Présentation des clubs des ligues régionales A saison 2014/2015
Auteur: 
Hinato
Publié le: 15/08/2014


Après la présentation des clubs de Top League, faisons un tour sur les clubs des ligues régionales. Cette saison, 53 clubs participeront à ces championnats régionaux, divisés en trois ligues: Ouest (22), Est (18) et Kyushu (13). Chacune de ces ligues régionales sont elles-mêmes séparéés en deux divisions (A et B), à l'exception de la Top ligue Ouest, séparée en quatre divisions (A, A1, B et B1). Ici, nous nous intéresserons simplement aux favoris des trois Top ligues régionales A (2ème division japonaise) pour la montée en Top League, en fin de saison.
Voici les compositions des trois Top ligues régionales A pour la saison 2014:


Ligue Ouest A: Honda HeatChubu Electric Power, Osaka Police, JR West Railers

Ligue Est A: Mitsubishi Sagamihara Dynaboars, Kamaishi SeawavesTokyo Gas, Kurita Water, Yakult LevinsYokogawa Musashino AtlastarsAkita Northern Bullets, Hino Red DolphinsIBM Big Blue, Secom Rugguts 

Ligue Kyushu A: Kyuden Voltex (relégué), Mazda Blue Zoomers, Chugoku Electric PowerJR Kyushu Thunders, Kagoshima BankMHI Nagasaki, Fukuoka Bank (promu)

 

Présentation des clubs

 

Les favoris à la montée en Top League
 

 1516378988-2009-logo-heat.gif

HONDA HEAT (Top Ligue Ouest A)

Entraîneur-chef: Tomoaki Fujimoto

Entraîneur FW: Matt Tink (Australie)

Entraîneur BK: Sam Harris (Nouvelle-Zélande)

Capitaine: Gouki Amano (27 ans)

Champion de la Top Ligue Ouest A l'an passé, Honda Heat a raté une fois de plus sa montée en Top League japonaise après sa défaite en barrage contre NTT-Docomo Red Hurricanes (41 à 29), le 15 février dernier. Le club de Suzuka va entamer ainsi sa 3ème saison consécutive en 2ème division japonaise depuis sa relégation en 2012. Malgré quelques départs cet été (Hayden Triggs, Cameron Sheperd), l'effectif s'est renforcé avec notamment l'arrivée de l'ailier Hosea Gear (Stade Toulousain). L'ailier néo-zélandais sera un atout décisif pour la montée du club nippon en Top League japonaise. Celui-ci ne restera toutefois qu'une saison avant de rejoindre ensuite en mars 2015 la province néo-zélandaise des Chiefs pour participer au Super Rugby 2015 et avoir encore une chance d'intégrer le groupe All Black pour la coupe du monde de rugby de 2015 en Angleterre.

On note aussi notamment les arrivées du 3ème ligne australien Hugh McMeniman (Western Force), déjà connaisseur du rugby nippon (il a évolué avec Kubota Spears de 2010 à 2012) et du pilier international sud-coréen Kwangsik Kim (NEC Green Rockets). L'équipe de Suzuka s'appuiera cette saison encore sur son ouvreur Takahiro Furuya et sa colonie de joueurs étrangers sudistes (Tomasi Soqeta, Richard Brown, etc...) sans oublier le très expérimenté 1/2 de mêlée international sud-coréen Yang Young Hun. Le club de Suzuka dispose aussi dans son large effectif de la jeune star Lomano Lemeki (25 ans). Mais l'international à 7 nippon, engagé avec l'équipe de rugby à 7 japonaise pour les Sevens World Series et les Asian Sevens Series, devrait être indisponible pour les rouges et noirs toute la saison. Un coup très dur.

Si Honda Heat va sans aucun doute écraser son championnat face à des équipes amateurs en face (Chubu Electric Power, Osaka Police et JR West Railers), les choses sérieuses pour le club de Suzuka ne commenceront réellement qu'en début d'année prochaine lors du Top Challenge 1, lorsque la montée en Top League japonaise se jouera.

1516379009-mitsubishi.gif

MITSUBISHI SAGAMIHARA DYNABOARS (Top Ligue Est A)

Manager: Teruyoshi Takaiwa

Entraîneur FW:
Kyosuke Sato

Entraîneur FW: Junichi Kagawa

Entraîneur BK: Craig Green (Nouvelle-Zélande)

Entraîneur BK: Shane Williams (Pays de Galles)

Capitaine: Eiji Ando (32 ans)

Le club de Sagamihara a échoué de peu encore à la montée en Top League la saison dernière, s'inclinant de peu en barrage contre Coca-Cola West Red Sparks (22 à 17), le 8 février dernier. Cet intersaison, l'effectif n'a pas connu de départs majeurs, tel celui du pilier Kenichi Konishi parti rejoindre IBM Big Blue. En sens opposé, le groupe s'est renforcé avec les arrivées notamment du pilier Angduk Sung (Kintetsu Liners) et de l'ailier sud-coréen Jaeyoung Chae (Toshiba Brave Lupus). Est-ce-que ce sera enfin la bonne saison pour la montée du club? Il semblerait que oui.

Le célèbre manager Teruyoshi Takaiwa dispose en effet d'une véritable armada pour une équipe de 2ème division japonaise. Le technicien nippon pourra ainsi compter sur sa grosse colonie étrangère (Shane Williams, Stephen Donald, Anthony Boric, Daniel Linde,
Alexander Akira Nakagawa Gough, Suipeli Lokotui, etc...) mais aussi sur de nombreux anciens joueurs japonais de Top League (Yuta Ito, Kenta Yamamoto sans oublier l'ancien international nippon Eiji Ando) et sur quelques jeunes pépites dont l'arrière Kazuya Aoki, arrivé des Tosen Clean Fighters (alors en 4ème division japonaise) en 2012 et qui a depuis pris une place de titulaire et de taulier indiscutable dans l'équipe.  

Notons que l'ancien international gallois Shane Williams a prolongé son contrat cette année et occupera désormais un poste d'entraîneur-joueur au sein de l'effectif. Mitsubishi Sagamihara Dynaboars dispose du plus gros effectif de tous les clubs des Top ligues régionales A cette saison. Une montée ratée (une fois de plus) en fin de saison serait vue comme un échec énorme et coûterait cette fois-ci à coup sûr le poste du manager Teruyoshi Takaiwa

 1518793582-logo-voltex.gif

KYUDEN VOLTEX (Top Ligue Kyushu A)

Manager: Terushi Hirata

Entraîneur-chef et BK: Joji Uryu

Entraîneur FW: Kenichi Matsuo


Capitaine: Kazuma Hirata (26 ans)

Relégué de la Top League japonaise cette année, le club de Fukuoka a connu une intersaison très compliquée. Des départs importants (Matthew Luamanu, Tom McVerry, Dwayne Sweeney) sont venus s'additionner à un recrutement plus que léger dont le jeune 1/2 de mêlée de l'équipe universitaire d'Hosei, Mituaki Motomura (23 ans) fait figure de monstre, c'est dire.

Si le titre de champion de la Top Ligue Kyushu A ne devrait pas échapper à Kyuden Voltex, la montée en Top League japonaise sera autre chose pour une équipe qui ne compte désormais plus aucun joueurs étrangers dans son effectif. Une équipe de Fukuoka qui s'en remettra comme d'habitude à son buteur et ouvreur Genki Saito tandis que l'on attendra la confirmation à l'arrière du jeune Makoto Kato, belle révélation la saison dernière.

 

Les outsiders à la montée en Top League

 1516379000-kamaishi.gif


KAMAISHI SEAWAVES (Top Ligue Est A)

Manager général: Takashi Ohara

Entraîneur-chef: Takehiro Miura

Entraîneur-adjoint: Deane Lutton (Nouvelle-Zélande)

Entraîneur-adjoint: Susumu Hosokawa

Entraîneur-adjoint: Makoto Fujiwara


Capitaine: Yasuo Suda (30 ans)

Malheureux 3ème de la Top Ligue Est A (encore une fois) la saison passée, Kamaishi Seawaves a échoué à atteindre les Tops Challenges. Un échec sportif qui a conduit au départ cet intersaison de l'entraîneur-chef Paul Hodder. Le technicien australien a ainsi été remplacé par le japonais Takehiro Miura, entraîneur des avants du club depuis 2012 et ancien joueur de l'équipe de Kamaishi par le passé (1995-2012). Malgré le départ de plusieurs joueurs importants (Andrew Stead, Brendan Neilson, Uarotafou Setu, Mark Le, Kenzo Pannell), les dirigeants ont mis le paquet pour recruter quantitativement et qualitativement.

L'effectif de Kamaishi Seawaves s'est ainsi fortement renforcé avec les arrivées de nombreux bons joueurs de Top League: l'ouvreur néo-zélandais Sam Norton-Knight (Kubota Spears) et le centre samoan Seilala Mapusua (Kubota Spears), le pilier Kwihong Chong (Kintetsu Liners), le 2ème ligne Ryosuke Chifu (NTT-Docomo Red Hurricanes), l'ailier international philippin Patrice Olivier (Yamaha Jubilo) et le 2ème ligne et international nippon Hayden Hopgood (Toyota Verblitz). Si la venue de ce dernier est une excellente chose pour le club japonais, on peut se demander si cela n'est pas un mauvais choix de carrière pour lui à un an de la coupe du monde de rugby de 2015 en Angleterre.

Plusieurs très bons de Tops ligues régionales viennent aussi grossir l'effectif de l'équipe: le 2ème ligne Yuya Sato (Secom Rugguts), l'ailier Sho Kataoka (Kurita Water Gush) et le centre Yuhei Takano (Mitsubishi Red Evolutions). Avec une équipe sur le papier bien plus forte que l'an dernier, Kamaishi Seawaves a les armes cette saison pour enfin atteindre les Top Challenges et avoir une chance de jouer la montée en Top League japonaise. Rappelons qu'en cas de montée, le club de Kamaishi deviendrait le premier club non-corporatif de l'histoire à atteindre ce championnat depuis sa création en 2003! Tout le monde au Japon espère en tout cas voir le 2ème plus grand club japonais de l'histoire (9 titres de champion du Japon, 8 All Japan Championship) accéder enfin à la Top League japonaise!

 

 1516379661-8ruyokogawa.gif

YOKOGAWA MUSASHINO ATLASTARS (Top Ligue Est A)

Manager: Go Yamazaki

Entraîneur-adjoint: Toshiya Fukabori

Entraîneur FW: Kazuma Takei

Entraîneur FW: Hideyuki Sakao

Entraîneur BK: Chuji Ikehara


Capitaine: Norimasa Kuribayashi (26 ans)

Surprenant qualifié pour le Top Challenge 1 la saison passée, le club de Musashino n'aura pas fait le poids lors du match de barrage contre NTT Shining Arcs (59 à 07) le 22 février dernier. Une équipe qui a la particularité de n'avoir aucun joueur étranger non-asiatique dans son effectif et qui s'appuie notamment sur sa forte colonie sud-coréenne dont le 2ème ligne et international sud-coréen Youn Kwon Woo. Yokogawa Musashino Atlastars s'appuiera également sur quelques joueurs japonais de qualité tels que le pilier Yuta Takahashi, le 1/2 de mêlée Hikaru Nasu, l'ouvreur Kentaro Nagao et l'ailier Makoto Nishi.

Dans un championnat de la Top Ligue Est A qui s'annonce particulièrement relévé cette saison, le club de Musashino devra d'abord en découdre certainement avec la grosse équipe de Kamaishi Seawaves pour terminer à la 2ème place avant d'accéder au Top Challenge 2 et plus après. Yokogawa Musashino Atlastars devra confirmer cette saison.


 
JAPON RUGBY
Toute l'actualité du rugby nippon

 
     visiteurs
        Crée en 2012, Japon Rugby est le seul site francophone
à l'heure actuelle traitant de l'actualité du rugby japonais. 

Top League japonaise, Top Challenge League, Top ligues régionales, ligues universitaires, Brave Blossoms, Baby Blossoms, rugby à 7, rugby féminin...


2012-2019 Japon Rugby. La référence francophone du rugby japonais en France.