Panasonic Wild Knights et Toshiba Brave Lupus en finale!
Auteur: 
Hinato
Publié le: 16/01/2016


Aujourd'hui se déroulait les 1/2 finales de la Lixil Cup, phase finale de la Top League japonaise. Dans la première rencontre, le double champion en titre, Panasonic Wild Knights, affrontait Kobelco Steelers. Même privé de Berrick Barnes (blessé), le club d'Ota pouvait compter sur son ouvreur remplaçant, le néo-zélandais Hayden Parker. En première période, les rouges et blancs perdaient trop de ballons en conquête et étaient assiégés par Fumiaki Tanaka et ses coéquipiers. Beaucoup trop indisciplinés, les hommes d'Allister Coetzee se faisaient punir par un Hayden Parker impérial au pied.

Héroïque en défense, Kobelco Steelers était tout de même mené douze à zéro à la pause. Dans le premier 1/4 d'heure de la 2ème mi-temps, les coéquipiers d'Hideki Tanabe montraient un meilleur visage et étaient notamment récompensés par un essai du 3ème ligne néo-zélandais Matt Vant Leven. Le club de Kobe revenait à 19 à 10 mais allait payer dans les 25 dernières minutes tous ses efforts en défense de la première période. L'arrière Yasutaka Sasakura (par deux fois), futur joueur des Sun Wolves et l'international springbok JP Pietersen passaient la ligne. Hayden Parker continuait de son côté son récital avec un joli drop au passage. Au final, Panasonic Wild Knights écrase Kobelco Steelers 42 à 10 et défendra son titre en finale.

L'autre finale voyait Toshiba Brave Lupus opposé au Yamaha Jubilo de la star japonaise Ayumu Goromaru. Sur la pelouse du mythique Hanazono Stadium, le centre néo-zélandais Richard Kahui, dans une forme exceptionnelle, ouvrait le compteur avec un essai dès la 6ème minute. Le club d'Iwata répondait aussi sec par un essai de son très puissant ailier tongien Rocky Havili. Les coéquipiers de Michael Leitch reprenait l'avantage avec deux essais du centre
Keisuke Masuda, l'ailier Chikara Ito marquant entre-temps pour Yamaha Jubilo. A la mi-temps, Toshiba Brave Lupus menait 20 à 17.

Dès le début de la seconde période, Richard Kahui tuait le match en l'espace de sept minutes en inscrivant deux nouveaux essais et réalisait ainsi un hat-trick dans la rencontre! L'essai pour l'équipe d'Iwata de l'international tongien Siale Piutau en fin de rencontre sera anecdotique. Toshiba Brave Lupus s'impose 34 à 22 et se qualifie pour sa finale, la 15ème de son histoire.

La finale aura lieu le dimanche 24 janvier à 6 heures (heure française) au Chichibunomiya Stadium de Tokyo. Ce sera la 4ème opposition en finale entre ces deux équipes après 1997, 2009 et 2010. 2010 c'est aussi l'année du dernier titre de Toshiba Brave Lupus. Et c'était déjà face à Panasonic Wild Knights (ex-Sanyo Wild Knights) à l'époque. Signe du destin pour les rouges et noirs? En cas de titre, le club de Fuchu rejoindrait le mythique Kamaishi Seawaves (ex-Nippon Steel Kamaishi) avec neuf titres de champion du Japon. Pour la petite histoire, l'ailier franco-thaïlandais Nicolas Kraska (Toshiba Brave Lupus) pourrait devenir le premier joueur français de l'histoire à devenir champion de rugby du Japon!
 
1518784866-63448085lp.jpg
 
Panasonic Wild Knights   42 - 10   Kobelco Steelers

Chichibunomiya Stadium | 14 451 spectateurs |
 
Arbitre: Shuhei Kubo. Arbitres assistants: Ryuta Kudo, Rui Shimizu et Fuminori Takahashi

Homme du match: Hayden Parker (Panasonic Wild Knights)
 
Pour Panasonic Wild Knights:
 
3 essais de: Yasutaka Sasakura (45', 72') et JP Pietersen (65')
3 transformations de: Hayden Parker (46', 66', 73')
6 pénalités de: Hayden Parker (12', 17', 22', 40', 57', 80')
Un drop de: Hayden Parker (69')

Pour Kobelco Steelers:

 
Un essai de: Matt Vant Leven (49')
Une transformation de: Hideki Tanabe (50')
Une pénalité de: Hideki Tanabe (54')
1518784872-4624681601161520thumb456xauto10529.jpg
 
Toshiba Brave Lupus   34 - 22   Yamaha Jubilo

Hanazono Stadium | 14 248 spectateurs |

Arbitre: Akihisa Aso. Arbitres assistants: Koju Shiozaki
, Tetsuhiko Kono et Taro Izumi

Homme du match: Richard Kahui (Toshiba Brave Lupus)

Pour Toshiba Brave Lupus:
 
5 essais de: Richard Kahui (06', 41', 47') et Keisuke Masuda (25', 34')
3 transformations de: François Steyn (26') et Takahiro Ogawa (42', 48')
Une pénalité de:
François Steyn (19')

Carton jaune: Naohiro Kotaki (63')

Pour Yamaha Jubilo:

 
3 essais de: Rocky Havili (11'), Chikara Ito (32') et Siale Piutau (74')
Une transformation de: Ayumu Goromaru (12', 33')
Une pénalité de: Ayumu Goromaru (22')
Laisser un commentaire sur cette page

  • www.japonrugby.net dit :
    17/1/2016

    Bonjour Provalie. La finale sera diffusée sur J-Sports (Japon) et Super Sport (Afrique du sud). Par contre, il n'y aura pas de streaming trouvable de France.

  • Provalie dit :
    17/1/2016

    La finale est-elle diffusée ?

  • Watanabe dit :
    16/1/2016

    Ne rêvez pas les loups, Panasonic Wild Knights va vous écraser en finale.

  • Kenzaki dit :
    16/1/2016

    Les néo-zélandais étaient en forme.

  • Skyrim75 dit :
    16/1/2016

    Kahui énorme ce matin! Toshiba Brave Lupus va enfin pouvoir tenter de regagner un titre après six ans d'attentes.


  •  
    JAPON RUGBY
    Toute l'actualité du rugby nippon

     
         visiteurs
            Crée en 2012, Japon Rugby est le seul site francophone
    à l'heure actuelle traitant de l'actualité du rugby japonais. 

    Top League japonaise, Top Challenge League, Top ligues régionales, ligues universitaires, Brave Blossoms, Baby Blossoms, rugby à 7, rugby féminin...


    2012-2019 Japon Rugby. La référence francophone du rugby japonais en France.