Mitsubishi Sagamihara Dynaboars: le futur grand club de Sagamihara
Auteur:
Hinato
Publié le: 28/12/2013


1518556270-209974ttttttttttttttttttt.jpg
Nom: Mitsubishi Sagamihara Dynaboars

Couleur: vert

Année de fondation: 1971

Affiliation ligue: Top Ligue Est A

Palmarès:

Top Ligue Est A:

titres: 2006, 2013
 
Le club de rugby de Sagamihara voit le jour en 1971, fondé par les dirigeants de Mitsubishi Heavy Industries, l'entreprise locale. L'équipe porte alors le nom de sa boîte et de sa ville, soit Mitsubishi Heavy Industries Sagamihara. Mais il faudra attendre dix ans, soit 1981, pour voir les verts faire enfin leurs grands débuts officiels. L'équipe, loin du haut niveau, évolue alors simplement dans la ligue préfectorale de Kanagawa. En 1986, le club accède enfin à la troisième division de la ligue Kanto et  monte à l'étage supérieur deux ans plus tard après sa victoire en barrage contre Tokyo Gas. Mitsubishi Heavy Industries Sagamihara finira par atteindre la première division en 2001.

Mais 8ème lors de la saison en première division, le club est rétrogradé en 2ème. En 2003, la Top Ligue Est A voit le jour et les verts sont intégrés dans ce championnat. Ils réaliseront d'excellentes performances, terminant 2èmes en 2003, 2004 et 2005. Mais lors de ces trois saisons, le club de Sagamihara échouera à la montée en Top League. En janvier 2005 notamment, les verts battent en Top ChallengeHonda 54 à 31, mais se seront fait au préalable écrasés par Coca-Cola West (14-62).

Mais la saison 2006 sera la bonne. Mitsubishi Heavy Industries Sagamihara termine champion de la Top Ligue Est A et remporte le premier titre majeur de son histoire. Qualifiée en Top Challenge, l'équipe de Sagamihara est tout d'abord écrasée par Kyuden Voltex (12-49), mais sa victoire dans les arrêts de jeu contre Kintetsu Liners, le 27 janvier 2007, lui permet d'accéder pour la première fois de son histoire à la Top League japonaise! 

 
1518556290-343121imgteamlogo.jpg Le club de Sagamihara se trouve alors un logo et se rebaptise en juin 2007 Mitsubishi Sagamihara Dynaboars. Dyna pour dynamique et boars pour le sanglier, nouvel emblème du club nippon.  Pour espérer se maintenir, le club recrute notamment le 3ème ligne australien Simon Kasprowicz (30 ans, ex-IBM Big Blue) et le pilier Yuichiro Nakamura (ex-Yamaha Jubilo, ancien international japonais U19). L'entraîneur néo-zélandais Scott Pierce (43 ans), qui a aidé à la montée de Mitsubishi Sagamihara Dynaboars, est toujours à la tête de l'équipe pour cette saison qui s'annonce très difficile.
Mais outre les nouvelles recrues, le coach néo-zélandais peut compter sur ses joueurs étrangers qui jouent déjà dans l'équipe, à commencer par le 3ème ligne mi-japonais mi-néo-zélandais Alexander Akira Nakagawa Gough, au club depuis déjà 4 saisons (2003) et qui entame là sa 5ème sous le maillot vert et blanc.

Un autre joueur depuis longtemps au club, c'est le centre samoan 
Douglas Tausili. Mais également le centre néo-zélandais Nick Collins (31 ans) ou encore le 3ème ligne néo-zélandais Blair Urlich (32 ans). L'équipe semble donc prête pour affronter le championnat de Top League, notamment à l'avant. Seulement en apparence...
 
1518556322-51563520080205150745file.jpg
Les Dynaboars, humiliés 67 à 12 par Coca-Cola West Red Sparks lors de la dernière journée de championnat
 
La saison du club tourne en effet en débâcle totale. Le bilan parle de lui-même: 13 matchs, 13 défaites, 182 points de marqués, 710 d'encaissés, une différence de -528, trois minuscules points au compteur. C'est tout simplement la saison la plus désastreuse d'un club de Top league à ce jour. Dernier du championnat de Top League lors de cette saison 2007/2008, le club de Sagamihara est relégué en Top Ligue Est A.

Mais pour les "sangliers", le pire sera à venir la saison d'après avec "l'affaire Kasprowicz", dans laquelle le 3ème ligne australien sera arrêté par la police japonaise pour soupçon de consommation de drogues illicites... Cette saison 2008, Mitsubishi Sagamihara Dynaboars ne participe même pas au Top Challenge... Alors que le recrutement avait été pourtant à la hauteur: avec les ex-joueurs de Toyota Verblitz (
Troy Flavell et Aston Crawford), le centre néo-élandais Jack Tarrant et le 3ème ligne et international chinois, He Zhong Liang.
1518556342-616505main.jpg
He Zhong Liang
1518556371-818165profileteruyoshitakaiwa.jpg
Teruyoshi Takaiwa
Le club a besoin d'un nouveau souffle. Les dirigeants licencient Scott Pierce et frappent fort en recrutant en janvier 2009 Teruyoshi Takaiwa comme nouveau manager de l'équipe. Le japonais, célèbre joueur (1989-2001) et entraîneur (2003-2009) de la grosse équipe de NEC Green Rockets, a ainsi rapporté deux All Japan Championship (2005 et 2006) au club d'Abiko. Sous ses ordres, les "sangliers" remontent la pente et terminent 3èmes de la Top Ligue Est A en 2010 et 2011.

En 2012, Mitsubishi Sagamihara Dynaboars, toujours aussi ambitieux à retrouver la Top League, engage l'ancien international gallois Shane Williams. Autre le joli coup sportif, le buzz médiatique est assuré. Le 2ème ligne All Black des Crusaders Tom Donnelly viendra aussi faire une saison avec les "sangliers". 

Teruyoshi Takaiwa en profitera de son côté pour ramener dans l'équipe un de ses anciens poulains de NEC Green Rockets, l'ouvreur Eiji Ando. L'ancien international nippon (13 caps), concurrencé par Cameron McIntyre et Yu Tamura, vient alors se relancer dans l'équipe de son ancien entraîneur.

 
1518556413-737423game1161.jpg
Shane Williams et ses partenaires lors de la défaite contre Coca-Cola West Red Sparks (22-26), en Top Challenge 1, le 12 janvier 2013

Les verts termineront seconds du championnat, derrière le champion Kubota Spears. Vainqueur d'Honda Heat (18-09) et de Mazda Blue Zoomers (81-07), l'équipe de Sagamihara accède au Top Challenge 1. Mais elle terminera dernière du tournoi, après ses trois défaites contre Toyota Shokki Shuttles (16-26), Coca-Cola West Red Sparks (22-26) et Kubota Spears (17-40). En barrage, les Dynaboars affrontent NTT-Docomo Red Hurricanes et croiront à l'exploit jusqu'à cet essai assassin d'Hamish Gard en toute fin de match. Mitsubishi Sagamihara Dynaboars s'inclinera cruellement 21 à 24.
 
La saison suivante, le club s'affirme comme ultra-favoris à la remontée avec un recrutement cinq étoiles, avec entre autres le champion du monde All Black Stephen Donald, mais aussi le centre Suipeli Lokotui, le 2ème ligne Anthony Boric et les deux japonais de Ricoh Black Rams, le pilier Yuta Ito et le 3ème ligne Kenta Yamamoto. Mitsubishi Sagamihara Dynaboars écrase son championnat et remporte pour la 2ème fois de son histoire la Top Ligue Est A. Qualifié pour le Top Challenge 1, l'équipe de Sagamihara tentera enfin de retrouver la Top League japonaise.

 
JAPON RUGBY
Toute l'actualité du rugby nippon

 
     visiteurs
        Crée en 2012, Japon Rugby est le seul site francophone
à l'heure actuelle traitant de l'actualité du rugby japonais. 

Top League japonaise, Top Challenge League, Top ligues régionales, ligues universitaires, Brave Blossoms, Baby Blossoms, rugby à 7, rugby féminin...


2012-2018 Japon Rugby. La référence francophone du rugby japonais en France.