Présentation des clubs de Top League saison 2012/2013
Auteur:
Hinato
Publié le: 15/07/2012

1518793433-top-top.jpg

Cette saison, la Top League va fêter sa 10ème bougie! Hiroaki Shukuzawa, créateur du championnat semi-profesionnel japonais en 2003 et ancien sélectionneur japonais des Cherry Blossoms (1989-1991) ne sera malheureusement pas de la fête. Shukuzawa est mort il y a six ans (le 17 juin 2006) à l'âge de 55 ans des suites d'une crise cardiaque. Shukuzawa, qui est à l'heure actuelle, le seul sélectionneur à avoir remporté un match de coupe du monde avec le Japon, lors de l'édition de 1991, à Belfast, contre le Zimbabwe (52-08).
 

Présentation des clubs

1516378645-2005-logo-suntory.gif

SUNTORY SUNGOLIATH

Entraîneur: Keisuke Sawaki

Capitaine: Juntaro Takemoto (29 ans)

Le club de Fuchu, qui a réalisé le doublé la saison passée (Top League, AJC), a vu le départ de son entraîneur australien Eddie Jones, qui est devenu depuis le sélectionneur des Brave Blossoms, après le départ quelques mois plus tôt du néo-zélandais John Kirwan. Pour lui succéder, les dirigeant du club ont désigné Naoya Okubo en tant que manager de l'équipe. Ce dernier était entraîneur des avants de Suntory et connaît donc parfaitement la philosophie de jeu de Jones. Okubo (ancien 3ème ligne international japonais) devrait donc faire appliquer à ses joueurs ce même jeu très offensif, que l'on commence à retrouver aujourd'hui chez les Brave Blossoms du sélectionneur australien. Il n'entraînera toutefois pas directement l'équipe. Pour l'épauler à ses côtés, est ainsi nommé Keisuke Sawaki, qui devient l'entraîneur en chef des Suntory Sungoliath.

Au niveau des transferts, le club n'a pas recruté de poids lourds du sud, Smith et du Preez étant toujours dans l'effectif. Suntory Sungoliath a toutefois recruté Kosei Ono. Le demi d'ouverture international japonais, qui avait réalisé une dernière grosse saison avec les Fukuoka Sanix Blues, était une priorité absolue pour les jaunes et noirs. Avec l'arrivée d'Ono, le club de Fuchu se dote de deux énormes charnières (du Preez/Pisi, Hiwasa/Ono), chose qu'aucun autre club de Top League à l'heure actuelle ne peut se doter. Un avantage énorme donc pour les Suntory Sungoliath.

Le club a vu en sens inverse le départ de son 3ème ligne international américain Todd Clever, parti signer chez le club de ChibaNTT Shining Arcs. Moins titulaire cette dernière saison, notamment à cause de l'arrivée dans l'effectif de l'international australien George Smith, Clever a choisi les NTT Shining Arcs pour disposer de plus de temps de jeu. Pour le remplacer, Suntory a misé sur des jeunes dont notamment le 2ème ligne Timothy Bond.

Ce dernier, champion en titre universiaire, fait parti de cette fameuse génération dorée de l'université de Teikyo (Tui, Yoshikazu, etc...). Suntory Sungoliath disposera encore une fois d'une sacrée armada, entre ses stars étrangères (Rossouw, Smith, du PreezPisi, Hewat, etc...) et ses internationaux japonais (Hatakeyama, Shinozuka, Makabe, Sasaki, Hiwasa, Ono, NicholasOnozawa, Nagatomo, etc...).

Le club de Fuchu sera le grand favori logique au titre cette saison à venir.

 

1516378702-logo-panasonic.gif

PANASONIC WILD KNIGHTS

Entraîneur: Norifumi Nakajima

Capitaine: Seichi Shimomura (30 ans)

Le club d'Ota a perdu son titre de Top League la saison passée face aux Suntory Sungoliath en finale. Les bleus et noirs ont également perdu la finale de l'AJC face à ces mêmes jaunes et noirs comme lors de la finale 2011. D'énormes regrets donc pour les joueurs de Panasonic.

Au niveau des transferts, Norifumi Nakajima, l'entraîneur des Panasonic Wild Knights, a comme prévu vu le départ du centre international sud-africain Jaque Fourie pour les Kobelco Steelers. Pour le remplacer, le club d'Ota a réussi à faire venir pour une saison l'international et controversé néo-zélandais Sonny Bill Williams, dont le départ a fait énormément de bruits, avec notamment ce salaire de 1 100 000 euros pour une seule et unique saison chez les Panasonic.

Pour le reste, le club ne connaît pas de profonds bouleversements. Des joueurs qui n'ont pas réussi à s'imposer chez les Panasonic Wild Knights ont quitté le club. Ainsi, le pilier Takayuki Kitagawa a rejoint les Sagamihara Dynaboars en ligue Est A (2ème division japonaise). Le 3ème ligne néo-zélandais Hamish Paterson a quant à lui rejoint le club de Yakult, promu en ligue Est A. A noter aussi que le demi d'ouverture australien Sam Norton-Knight a depuis rejoint la province de la Western Force, en Super Rugby. Cette dernière saison, il avait été très peu utilisé par Norifumi Nakajima. Hors mis le coup de pub avec l'arrivée de Sonny Bill Williams, l'effectif des Panasonic Wild Knights a très peu changé.

L'équipe pourra compter sur ses hommes forts (Hendrik Tui, Mike Delany, Tomoki Kitagawa) mais devra se passer pendant une grosse partie du championnat de deux de ses internationaux japonais, le talonneur Shota Horie et le demi de mêlée Fumiaki Tanaka. Les deux joueurs vont en effet participer dès la fin août à l'ITM Cup avec la province néo-zélandaise d'Otago.

Au final, Panasonic Wild Knights devrait s'assurer une place dans les quatre premiers pour pouvoir participer aux play-offs, où là, Norifumi Nakajima pourra enfin compter sur son effectif complet. 

1516378638-2004-logo-bravelupus.gif

TOSHIBA FUCHU BRAVE LUPUS

Entraîneur: Kenichi Wada

Capitaine: Masato Toyoda (27 ans)

L'autre club de Fuchu, éternel rival de Suntory Sungoliath, a une fois de plus échoué en demi-finale, mais cette fois-ci contre les Panasonic Wild Knights, alors que les rouges et noirs avaient terminé seconds de la phase régulière.

Battu aussi en demi-finale de l'AJC contre les Suntory Sungoliath, Toshiba n'a donc rien remporté comme trophée la saison passée, rien en deux saisons consécutives. Un bilan plus que moyen au niveau du palmarès pour le club aux cinq titres de Top League (2005, 2006, 2007, 2009 et 2010).

Il faut dire que l'équipe des Toshiba Fuchu Brave Lupus est une des plus vieilles du championnat, à l'image de son arrière Tsutomu Matsuda (42 ans) et que la fraîcheur physique a fait la différence sur la fin de saison, malheureusement pour les rouges et noirs. Aussi l'entraîneur Kenichi Wada a-t-il recruté cette intersaison deux jeunes universitaires: le pilier Keiichi Tanaka (Kanto Gakuin) et le demi d'ouverture Morita Yoshikazu (Teikyo), tout deux internationaux chez les U20 japonais et anciens capitaines de leur anciennes équipes universitaires. Yoshikazu qui fait parti tout comme  Hendrick Tui et Timothy Bond notamment de la génération dorée de Teikyo. Le club a également recruté le 2ème ligne international sud-coréen Kyul Kim (ex-Coca Cola West Red Sparks) venu remplacer le 2ème ligne néo-zélandais Bernie Upton (ce dernier arrivé tout droit de la province irlandaise de Connacht la saison passée mais qui a été tout simplement fantomatique). Pour le reste le club s'est fait remarqué en échouant à faire venir l'international néo-zélandais Hosea Gear (Highlanders). 

Pour cette saison à venir, Toshiba Fuchu Brave Lupus fera encore une fois de plus parti des favoris au titre. 

En effet, l'équipe rouge et noir a été la saison passée la meilleure attaque (72 essais inscrits) et la meilleure défense (23 essais encaissés) du championnat. Kenichi Wada dispose de plus d'une très bonne 2ème ligne (Mochizuki/Ono) et d'une excellente 3ème ligne (Bates/Toyoda/Leitch), mais l'équipe se fait de plus en plus vieillissante.

L'entraîneur des Toshiba va devoir lancer les jeunes cette saison: Tanaka et l'américain Estrella en 1ère ligne, le demi d'ouverture Yoshikazu (David Hill est titulaire logique mais il commence à se faire vieux lui aussi désormais à 34 ans et ne pourra pas tenir ne serait-ce que 60 minutes à 100%).

Sans parler à l'arrière où on attend enfin de voir Kenichi Wada lancer le jeune Shohei Toyoshima. Ce dernier, qui a été très bon avec la sélection japonaise à 7 lors de la tournée HSBC 2011/2012, mérite d'être lancé dans le bain. A 42 ans, Matsuda ne tiendra pas plus de 30-40 minutes sur un terrain et on voit mal ce que Toyoshima peut envier à Hiroki Yoshida...

Kenichi Wada dispose d'une équipe encore capable d'aller chercher le titre, entre ses néo-zélandais (Hill, Bates) et ses internationaux japonais à XV (Ono, Mochizuki, Leitch, Fujii, Senba, Hirose) et à 7 (Usuzuki, Toyoshima).

 

1516378640-2004-logo-nec.gif

NEC GREEN ROCKETS

Entraîneur: Greg Cooper (Australie)

Capitaine: Ryota Asano (32 ans)

Le club d'Abiko a été l'une des grandes surprises de la saison dernière, en ayant réussi à se qualifier pour les 1/2 finales de Top League et de l'AJC. Un exploit notamment dû grâce à son ailier fidjien Nemani Nadolo, que les supporters de Bourgoin ont connu. Arrivé l'an passé, il a tout simplement cartonné cette dernière saison en championnat en devenant ainsi le recordman d'essais inscrits en une saison par un joueur en Top League (21).

Même si le club a pu compter sur les belles prestations de Nili Latu, McIntyre (arrivé du Castres Olympique) et de ses deux internationaux japonais (Tsuyoshi Murata et Yu Tamura) notamment, c'est bel et bien l'ailier fidjien qui a été le joueur de l'année du côté des NEC Green Rockets et qui a permis aux verts et blancs cet exploit. 

Au niveau transferts, le grand changement est le départ de Kaname Okamura après huit ans au poste d'entraîneur (2004 2012),
remplacé par le néo-zélandais Greg Cooper (ex-Highlanders et Blues notamment). Masao Takayasu, président du club, se dote ainsi d'un grand nom au poste d'entraîneur.

NEC Green Rockets a vu le départ de plusieurs joueurs. Ainsi, le 2ème ligne Takanori Kumagae a pris sa retraite après 11 ans de loyauté au club. Le 2ème ligne sud-africain Hottie Louw et le 3ème ligne néo-zélandais Dean Budd quittent également les verts et blancs après une saison blanche. Le demi de mêlée international sud-coréen Senghyuk Ahn rejoint quant à lui les NTT Docomo Red Hurricanes après quatre ans chez NEC Green Rockets (2008-2012) tandis que l'ancien demi d'ouverture international japonais, Eiji Ando, concurrencé par McIntyre et l'international japonais Yu Tamura, après sept ans passés au club (2005-2012), tente une nouvelle aventure chez les Sagamihara Dynaboars, en ligue Est A (2ème division japonaise).

Dans l'autre sens, le club a vu très peu d'arrivées. Deux anciens universitaires de Ryutsu Keizai ont rejoint le club: le 2ème ligne Yuta Onodera (22 ans) et le 3ème ligne Vakauta Isileli (23 ans).

NEC Green Rockets n'a donc pas perdu de joueurs importants mais n'a pas non plus recrutés de gros joueurs. A moins qu'Onodera et Isileli se révèlent, le nouvel entraîneur de l'équipe, Greg Cooper, devra faire avec la même équipe quasiment que celle de la saison dernière et faire aussi bien que son prédécesseur Kaname Okamura (qualification en 1/2 finale) tout en sachant qu'à côté de gros outsiders se sont nettement renforcés cette intersaison (Kobelco Steelers, NTT Shining Arcs, Kintetsu Liners).

 

1516378647-2008-logo-liners.gif

KINTETSU LINERS

Entraîneur: Maeda Ryusuke

Capitaine: Ko Tadanobu (31 ans)

Le club d'HigashiOsaka a été l'une des belles surprises de la saison passée, terminant ainsi à la 5ème place du championnat. Ce qui est pour les rouges et bleus, leur meilleure saison de leur histoire en Top League!

Au niveau des transferts, Kintetsu Liners a vu le départ du 2ème ligne Lua Lokotui notamment, une grosse perte pour le club. Au contraire du 1/2 d'ouverture Fa'atonu Fili et de l'ailier Taufa Tafiaibahayu qui quittent l'équipe, auteurs d'une saison noire. Tafiaibahayu qui après six ans chez les Kintetsu Liners (2006-2012), tentera de se relancer chez les Toyota Shokki Shuttles, en ligue Ouest A (2ème division japonaise). Côté arrivée, le club a réalisé un joli coup avec la venue de deux australiens de la province australienne de la Western Force: le 2ème ligne Tom Hockings (venue remplacer Lokotui) et le centre Gene Fairbanks

Kintetsu Liners se renforce donc cette intersaison, car la lutte pour les play-offs sera plus dure que jamais. L'équipe, seulement 9ème attaque de Top League la saison passée (41 essais inscrits) pourra compter une fois de plus sur son buteur, Yasumasa Shigemitsu (32 ans), auteur de 128 points au pied l'an passé. 

Les sud-coréens de l'équipe, le pilier Angduk Sung (29 ans) et le 1/2 de mêlée Kim chuulwon (28 ans), seront une fois de plus des piliers de la formation japonaise. Tout comme les néo-zélandais Jeffrey Ierome (30 ans) et Rico Gear (34 ans) ainsi que le 3ème ligne Repuha Ratuila (28 ans) et l'arrière Ko Tadanobu (32 ans). 

1516378668-2009-logo-kobe.gif

KOBELCO STEELERS

Entraîneur: Yuji Sonoda

Capitaine: Daiki Hashimoto (25 ans)

"L'éternel 5ème de Top League" a terminé cette fois-ci à la sixième position du championnat. Une déception pour ce club qui a été le premier champion de Top League en 2004. Aussi, le président Noboru Takenoshita, qui a de grandes ambitions pour son club, a réalisé un recrutement cinq étoiles cet été. Outre l'arrivée actée depuis l'an dernier du centre sud-africain Jaque Fourie, les rouges et blancs ont ainsi recruté le demi d'ouverture australien Craig Wing (ex-NTT Shining Arcs) et le 3ème ligne australien Rocky Elsom (province des Waratahs). 

En sens inverse, le club a vu le départ de son 3ème ligne mythique et international japonais Takeomi Ito (41 ans), qui après 18 ans au club (1994-2012), va tenter une nouvelle aventure en ligue Est A (2ème division japonaise) chez les Kamaishi Sea Waves. Le centre néo-zélandais Jason Kawau (31 ans), en difficulté devant la concurrence du japonais Daisuke Yamamoto, va quant à lui tenter sa chance chez le club de Kurita Water, en ligue Est A également.

Le pilier international chinois Wang Sibo, en manque de temps de jeu, rejoint quant à lui un autre club de ligue Est A, Sagamihara Dynaboars. Pour le reste, le 2ème ligne écossais Scott McLeod, fantomatique, quitte le club. Tout comme Hrishikesh Pendse. Le 3ème ligne international indien, premier joueur pro de l'histoire du rugby indien, n'a jamais réussi à s'imposer chez l'un des plus grands clubs japonais. Il a donc lui aussi quitté les Kobelco Steelers.

Au final, les transferts de cette intersaison sont très positifs et le club de Kobe sera un concurrent sérieux pour la course aux play-offs. Car outre les stars étrangères annoncées cet été, l'équipe peut compter sur son demi d'ouverture Peter Grant et ses internationaux japonais à XV (Kizu, Yamashita, Ito) et à 7 (Shomen). Yujii Sonoda, l'entraîneur des Kobelco Steelers a les joueurs qu'il faut pour amener le club de Kobe en demi-finale, au moins.

 

1516378665-2009-logo-blackrams.gif

RICOH BLACK RAMS

Entraîneur: Leon Holden (Nouvelle-Zélande)

Capitaine: Daisuke Komatsu (27 ans)

Le club de Tokyo a encore réalisé une belle saison dernièrement et terminé à une jolie 7ème place au classement,tout comme la saison passée, seulement trois ans après sa remontée en Top League (2009). Il faut dire que la présence du néo-zélandais Leon Holden comme entraîneur des Ricoh Black Rams apporte un plus énorme à l'équipe. Holden arrive ainsi chaque année à faire venir un gros joueur du championnat anglais.

Tandis que la saison passée, c'était James Haskell qui était venu jouer une saison chez le club de Tokyo sur conseil du coach néo-zélandais, cette fois-ci, Holden a réussi à faire venir cette intersaison un autre international anglais, le centre Riki Flutey (32 ans), avec en charge de remplacer l'international néo-zélandais Ma'a Nonu qui en une seule saison, aura laissé une grande empreinte chez les supporters.

Pour compléter la paire de centres, le club a recruté l'international sud-africain Wynand Olivier (29 ans, province des Bulls). L'équipe de Tokyo comfirme sa réputation des derniers temps , de celle de l'équipe qui dispose d'une des meilleures, si ce n'est la meilleure, paire de centres du championnat. En plus de cela, Holden a recruté un autre centre, Justin Coveney. L'international philippin de 27 ans, impérial lors du tournoi des 5 nations de la Division 1 et du titre des Philippines, va faire ses débuts en Top League cette saison à venir. Il est à l'image d'un rugby philippin en progrès rapide et dont six des leurs vont jouer dans le championnat japonais cette saison! Une récompense logique.

Pour le reste, le club de Tokyo a également recruté le 3ème ligne Colin Bourke (27 ans). Le néo-zélandais de la province des Steamers (ITM Cup) sera un atout de plus pour les Black Rams. Holden a également recruté trois jeunes universitaires dont un 3ème ligne prometteur de l'université de Saitama, le jeune Lotoahea Pohiva (23 ans).


Au niveau des départs, Nonu, Haskell, Le, Ellison, T-Pole font parti des gros joueurs qui ont quitté le club et vont manquer énormément. Pour le reste, le 3ème ligne Rocky Havili (32 ans), en manque de temps de jeu, rejoint le promu Canon Eagles. Un autre 3ème ligne, Youngdae Kim (29 ans), lui aussi mal en point chez les Ricoh, tente sa chance chez les NTT Docomo Red Hurricanes. Quant au centre Ryo Kanazawa (30 ans), devant la grosse concurrence de Nonu  cette dernière saison et les arrivées de Flutey, Coveney et Olivier, il a décidé de partir et a rejoint les NTT Docomo Red Hurricanes où il retrouvera donc son ancien coéquipier du club de Tokyo, Youngdae Kim.

Ricoh Black Rams a connu pas mal de transferts cette intersaison mais grâce à Holden, le recrutement a été bon et va permettre à l'équipe, 4ème attaque de Top League la saison dernière (53 essais inscrits), d'être une équipe redoutable, notamment face aux petites équipes, surtout quand on voit une fois encore la paire de centres qui s'annonce (Flutey/Olivier, sans oublier Coveney en remplaçant!).

L'entraîneur néo-zélandais pourra compter sur ses internationaux japonais (Nagae, Broadhurst) ainsi que sur son demi d'ouverture Yoshimitsu Kawano et son ailier tongien Kinikinilau. Une question demeure, le vétéran Wataru Ikeda (36 ans) continuera-t-il d'être le demi de mêlée incontesté de l'équipe ou un jeune comme Masatoshi Nakamura (23 ans) parviendra-t-il à tirer son épingle du jeu?

Une chose est sûre, le club de Tokyo devrait bien figurer en milieu de tableau mais ne peut espérer plus, à cause de sa défense friable (9ème défense la saison passée avec 44 essais encaissés).

 

1516378650-2008-logo-yamaha.gif

YAMAHA JUBILO

Entraîneur: Katsuyuki Kiyomiya

Capitaine: Yuta Kasahara (27 ans)

Après une saison 2010/2011 qui a failli amener au pire (relégation en ligues régionales), le club d'Iwata a réussi une meilleure saison 2011/2012, terminant à la 8ème place. Au niveau des transferts, Yamaha Jubilo a vu le départ du centre néo-zélandais Tane Tu'ipolotu et de l'arrière Benjamin Ray Yagi notamment.

En sens inverse, Katsuyuki Kiyomiya, l'entraîneur du club d'Iwata, a fait venir du lourd avec la venue du centre tongien Siale Piutau (Highlanders). Yamaha Jubilo a réalisé un très joli coup en faisant également venir le centre Patrice Olivier. Le grand espoir philippins, international à XV et à 7, ne jouait pas à Béziers en équipe 1 et les dirigeants japonais ont senti le bon coup. Un joueur énorme lors du tournoi d'Hong Kong et du tournoi des cinq nations asiatique avec les Philippines!

Yamaha Jubilo se dote de deux très bonnes paires de centres (Piutau/Sau, Olivier/Miyazawa) et sera très redoutable cette saison à l'arrière. Pour le reste, le club d'Iwata continue sa politique actuelle en ayant recruté de nombreux joueurs universitaires cet été, pas moins de sept.

Car contrairement aux autres clubs de Top League ces derniers temps, le club d'Iwata s'appuie esentiellement sur la jeunesse japonaise. Ainsi la saison passée, trois jeunes japonais se sont révélés dans l'équipe et sont devenus des titulaires indiscutables: le 3ème ligne Yuhimaru Mimura (23 ans, ex-Meiji), l'ailier Shota Tanaka (25 ans, ex-Waseda) et le centre Masatochi Miyazawa (23 ans, ex-Waseda).

Outre ses jeunes, l'entraîneur Kiyomiya peut s'appuyer sur son arrière et international japonais Ayumu Goromaru. Ce dernier est évidemment le buteur de l'équipe. L'ailier sud-coréen Kilryong So est également une valeur sûre de l'équipe et un marqueur d'essais redoutable (8 inscrits en 11 rencontres la saison passée). Sans oublier évidemment les 3èmes lignes néo-zélandais Jerry Collins et Moses Tuiali'i et le 2ème ligne fidjien Deryck Thomas.

Au final, Yamaha Jubilo s'est renforcé mais ne devrait pas être inquiété par le maintien, ni jouer les premiers rôles. 

 

1516378698-logo-nttcomm.gif

NTT SHINING ARCS

Entraîneur: Masato Hayashi

Capitaine: Hiraku Tomoigawa (27 ans)

Pour sa deuxième saison consécutive en Top League, le club de Chiba a encore fait mieux que la saison précédente et a terminé à la 9ème place au classement. On pourrait penser que NTT Shining Arcs jouera le maintien encore cette saison, mais Higashi Akihiko, le président du club, voit haut, très haut pour son équipe.

Les jaunes et bleus ont vu le départ cette intersaison de plusieurs éléments au combien importants (13 joueurs). Ainsi, le chouchou des supporters, le centre sud-africain JP-Nel (31 ans), après quatre ans passés au club (2008-2012), quitte l'équipe. De même que le 3ème ligne Fotu Auelua (27 ans, ex-Toulon) qui après une saison en Top League, a depuis rejoint la province australienne des Brumbies (Super Rugby). Le demi d'ouverture australien Craig Wing, après deux ans passés au club (2010 2012) rejoint quant à lui les Kobelco Steelers.

Voilà pour les départs majeurs. Dans les moins importants, on note celui de l'ailier néo-zélandais Sosene Anesi (31 ans). Le 3ème ligne néo-zélandais Taka Crawford Aston, très peu utilisé lors de ses deux saisons chez les jaunes et bleus, part tenter sa chance chez le promu Canon Eagles.

Pour compenser ces départs, Higashi Akihiko a sorti les gros chèques. Ainsi, le club de Chiba a recruté du très lourd! Le 3ème ligne international américain Todd Clever (ex-Suntory Sungoliath) est arrivé dans l'équipe. Les philippins étant à la mode, le club a également recruté les frères Saunders (Oliver et Matt), deux très bons joueurs! Le centre australien Brackin Karauria-Henry (Waratahs) intègre également l'effectif. Et le meilleur pour la fin. L'ailier international samoan Alesana Tuilagi (ex-Leicester) rejoint NTT Shining Arcs!

Comme voulu par le président, l'équipe s'est nettement renforcée cette saison et visera les demi-finales, un objectif qu'essaiera de réussir Masato Hayashi, le célèbre entraîneur des jaunes et bleus. Outre ces nouvelles recrues, l'équipe pourra s'appuyer sur ses valeurs sûres: le 2ème ligne néo-zélandais Isaac Ross, le 3ème ligne australien Darren Murphy, sans oublier son international japonais à 7, Ryo Tsuruta. Le jeune demi de mêlée de 23 ans (ex-Tokai) s'est révélé en Top League dès sa première saison chez les NTT Shining Arcs.

Cette saison, on attendra donc sa confirmation. La charnière Tsuruta/Saunders (Oliver) pourrait d'ailleurs faire des étincelles tout comme la paire de centres Tuilagi/Karauria-Henry

NTT Shining Arcs a des ambitions à la hausse et si la sauce prend, les hommes de Masato Hayashi seront de sérieux concurrents à la 4ème place (qualificative pour les demi-finales), comme Kobelco Steelers, Kintetsu Liners et NEC Green Rockets

Suntory SungoliathToshiba Brave Lupus et Panasonic Wild Knights semblent en effet au-dessus du lot.

 

1516378642-2004-logo-toyota.gif

TOYOTA VERBLITZ

Entraîneur: Filo Tiatia (Nouvelle-Zélande)

Capitaine: Ryota Ueno (26 ans)

 

10ème la saison passé, le club de Toyota a été la grande déception de l'année en Top League. Avec comme conséquence première le changement d'entraîneur et l'arrivée du néo-zélandais Filo Tiatia au poste d'entraîneur à la place de Yasuhiro Kutsuki.

Des départs ont donc été inévitables. Parmi ceux-ci, celui de l'arrière néo-zélandais Orene Ai'i (32 ans). Joueur emblématique des Toyota Verblitz (2005-2007, 2009-2012), il n'a pas fait le poids à l'arrière face aux japonais Tatsuya Kusumi et Kaoru Matsushita. Le centre australien Brett Gillespie (24 ans), lui aussi peu utilisé par l'entraîneur Yasuhiro Kutsuki, quitte le club.

En sens inverse, le club de Toyota a frappé un grand coup en recrutant le 3ème ligne néo-zélandais et champion du monde en titre, Jérôme Kaino. Mais à côté de cela, le recrutement est plutôt faible avec de jeunes universitaires.

Seul les recrutements du centre tongien Silivenusi Kauhea Taumoepau (ex-Rokko RFC) et du jeune international à 7 Ozawa (ex-Ryutsu Keizai) peuvent donner de l'espoir aux verts et blancs. Car même si l'équipe dispose de son 3ème ligne emblématique international japonais, Takashi Kikutani (32 ans), et de quelques bons joueurs tels que le centre Takayuki Yamauchi (international à 7), les arrières Kasumi et Matsushita, le pilier Yoshiki Nakamura, le talonneur Ryota Ueno ou encore les 2èmes lignes Toshizumi Kitagawa et Koichi Sugimoto, Toyota Verblitz dispose d'un banc trop limité pour espèrer faire beaucoup mieux cette saison.

La saison passée d'ailleurs, les verts et blancs ont perdu la majorité de leur rencontres dans les dernières 20 minutes, du fait de remplaçants qui n'étaient tout simplement pas au niveau de la Top League.

Au vu de la concurrence annoncée des grosses écuries, on peut mal voir Toyota Verblitz faire mieux que le milieu de tableau du championnat cette saison à venir. C'est clairement une saison de transition pour les hommes de Filo Tiatia en attendant des jours meilleurs.

 

1518793579-2005-logo-blues.gif

FUKUOKA SANIX BLUES

Entraîneur: Takuro Mori

Capitaine: Shusaku Hamazato (26 ans)

Le club de Munakata (Fukuoka) a connu une dernière saison de nouveau difficile après deux bonnes saisons, se sauvant en barrage contre les Toyota Shokki Shuttles, sur le score de 39 à 17. Et les choses ne devraient pas s'améliorer pour la saison à venir.

En effet, le demi d'ouverture Kosei Ono, pépite de l'équipe et international japonais, auteur d'une saison énorme avec le club, a été recruté par l'une des très grosses écuries du championnat, Suntory Sungoliath. Une perte au combien énorme pour Fukuoka Sanix Blues qui pourrait avoir des conséquences graves cette saison.

Les bleus et noirs ont vu le départ de plusieurs joueurs dont le 3ème ligne emblématique Masahiro Oba (2001-2012). En sens inverse, le club a recruté plusieurs joueurs universitaires et surtout le 3ème ligne Touriki Mau (ex-Canon Eagles). L'ancien international joueur japonais, qui avait notamment joué chez les World Fighting Bull en 2004, âgé bientôt de 35 ans, tentera d'avoir une place de titulaire.

L'entraîneur Takuro Mori pourra compter sur quelques joueurs indispensables cette saison encore: le pilier sud-coréen Shin Dongwon (25 ans), le 2ème ligne néo-zélandais Brad Thorn (37 ans) et le centre néo-zélandais Tafai Ioasa (31 ans).

Pour espérer se maintenir la saison prochaine, les bleus et noirs vont devoir enfin trouver une charnière stable. Les nombreuses charnières utilisées la saison dernière (Amamoto-Tashiro, Amamoto-Ahio, Harada-Ono) ont pertubé durant une longue partie de la saison le jeu du club de Munakata.

Takuro Mori devra aussi titulariser son ailier Karne Hesketh. Le néo-zélandais de 27 ans a très peu joué mais a pourtant été très performant à chaque fois qu'il est entré en jeu, inscrivant ainsi six essais la saison dernière. 


Fukuoka Sanix Blues a une équipe affaiblie comparée à l'an dernier (surtout à cause du départ de Kosei Ono) et si de plus le problème de la charnière n'est pas réglé et que l'entraîneur japonais s'en tête à ne pas titulariser Karne Hesketh, le club de Munakata va au devant d'une grande catastrophe avec en vue la relégation en ligues régionales.

D'autant qu'à côté de cela, les concurrents directs au maintien (Canon Eagles, Kyuden Voltex, NTT Docomo Red Hurricanes) se sont nettement mieux renforcés que l'équipe bleu et noir.

1516378687-logo-docomo.gif

NTT DOCOMO RED HURRICANES

Entraîneur: Kazunari Takano

Capitaine: Takeshi Hirase (28 ans)

Pour sa première saison historique en Top League, le club d'Osaka a parfaitement réussi à se maintenir, en battant de justesse en barrage les Kubota Spears sur le score de 29 à 27. Un exploit réussi grâce au travail de plusieurs années d'un certain Andrew McCormick. L'entraîneur des rouges et blancs, ancien célèbre international japonais, a malheureusement quitté le club d'Osaka cette intersaison pour aller coacher l'équipe universitaire de Kwansei Gakuin, dans le fameux championnat de rugby universitaire. 

Au niveau des transferts, NTT Docomo a vu le départ d'une dizaine de joueurs dont le 3ème ligne sud-coréen Chi Hong Chong (29 ans), après trois saisons passées au club (2009-2012). On constate notamment le départ d'un des joueurs emblématiques du club, le centre Toru Aoki (30 ans), qui quitte les Red Hurricanes après huit ans dans l'équipe.

Pour compenser tout ces départs, le club d'Osaka, qui n'a pas forcément autant de moyens que les grosses écuries du championnat,  a tenté de réaliser de jolis coups en recrutant pas mal de joueurs de Top League qui ont grand besoin de se relancer. Ainsi, le 3ème ligne Youngdae Kim (29 ans) et le centre Ryo Kanazawa (30 ans), tout deux joueurs de l'équipe de Ricoh Black Rams, ont rejoint les rouges et blancs. Le demi de mêlée international sud-coréen Senghyuk Ahn, en grosse difficulté chez les NEC Green Rockets, a également rejoint le club d'Osaka. 

C'est donc un gros pari que prennent les dirigeants du club en recrutant des joueurs qui ont besoin de se relancer totalement. Pour le reste, NTT Docomo Red Hurricanes pourra s'appuyer sur ses joueurs phares: le 3ème ligne néo-zélandais Steven Setephano (28 ans), le 1/2 d'ouverture néo-zélandais Hamish Gard (27 ans) ou encore le pilier Yuichi Hisatomi (33 ans). L'ancien international néo-zélandais Mils Muliaina et le 3ème ligne australien Mitchell Chapman devront être plus sérieux que la saison passée. On attend nettement beaucoup plus d'eux.

Au final, le club d'Osaka n'a pas perdu de grands joueurs mais son recrutement n'est pas assez de qualité et mise trop sur des paris sur des joueurs qui n'ont plus rien prouvé sur un terrain de rugby depuis un bon moment. NTT Docomo Red Hurricanes jouera donc cette saison encore le maintien et risque bien de trembler jusqu'au bout.

 

1516378683-logo-canon.png

CANON EAGLES

Entraîneur: Andy Friend (Australie)

Capitaine: Taku Wada (23 ans)

L'un des nombreux clubs de Tokyo accède pour la première fois de son histoire en Top League. Un moment au combien historique donc pour les rouges et noirs, qui ont été sacrés par ailleurs la saison passée champions de la ligue Est A (2ème division japonaise). Pour Kazuhiko Noguchi, président du club, une saison importante va bientôt démarrer. Aussi y-a-t-il eu énormément de mouvements du côté des transferts.

Yoji Nagatomo, l'entraîneur des Canon Eagles, a été promu au poste de directeur sportif du club après la montée historique des rouges et noirs en Top League. C'est ainsi que l'australien Andy Friend, ancien coach de la province des Brumbies notamment, est devenu le nouvel entraîneur des Canon Eagles. Kazuhiko Noguchi a désiré obtenir un grand entraîneur étranger, car pour la saison à venir et espérer se maintenir en Top League, le président du club a besoin d'un grand entraîneur pour diriger les stars du sud qui débarquent.

Ainsi, le centre néo-zélandais Isaia Toeava (26 ans, province des Blues) rejoint le club. Le champion du monde est rejoint par le 2ème ligne Kane Thompson. L'international samoan (30 ans, 22 sélections), qui joue chez la province néo-zélandaise des Waikato Chiefs, va intégrer à son tour l'effectif des rouges et noirs dès la fin du Super Rugby. Le club promu de Tokyo marque là un très gros coup sur le marché des transferts. 

Et ce n'est pas tout. Andy Friend a également recruté de très bons joueurs de la ligue Est A (2ème division japonaise). Ainsi, le 2ème ligne international chinois He Zhong Liang (31 ans, ex-Sagamihara Dynaboars), le 3ème ligne néo-zélandais Joshua Mau (25 ans, ex-Yokogawa Musashino) et l'ailier Shinji Nakata (25 ans, ex-Red Dolphins Hino)font partis des nouvelles recrues des Canon Eagles.

Le club a également misé sur des joueurs de Top League qui ont besoin de se relancer. Le 3ème ligne Rocky Havili (32 ans),
en manque de temps de jeu chez les Ricoh Black Rams, rejoint les rouges et noirs. De même que le 3ème ligne néo-zélandais
Crawford Aston (ex-NTT Shining Arcs).

Andy Friend mise aussi sur de jeunes espoirs japonais avec le demi de mêlée Ryota Takagi (22 ans, ex-Hosei) et le pilier Satoshi Ueda (23 ans, ex-Tenri). Le coach australien a par ailleurs repéré un jeune joueur de son pays et l'a fait venir chez Canon Eagles. Il s'agit du centre Tim Bennetts (21 ans). Particularité de ce dernier, sa mère est d'origine philippine et le joueur désire ardemment pouvoir intégrer la sélection philippine à XV. Nul doute qu'on entendra parler bientôt de Tim Bennets avec la sélection des Philippines!

Outre toutes ces recrues, les rouges et noirs disposent déjà de valeurs sûres: le pilier sud-coréen Kim Kwang Mo (32 ans), le 2ème ligne sud-africain Albert Van Der Berg (38 ans), le 3ème ligne fidjien Tomasi Soqeta (28 ans) et le 1/2 d'ouverture Callum Bruce (29 ans). Les pertes de l'international japonais Alisi Tupuailai, du rapide ailier Ken Yoshida et du 2ème ligne australien Sitaleki Timani sont donc largement compensées.

Au final, le club de Tokyo se renforce monstrueusement pour un club promu en Top League. Et quand on voit qu'à côté Fukuoka Sanix Blues s'affaiblit et que NTT Docomo Red Hurricanes ne fait pas vraiment un recrutement de qualité, on peut penser que les Canon Eagles ont de grandes chances de se maintenir cette saison à venir.

 

1518793582-logo-voltex.gif

KYUDEN VOLTEX

Entraîneur: Zane Hilton (Nouvelle-Zélande)

Capitaine: Matsumoto Makoto (28 ans)

Après deux ans d'absences, le club de Fukuoka retrouve de nouveau la Top League, après avoir terminé 2ème du dernier Top Challenge, suite à une victoire face aux Canon Eagles, qui avait fait pas mal de bruits chez les dirigeants et joueurs des Kubota Spears. Le club a connu des changements avec le changement d'entraîneurs et la nomination du néo-zélandais Zane Hilton (ancien entraîneur des avants chez Kyuden Voltex) comme nouveau coach de l'équipe de Fukuoka. 

Le club a vu le départ cette intersaison de plusieurs joueurs dont deux des trois australiens de l'équipe: le talonneur Josh Mann Rea (31 ans), après trois saisons passées dans l'équipe (2009-2012) et l'arrière Chris Latham (36 ans), qui stoppe sa carrière après deux années passées chez les Kyuden Voltex (2010-2012). Le départ de l'ailier Suetsugu Hiroaki, joueur emblématique du club (1999-2012), est également à noter. 

Avec ces départs, Kyuden Voltex a dû inévitablement se renforcer et c'est ce que l'équipe a faite avec les arrivées du 3ème ligne néo-zélandais Mathew Luamanu (23 ans, North Harbour), du demi de mêlée international philippin James Price (26 ans, Northern Suburbs) et de quelques joueurs universitaires.

Zane Hilton peut d'ailleurs compter sur de nombreux internationaux déjà présents dans l'équipe: le 2ème ligne néo-zélandais Chris Jack (33 ans), le 3ème ligne australien Tom McVerry (32 ans), le centre australien Ben Jacobs (30 ans), le centre néo zélandais Dwayne Sweeney (27 ans) et le centre international philippin Gareth Holgate (24 ans). Sans oublier notamment deux japonais, le 3ème ligne Matsumoto Makoto (28 ans) et le 1/2 d'ouverture Saito Genki (28 ans).

Kyuden Voltex dispose de très bonnes 2èmes et 3èmes lignes à l'avant, sans compter une paire de centres qui tient plus que bien la route avec Jacobs, Swweney et Holgate. Quant à la charnière James Price/Saito Genki, elle sera très intéressante à suivre durant la saison.

Au final, le club de Fukuoka a conservé un effectif de bon niveau avec un accent philippin plus prononcé comme NTT Shining Arcs,  et tout comme Canon Eagles, Kyuden Voltex a les moyens de se maintenir en Top League. Le premier match de la saison face aux Fukuoka Sanix Blues, le 1er septembre prochain, sera d'ailleurs déjà déterminant dans la lutte au maintien pour l'équipe de Kyuden Voltex.

Afficher la suite de cette page

 
JAPON RUGBY
Toute l'actualité du rugby nippon

 
     visiteurs
        Crée en 2012, Japon Rugby est le seul site francophone
à l'heure actuelle traitant de l'actualité du rugby japonais. 

Top League japonaise, Top Challenge League, Top ligues régionales, ligues universitaires, Brave Blossoms, Baby Blossoms, rugby à 7, rugby féminin...


2012-2019 Japon Rugby. La référence francophone du rugby japonais en France.