Présentation des clubs des ligues régionales A 2013/2014
Auteur:
Hinato
Publié le: 28/07/2013


Après la présentation des clubs de Top League, faisons un tour sur les clubs des ligues régionales. Cette saison, 53 clubs participeront à ces championnats régionaux, divisés en trois ligues: Ouest (22), Est (18) et Kyushu (13). Chacune de ces ligues régionales sont elles-mêmes séparéés en deux divisions (A et B), à l'exception de la ligue Ouest, séparée en quatre divisions (A, A1, B et B1). Ici, nous nous intéresserons simplement aux favoris des trois ligues régionales A (2ème division japonaise) pour la montée en Top League, en fin de saison. Voici les compositions des trois ligues régionales A pour la saison 2013:

Ligue Ouest A: Honda Heat, Chubu Electric Power, Osaka Police, JR West Railers

Ligue Est A: Mitsubishi Sagamihara Dynaboars, Kamaishi Seawaves, Tokyo Gas, Kurita Water, Yakult Levins, Yokogawa Musashino Atlastars, Akita Northern Bullets, Hino Red Dolphins, IBM Big Blue, Secom Rugguts (promu)

Ligue Kyushu A: Fukuoka Sanix Blues (relégué), Mazda Blue Zoomers, Chugoku Electric Power, JR Kyushu Thunders, Nippon Steel Sumimoto Metals Hachiman, MHI Nagasaki (promu), Kagoshima Bank (promu)

 

Présentation des clubs

 

Les favoris à la montée en Top League
 

1516379009-mitsubishi.gif 

MITSUBISHI SAGAMIHARA DYNABOARS (ligue Est A)

Manager: Teruyoshi Takewa

Capitaine: Eiji Ando (31 ans)

Le club de Sagamihara a échoué de peu à la montée en Top League la saison dernière, s'inclinant en toute fin de match en barrage face à NTT-Docomo Red Hurricanes (21-24), le 9 février dernier. L'intersaison a été mouvementée du côté des sangliers. Le club a ainsi vu les départs notamment du 2ème ligne All Black Tom Donnelly (Crusaders), du 3ème ligne néo-zélandais Alex Ainley (Tasman Makos) ou encore du pilier international sud-coréen Sonwun Chung (Honda Heat). Quant au 1/2 d'ouverture anglais David Walder, il a pris sa retraite après deux saisons (2011-2013). Ambitieux de monter en Top League, les dirigeants des Dynaboars ont évidemment réagi et effectué un très gros recrutement. 

Le 1/2 d'ouverture et champion du monde All Black Stephen Donald (Bath) rejoint ainsi l'équipe. De même que le 2ème ligne et ancien international All Black Anthony Boric (Auckland Blues). Autre belle arrivée, celle du 2ème ligne australien Daniel Linde. Ce dernier, qui a évolué durant deux saisons auparavant chez Honda Heat (2011-2012), est une autre superbe recrue. Les sangliers ont également recruté en Top League avec la venue de deux très bons japonais de Ricoh Black Rams: le pilier Yuta Ito et le 2ème ligne Kenta Yamamoto. Le centre Suipeli Lokotui (NTT-Docomo Red Hurricanes) débarque également.

Pour le reste, ce sont des joueurs de seconde zone à l'image du pilier Kenichi Konishi, qui débarque tout droit du club amateur de Rokko Fighting Bull. L'entraîneur Teruyoshi Takewa dispose en plus déjà de très bons joueurs dans l'équipe: à commencer par l'ancien international gallois Shane Williams (ailier), les néo-zélandais
Alexander Akira Nakagawa Gough (3ème ligne), David Milo (3ème ligne) et Tevita Lepolo (centre) et le 3ème ligne sud-coréen Lee Hyongwoo. Sans oublier trois japonais qui sont arrivés dans l'équipe la saison dernière et qui se sont révélés: le pilier Takayuki Kitagawa (ex-Panasonic Wild Knights), le 1/2 d'ouverture Eiji Ando (ex-NEC Green Rockets) et le jeune arrière Kazuya Aoki (ex-Tosen Clean Fighters).

Eiji Ando, ancien joueur emblématique des NEC Green Rockets (2005-2012), s'est tellement imposé qu'il sera le capitaine des Dynaboars cette saison à venir. L'équipe de Mitsubishi Sagamihara Dynaboars est une véritable armada cette année et devrait largement dominer son championnat (ligue Est A) et fera parti des très gros favoris à la montée en Top League.

1518793579-2005-logo-blues.gif 

FUKUOKA SANIX BLUES (ligue Kyushu A)

Manager: Yuichiro Fujii

Capitaine: ?

Vaincu en barrage par Toyota Shokki Shuttles (28-34) le 3 février dernier, le club de Munakata (Fukuoka) a connu sa 2ème relégation de Top League de son histoire. Après une saison 2012/2013 catastrophique sur tous les plans, les dirigeants de Fukuoka Sanix Blues ont dû faire face à de très nombreux départs. Les néo-zélandais Brad Thorn (2ème ligne) et Jake Paringatai (3ème ligne) ont ainsi rejoint la franchise des Highlanders en Super Rugby.

Autre néo-zélandais, le talonneur Koji Shigeeda a également quitté le club japonais après une seule saison. Dans les autres départs importants, on note celui du pilier sud-coréen Shin Dongwon. Homme majeur du club depuis 5 saisons (2008-2013), mais très convoité par les grands clubs nippons et désireux d'évoluer cette saison en Top League, il a rejoint les rangs du champion en titre, Suntory Sungoliath.

Autre grosse perte pour Fukuoka Sanix Blues, le départ du 3ème ligne tongien Tuvi Mahe. Pour le reste, des départs pas importants à l'image du 3ème ligne Tourki Mau, arrivé à l'été 2012 des Canon Eagles pour se relancer et qui a très peu joué. Quant au jeune 3ème ligne Sin Hyonu (24 ans), non utilisé par les bleus et noirs (2011-2013), il est parti tenter sa chance chez le club de Meguro (Tokyo), Tosen Clean Fighters, en ligue Est B (3ème division japonaise).


Pour retrouver au plus vite la Top League, les dirigeants des Sanix Blues ont effectué un recrutement cinq étoiles. En 1ère ligne, les piliers néo-zélandais Jacob Ellison (frère de Tamati Ellison, joueur de Ricoh Black Rams) et Ben May (Hurricanes) rejoignent le club. En 2ème ligne, le puissant international samoan Faatiga Lemalu (Papatoetoe) et l'international springbok Jacques Potgieter intègrent l'effectif.

A l'ouverture, l'ancien international nippon Bryce Robins (Honda Heat) débarque également. A l'aile, les bleus et noirs voient aussi les arrivées de l'américano japonais Benjamin Ray Yagi (ex-Yamaha Jubilo de 2010 à 2012) et de l'international libanais Daniel Abou-Sleiman (Canterbury Bulldogs). Pour le reste, le club signe de nombreux jeunes universitaires à l'image du jeune espoir à l'ouverture, l'ancien international U20 et actuel international à 7 japonais, Opeti Faeamani (Ryutsu Keizai).

Takuro Mori, l'entraîneur des Sanix Blues, pourra s'appuyer qui plus est sur sa star néo-zélandaise à l'aile, Karne Hesketh. Sans oublier le centre international sud-coréen Junghyek Kwon et le 1/2 d'ouverture Hiroshi Tashiro notamment. Comme Coca-Cola West Red Sparks l'an passé, Fukuoka Sanix Blues devrait écraser le faible championnat de la ligue Kyushu A et fera parti des archi-favoris à la montée en Top league cette saison.

 

 1516378988-2009-logo-heat.gif

HONDA HEAT (ligue Ouest A)

Manager: Sanshiro Ueno

Capitaine: Gouki Amano (26 ans)

2ème de la ligue Ouest A et éliminé en Top Challenge 2, le club de Suzuka a raté son pari de retrouver tout de suite la Top League après sa relégation en 2012. Cet intersaison, le club nippon a connu plusieurs départs importants: ceux des 3èmes lignes néo-zélandais Rodney So'oialo et Faifili Levave. Le centre australien Tyrone SMith (frère de George Smith) rejoint quant à lui Narbonne, en Pro D2, en France. Dernier départ important, celui du 1/2 d'ouverture/arrière et ancien international nippon Bryce Robbins, qui rejoint l'armada de Fukuoka Sanix Blues, en ligue Kyushu A (2ème division japonaise). Pour le reste, ce sont des départs de joueurs de seconde zone.

Pour remplacer tous ces départs et avoir un effectif compétitif, les dirigeants d'Honda Heat ont recruté du lourd. Au niveau des stars étrangères, le talentueux ailier des Chiefs, Lelia Masaga, rejoint l'équipe. De même que l'ailier australien Cameron Shepherd (Sale Sharks) et son compatriote, le 3ème ligne international Wallabies Richard Brown (Western Force). Les rouges et noirs voient aussi, dans les grosses arrivées, celles du 3ème ligne fidjien Tomasi Soqeta (Canon Eagles) et du pilier international sud-coréen Sonwun Chung (Mitsubishi Sagamihara Dynaboars). 

L'entraîneur Sanshiro Ueno voit son équipe se renforcer superbement. Honda Heat devrait survoler sans problème la ligue Ouest A et fera parti avec Mitsubishi Sagamihara Dynaboars (ligue Est A) et Fukuoka Sanix Blues (ligue Kyushu A) des gros favoris à la montée en Top League cette saison à venir.

 

Les outsiders à la montée en Top League
 

1516379000-kamaishi.gif 

KAMAISHI SEAWAVES (ligue Est A)

Manager général: Takashi Ohara

Entraîneur: Paul Hodder (Australie)


Capitaine: Yu Saeki (28 ans)

Le club de Kamaishi a terminé 3ème de la ligue Est A la saison dernière, échouant sa qualification pour le Top Challenge 2. La mythique équipe japonaise aux neuf titres de champion du Japon et huit d'All Japan Championship a connu quelques départs cet été à commencer par ceux des internationaux philippins, les frères Jake Letts (1/2 de mêlée ) et Michael Letts (arrière), après une seule saison (2012-2013). L'arrière et ancien international japonais, Mafileo Piei (un cap), surnommé le "héros de Kamaishi" (il sauva un enfant de la noyade lors du tsunami de 2011), quitte également le club. L'ancien 3/4 et international All Black, Pita Alatini, quitte Kamaishi Sea Waves après sept saisons au club (2006-2013). L'équipe enregistre d'autres départs mais moins importants, à l'image de celui du jeune pilier Koji Fukui, qui intègre l'effectif d'IBM Big Blue.

Malgré un petit budget, les dirigeants de Kamaishi ont effectué un joli recrutement. L'arrière néo-zélandais James Kamana (Lions) rejoint l'équipe. Mais aussi le 3ème ligne international tongien Josh Afu et l'ailier international malaisien Marc Le. Le 1/2 de mêlée international hongkongais Kenzo Pannell et le centre et international à 7 japonais Taufa Tafiaibahayu, en manque de tems de jeu tous les deux chez Toyota Shokki Shuttles, viennent se relancer chez Kamaishi Seawaves.

Le club nippon voit aussi l'arrivée de l'ailier Kunimitsu Numata (NTT-Docomo Red Hurricanes). A signaler aussi l'arrivée du 1/2 de mêlée Takashi Sakuma (Kobelco Steelers). En manque de temps de jeu chez le club de Kobe, il vient se relancer chez l'équipe de Kamaishi. L'entraîneur australien Paul Hodder voit son effectif se renforcer joliment, lui qui dispose déjà de très bons joueurs: le mythique 2ème ligne et international japonais Takeomi Ito, le centre samoan Uarotafou Setu, le 2ème ligne tongien Rota Setu et les néo-zélandais Andrew Stead (3ème ligne) et Brendan Neilson (centre). Outsider à la montée, Kamaishi Seawaves (anciennement appelé Nippon Steel Kamaishi avant 2001), pourrait devenir le premier club non-corporatif de l'histoire à être promu en Top League cette saison à venir!

 

 1516379710-tokyogus.gif

TOKYO GAS (ligue Est A)

Entraîneur: ?

Capitaine: Jin Imamori (29 ans)

4ème la saison dernière de la ligue Est A, le club de Minato (Tokyo) est régulièrement dans les premières places du championnat. Particularité de Tokyo Gas, l'équipe a très peu de joueurs étrangers dans son équipe. Fait rare pour un club japonais qui joue les premiers rôles en ligues régionales A. Cet intersaison, l'équipe nippone n'a pas connu de départs importants. En sens inverse, Tokyo Gas a vu l'arrivée du 2ème ligne néo-zélandais Mark Burman (Lake Macquarie). Mais la grosse arrivée cet été vient du championnat universitaire nippon. Le jeune ailier Haruki Saito, en provenance de l'équipe universitaire de Meiji, rejoint le club de Minato. Ce talentueux joueur, ancien international U20 nippon, convoité par tous les grands clubs japonais, atterrit finalement en ligue Est A (2ème division japonaise) chez Tokyo Gas.

Un renfort de poid et un signal fort. D'autant que le jeune japonais, en conférence de presse, a déjà annoncé qu'il comptait monter cette saison avec Tokyo Gas à l'échelon supérieur. Le club de Minato pourra aussi compter sur ses stars étrangères: le 3ème ligne néo-zélandais James Maher et le centre international samoan Brandon Va'aulu. L'équipe japonaise a pour ambition cette saison de monter en Top League et fera donc parti des outsiders. 


 
JAPON RUGBY
Toute l'actualité du rugby nippon

 
     visiteurs
        Crée en 2012, Japon Rugby est le seul site francophone
à l'heure actuelle traitant de l'actualité du rugby japonais. 

Top League japonaise, Top Challenge League, Top ligues régionales, ligues universitaires, Brave Blossoms, Baby Blossoms, rugby à 7, rugby féminin...


2012-2019 Japon Rugby. La référence francophone du rugby japonais en France.