Panasonic Wild Knights et Suntory Sungoliath en finale!
Auteur: 
Hinato
Publié le: 06/01/2018


Aujourd'hui se déroulait les 1/2 finales de la Top League japonaise, qui a fusionné depuis cette année avec le mythique All Japan Championship (55ème édition) en raison du calendrier et de la préparation à venir des Sunwolves pour le Super Rugby 2018. Dans la première rencontre, les hommes de Jake White démarrent très bien la rencontre et sont récompensés par une pénalité de leur ouvreur sud-africain Lionel Cronje, meilleur buteur en championnat cette saison.

Mais le club d'Ota ne tarde pas à monter de régime grâce à son numéro 10 Takuya Yamasawa, tout simplement étincelant! Jeu au pied millimétré, premier franchissement de la défense adverse, le phénomène se met en évidence. Les combats dans les rucks sont rudes à l'image du plaquage dévastateur du talonneur
Yoshikatsu Hikosaka (révélation cette année) sur le 3ème ligne australien David Pocock. Mais les bleus et noirs vont finir par trouver la faille.

Le capitaine de Panasonic Wild Knights perce la défense bien relayé par Sam Wykes. Derrière, Takuya Yamasawa adresse une longue passe sautée exceptionnelle à l'ailier Kenki Fukuoka qui n'a plus qu'à aller aplatir! Toyota Verblitz n'a pas dit son dernier mot et assiège les 22 mètres des bleus et noirs mais ces derniers peuvent compter sur une défense monstrueuse dont celle de Kenki Fukuoka qui montre ainsi qu'il est bien l'ailier nippon numéro un actuel à tous les niveaux!


Yoshikatsu Hikosaka, bon dans le jeu, se montre moins bon en lancer en touche où il fait perdre plusieurs munitions à son équipe. A l'opposé, les hommes de Robbie Deans se montrent super réalistes sur chacune de leur occasions. Juste avant la pause, on retrouve l'inévitable Takuya Yamasawa qui franchit la défense orange et verte une nouvelle fois et remet intérieur pour offrir l'essai au centre australien Digby Ioane. A la mi-temps, Panasonic Wild Knights mène logiquement au score 14 à 03 grâce à une démonstration de son ouvreur et phénomène japonais!

Celui-ci creuse un peu plus l'écart sur pénalité en tout début de seconde période. Le numéro 10 nippon n'est pas loin d'offrir un nouvel essai en tapant une diagonale millimétrée pour le 3ème ligne australien Ben Gunter mais ce dernier est plaqué et envoyé en touche à temps. Mais Toyota Verblitz va réagir. Jake White va décider de tout miser sur son paquet d'avants.

Le pilier droit
Yoto Ioki remplace Kohei Asahori. Sa rentrée se montre payante d'entrée! La mêlée orange et verte emporte tout. Derrière, l'ouvreur Lionel Cronje adresse une magnifique passe sautée à l'ailier et international à 7 nippon Jamie Henry qui se défait de l'arrière Yasutaka Sasakura et passe la ligne d'essai! Les coéquipiers de Kazuki Himeno poussent comme jamais et réduisent encore l'écart grâce à une pénalité de Lionel Cronje (17 à 11).

C'est "la guerre" dans les rucks dans cette fin de match très stressante. Les défenseurs se montrent énormes à l'image de David Pocock tandis que la mêlée de Toyota Verblitz domine plus que jamais et récupère un nombre de ballons incalculables. Mais les munitions perdus en touche vont coûter le match. Car la défense bleue et noir va tenir bon jusqu'à la dernière seconde. Au terme d'un match exceptionnel de qualité technique, de rythme et de combats, Panasonic Wild Knights s'impose face à Toyota Verblitz 17 à 11 et arrache son ticket pour la finale du championnat samedi prochain!

L'ouvreur Takuya Yamasawa aura été le grand héros de la rencontre et marque plus que jamais des points pour intégrer la franchise des Sunwolves et gagner une place dans l'effectif des Brave Blossoms pour la coupe du monde de rugby de 2019 au pays! Toyota Verblitz aura enfin relevé la tête cette année et sera un prétendant très sérieux au titre la saison prochaine avec un recrutement annoncé déjà prometteur et les débuts enfin de Kaito Shigeno qui pourra enfin jouer!

Dans l'autre rencontre, le suspens a été tué en l'espace de 20 minutes. Le champion en titre Suntory Sungoliath a écrasé Yamaha Jubilo sur le score sans appel de 49 à 07 grâce notamment à un match exceptionnel de la charnière Yutaka Nagare/Matt Giteau et des doublés du centre Daishi Murata et de l'arrière Kotaro Matsushisma.

Privé de son deuxième ligne international malaisien Dineshvaran Krishnan (blessé), le club d'Iwata n'aura jamais fait le poids, sauvant l'honneur en seconde période par son 3/4 remplaçant Male Sau. La finale Panasonic Wild Knights/Suntory Sungoliath aura lieu le samedi 13 janvier dans le mythique Chichibunomiya Stadium de Tokyo à 6h15 (heure française)!

 
 
Toyota Verblitz 11 - 17 Panasonic Wild Knights

Yanmar Stadium Nagai | 10 099 spectateurs |
 
Arbitre: Taku Otsuki. Arbitres assistants: Akihisa Aso, Yasuhisa Okada et Katsuhiro Funaoka
 
Pour Toyota Verblitz:
 
Un essai de: Jamie Henry (56')
2 pénalités de: Lionel Cronje (07', 65')

Pour 
Panasonic Wild Knights:
 
2 essais de: Kenki Fukuoka (13') et Digby Ioane (36')
2 transformations de: Takuya Yamasawa (15', 37')
Une pénalité de: Takuya Yamasawa (49')
 
Suntory Sungoliath 49 - 07 Yamaha Jubilo

Yanmar Stadium Nagai | 11 167 spectateurs |

Arbitre: 
Shuhei Kubo. Arbitres assistants: Kyosuke Toda, Atsushi Yamamoto et Takeshi Nishimoto

Pour Suntory Sungoliath:
 
7 essais de: Daishi Murata (05', 46'), Kotaro Matsushima (14', 42'), Shota Emi (17'), Matt Giteau (22') et Ryoto Nakamura (66')
7 transformations de: Matt Giteau (06', 15', 18', 24', 43', 47') et Ryoto Nakamura (67')

Pour Yamaha Jubilo:
 
Un essai de: Male Sau (58')
Une transformation de: Ayumu Goromaru (59')
 
Carton jaune: Johan Bardoul (05')


Laisser un commentaire sur cette page

6/1/2018
 
Commentaire de Kenzaki

Yamaha Jubilo a pris une fessée terrible. Le match était terminé au bout du premier quart d'heure.

6/1/2018
 
Commentaire de Skyrim75

Jake White a manqué son pari mais il a ramené les Verblitz au premier plan. Chapeau à lui! Pour la finale je mise sur Panasonic Wild Knights, ils sont très impressionnants dès qu'ils accélèrent leur jeu.

6/1/2018
 
Commentaire de Watanabe

Suntory Sungoliath a déroulé face à une équipe de Yamaha Jubilo que j'ai trouvé fatiguée. Ils ont bien joué, mention spéciale comme Hinato l'a dit à la charnière. La finale contre Panasonic Wild Knights sera très serrée.


 
JAPON RUGBY
Toute l'actualité du rugby nippon
5
     visiteurs
        Crée en 2012, Japon Rugby est le seul site francophone
à l'heure actuelle traitant de l'actualité du rugby japonais. 
Top League japonaise, Top Challenge LeagueTop ligues régionales, ligues universitairesBrave Blossoms, Baby Blossoms, rugby à 7, rugby féminin,
tout y passe! Bienvenue sur notre site!

2012-2018 Japon Rugby. La référence francophone du rugby japonais en France.