Suntory Sungoliath champion!
Auteur:
Hinato
Publié le: 27/02/2012

1518474500-002.jpg
Jaque Fourie allant inscrire le premier essai du match (19'). Le centre sud-africain a été énorme durant la finale. 

Leaders à la fin de saison, les Suntory Sungoliath rencontraient les Panasonic Wild Knights en finale du championnat. Pour Eddie Jones, dont c'était son ultime match de Top League avant son départ pour la sélection japonaise, c'était sa toute dernière chance de remporter ce  fameux titre avec les jaunes et noirs.

Le début de match était très serré et profitant de deux fautes des bleus et noirs, Ryan Nicholas passait deux pénalités (08', 15'). Les Suntory Sungoliath menaient six à zéro après un quart d'heure de jeu. La star des Panasonic Wild KnightsJaque Fourie répondit alors en inscrivant son premier essai du match (19'). Les bleus et noirs passaient devant au score, sept à six. Deux pénaltés d'Atsushi Tanabe (25') et de Mike Delany (31') emplifièrent le score (13 à 06). C'est à ce moment de la partie que l'armada de stars des Suntory allait commencer à répondre.

Une minute après la pénalité de Delany, le 1/2 de mêlée sud-africain Fourie du Preez franchisait la ligne d'essai (32'). Les Suntory revenaient à hauteur des Wild Knights (13-13). Un peu plus tard, le 3ème ligne australien George Smith insicrivait son premier essai du match (36') et permettait aux siens de prendre l'avantage. A la pause, les hommes d'Eddie Jones menaient sur le score de 20 à 13.

1518474700-photo1-04.jpg
Le 3ème ligne australien George Smith attaque la défense des Panasonic Wild Knights.

En seconde période, malgré une pénalité réussie de Tanabe (52'), c'est bien Suntory qui allait appuyer sur l'accélérateur et tourner la rencontre définitivement en sa faveur. George Smith, monstrueux, allait percer deux nouvelles fois la défense adverse et inscrire deux essais supplémentaires pour les jaunes et noirs (60', 64'). A un quart d'heure de la fin, le score était de 37-16. Le match était plié.

Malgré cela, les Panasonic Wild Knights ne se décourageaient pas et Jaque Fourie, meilleur joueur de la rencontre côté bleus et noirs, inscrivait son deuxème essai du match (70'). En fin de rencontre, ce sont les internationaux japonais qui allaient s'illustrer, tout d'abord par un essai du centre Ryan Nicholas (76') auquel répondait le 3ème ligne Sione Vatuvei (80'). Au final, les Suntory Sungoliath finissent la saison comme ils l'ont commencé, par une victoire sur les Panasonic Wild Knights, 47 à 28 et en prime un magnifique titre.

Après deux saisons à la tête des jaunes et noirs, Eddie Jones remporte enfin ce titre tant convoité et peut partir à la tête de la sélection japonaise l'esprit libre désormais. Pour les Suntory Sungoliath, c'est le deuxième titre de leur histoire depuis la création de la Top League et 5ème titre de champion du Japon au total.

George Smith a été nommé l'homme du match, vu son énorme prestation lors de la finale qui a pesé lourd dans le score final. En tout cas, l'australien se fait plaisir au Japon, puisqu'il a cette saison inscrit sept essais, un record dans toute sa carrière! A noter que c'est une première dans une finale de Top League, depuis l'apparition des plays-offs, aucun essai n'a été marqué par un japonais de souche durant la finale.

1518474786-photo1-05.jpg
Yoshiro Mori, président de la JRFU, remet le trophée au capitaine des Suntory Sungoliath, Juntaro Takemoto.


26/02/2012 | Chichibunomiya Stadium | 10 546 spectateurs

Suntory Sungoliath-Panasonic Wild Knights: 47-28 (Mi-temps: 20-13).

Arbitre: Taizo Hirabayashi. Arbitres assistants: Masashi SuzukiYuki Taniguchi et Kazuhito.


 
JAPON RUGBY
Toute l'actualité du rugby nippon

 
     visiteurs
        Crée en 2012, Japon Rugby est le seul site francophone
à l'heure actuelle traitant de l'actualité du rugby japonais. 

Top League japonaise, Top Challenge League, Top ligues régionales, ligues universitaires, Brave Blossoms, Baby Blossoms, rugby à 7, rugby féminin...


2012-2019 Japon Rugby. La référence francophone du rugby japonais en France.