Présentation des clubs de Top Challenge League saison 2017/2018
Auteur: 
Hinato
Publié le: 25/07/2017


1518787475-1681431072.png


En septembre prochain, la Top Challenge League japonaise va enfin voir le jour. La toute nouvelle deuxième division nationale japonaise de rugby verra s'opposer huit équipes pour cette première édition: Honda Heat (relégué), Mitsubishi Sagamihara Dynaboars (promu), Hino Red Dolphins (promu), Kamaishi Seawaves (promu), Mazda Blue Zoomers (promu), Kyuden Voltex (promu), Chugoku Electric Power Red Regulions (promu) et Chubu Electric Power (promu).

Le championnat se sépare en deux parties: une première composée de sept journées. A l'issu de cette phase régulière, les quatre premiers participent à des play-offs et les quatre derniers à des play-downs. 

- Le vainqueur des play-offs est déclaré champion de la Top Challenge League et est promu automatiquement en Top League. Il remplace ainsi le 16ème et dernier de la première division, relégué direct.

- Les 2ème, 3ème et 4ème des play-offs (et donc de la Top Challenge League) jouent un barrage de montée respectivement contre les 15ème, 14ème et 13ème de Top League.

- Le dernier des play-downs (et donc de la Top Challenge League) est relégué automatiquement en Top Ligues régionales A (3ème division japonaise).

-Enfin, le 7ème de la Top Challenge League joue un match de barrage face au 2ème du "Regional Challenge".

Présentation des clubs
 

Les favoris à la montée
 

1516378988-2009-logo-heat.gif 


HONDA HEAT 

Entraîneur-chef: Danny Lee (Nouvelle-Zélande)


Entraîneur-adjoint: Motoyuki Kamimura

Entraîneur FW: Matt Tink (Australie)

Entraîneur BK: John Shane Mulvihill (Australie)


Entraîneur mêlée: Jumpei Okuno

Capitaine: Ryota Kobayashi (26 ans)

Relégué de Top League cette année, Honda Heat évoluera donc dans la toute nouvelle Top Challenge League. Le club de Suzuka a connu plusieurs départs importants dont celui du 3/4 australien Digby Ioane, meilleur joueur la saison dernière de l'équipe, qui après un passage chez les Crusaders, est allé rejoindre Panasonic Wild Knights. L'autre grosse perte est le départ du numéro 8 tongien Finau Tupa chez Canon Eagles.

Après un tel fiasco, Tomoaki Fujimoto et tout son staff ont été remerciés. Le néo-zélandais Danny Lee (Hawkes Bay) est devenu le nouvel entraîneur-chef des rouges noirs, l'australien John Shane Mulvihill étant le nouvel entraîneur des arrières et le japonais Jumpei Okuno, l'entraîneur de la mêlée. L'effectif se renforce quant à lui devant avec les signatures du pilier sud-coréen Koo Jiwon (Takushoku Univ.), passé par les Sunwolves encore cette année en Super Rugby et du deuxième ligne sud-africain RG Snyman (Bulles). Le pack avant pourra compter aussi sur le retour de blessure du troisième ligne fidjien Tomasi Soqeta, dont l'absence la saison dernière avait beaucoup pesé à Honda Heat. Ce dernier devrait former une solide troisième ligne avec le néo-zélandais David Milo et le capitaine Ryota Kobayashi.

En plus de la révélation l'an dernier Park Song Gi et de l'expérimenté Daisuke Konishi, les rouges et noirs triplent leur poste d'ouvreur avec la signature du jeune australien Jack Debreczeni (Rebels). Derrière, le club de Suzuka renforce son effectif en recrutant le jeune ailier australien Joshua Nohra et son compatriote l'arrière Aidan Toua (Brumbies). Ce dernier vient combler la faiblesse du poste de 15 la saison dernière, Naoki Motomura n'ayant pas été au niveau de faire oublier Bjorn Basson. Avec l'expérimenté Kaito Morikawa (une sélection avec le Japon en 2012) au centre et le retour de blessure de la star nippone Lomano LemekiHonda Heat sera grand favori au titre et à la remontée en Top League!

 

 1516379009-mitsubishi.gif

MITSUBISHI SAGAMIHARA DYNABOARS

Manager: Kyosuke Sato

Entraîneur-chef: George Konia


Entraîneur FW: Yukihito Fujita

Entraîneur BK: Eiji Ando

Capitaine: Deryck Thomas (32 ans)

Promu en Top Challenge League (deuxième division nationale japonaise de rugby) après avoir remporté le titre de champion de la Top Ligue Est A pour la quatrième année consécutive, Mitsubishi Sagamihara Dynaboars reste sur une défaite en barrage de montée face à Toyota Industries Shuttles (33 à 21) le 28 janvier dernier. Depuis sa relégation de Top League en 2008, le club de Sagamihara est constamment dans les grands favoris pour être promu mais échoue à chaque fois au moment décisif.

Les "sangliers" ont connu une période des transferts assez mouvementée. Dans le staff, le pilier Yukihito Fujita devient également entraîneur des avants en remplaçant le départ du néo-zélandais Derren Witcombe tandis que l'ancien international japonais George Konia reste bien aux commandes de l'équipe. Au niveau des joueurs, la grosse perte est celle du centre Lokotui Suipeli parti rejoindre Kamaishi Seawaves tandis que l'ailier et international philippin Patrice Olivier est parti se relancer chezTokyo Gas en Top Ligue Est A (troisième division) après une dernière saison blanche marquée par les blessures.

Mais l'effectif de Mitsubishi Sagamihara Dynaboars est bien armé pour le titre. Des costauds en première ligne avec les piliers Yukihito FujitaSilivenusi Naulangi (tongien) et Albert Anae (néo-zélandais) en plus du talonneur Yoshimitsu Yasue (international nippon). Une solide deuxième ligne avec l'australien Daniel Linde et le capitaine fidjien Deryck Thomas, une troisième ligne qui se dote d'une grosse profondeur de banc avec les arrivées de l'international à 7 japonais Noriya Kobayashi (NTT Shining Arcs) et du jeune mais puissant numéro 8 Tatsuki Tsuchiya (Yamanashi Gakuin Univ.).

Avec les précences déjà de l'international samoan Faifili Levave et de l'international indien Hrishikesh Pensde (révélation l'an dernier), les sangliers vont avoir l'une des troisièmes lignes les plus redoutables du championnat. A la charnière, le jeune et talentueux 1/2 de mêlée Yuki Hiyane (Tokai Univ.) a signé avec les verts et noirs et devrait former une charnière redoutable avec l'ouvreur néo-zélandais Hamish Gard. Au centre, on devrait retrouver la paire Ryan Nicholas (international japonais)/Tevita Lepolo (néo-zélandais), ces derniers devraient tourner avec la jeune recrue Michael Little (North Harbour).

Sur les ailes, l'australien Rodney Davies est un titulaire indiscutable alors que Kanzo Nakahama, arrivé tout droit de Kobelco Steelers pour se relancer, devrait remplacer le départ de Lokotui Suipeli à l'aile gauche. Enfin, on espère voir le retour de blessure à l'arrière de Kazuya Aoki, autre joueur incontournable. Le club de Sagamihara dispose d'un gros effectif et sera l'un des très grands favoris au titre et à la montée en Top League cette saison!
 

1516379005-team-hino-l.gif

HINO RED DOLPHINS

Manager: Nao Hosoya

Entraîneur FW: Takuro Miuchi

Entraîneur FW: Yasumasa Miyamoto

Entraîneur BK: Hideki Nishida


Entraîneur BK: Hiroaki Ito

Capitaine: Mitsuru Hirokawa (32 ans)

Promu en Top Challenge League (deuxième division nationale japonaise de rugby) après avoir terminé deuxième de la Top Ligue Est AHino Red Dolphins reste sur une défaite en barrage de montée face à Coca-Cola Red Sparks (32 à 22) le 28 janvier dernier. Ambitieux, les "dauphins rouges" ont fait venir dans le staff l'ancien capitaine du JaponTakuro Miuchi (NTT-Docomo Red Hurricanes/Sunwolves) comme entraîneur des avants.

L'effectif des joueurs est quant à lui plus impressionnant que jamais. En première ligne, outre les piliers Masakazu Nagano etKim Kwangsik (international sud-coréen) et les talonneurs Mitsuru Hirokawa (capitaine) et Hikaru Kuzure, l'international nippon Yuichi Hisadomi (NTT-Docomo Red Hurricanes) vient apporter son expérience du très haut niveau. En deuxième ligne, le géant néo-zélandais Joel Everson est un taulier indiscutable de l'équipe.

La troisième ligne est plus imposante que jamais. En plus de Takamichi Sasaki et Ryosuke Chifu, les rouges et bleus viennent de faire signer l'international japonais Tsuyoshi Murata (NEC Green Rockets) et le jeune et puissant australien Richard Skelton (Sydney Roosters). A la charnière, les départs des ouvreurs Yoshio Kimishima et Kenzo Pannell (hongkongais) ont été remplacés par les arrivées du néo-zélandais Hayden Cripps (Tokyo Gas/Sunwolves) et Shigenori Someyama (Chugoku Electric Power Red Regulions), ce dernier passant un cap dans sa carrière. Le poste de dix est même triplé si on prend en compte Kakeru Yamamichi, qui reste sur une très belle saison l'an passé.

Au centre, l'australien Brett Gillespie, le tongien Tonga Mosese et Sho Kataoka voient l'arrivée de l'international nippon Yasuki Hayashi (Panasonic Wild Knights), qui amènera lui-aussi toute son expérience du très haut niveau. A l'aile, l'international malaisien Marc Le sera une fois encore un titulaire indispensable tandis qu'à l'arrière, en plus de l'international à 7 néo-zélandaisGillies Kaka, les rouges et bleus ont signé Hideki Tanabe (Kobelco Steelers). Ce dernier vient se relancer après des saisons plus que moyennes chez le club de KobeHino Red Dolphins dispose d'une armada de bons joueurs et sera l'un des grands favoris au titre et à la montée avec Honda HeatMitsubishi Sagamihara Dynaboars et Kamaishi Seawaves!

 

1516379000-kamaishi.gif 


KAMAISHI SEAWAVES

Entraîneur-chef: Jun Komura

Entraîneur FW: Yuji Matsubara


Entraîneur BK: Wataru Ikeda

Capitaine: Yasuo Suda (33 ans)

Promu en Top Challenge League (deuxième division nationale japonaise de rugby) après avoir remporté le Top Challenge 3 l'an dernier, Kamaishi Seawaves a fait le grand ménage dans son effectif. Takehiro Miura et son staff ont été remerciés. Jun Komura (Meiji Univ.) devient le nouvel entraîneur-chef du club. Ancien troisième ligne aile de Meiji Univ. (1988-1992), celui-ci est connu pour avoir fait partie de la grande équipe de Kobe Steel (1992-2003) et avoir été international nippon à quatre reprises. Le technicien nippon sera bien entouré avec pour commencer la nomination de Yuji Matsubara comme entraîneur des avants! L'ancien talonneur de 37 ans, passé par Meiji Univ. (1998-2002) et Kobelco Steelers (2002-2015), avait rejoint le club de Kamaishi en 2015 pour y retrouver son ancien coéquipier Takeomi Ito.

Il venait de prendre sa retraite de joueur cette année. L'ancien international japonais (23 caps) apportera toute son expérience, lui qui avait participé à la coupe du monde de rugby de 2007 avec le Japon. Enfin, Wataru Ikeda (41 ans) devient l'entraîneur des arrières. L'ancien 1/2 de mêlée et 
International japonais (14 caps) entre 2004 et 2006, est connu pour avoir porté les maillots de Sanyo Wild Knights (2000-2008) et de Ricoh Black Rams (2008-2015). Il apportera lui-ausi toute son expérience. Kamaishi Seawaves se renforce avec un staff qui a fière allure.

Niveau joueurs, le mythique club nippon (neuf titres nationaux, huit All Japan Championship au palmarès) connaît du changement. On retrouve toujours en deuxième ligne le légendaire international japonais Takeomi Ito qui à 46 ans va attaquer sa sixième saison consécutive avec l'équipe de Kamaishi! En troisième ligne, le départ à la retraite du sud-africain 
Warwick Tecklenburg est un coup très dur pour l'effectif qui reposera essentiellement sur le capitaine Yasuo Suda.

Le 1/2 de mêlée australien Scott Gale (Greater Sydney Rams) signe et devrait former une belle charnière avec l'ouvreur et buteur sud-africain Joe Pietersen. En plus du tongien Michael Va'a Toloke (qui a explosé la saison dernière), le club de Kamaishi recrute deux nouveaux joueurs importants à ce poste: Lokotui Suipeli (Mitsubishi Sagamihara Dynaboars) et l'international sud-coréen Kwon Jung Hyek (Munakata Sanix Blues).

Ce dernier vient se relancer après des saisons moyennes chez sa précédente équipe. Kamaishi Seawaves dispose d'un effectif meilleur que l'an passé (surtout à l'arrière) et fera parti des grands favoris au titre et à la montée cette saison avec 
Honda HeatMitsubishi Sagamihara Dynaboars et Hino Red Dolphins! En route vers enfin une montée historique en Top League?

Les équipes du milieu de tableau

 
1516378993-539401logomazda.png

MAZDA BLUE ZOOMERS

Manager: Hideaki Sakamoto

Entraîneur FW: Yuya Ogawa


Capitaine: Kenya Saito (31 ans)

Promu en Top Challenge League (deuxième division nationale japonaise de rugby) après avoir écrasé Osaka Police (54 à 07) enTop Challenge 3 le 18 décembre 2016, Mazda Blue Zoomers a connu une intersaison mouvementée. Le deuxième ligne tongien Havelu Paulofa Finau et le troisième ligne néo-zélandais Allan John Gilbert, deux tauliers les saisons précédentes sont partis. Le club de Fuchu a ainsi recruté du lourd pour les remplacer: le troisième ligne international à 7 australien Sam Figg (Randwick) et le troisième ligne international tongien Tevita Koloamangi (London Irish).

Les bleus et noirs frappent fort aussi en recrutant l'arrière néo-zélandais Isaac Thompson (Brumbies) et le troisième ligne et international japonais Tomoaki Nakai (Toshiba Brave Lupus) qui sort de sa retraite à 36 ans. Arrivé cet été, le jeune ouvreur Daisuke Goto (Tenri Univ.) pourrait être la belle révélation à suivre. En plus de ces signatures, Mazda Blue Zoomers pourra compter sur un effectif déjà solide avec le troisième ligne et capitaine Kenya Saito, le centre néo-zélandais Joe Kamana et la colonie sud-coréenne avec le deuxième ligne Nam Jong Seong et le 3/4 Lee Supyeong.

Le club de Fuchu ne devrait toutefois pas jouer les premiers rôles quand on compare avec les armadas des grosses écuries que sont Honda HeatMitsubishi Sagamihara DynaboarsHino Red Dolphins et Kamaishi Seawaves. Mais il dispose d'une équipe assez bonne pour ne pas être inquiété de jouer le maintien. Mazda Blue Zoomers aura par ailleurs un derby d'Hiroshima à jouer très attendu face à son rival Chugoku Electric Power Red Regulions!

 1516378995-712328logo02img.jpg

KYUDEN VOLTEX

Entraîneur-chef: Shinichi Tsukida


Capitaine: Noriaki Nakazuru (28 ans)

Promu en Top Challenge League (deuxième division nationale japonaise de rugby) après avoir remporté le titre de champion de la Top Ligue Kyushu AKyuden Voltex reste toutefois sur une large défaite en barrage face à Kintetsu Liners (47 à zéro) le 28 janvier dernier, échouant ainsi à retrouver la Top League trois ans après sa dernière relégation. Le plus grand club historique de Fukuoka (champion du Japon en 1954) a depuis mis le frein sur ses dépenses il faut dire. 

L'équipe ne recrute plus de stars étrangères et a un effectif 100% joueurs japonais tout comme Chugoku Electric Power Red Regulions
 et Chubu Electric Power. L'échec à retrouver l'élite a ainsi coûté la place à l'entraîneur-chef et des arrières Takeharu Uryu, remplacé désormais par Shinichi Tsukida, un ancien 1/2 de mêlée passé par Ricoh Black Rams

Le recrutement n'a pas non plus été exceptionnel mais on peut citer l'arrivée du puissant pilier de 
Fukuoka Univ.Kazuma Ono (181 cm, 134 kg). La première ligne s'avèrera le gros point fort de l'équipe avec la présence qui plus est du pilier gauche Kazuto Tokunaga (181 cm, 120 kg), arrivé tout droit de Teikyo Univ. l'an dernier. L'autre joueur à suivre dans cet effectif sera bien évidemment l'ailier Yasunari Isoda, véritable try-scorer et arrivé lui-aussi de Teikyo Univ. en 2015. 

Kyuden Voltex n'a pas des joueurs de qualité suffisante pour espérer pouvoir jouer la montée en Top League face aux armadas des grosses écuries que sont
 Honda HeatMitsubishi Sagamihara DynaboarsHino Red Dolphins et Kamaishi Seawaves. Mais le mythique club de Fukuoka a un effectif suffisant pour ne pas être inquiété par le maintien.

Ils vont jouer le maintien 

1516378997-8900812013962213379849229851487294317767952866577n.jpg

CHUGOKU ELECTRIC POWER RED REGULIONS

Manager: Mitsuharu Kannabe

Entraîneur-chef: Yasushi Segawa


Entraîneur BK: Yoshitaka Sakai

Capitaine: Kohei Matsunaga (27 ans)

Promu en Top Challenge League (deuxième division nationale japonaise de rugby) après avoir terminé deuxième de la Top Ligue Kyushu A l'an dernier, Chugoku Electric Power Red Regulions a fait peau neuve. Un logo et un nouveau nom pour une nouvelle étape dans l'histoire du club d'Hiroshima qui est passé pas loin d'un premier titre historique en Top Ligue Kyushu A la saison dernière. Mais l'équipe n'a pour autant pas recruté de joueurs étrangers et possède ainsi toujours un effectif 100% joueurs japonais tout comme Kyuden Voltex et Chubu Electric Power.

Les hommes de Mitsuharu Kannabe ont perdu un élément important de leur effectif avec le départ de leur ouvreur et buteurShigenori Someyama vers Hino Red Dolphins. Le poste de 10 sera le vrai chantier des rouges cette saison, le 1/2 de mêlée
Shohei Tsukamoto étant un titulaire indiscutable et un taulier. La troisième ligne est aussi un point fort de l'équipe avec le capitaine Kohei Matsunaga et le puissant Shun Kawaguchi, arrivé à la surprise générale de Teikyo Univ. il y a deux ans. 

Chugoku Electric Power Red Regulions se renforce en première ligne avec la signature du jeune pilier de Tokai Univ.Seiya Kitajima. Un secteur dans lequel les rouges et blancs possèdent leur meilleur joueur actuel, Hidetatsu Tsuboi (28 ans). Le pilier droit nippon est connu pour avoir eu deux sélections avec les Brave Blossoms en 2012 sous Eddie Jones. Le club d'Hiroshima devrait malgré tout jouer le maintien et aura un beau derby annoncé face à Mazda Blue Zoomers!

 1516378991-372639chubuelectricpower.png

CHUBU ELECTRIC POWER

Entraîneur-chef: Kazusuke Endo


Capitaine: Hiroki Yamamori (28 ans)

Promu en Top Challenge League (deuxième division nationale japonaise de rugby) après avoir terminé deuxième de la Top Ligue Ouest A la saison passée derrière l'intouchable NTT-Docomo Red HurricanesChubu Electric Power fait clairement figure de petit poucet dans la compétition cette année. Il faut dire qu'elle est la seule équipe en dehors de Kyuden Voltex et Chugoku Electric Power Red Regulions à avoir un effectif 100% japonais dans le championnat.

Au niveau des transferts, les oranges et noirs ont toutefois réalisé quelques bons coups dont la signature du 
1/2 de mêlée de Teikyo Univ.Kensuke MuraseL'ancien joueur des Junior Japan est connu pour avoir participé au World Rugby Pacific Challenge 2015 où il formait alors la charnière avec un certain Ryuji Noguchi. Le centre Shu Katsura (Waseda Univ.) est l'autre belle arrivée dans l'effectif. Chubu Electric Power sera emmené par son capitaine, le talonneur Hiroki Yamamori. Le club de Nisshin aura pour seul et unique objectif cette saison: le maintien.

Laisser un commentaire sur cette page

  • www.japonrugby.net dit :
    1/8/2017

    Compteur remis à zéro à priori comme ce qu'on a connu avec la Top Ligue Kyushu A ces dernières années par exemple. C'est plus équitable à mon sens pour les équipes qui y participent.

  • japanbeatscots dit :
    31/7/2017

    On garde les points pour la deuxième phase ?

  • Seikyo dit :
    26/7/2017

    C'est notre saison ou jamais. Si les Dynaboars n'y arrive pas cette année avec un effectif pareil, je serais à la place du président de Mitsubishi, je coule le club.

  • Watanabe dit :
    26/7/2017

    J'ai très hâte de voir les rapports de force entre ces équipes! Honda Heat a une longueur d'avance.

  • Colonel K-K dit :
    26/7/2017

    Excellent article de présentation Hinato! Pour ma part, je vois un top 3 favori avec Honda Heat, Hino Red Dolphins et Mitsubishi Sagamihara Dynaboars. Ils ont l'avantage tout les trois d'avoir un très bon pack avant au contraire de Kamaishi Seawaves. En bas, Chubu Electric Power est promis à une très long saison.


  •  
    JAPON RUGBY
    Toute l'actualité du rugby nippon

     
         visiteurs
            Crée en 2012, Japon Rugby est le seul site francophone
    à l'heure actuelle traitant de l'actualité du rugby japonais. 

    Top League japonaise, Top Challenge League, Top ligues régionales, ligues universitaires, Brave Blossoms, Baby Blossoms, rugby à 7, rugby féminin...


    2012-2019 Japon Rugby. La référence francophone du rugby japonais en France.