TOP LEAGUE: résultats de la 12ème journée
Auteur: Hinato
Publié le: 29/01/2012

La 12ème journée de championnat commençait samedi. Et première chose constatée, les petites équipes de Top league n'ont pas dit leur dernier mot et se sont battues héroïquement sur les terrains de rugby, pour sauver leur place dans le championnat d'élite du rugby japonais.

La première rencontre opposait les NTT Shining Arcs aux Honda Heat. Si les premiers étaient assurés de leur maintien dans l'élite, c'était loin d'être le cas pour les seconds, qui jouaient tout simplement peut-être leur dernière chance pour obtenir une place de barragiste. Les rouges et noirs, déterminés comme jamais à gagner, allaient donner le rythme du match. Dès la 6ème minute, le troisième ligne japonais Manabu Kawazoe inscrivait le premier essai du match! les Shining Arcs répondaient aussitôt par un essai de leur ailier  (10'). Les deux équipes étaient alors à égalité(07-07).

Mais les partenaires de 
Daniel Linde, était ce jour-là vraiment déterminés. Les Honda Heat allaient alors dominés le reste de la 1ère mi-temps, et faire une véritable démonstration, en inscrivant trois essais par le centre Bryce Robins (12'), l'autre centre tongien Tapuosikoto Pongi (23') et leur troisième ligne Koji Nakata. Les rouges et noirs menaient à la pause 24 à 07, un score largement mérité! En début de 2ème mi-temps, les hommes de Masato Hayashi revenaient avec plus d'envie et cela allait s'en ressentir. Le 3ème ligne australien Darren Murphy inscrivait un essai dès la 41ème minute. La reconquête au score était en marche. L'ailier Hiraku Tomoigawa marquait son 2ème essai de la rencontre (58'). Les Shining Arcs revenaient à 21 à 24 au score!

Mais les espoirs des jaunes et noirs allaient être anéantis. Les 
Honda Heat allaient définitivement tuer le match en deux minutes en inscrivant deux essais par l'intermédiaire de leur ailier Taihei Ueda (60') et du 2ème essai de leur centre Bryce Robins (62'). Les rouges et noirs menaient alors 38 à 21. Les Shining Arcs continuaient toutefois à jouer et le 3ème ligne Makoto Mayahara inscrivait un essai pour les siens (71'). Les Honda Heat terminaient le travail cinq minutes plus tard par un essai de l'international portugais Joe Gardener (76'), rentré en jeu juste une minute auparavant. Le score était alors de 45 à 28 pour les rouges et noirs.

Les 
Shining Arcs sauvaient l'honneur en fin de match en inscrivant le dernier essai par, une fois de plus, le troisième ligne australien Darren Murphy. Les Honda Heat s'imposaient ainsi sur la pelouse des NTT Shining Arcs 45 à 35. Un match très spectaculaire! Les partenaires de Joe Gardener, à seulement un point de la 12ème place, gardent espoir. Mais pour se sauver, il faudra qu'ils s'imposent sur la pelouse des Yamaha Jubilo lors de la dernière journée!

Autre équipe de bas de tableau qui s'est réveillé ce week-end, les 
Red Hurricanes. Les rouges et blancs se déplaçaient sur la pelouse des NEC Green Rockets. La rencontre s'annonçait donc très difficile face aux verts et blancs, qui disposent en plus du meilleur marqueur d'essai du championnat, Nemani Nadolo (19 essais!), la révélation sans aucun conteste de cette saison en Top League. Et les Red hurricanes démarraient fort la partie. Leur troisième ligne néo-zélandais Steven Setephano inscrivait le premier essai de la rencontre(08'). Mais les NEC Green Rockets répondaient très vite par un essai de leur 3ème ligne tongien, Nili Latu (11').

Dix minutes plus tard, le talonneur 
Yosuke Usui inscrivait un essai pour les siens. En plus, malheur pour les Red Hurricanes, le pilier Hiroshi Kitajima, blessé, devait laisser sa place au coréen Woong Heo (32'). Les verts et blancs menaient à la pause 12 à 07. Tout semblait donc bien parti pour les partenaires de McIntyre. Mais en seconde mi-temps, les rouges et blancs revenaient avec encore plus d'envies. Le pilier interntional coréen Woong Heo (rentré en cours de 1ère mi-temps), inscrivait un essai pour les siens(42').

Les 
Red Hurricanes passaient devant au score (14-12). Six minutes plus tard, le troisième ligne néo-zélandais Steven Setephano inscrivait son second essai de la rencontre(48'). Les partenaires de Mils Muliaina prenaient   le large(21-12). Vers la fin du match, l'ailier Takechi Hirase inscrivait lui aussi un essai et alourdissait le score(74'). 

Le centre 
Shendo Kamaike sauvait l'honneur des siens en inscrivant un essai au moment de la sirène(80'). Nemani Nadolo n'a pas réussi à marqué sur ce match et cela s'en ressent sur le score final. Cela pourrait bien coûter la 4ème place aux NEC Green Rockets, qui leur était pourtant promise. Les Red Hurricanes réalisent un superbe exploit et sont pour l'heure barragiste. Ils ont leur destins entre leur mains lors du dernier match, en reçevant les Sanix Blues!

Les 
Coca-Cola West Red Sparks ont eux aussi jeté toutes leurs armes dans la bataille pour se maintenir. Mais ils ont connu une fortune diverse. Les rouges et blancs recevaient les Toyota Verblitz et se devaient de l'emporter pour avoir leur destin entre leur mains lors de la dernière journée de championnat. Les Red Sparks superbement bien la rencontre, avec l'essai d'entrée de match de leur 1/2 de mêlée Takeshi katsuki (01'). Les rouges et blancs menaient sept à zéro.

Surpris, les verts et blancs ont ensuite pris le match en mains et ont donné une véritable leçon aux hommes de 
Shogo Mukai, inscrivant cinq essais durant la première mi-temps par l'intermédiaire de leur centre Takayuki Yamauchi (08'), de leur 3ème ligne Takashi Kikutani (13', 22') et de leur deux néo-zélandais, le 1/2 de mêlée Stephen Brett (36') et le centre Steven Yates (38'). Les Toyota Verblitz menaient à la pause 38 à 07! Le match était déjà plié.

En seconde mi-temps, Yasuhiro Kutsuki, entraîneur des Toyota verblitz, fesait tourner dans son équipe tandis que les rouges et blancs revenaient avec l'idée de sauver l'honneur. C'est ce qu'ils firent. Tandis que les partenaires de Stephen Brett les regarder jouer, les Red Sparks inscrirent trois essais en seconde mi-temps par l'intermédiaire de leur 2ème ligne Masakazu Toyota (51', 80') et de leur centre néo-zélandais Timothy Bateman. Les rouges et blancs empochèrent ainsi le point de bonus offensif en toute fin de match, mais pas suffisant pour s'imposer. Les Toyota Verblitz s'imposaient 33 à 28, en ayant complètement relâché en seconde mi-temps.

Les 
Red Sparks, à quatre points de 12ème place, peuvent encore éviter la relégation directe. Mais ils n'ont plus leur destins entre leur mains. Les rouges et blancs devront en effet battre les NTT Shining Arcs tout en espérant dans le même temps une défaite des Honda Heat et des Red Hurricanes!

Dans la dernière rencontre du samedi, les 
Kintetsu Liners recevaient les Panasonic Wild KnightsCes derniers, leaders du championnat et champions en titre, restaient sur deux victoires difficiles. Face aux Kintetsu Liners, solide équipe de la Top League, le match s'annonçait compliqué. Et l'entame de la rencontre le confirma. Les Kintetsu liners inscrivaient coup sur coup deux essais d'entrée de jeu par l'intermédiaire de leur 1/2 d'ouverture Yasumasa Shigemitsu (02') et de leur ailier Kazuki sakamoto (06').

Après seulement six minutes de jeu, les 
Kintetsu Liners menaient 14 à zéro! Les bleus et noirs répondaient tout d'abord par une pénalité réussie de leur arrière Atsushi Tanabe (12'), puis par l'essai de leur talonneur Shota Horie (17'). Les partenaires de Jaque Fourie n'étaient plus menés que 14-10 à la pause. En seconde mi-temps, la partie s'équilibrait jusqu'à l'essai du centre néo-zélandais Jeffrey Ierome pour les Kintetsu Liners (56'). Les hommes de Sim Kim menaient alors 22-13! Mais les champions en titre allaient faire le forcing en fin de match pour s'imposer, inscrivant deux essais par l'intermédiaire de leur 3ème ligne international japonais Sione Vatuvei (64') et de leur ailier Tomoki Kitagawa (67'). Pour les Panasonic Wild Knights, leur trois dernières victoires, très difficiles, laissent planer le doute sur leur réelles possibilitées d'être de nouveau champion de Top League.

Ce dimanche avait lieu les trois dernières rencontres de la 12ème journée de championnat. Suite à la défaite surprise des NEC Green Rockets la veille face aux Red Hurricanes, les Kobelco Steelers pouvaient profiter de la venue des Yamaha Jubilo pour remporter la victoire et recoller au niveau des partenaires de McIntyre au classement. Mais au final, une mauvaise suprise pour les rouges et blancs.

Dans une rencontre très pauvre, marquée par seulement deux essais, celui du talonneur 
 (13') pour les Kintetsu Liners et du centre néo-zélandais Tu'ipolotu (32') pour les Yamaha Jubilo, ce sont surtout les ouvreurs qui ont eu le premier rôle sur les nombreuses pénalités sifflées. Peter Grant (43', 60', 69') et Ayumu Goromaru (40', 41', 77'), auront fait parler la poudre.

A la fin du match, les deux équipes se séparaient sur un score de parité (16-16). Et si les
 Yamaha Jubilo n'avaient plus rien à jouer, les partenaires de Peter Grant regretteront longtemps ces points perdus à la maison, qui risquent fort de leur coûter la 4ème place qualificative pour les play-offs.

Dans la deuxième rencontre de ce dimanche, les Toshiba Brave Lupus se déplaçaient sur la pelouse des Ricoh Black Rams, pour leur 2ème derby de Tokyo, une semaine après celui remporté face aux Suntory Sungoliath. Et on peut dire que les partenaires de Michael Leitch n'ont pas fait de détails dans ce derby. Les rouges et noirs ont tout simplement écrasé les coéquipiers du néo-zélandais Ma'a Nonu et de l'anglais James Haskell. Les Toshiba ont inscris la bagatelle de six essais par l'intermédiaire de leur arrière Tsutomu Matsuda (12'), de l' ailier Shin Ito (20'), du talonneur Hiroki Yuhara (27'), du 3ème ligne néo-zélandais Steven Bates (46'), du talonneur Takahiro Takaki (73') et enfin de l'arrière Takehisa Usuzuki!

Les 
Ricoh Black Rams ont quant à eux sauvé l'honneur  en marquant deux essais: un de l'ailier néo-zélandais Marc Le (50') et un autre de l'ailier tongien Roy Kinikinilau (61'). Grâce à ce succès très facile, les partenaires de Michael Leitch sont officiellement qualifiés pour les demi-finales des play-offs, tout comme les Panasonic Wild Knights et les Suntory Sungoliath.

La dernière rencontre de cette 12ème journée opposait deux équipes avec des enjeux totalement différents. Alors que les Sanix Blues voulaient tenter un exploit pour essayer de monter à la 10ème place du classement, pour éviter les barrages, les Suntory Sungoliath venaient pour assurer leur qualification pour les demi-finales des play-offs et surtout se racheter auprès de leur supporters après la défaite à domicile, la semaine auparavant, face à l'ennemi juré Toshiba Brave Lupus, lors du derby de Fuchu.  

Et les jaunes et noirs ont fait plaisir à leurs supporters puisqu'ils ont écrasé les Sanix Blues 61 à 22! Les hommes d'Eddie Jones ont offert une pluie d'essais durant cette rencontre(9 essais) inscrit par le 3ème ligne Takamichi Sasaki (04'), l'arrière australien Peter Hewat  (14', 40'), le 1/2 d'ouverture Naoya Namrura (22'), le 3ème ligne américain Todd Clever (25'), l'arrière Ryutaro Takemoto (66'), le 1/2 de mêlée sud-africain Fourie du Preez (71'), le 1/2 d'ouverture samoan Tusi Pisi (77') et enfin le pilier Yosuke Ikegaya (80'). Les Sanix Blues, menés 33 à zéro à la pause, s'étaient réveillés en seconde mi-temps et avaient sauvé l'honneur en inscrivant quatre essais par l'intermédiaire de l'arrière néo-zélandais Karne Hesketh (50', 56'), du pilier coréen Shin Dongwon (60') et de l'ailier Kohei Hamazato (73').

Les Fukuoka Sanix Blues prennent le point de bonus offensif. Ils sont désormais à cinq points des NTT Shining Arcs, 10ème. Un écart semble-t-il trop grand pour espérer éviter les barrages. Les Suntory Sungoliath, avec leur point de bonus offensif acquis, s'emparent de la tête du championnat grâce à un meilleur classement britannique que les Panasonic Wild Knights. 

La dernière journée de championnat, la semaine prochaine, risque de promettre énormément avec beaucoup de suspens en haut comme en bas de tableau!
 
NTT Shining Arcs 35 - 45 Honda Heat 3877 spectateurs
NEC Green Rockets 19 - 28 NTT-Docomo Red Hurricanes 6284 spectateurs
Coca-Cola West Red Sparks 28 - 33 Toyota Verblitz 3168 spectateurs
Kintetsu Liners 22 - 25 Panasonic Wild Knights 4748 spectateurs
Kobelco Steelers 16 - 16 Yamaha Jubilo 5547 spectateurs
Ricoh Black Rams 14 - 39 Toshiba Brave Lupus 5363 spectateurs
Fukuoka Sanix Blues 22 - 61 Suntory Sungoliath 2913 spectateurs

 

 

 



Créer un site
Créer un site