NTT-Docomo Red Hurricanes et Mitsubishi Sagamihara Dynaboars promus en Top League!
Auteur:
 Hinato
Publié le: 23/12/2018


Aujourd'hui se déroulaient les quatre matchs de barrage de la Top League japonaise saison 2018/2019. La première rencontre du jour opposait Munakata Sanix Blues à Kurita Water Gush. Comme attendu, la rencontre a été à sens unique et a vu l'équipe de Munakata écraser celle de Atsugi (tout juste promu en Top Challenge League) sur le score sans appel de 75 à zéro.

L'arrière sud-africain
Curwin Bosch aura inscrit à lui seul 45 points des siens dont cinq essais. L'ailier Benjamin Ray Yagi y sera allé de son hat trick quant à lui. Dans le second barrage, Hino Red Dolphins a maîtrisé la rencontre et battu Kintetsu Liners (21 à 11) grâce à deux essais dont un du deuxième ligne et capitaine Tsuyoshi Murata.

Le
 mythique club d'Higashi-Osaka (8 titres de champion du Japon et 3 AJC), désormais entraîné par Goshi Arimizu (le sélectionneur des Sakura XV lors de la coupe du monde de rugby féminine de 2017 en France), va donc rester une année supplémentaire en deuxième division nippone...

Club maudit, les "sangliers" espéraient enfin conjurer le mauvais sort après six échecs en barrage de montée d'affilées: contre 
NTT-Docomo Red Hurricanes (24 à 21) en 2013, Coca-Cola Red Sparks (22 à 17) en 2014, Toyota Industries Shuttles (53 à 07) en 2015, NEC Green Rockets (17 à 03) en 2016, Toyota Industries Shuttles (33 à 21) en 2017 et enfin pour terminer le match nul contre Coca-Cola Red Sparks (27 à 27) en janvier dernier.

Mitsubishi Sagamihara Dynaboars a enfin rompu la malédiction et est promu en Top League onze ans après son unique saison (2007/2008)! Les hommes de l'entraîneur-chef néo-zélandais Greg Cooper (ancien coach de NEC Green Rockets de 2011 à 2016) n'ont fait qu'une bouchée des ciels et blancs en les écrasant sur le score sans appel de 31 à 07 grâce notamment à trois essais du 3ème ligne fidjien 
Deryck Thomas, du talonneur Yoshimitsu Yasue et du centre néo-zélandais Matt Vaega.

Pour voir du suspens, il fallait assister au dernier barrage entre Coca-Cola Red Sparks (dernier de Top League) et NTT-Docomo Red Hurricanes (champion de Top Challenge League). Paradoxalement, le club de Fukuoka dominait la première mi-temps et menait à la pause 17 à 07 grâce à des essais de l'ailier
Kameli Soejima et du 1/2 de mêlée Hisanori Mimata.

L'équipe d'Osaka se réveillait enfin en seconde période et poussait ses adversaires dans ses retranchements. Totalement dominés, les rouges étaient réduits à 14 après le carton jaune de
Kameli Soejima, puis à 13 après celui du numéro 8 samoan Joseph TupeNTT-Docomo Red Hurricanes profitait de son avantage numérique pour marquer deux essais par son deuxième ligne néo-zélandais Keepa Mewett et passer enfin devant au score! Le tournant de la rencontre.

L'essai de Joseph Tupe à la 70ème minute redonnait de l'espoir aux siens mais l'essai de l'ailier et capitaine
Koki Shigeno tuait définitivement la partie. Au final, NTT-Docomo Red Hurricanes s'est imposé contre Coca-Cola Red Sparks sur le score de 33 à 24 et remonte un an après en Top League. Une belle réussite pour son nouvel entraîneur-chef néo-zélandais Michael Brewer!

Le club de Fukuoka, grand miraculé ces dernières années en barrage (14 à 14 contre Kyuden Voltex en 2016 et 27 à 27 contre Mitsubishi Sagamihara Dynaboars en 2018) est relégué en Top Challenge League  (deuxième division japonaise) après six saisons consécutives en Top League (2013-2019). Nous aurons donc droit à un autre derby de Fukuoka puisque
Coca-Cola Red Sparks y retrouvera Kyuden Voltex, seul club historique de la région de Kyushu à avoir été champion du Japon en 1954.
 
1545638926-32.jpg
 
Munakata Sanix Blues   75 - 00   Kurita Water Gush


Minuki World Stadium Kitakyushu | 1 110 spectateurs |

Arbitre: Masaya Kato. Arbitres assistants: Yuki TonaiTakeshi Matsumoto et Satoshi Tokuda

Pour Munakata Sanix Blues:
 
11 essais de: Curwin Bosch (01', 18', 33', 63', 80'), Benjamin Ray Yagi (08', 66', 74'), Michi Kanado (66'), Kohei Hamazato (54') et Dan Pryor (70')
10 transformations de: Curwin Bosch (03', 09', 19', 28', 34', 54', 64', 71', 75', 80')

1545638931-4.jpg
 
Hino Red Dolphins   21 - 11   Kintetsu Liners


Kumagaya Rugby Stadium | 1 780 spectateurs |

Arbitre: Kimitoshi Shiozaki. Arbitres assistants: Yuichi MachidaToshimasa Sekiya et Tasuku Kawahara
 
Pour Hino Red Dolphins:
 

2 essais de: Tsuyoshi Murata (21') et Masayoshi Takezawa (30')
Une transformation de: Shigenori Someyama (32')
3 pénalités de:
Shigenori Someyama (15', 36', 73')

Pour Kintetsu Liners:

Un essai de: Lote Tuqiri (75')
2 pénalités de: Patrick Stehlin (12', 68')


1545638933-5.jpg
 
Toyota Industries Shuttles   07 31   Mitsubishi Sagamihara Dynaboars


Paloma Mizuho Rugby Stadium | 3 288 spectateurs |

Arbitre: Shuhei Kubo. Arbitres assistants: Tomoyuki Matsugu, Noriaki Hashimoto et Yosuke Kimura

Pour Toyota Industries Shuttles:
 
Un essai de: Siosifa Lisala (51')
Une transformation de: Sam Greene (53')

Pour Mitsubishi Sagamihara Dynaboars:
 
3 essais de: Deryck Thomas (32'), Yoshimitsu Yasue (68') et Matt Vaega (72')
2 transformations de: Daniel Hawkins (34', 73')
4 pénalités de: Daniel Hawkins (18', 31', 40', 80')
 
1545566145-2.jpg
 
Coca-Cola Red Sparks   24 33   NTT-Docomo Red Hurricanes


Kincho Stadium | 3 746 spectateurs |

Arbitre: Kyosuke Toda. Arbitres assistants: Tetsuhiko Kawano, Atsushi Yamamoto et Takeshi Nishimoto

Pour Coca-Cola Red Sparks:
 
3 essais de: Kameli Soejima (14'), Hisanori Mimata (38') et Joseph Tupe (70')
3 transformations de: James Marshall (15', 39', 71')
Une pénalité de:
James Marshall (03')

Cartons jaunes:
Kameli Soejima (50') et Joseph Tupe (56')
Carton rouge:
Kameli Soejima (76')

Pour NTT-Docomo Red Hurricanes:
 
5 essais de: Shun Okabe (16'), Keepa Mewett (51', 56'), Marty Banks (63') et Koki Shigeno (73')
4 transformations de: Marty Banks (17', 53', 57', 64')
Laisser un commentaire sur cette page

  • Redspako dit :
    23/12/2018

    Et bien voilà je l'annonçai c'est fait. Les Red Sparks sont relégués après une nouvelle saison à chier...

  • Watanabe dit :
    23/12/2018

    Coca-Cola Red Sparks descend et c'est plus que logique quand on regarde leur performances de ces dernières années.

  • Seikyo dit :
    23/12/2018

    Les Dynaboars remontent enfin en Top League!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Merci Greg Cooper!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


  •  
    JAPON RUGBY
    Toute l'actualité du rugby nippon

     
         visiteurs
            Crée en 2012, Japon Rugby est le seul site francophone
    à l'heure actuelle traitant de l'actualité du rugby japonais. 

    Top League japonaise, Top Challenge League, Top ligues régionales, ligues universitaires, Brave Blossoms, Baby Blossoms, rugby à 7, rugby féminin...


    2012-2019 Japon Rugby. La référence francophone du rugby japonais en France.