Panasonic Wild Knights remporte un 3ème titre de champion du Japon consécutif!
Auteur: 
Hinato
Publié le: 24/01/2016


1518786397-946808125529204832203951977984787944357223106027n.jpg
Le capitaine Michael Leitch (Toshiba Brave Lupus) casse la ligne adverse et va à l'essai!

Aujourd'hui se déroulait dans le mythique Chichibunomiya Stadium de Tokyo la finale de la Lixil Cup, nouveau nom des phases finales de la Top League japonaise depuis l'an dernier déjà. Celle-ci opposait cette année Panasonic Wild Knights, double champion en titre, à Toshiba Brave Lupus. Dans un stade totalement plein (24 557 spectateurs), du jamais pour une finale de Top League depuis 2007 (effet coupe du monde 2015), on allait assister au plus grand match de la saison en championnat.

Les coéquipiers de Fumiaki Tanaka prenait vite l'avantage avec un essai du 3ème ligne Tadasuke Nishihara. Mais les rouges et noirs répondaient aussi sec grâce à un essai de leur numéro 8 et capitaine Michael Leitch! Toshiba Brave Lupus, fort devant, prenait même l'avantage avec le 3ème ligne Hiroshi Yamamoto qui passait la ligne d'essai adverse!

On retrouve le capitaine des Brave Blossoms quelques instantes plus tard lorqu'il plaque l'ailier
Kentaro Kodama et le propulse en touche avant que ce dernier n'aplatisse! Mais  Panasonic Wild Knights finit par marquer par son talonneur et capitaine Shota Horie sur une sublime passe dans l'intervalle de Fumiaki Tanaka! Un grand classique!
 
1518786430-9913596208.jpg
Bien servi par son coéquipier Fumiaki Tanaka, le capitaine Shota Horie marque le second essai des siens avant la pause!
 
Dans ce match de très bon niveau et à fort suspense, l'ouvreur Hayden Parker profite d'une des très rares fautes des rouges et noirs pour passer une pénalité. L'arrière François Steyn tente alors d'égaliser sur un drop, mais celui-ci passe à côté. Grâce à un exeptionnel Michael Leitch en défense, le club de Fuchu n'est mené que 17 à 14 à la pause. En début de seconde période, Hayden Parker, toujours aussi chirurgical, passe une nouvelle pénalité.

A l'heure de jeu, les bleus et noirs mènent même 27 à 14 après un essai du springbok JP Pietersen, suite encore à un énorme show de Fumiaki Tanaka! Mais Toshiba Brave Lupus n'a pas dit son dernier mot et va s'appuyer sur un excellent Richard Kahui et sa principale force cette saison: un fort caractère.
 
Les 15 dernières minutes de la rencontre sont totalement folles. Le 3/4 centre rentrant, le franco-thaïlandais Nicolas Kraska, marque l'essai de l'espoir! L'ouvreur Berrick Barnes, rentré en jeu, tente un drop de la gagne à 78ème minute, mais le manque. Alors que le gong vient de sonner, les Brave Lupus jouent une mêlée sur la dernière action dans leur camp.

Derrière, Richard Kahui casse la ligne et passe le ballon à l'arrière sud-africain François Steyn qui fait une remontée fantastique et sur une magnifique diagonale de Richard Kahui (décidément énorme!) l'ailier rentrant
Shohei Toyoshima marque le 4ème essai de son équipe dans la confusion la plus totale dans la défense adverse! François Steyn, buteur après la sortie quelques minutes plus tôt de l'excellent Takahiro Ogawa, a le titre au bout du pied. Mais sa transformation passe malheureusement à côté... 
 
1518786461-570740125654894832204918644553017399047550152384n.jpg
Sur une magnifique transversale de Richard Kahui, le 3/4 rentrant Shohei Toyoshima récupère le ballon et marque l'essai de l'espoir!

Au bout du suspense et d'un match qui va rentrer dans l'histoire du rugby japonais, Panasonic Wild Knights bat Toshiba Brave Lupus 27 à 26 et remporte un 3ème titre de champion du Japon consécutif! La défense et le fort caractère, principales atouts des rouges et noirs cette saison, n'auront pas suffit. Panasonic Wild Knights se sera appuyé sur le talent de ses joueurs et d'un banc très bien fourni (Ben McCalman, Berrick Barnes,  Akihito Yamada) pour conserver son titre.

L'ouvreur Hayden Parker, titulaire durant ces phases finales en raison de la fragilité physique de Berrick Barnes (pas à 100%), aura été pour beaucoup. Sa précision au pied (28/28 cette saison dont 24/24 lors des phases finales) aura été essentielle pour prendre les points sur les rares fautes commises par l'équipe de Fuchu.

Toshiba Brave Lupus n'a ainsi pas remporté un 9ème titre de champion du Japon et n'égalisera pas au palmarès le mythique club de Kamaishi Seawaves (ex-Nippon Steel Kamaishi). A l'opposé, Panasonic Wild Knights remporte le 5ème titre de champion du Japon de son histoire après ceux de 1996, 2011, 2014 et 2015.

Et le règne ne pourrait que commencer car malgré les départs de JP Pietersen et Hayden Parker cette année, Yoshikazu Fujita, Kenki Fukuoka, Shohei Hirano et Atsushi Sakate vont rejoindre ce club la saison prochaine! Autant dire que ça va faire mal! Pour l'heure, l'équipe d'Ota jouera la finale de l'All Japan Championship dimanche prochain face à Teikyo Univ., septuple champion national universitaire japonais en titre.

 
1518786514-826693czedjhvusaaiwvt.jpg
Panasonic Wild Knights remporte son 3ème titre consécutif de champion du Japon, le 5ème de son histoire!
 
Panasonic Wild Knights   27 - 26   Toshiba Brave Lupus


Chichuibunomiya Stadium | 24 557 spectateurs |

Arbitre: Kyosuke Toda. Arbitres assistants: Akihisa AsoRyuta Kudo et Daiko Kaki

Homme du match: Hayden Parker (Panasonic Wild Knights)
 

Pour Panasonic Wild Knights:

3 essais de: Tadasuke Nishihara (03'), Shota Horie (24') et JP Pietersen  (60')
3 transformations de: Hayden Parker (04', 25', 62')
2 pénalités de:
Hayden Parker (38', 48')

Pour Toshiba Brave Lupus:

4 essais de: Michael Leitch (07'), Hiroshi Yamamoto (17'), Nicolas Kraska (68') et Shohei Toyoshima (81')
3 transformations de: Takahiro Ogawa (08', 18', 69')

 
/
Laisser un commentaire sur cette page

  • Tokyro dit :
    24/1/2016

    Cette finale va rester dans les mémoires. Panasonic Wild Knights, avec le recrutement qui arrive (Sakate, Fujita, Fukuoka et j'en passe), est parti pour réaliser le V7 comme Nippon Steel Kamaishi et Kobe Steel dans le passé.

  • Kenzaki dit :
    24/1/2016

    Mais quelle finale! Je n'aimerai pas être skyrim ou Hinato en ce moment ;)

  • Redspako dit :
    24/1/2016

    Belle vitrine pour le rugby au Japon avec ce putain de match!

  • Seikyo dit :
    24/1/2016

    Cette finale de dingue!

  • Watanabe dit :
    24/1/2016

    Mouahahah les Lupus ^^
    C'est plaisant de constater que le Chichibunomiya était plein pour cette finale. Et les gens ont assisté en plus à une superbe rencontre. Le rugby japonais sort grand gagnant de ce match. Comme Hinato, les recrues qui vont arriver vont faire des dégâts et j'ai peur que Panasonic Wild Knights écrase les saisons à venir.

  • Skyrim75 dit :
    24/1/2016

    Je peux tout accepter sauf perdre une finale comme çà. J'aurais préféré qu'on prenne une bonne branlée à la place. Bravo toutefois pour cette grande saison les Brave Lupus! On finira par l'avoir à nouveau ce titre un jour.


  •  
    JAPON RUGBY
    Toute l'actualité du rugby nippon

     
         visiteurs
            Crée en 2012, Japon Rugby est le seul site francophone
    à l'heure actuelle traitant de l'actualité du rugby japonais. 

    Top League japonaise, Top Challenge League, Top ligues régionales, ligues universitaires, Brave Blossoms, Baby Blossoms, rugby à 7, rugby féminin...


    2012-2019 Japon Rugby. La référence francophone du rugby japonais en France.