Mitsubishi Red Evolutions: l'ancien grand club japonais
Auteur:
Hinato
Publié le: 29/12/2013


1518555854-746316dftre.jpg
Nom: Mitsubishi Red Evolutions

Couleur: rouge et noir

Année de fondation: 1957

Affiliation ligue: Top Ligue Ouest A-1

Palmarès:

Tournoi national des sociétés:

Titres: 1972, 1976

Finaliste: 1973, 1979

All Japan Championship:

Finaliste: 1972, 1976
 
1518555872-273484his1.jpg
L'équipe de Mitsubishi Motors Kyoto, championne du Japon en 1972

Intéressons-nous aujourd'hui à un célèbre club japonais de Kyoto, Mitsubishi Red Evolutions. Le club voit le jour en 1957, crée par les dirigeants de Mitsubishi Heavy Industries à Kyoto. Rebaptisé Mitsubishi Motors Kyoto, l'équipe accède à la première division de la ligue Kansai en 1965. C'est alors qu'arrive dans le club un certain joueur de la prestigieuse équipe universitaire de Waseda, Akira Yokoi, frère cadet du futur sélectionneur nippon Hisashi Yokoi. Grâce notamment à ce centre talentueux, qui vient alors de fêter ses premières sélections avec les Cherry Blossoms, Mitsubishi Motors Kyoto vient au premier plan des clubs corporatifs nippons et devient le grand rival de Ricoh au début des années 70. En 1972, le club remporte ainsi son premier titre de champion du Japon en remportant la finale du tournoi national des sociétés face à Ricoh, 22 à 11.
 
1518555904-732594history5.jpg
Waisale Serevi
Mais l'équipe de Kyoto manquera de réussir le doublé en s'inclinant face à Waseda en finale du All Japan Championship (11-14). La saison suivante, Ricoh prend sa revanche contre Mitsubishi Motors Kyoto en finale du tournoi national des sociétés en s'imposant aisément 29 à 03. Il faudra attendre 1976 pour voir le club de Kyoto remporter son second titre du Japon, cette fois-ci face à Sanyo en finale (17 à 10). Les coéquipiers de l'emblématique capitaine Mitsuo Hashimoto remporte là leur second titre de champion.

Mais une fois encore, Mitsubishi Motors Kyoto rate le doublé en étant écrasé par Meiji en finale du All Japan Championship, 37 à 12. L'équipe jouera une dernière finale du tournoi national des sociétés, en 1979, perdu contre Nippon Steel Kamaishi (03-15), qui débute alors un long règne sur le rugby japonais. Mitsubishi Motors Kyoto va alors disparaître du premier plan du rugby nippon.
Mais l'équipe arriveront fera encore parler d'elle malgré des résultats en baisse, grâce au pilier Masanori Takura (1989-1995), international nippon. Plus récemment, l'ancien international fidjien Waisale Serevi viendra faire une pige chez le club de Kyoto.

En 2003, l'équipe est rebaptisée 
Mitsubishi Motors Kyoto Red Evolutions, plus couramment appelée Mitsubishi Red Evolutions. Les rouges et noirs évoluent actuellement en Top Ligue Ouest A-1 (3ème division japonaise).
 
1518555929-705811logomark.jpg
Le logo de Mitsubishi
Red Evolutions
Joueurs importants passés par Mitsubishi Red Evolutions: 
 
Akira Yokoi (1941- , 17 caps): ancien centre de Waseda et frère cadet d'Hisashi Yokoi. Joueur de Mitsubishi Motors Kyoto, il remportera deux titres de champion du Japon (1972 et 1976) mais s'inclinera notamment lors de ses deux finales d'AJC (1972, 1976) et celle du tournoi national des sociétés en 1973. International nippon, il participera à la victoire historique des japonais en 1968 en Nouvelle-Zélande contre les juniors All Blacks (23-19). Capitaine des Cherry Blossoms, il participera à la tournée de 1973 en France avec son frère comme sélectionneur. Il remportera deux championnats d'Asie des nations (1969 et 1972).

Tadahiko Omata (3 caps): ancien talonneur de Mitsubishi Motors Kyotoremportera deux titres de champion du Japon (1972 et 1976) mais s'inclinera notamment lors de ses deux finales d'AJC (1972, 1976) et celle du tournoi national des sociétés en 1973. International japonais en 1970, il connaîtra une victoire contre la Colombie britannique (32 à 03).

Mitsuo Hashimoto (1949- ): ancien centre de Mitsubishi Motors Kyoto. Après l'obtention de son diplôme à Niigata Technical, il rejoint en 1968 Mitsubishi Motors et son équipe de rugby. Mythique capitaine du club, il remportera deux titres de champion du Japon (1972 et 1976) mais s'inclinera notamment lors de ses deux finales d'AJC (1972, 1976) et celle du tournoi national des sociétés en 1973. Après sa retraite sportive, il occupera les postes d'entraîneur et de manager général adjoint de l'équipe. Depuis avril 2009, il est le président de l'équipe de foot japonaise d'Urawa Reds.

Masanori Takura (1966- , 16 caps): ancien pilier de Kyoto Sangyo, il rejoint en 1989 Mitsubishi Motors Kyoto. International japonais, il est la victoire historique du Japon contre la sélection Ecosse XV (28-24) à Tokyo, le 28 mai 1989. Champion d'Asie des nations en 1994, il participe avec les Cherry Blossoms à deux coups du monde de rugby (1991 et 1995).

 



Créer un site
Créer un site