TOP LEAGUE: résultats de la 10ème journée
Auteur: Hinato
Publié le: 15/01/2012

1519554477-photo2-04.jpg

Cette 10ème journée de Top League a été marquée par le réveil des Coca-Cola West Red Sparks (trop tard?) et la confirmation que les quatre premiers du championnat mènent un rythme d'enfer. Les rouges et blancs affrontaient les Red Hurricanes avec le très faible espoir de croire encore au maintien. Grâce à un Shaun Webb époustouflant, auteur de 13 des 23 points de son équipe, les Red Sparks ont remporté leur première victoire de la saison en championnat (23-11) et ne sont désormais plus qu'à deux points de la 12ème place barragiste détenue par les Red Hurricanes. L'espoir perdure donc pour les partenaires de Timothy Bateman.

En haut de classement, les gros maintiennent le rythme. Les Suntory Sungoliath ont battu les Kintetsu Liners 43-26, dans un match spectaculaire, sept essais à quatres, grâce notamment à deux essais de l'ailier Yasunori Nagatomo. Les hommes d'Eddie Jones conservent ainsi la première place du championnat. Les partenaires de l'international chinois Yang Li et de Rico Gear, empochent le point de bonus offensif mais sont désormais à six points de la quatrième place.

Les Sanyo Wildkgnihts affrontaient quant à eux des Toyota Verblitz en quête de rachat. Les champions en titre ont eu le plus grand mal pour venir à bout des verts et blancs. Les Panasonic  Wild Knights s'imposent de justesse 31 à 27 notamment grâce à deux essais du 3ème ligne Tadasuke Nishiara (que l'on pourrait bien retrouver avec le XV nippon lors du 5 nations asiatique en avril). Mais l'essentiel est fait et les partenaires de Jaque Fourie conservent leur deuxième place du championnat. Les coéquipiers de Stephen Brett ramènent quant à eux les points de bonus offensif et défensif de la rencontre et se donnent un peu d'air en bas de classement avec désormais 5 points d'avance sur le premier barragiste, NTT Docomo Red Hurricanes.

Les Toshiba Brave Lupus recevaient des Sanix Blues en formes et  se devaient de s'imposer pour suivre le rythme imposé par le leader Suntory. Face aux bleus et noirs, les Toshiba n'ont pas fait de détails. Cinq essais, cinq transformations, victoire nette et sans bavure 35-10. Les partenaires de Michael Leitch conservent ainsi leur troisième place du championnat. Les coéquipiers de Brad Thorn sont toujours 11ème au classement, à cinq points des Toyota Verblitz, premier non-barragiste.


Pour le reste, les NEC Green Rockets s'imposent sur la pelouse des Yamaha Jubilo 23 à 19 grâce à deux essais du fidjien Nemani Nadolo et confortent un peu plus leur quatrième place. Désormais, seul les Kobelco Steelers, à un point des NEC Green Rockets et large vainqueurs des Honda Heat aujourd'hui (52-23), semblent leur disputer cette fameuse quatrième place. Enfin, dans un match très agréable, les NTT Shining Arcs ont bien failli l'emporter sur la pelouse des Ricoh Black Rams. Les noirs ne doivent leur salut qu'à un essai de l'inévitable Ma'a Nonu à la 77ème minute du match.

On attend désormais avec impatience la semaine prochaine avec en vue le gros derby de Fuchu (Tokyo) entre les Suntory Sungoliath et les Toshiba Brave Lupus! Tout cela promet!

  Ricoh Black Rams 33 - 33 NTT Shining Arcs   5681 spectateurs
  Suntory Sungoliath 43 - 26 Kintetsu liners   6832 spectateurs
  Yamaha Jubilo 19 - 23 NEC Green Rockets   3310 spectateurs
  Panasonic Wild Knights 31 - 27 Toyota Verblitz   4148 spectateurs
  Coca-Cola West Red Sparks 23 - 11 NTT Docomo Red Hurricanes   4450 spectateurs
  Toshiba Brave Lupus 35 - 10 Fukuoka Sanix Blues   5570 spectateurs
  Kobelco Steelers 52 - 23 Honda Heat   3194 spectateurs

 
JAPON RUGBY
Toute l'actualité du rugby nippon

 
     visiteurs
        Crée en 2012, Japon Rugby est le seul site francophone
à l'heure actuelle traitant de l'actualité du rugby japonais. 

Top League japonaise, Top Challenge League, Top ligues régionales, ligues universitaires, Brave Blossoms, Baby Blossoms, rugby à 7, rugby féminin...


2012-2019 Japon Rugby. La référence francophone du rugby japonais en France.