus la 4ème place depuis un moment. Les joueurs étaient donc totalement libérés pour cette rencontre. Les Toyota Verblitz démarraient fort le match avec deux essais du 3ème ligne néo-zélandais Hayden Hopgood (04') et du centre australien Brett Gillespie (07'). 

Toyota Verblitz menait 12 à zéro après moins de dix minutes de jeu. Les partenaires de 
Ma'a Nonu répondaient et inscrivaient deux essais à leur tour par leurs ailiers Yusuke Kobuki (13') et Marc Le(26'). Les Black Rams revenaient à 12 à 10. Mais le 3ème ligne Takashi Kikutani inscrivait un essai pour les siens (33'). Les Black Rams répondaient aussitôt par un nouvel essai de leur ailier Yusuke kobuki (39'). Les Toyota Verblitz ne menaient plus que 19-17 à la mi-temps. En seconde période, la partie allait être beaucoup plus serrée et c'est l'arrière Shinichi Yokoyama qui allait donner la victoire aux siens en marquant l'essai de la gagne (64'). Les Ricoh Black Rams terminent donc bien la saison, avec une 7ème place. Les Toyota Verblitz, demi-finalistes de Top league l'an dernier, ont énormément déçu cette saison avec cette pénible 10ème place du championnat.

Le dernier match de la saison régulière opposait les Coca-Cola West Red Sparks aux NTT Shining ArcsEt si les jaunes et noirs étaient sur de leur maintien en Top League, les Red Sparks devaient quant à eux remporter le match avec le point de bonus pour sortir des places de relégables. Honda Heat et NTT-Docomo Red Hurricanes ayant perdu leur rencontres, l'exploit était possible pour les rouges et blancs. Et cela allait donner l'une des plus belles rencontres de Top league de la saison.

L'ailier des Red Sparks 
Kotaro Toyota fesait parler la poudre et inscrivait deux essais d'entrée de match(07', 10'). Les Red Sparks menaient 12-00. Mais les NTT Shining Arcs réagissaient et inscrivaient deux essais par l'intermédiaire de l'ailier Hiraku Tomoigawa (37') et du 2ème ligne néo-zélandais Isaac Ross (40'). Les jaunes et noirs menaient à la mi-temps 14-12. En seconde période, les choses s'empiraient puisque le 3ème ligne Yusaku Kuwazuru recevait son 2ème carton jaune, qui se transformait en carton rouge et était donc exclu. Les Red Sparks allaient donc devoir évoluer une mi-temps à 14!

Les NTT Shining Arcs allaient vite profiter de leur avantage numérique en inscrivant coup sur coup deux essais par les 3èmes lignes Noriya Kobayashi (42') et Darren Murphy (46'). Les Red Sparks étaient alors menés 28-12. Au fond du trou, ils allaient pourtant trouver des ressources incroyables pour aller inscrire trois essais à l'adversaire du jour: le talonneur Ryuhei Arita (49'), le seconde ligne Shuhei Kawashita (56') et le centre néo-zélandais Timothy Bateman permettaient aux Red Sparks de repasser devant au score (33-28)! Mais dix minutes plus tard, les NTT Shining Arcs obtenaient un essai de pénalité (70') et reprenaient l'avantage(35-33).

Pas pour longtemps puisque dans ce match complètement fou, l'arrière 
Genki matsuoka réussissait la pénalité (75')! Les Red Sparks étaient alors barragistes et sauvés en Top League temporairement! Mais deux minutes plus tard, l'ouvreur australien Craig Wing marquait l'essai de la gagne (77')! Les joueurs des Red Sparks étaient tous en larmes à la fin du match, s'étant battu jusqu'à la dernière seconde pour sauver le club. Mais les Red Sparks, qui terminent derniers du championnat, payent le départ catastrophique de leur saison et sont donc relégués en ligues régionales A.

Honda Heat et Coca-Cola West Red Sparks sont donc relégués en ligues régionales ANTT-Docomo Red Hurricanes et Fukuoka Sanix Blues joueront leur places en Top League en barrages face aux deux derniers du Top Challenge 1. Enfin, Suntory SungoliathToshiba Brave Lupus, Panasonic Wild Knights et NEC Green Rockets sont qualifiés pour les 1/2 finales du championnat.

Kintetsu Liners 31 - 22 NEC Green Rockets 5467 spectateurs
NTT-Docomo Red Hurricanes 26 - 37 Fukuoka Sanix Blues 4019 spectateurs
Suntory Sungoliath 32 - 28 Kobelco Steelers 10944 spectateurs
Toshiba Brave Lupus 59 - 25 Panasonic Wild Knights 13017 spectateurs
Yamaha Jubilo 35 - 05 Honda Heat 6839 spectateurs
Toyota Verblitz 19 - 22 Ricoh Black Rams 3802 spectateurs
Coca-Cola West Red Sparks 36 - 42 NTT Shining Arcs 2518 spectateurs

 

 
 

 
JAPON RUGBY
Toute l'actualité du rugby nippon

 
     visiteurs
        Crée en 2012, Japon Rugby est le seul site francophone
à l'heure actuelle traitant de l'actualité du rugby japonais. 

Top League japonaise, Top Challenge League, Top ligues régionales, ligues universitaires, Brave Blossoms, Baby Blossoms, rugby à 7, rugby féminin...


2012-2019 Japon Rugby. La référence francophone du rugby japonais en France.