Suntory Sungoliath invincible!
Auteur:
Hinato
Publié le: 24/02/2013


1518475502-201322415534kfrqe.jpg
L'ailier Daishi Murata part à l'essai

Aujourd'hui avait lieu dans le National Stadium la finale de la 50ème édition du All Japan Championship. Suntory Sungoliath, double champion en titre de l'épreuve, affrontait Kobelco Steelers, recordman de la compétition (9 titres). Le club de Kobe, qui retrouvait ainsi la finale du All Japan Championship, neuf ans après sa dernière finale, perdue face aux Toshiba Fuchu Brave Lupus de l'époque (10-22).

Mais les hommes de Yuji Sonoda ne partaient pas favoris face à l'armada du club de Fuchu, champion de Top League le mois dernier et surtout invaincue après 16 rencontres, toutes compétitions confondues cette saison!
D'autant que les Steelers ne disposaient pas de leur 1/2 d'ouverture sud-africain Peter Grant, parti rejoindre la franchise des Stormers pour jouer le Super Rugby. C'était Daisuke Yamamoto, qui se chargeait de le remplacer à l'ouverture.

Et d'entrée, Suntory Sungoliath prenait le score à son avantage par un essai du jeune ailier Daishi Murata (01'). Véritable sensation du côté du club de Fuchu, le japonais pourrait bien être l'une des surprises sur la liste d'Eddie Jones dans trois jours pour les 5 nations asiatique. Daisuke Yamamoto ratait l'occasion de réduire l'écart en ratant sa pénalité (15'). Les jaunes et noirs en profitaient et inscrivaient un second essai par l'inévitable international japonais, l'ailier Hirotoki Onozawa (16'). Le 3ème ligne Ryuta Yasui, blessé, était remplacé dès la 18ème minute par son compatriote Itaru Taniguchi. Ryan Nicholas creusait un peu plus l'écart à la demi-heure de jeu en passant une pénalité (29').

1518475505-2013224193918hbymb.jpg
Jaque Fourie a sonné la révolte des Kobelco Steelers, mais trop tard

A la 37ème minute, le 2ème ligne et capitaine des jaunes et noirs, Shinya Makabe, ressentant une douleur depuis sa blessure en 1/2 finale la semaine passée, était remplacé par Shinki Gen. En toute fin de première période, l'arrière Go Aruga était fautif d'une faute d'anti-jeu et était exclu dix minutes de la pelouse par l'arbitre Mr Akihisa Aso (39'). Daisuke Yamamoto passait la pénalité (40') et permettait aux siens d'y croire encore. Mais dès le début de la seconde période, à 14 contre 15, Suntory Sungoliath poussait et le centre Koji Taira franchissait la ligne d'essais (44'). En supériorité numérique, Kobelco Steelers était incapable d'inscrire le moindre point et encaissait un essai de plus.

Le 2ème ligne Shinki Gen, rentré en fin de première période, y allait de son essai (54'). Puis c'était au tour du 3ème ligne Masakatsu Nishikawa d'inscrire le 5ème essai de son équipe (63'). Le score était alors de 36 à 03. La victoire déjà acquise, Naoya Okubo multipliait les changements en fin de match pour permettre aux remplaçants de participer à la fête. Kobelco Steelers en profitait alors pour réduire l'écart et inscrire trois essais par son centre sud-africain Jaque Fourie (67'), son ailier néo-zélandais Fraser Anderson (70') et son 1/2 d'ouverture remplaçant Yuta Imamura (82'). 36 à 20, score final. Un score en trompe l'oeil, tant Suntory Sungoliath aura dominé de la tête et des épaules cette finale.

Le club de Fuchu remporte ainsi son 3ème titre consécutif du All Japan Championship, le 6ème de son histoire (tout comme Toshiba Brave Lupus). Avec ce succès, Suntory Sungoliath reste aussi invaincu sur la saison 2012/2013, toutes compétitions confondues! Et son entraîneur, Naoya Okubo, réussit pour sa première saison à la tête des jaunes et noirs le doublé tout comme son prédécesseur, l'australien Eddie Jones la saison passée. Quant aux Kobelco Steelers, demi-finalistes de Top League et finalistes du All Japan Championship, ils restent sur une très belle saison 2012/2013. Place désormais au tournoi des 5 nations asiatique avec l'annonce du groupe japonais mercredi par le sélectionneur Eddie Jones.

1518475646-dgdgdiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii.jpg

Suntory Sungoliath   36 - 20   Kobelco Steelers

National Stadium | 14 155 spectateurs |

Arbitre: Akihisa Aso. Arbitres assistants: Tetsuhiko Kono, Yoshiura et Kyosuke Toda

Pour Suntory Sungoliath:

5 essais de: Murata (01'), Onozawa (16'), Taira (44'), Gen (54') et Nishikawa (63')
4 transformations de: Nicholas (02', 46', 55', 64')
Une pénalité de: Nicholas (29')

Carton jaune: Aruga (39')

Pour Kobelco Steelers:

3 essais de: Fourie (67'), Anderson (70') et Imamura (82')
Une transformation de: Yamamoto (67')
Une pénalité de: Yamamoto (40')

 
JAPON RUGBY
Toute l'actualité du rugby nippon

 
     visiteurs
        Crée en 2012, Japon Rugby est le seul site francophone
à l'heure actuelle traitant de l'actualité du rugby japonais. 

Top League japonaise, Top Challenge League, Top ligues régionales, ligues universitaires, Brave Blossoms, Baby Blossoms, rugby à 7, rugby féminin...


2012-2019 Japon Rugby. La référence francophone du rugby japonais en France.