Présentation des clubs des ligues régionales A saison 2016/2017
Auteur: 
Hinato
Publié le: 20/08/2016


Après la présentation des clubs de Top League, place à celle des clubs des ligues régionales dont la saison va débuter dans moins d'un mois désormais. Cette saison, 54 clubs participeront à ces championnats régionaux, divisés en trois ligues: Ouest (22), Est (18) et Kyushu (14).

Chacune de ces ligues régionales sont elles-mêmes séparéés en deux divisions (A et B), à l'exception de la Top ligue Ouest, séparée depuis l'an dernier en trois divisions (A, B et C) au lieu de quatre auparavant. Ici, nous nous intéresserons simplement aux favoris des trois Top ligues régionales A (2ème division japonaise) pour la montée en Top League, en fin de saison.

Une saison qui sera d'autant plus importante puisque les deux premiers des Top Ligues Ouest A, Est A et Kyushu A, plus l
es deux dernières places qui se joueront lors d'un mini-tournoi opposant les équipes ayant terminé à la troisième place des trois ligues régionales A intégreront la toute nouvelle Top Challenge League (nom provisoire), la deuxième division nationale japonaise de rugby, qui verra le jour en 2017! Mais cela bougera puisqu'il faudra prendre en compte le club qui sera automatiquement promu en Top League japonaise et celui qui descendra de la division élite du rugby nippon.

Cette saison à venir s'annonce donc très palpitante et les clubs ambitieux de monter en Top League japonaise et ceux d'intégrer la future Top Challenge League seront légions! 
Voici les compositions des trois Top ligues régionales A pour la saison 2016:


Top Ligue Ouest A: NTT-Docomo Red Hurricanes (relégué), Osaka PoliceChubu Electric PowerJR West RailersUnitika Phoenix, Osaka Gas (promu)

Top Ligue Est A: Mitsubishi Sagamihara Dynaboars, Kamaishi SeawavesTokyo Gas, Hino Red Dolphins, Kurita Water Gush, Yokogawa Musashino AtlastarsYakult Levins, IBM Japan Big Blue,  Akita Northern Bullets, Secom Rugguts 

Top Ligue Kyushu A: Kyuden Voltex, Mazda Blue Zoomers, Chugoku Electric PowerJR Kyushu ThundersMitsubishi Nagasaki NeptunusNippon Steel Sumitomo Metals Yawata
, Fukuoka Bank Blues Groupers

Présentation des clubs
 

Les favoris à la montée en Top League

1516378687-logo-docomo.gif 

NTT DOCOMO RED HURRICANES

Manager: Dawie Theron (Afrique du sud)


Entraîneur FW: Takuro Miuchi

Entraîneur BK: Kazuhiro Yamada

Capitaine: Taro Sato (26 ans)

Relégué après cinq saisons et une dernière catastrophique en Top League japonaise, NTT-Docomo Red Hurricanes est le grand favori à la (re)montée cette année. Cela a évidemment coûté le poste du manager Shitaoki Masahiro, qui a ainsi été remplacé par le sélectionneur des Baby Boks, le sud-africain Dawie Theron. Un excellent choix pour relancer une équipe qui est tombé au fond du trou la saison dernière à tout point de vue.

L'effectif a connu les départs majeurs des sud-africains Eben Etzebeth (2me ligne) et Jesse Kriel (centre) ainsi que celui plus relatif de l'ouvreur Handre Pollard, rattrapé par ses soucis physiques. Et commes ces dernières années, le club d'Osaka est allé faire son marché en Afrique du sud. L'ouvreur/arrière Riaan Viljoen, excellent avec les Sunwolves en Super Rugby cette saison, fait son retour dans le club. Le troisième ligne Warren Whiteley (Lions) et l'arrière Jurgen Visser (Kings) signent aussi!

Les rouges et blancs pourront s'appuyer sur leur colonne vertébrale: le deuxième ligne international sud-coréen Park Soon Chai, le numéro 8 tongien Sioeli Iongi et le centre international japonais Mifiposeti Paea. On espèrera aussi voir enfin décoller la carrière de l'ailier international à 7 nippon Josefa Lilidamu, qui n'aura pas été épargné par les blessures la saison dernière. NTT-Docomo Red Hurricanes devrait facilement être champion de la Top Ligue Ouest A cette année et va s'annoncer comme l'un, si ce n'est le plus grand favori à l'accession en Top League japonaise pour 2017!

1516379009-mitsubishi.gif
 
MITSUBISHI SAGAMIHARA DYNABOARS (Top Ligue Est A)

Manager: Kyosuke Sato

Entraîneur-chef: George Konia


Entraîneur FW: Derren Witcombe (Nouvelle-Zélande)

Entraîneur BK: Eiji Ando

Capitaine: Kenta Nishidate (28 ans)

Le club de Sagamihara a échoué une fois de plus à la montée en Top League japonaise la saison dernière, s'inclinant en barrage contre NEC Green Rockets (17 à 03), le 30 janvier dernier. Eternel favori à la montée mais toujours décevant dans la dernière ligne droite, le "Clermont japonais" a vu le départ de quelques cadres cet intersaison avec ceux du pilier Yuta Ito (retraite), du 2ème ligne néo-zélandais David Milo (Honda Heat) et du 3ème ligne Alexander Akira Nakagawa Gough.

Mitsubishi Sagamihara Dynaboars a parfaitement remplacé ces départs et s'est renforcé avec un joli lot de joueurs venus se relancer pour la plupart: le pilier néo-zélandais Albert Anae (Brumbies), le talonneur Yoshimitsu Yasue (Kobelco Steelers), le 2ème ligne fidjien Deryck Thomas (Toyota Verblitz), le 3ème ligne samoan Faifili Levave (Toyota Verblitz), le 3ème ligne international indien Hrishikesh Pendse (Suntory Sungoliath) et l'ailier australien Rodney Davies (Biarritz).

Arrivé aussi cet été, le jeune ailier Mampei Tabata (Keio Univ.) pourrait être la belle surprise de la saison à venir. En plus de tout ces nouveaux joueurs, les sangliers pourront compter sur leurs tauliers habituels: le pilier tongien Silivenusi Naulangui, le 2ème ligne australien Daniel Linde, le 1/2 de mêlée et capitaine Kenta Nishidate, les néo-zélandais Hamish Gard (ouvreur) et Tevita Lepolo, le centre international japonais Ryan Nicholas, l'ailier international philippin Patrice Olivier sans oublier l'arrière Kazuya Aoki. Un effectif solide qui fera des hommes de George Konia l'une des équipes grandes favorites à la montée en Top League japonaise! Mitsubishi Sagamihara Dynaboars attend ce moment depuis 2008!

Les outsiders à la montée en Top League

 1516379000-kamaishi.gif

KAMAISHI SEAWAVES (Top Ligue Est A)

Entraîneur-chef: Takehiro Miura

Entraîneur-adjoint: Deane Lutton (Nouvelle-Zélande)


Capitaine: Yasuo Suda (32 ans)

Eliminé dès le Top Challenge 2 la saison dernière, Kamaishi Seawaves s'était en effet incliné face à Kyuden Voltex (38 à 12) payant ainsi grandement le carton rouge de l'inexpérimenté Michael Va'a Toloke après que celui-ci avait alors perdu son sang froid. Une fin de saison terrible pour le mythique club de Kamaishi qui a vu en plus de nombreux tauliers partir cet été: le troisième ligne Ryosuke Chifu, parti vers Hino Red Dolphins mais aussi derrière le centre international samoan Seilala Mapusua (retraite), l'international philippin Justin Coveney et le 3/4 Sho Kataoka, qui a également rejoint le club d'Hino.

Kamaishi Seawaves a recruté du lourd pour se renforcer avec en première ligne les piliers de NTT-Docomo Red Hurricanes, Heo Woong (international sud-coréen) et de Valladolid Rugby Asociacion Club, Scott Manson (néo-zélandais). Le 2ème ligne Takahiro Sugawara (Mitsubishi Sagamihara Dynaboars) vient se relancer tout comme le 3ème ligne Yuta Nakano (Kobelco Steelers). La grosse recrue de l'intersaison est l'ouvreur sud-africain Joe Pietersen (Sharks) tandis qu'on suivra de près le jeune centre australo-japonais Osuka Lloyd (Tokai Univ.).

Le club de Kamaishi s'appuiera aussi sur ses nombreux taulier tels que le talonneur Yuji Matsubara, le légendaire 2ème ligne international nippon Takeomi Ito (45 ans!) et le 2ème ligne ligne néo-zélandais Dallas Tatana, mais aussi le 3ème ligne et capitaine Yasuo Suda et l'excellent 3ème ligne sud-africain
Warwick Tecklenburg, l'ouvreur/arrière néo-zélandais James Kamana et les centres Kodai Ono et Michael Va'a Toloke (tongien).

Un effectif qui tient la route pour prétendre enfin à la montée en Top League japonaise. Mais Kamaishi Seawaves devra batailler en Top Ligue Est A avec l'armada de Mitsubishi Sagamihara Dynaboars et Hino Red Dolphins notamment, qui voit ses ambitions à la hausse depuis deux ans désormais. Une chose est certaine, accéder en 2017 à la future Top Challenge League (2ème division nationale japonaise de rugby) serait déjà une belle réussite!

 1516379005-team-hino-l.gif

HINO RED DOLPHINS (Top Ligue Est A)

Manager: Nao Hosoya

Entraîneur FW: Natsuki Kurosu

Entraîneur FW: Yasumasa Miyamoto

Entraîneur BK: Hideki Nishida


Entraîneur BK: Hiroaki Ito

Capitaine: Mitsuru Hirokawa (31 ans)

4ème de la Top Ligue Est A la saison dernière, Hino Red Dolphins n'a pas réussi à se qualifier en Top Challenge 2. Malgré les départs du deuxième ligne fidjien Samuela Anise vers Canon Eagles et du centre australien Will Tupou vers Coca-Cola Red Sparks et la retraite du centre Daigo Yamashita, désormais devenu manager du mythique club de Waseda Univ., les rouges et noirs n'ont pas vu leur ambition à la baisse, bien au contraire.

Pour l'équipe d'Hino, l'objectif est clair: monter pour la première fois de son histoire en Top League japonaise! Les rouges et noirs ont ainsi recruté des joueurs confirmés de Top League comme le pilier international sud-coréen Kim Kwangsik (Honda Heat) et le 3ème ligne international japonais Takamichi Sasaki (Suntory Sungoliath), mais aussi d'autres ayant besoin de se relancer comme le pilier Masakazu Nagano (Yamaha Jubilo) et le talonneur Hikaru Kuzure (Toshiba Brave Lupus).

Hino Red Dolphins a aussi fait signé de très bons joueurs de la Top Ligue Est A comme le numéro 8 Ryosuke Chifu et le centre Sho Kataoka (Kamaishi Seawaves) et l'ouvreur Daisuke Motegi (Secom Rugguts). Ce dernier vient grossir le poste de numéro 10 des rouges et noirs où évoluent déjà l'international hongkongais Kenzo Pannell et le japonais Yoshio Kimishima. La grosse signature est celle en 2ème ligne du géant néo-zélandais Joel Everson (Northland) tandis que les deux jeunes recrues de Tenri Univ., le 3ème ligne Lee Junya et le centre tongien Mosese Tonga, sont aussi des bons coups réalisés à surveiller de près!

Cette équipe d'Hino Red Dolphins, qui compte aussi dans ses rangs les australiens Tevita Metuisela (3ème ligne) et Brett Gillespie (centre) et l'ailier international malaisien Marc Lee,  est clairement renforcé cette année et peut viser la montée en Top League japonaise. Mais tout comme pour Kamaishi Seawaves, voir le club d'Hino intégrer la Top Challenge League la saison prochaine sera en soit un bon objectif d'atteint déjà.

 1518793582-logo-voltex.gif

KYUDEN VOLTEX (Top Ligue Kyushu A)

Manager: Takeharu Uryu

Entraîneur FW: Yoshihiro Nakamura


Entraîneur FW: Masatoshi Hasako

Capitaine: Noriaki Nakazuru (27 ans)

Kyuden Voltex évoluera pour la troisième saison consécutive en Top Ligue Kyushu A après avoir échoué d'une rien dans un derby chaud de Fukuoka contre Coca-Cola Red Sparks (14 à 14) lors du match de barrage. La règle japonaise précise en effet que l'équipe de la division inférieure doit absolument battre cette supérieure pour être promue. Un échec qui n'a pas enterrer les ambitions de remontée du club nippon qui n'a toutefois pas fait beaucoup de changement. 

L'équipe a noté le départ important de son pilier droit Koki Imamura vers Kurita Water Gush. Une perte largement remplacée avec la signature du jeune joueur de Teikyo Univ., Kazuto Tokunaga (180 cm, 122 kg). Un véritable mastodonte de la nature qui va retrouver son ancien coéquipier de l'époque universitaire,  l'ailier Yasunari Isoda, qui a été la grande révélation du club de Fukuoka la saison dernière. Tournée vers la jeunesse avec le 2ème ligne Yoshihiro Sononaka et l'ouvreur Shogo Matsushita, Kyuden Voltex fera parti des outsiders pour accéder à la Top League japonaise. Mais tout comme pour Kamaishi Seawaves et Hino Red Dolphins, intégrer la Top Challenge League serait déjà une belle performance.

Laisser un commentaire sur cette page

  • Seikyo dit :
    21/8/2016

    La montée directe se jouera entre les Dynaboars et les Red Hurricanes. Il n'y aura pas de barragistes qui arriveront à monter selon moi. La première place du Top Challenge 1 l'an prochain va coûter très cher!


  •  
    JAPON RUGBY
    Toute l'actualité du rugby nippon

     
         visiteurs
            Crée en 2012, Japon Rugby est le seul site francophone
    à l'heure actuelle traitant de l'actualité du rugby japonais. 

    Top League japonaise, Top Challenge League, Top ligues régionales, ligues universitaires, Brave Blossoms, Baby Blossoms, rugby à 7, rugby féminin...


    2012-2019 Japon Rugby. La référence francophone du rugby japonais en France.