Les Sunwolves remportent leur premier succès historique en Super Rugby!
Auteur: 
Hinato
Publié le: 23/04/2016


1519141184-1515681301272211223578278166916875638670695457210n.jpg
La joie des Sunwolves après l'essai en fin de match du centre Harumichi Tatekawa!

Aujourd'hui se déroulait dans le mythique Chichibunomiya Stadium de Tokyo le huitième match en Super Rugby cette saison des Sunwolves, la nouvelle franchise japonaise, face aux Jaguares. Après une tournée sud-africaine qui aura fait des dégâts et sept défaites consécutives dont une dernière désastreuse face aux Cheetahs (92 à 17) à Bloemfontein, on voyait mal comment les japonais allaient pouvoir gagner aujourd'hui. Après une minute de silence en hommage aux victimes ddes tremblements de terre de Kumamoto (Hitoshi Ono très ému), la partie démarre et dès la première minute de jeu, collision spectaculaire et déngereuse entre l'ailier Viliami Lolohea et l'arrière argentin Joaquin Tuculet. Les deux joueurs en ont déjà terminée.

Yasutaka Sasakura rentre et remplace donc Viliami Lolohea à l'aile. Les rouges et noirs marquent les premiers grâce à une pénalité de leur ouvreur Tusi Pisi. Mais les argentins vont ensuite répondre par deux essais, de leur talonneur et capitaine Agustin Creevy (après TMO) puis par leur ailier
Lucas G. Amorosino après un plaquage totalement manqué de Derek Carpenter sur le centre Jeronimo de la Fuente. Mais les Sunwolves montrent un caractère différent de la semaine dernière et contrairement au désastre de Bloemfontein, ils ont les gaz cette fois-ci. Sur une énorme séquence de jeu dans le camp argentin, Tusi Pisi passe le ballon entre ses jambes à Harumichi Tatekawa qui donne à l'ailier Yasutaka Sasakura qui fait parler sa vitesse et fait la différence face à Ramiro Moyano et marque son premier essai en Super Rugby!

Quelques minutes plus tard, Tusi Pisi donne même l'avantage aux siens sur pénalité. Mais le dernier mot de cette première mi-temps revient aux Jaguares. L'ailier
Ramiro Moyano se rachète en tapant un très bon coupe de pied par dessus que reprend l'arrière rentrant Emiliano Boffelli et passe la ligne. A la pause, les argentins mènent 18 à 13, après une dernière pénalité de l'ouvreur Juan Martin Hernandez, pas dans un grand jour pour autant. En début de seconde période, Riaan Viljoen réduit l'acart sur pénalité avant que Yu Tamura ne fasse son entrée (temporaire) à la place de Mifiposeti Paea.

L'international nippon fait du bien à l'équipe avec son jeu au pied mais le centre Derek Carpenter coûte un 2ème essai après sa passe à l'intérieur interceptée par le numéro 8
Facundo Isa. Alors que Tusi Pisi revient sur le terrain, le centre des Sunwolves se ratrappe après une belle passe d'Harumichi Tatekawa, casse la ligne et va à l'essai! Par la suite, l'international samoan redonne l'avantage à l'équipe japonaise sur pénalité avant que Juan Martin Hernandez ne lui réponde. Les nippons tentent de repasser devant à l'image de ce drop de 55 mètres de l'arrière Riaan Viljoen qui passe à côté.

Tusi Pisi passe finalement une nouvelle pénalité. 29 à 28 au tableau d'affichage. La fin de match est tendue et les rouges et noirs s'appuient alors sur leur mêlée, pour sortir de leur camp et obtenir une pénalité et jouer dans le camp argentin! Dans la dernière minute, suite à une mêlée sur la ligne des 5 mètres adverses, l'international samoan, monstrueux aujourd'hui, passe après contact à Harumichi Tatekawa qui s'en va inscrire son premier essai en Super Rugby entre les poteaux sous les cris des milliers des supporters du Chichibunomiya Stadium de Tokyo en folie! Au final, les Sunwolves s'imposent 36 à 28 face aux Jaguares et remportent leur premier succès historique en Super Rugby!

Les hommes de Mark Hammett répondent ainsi de la meilleure manière à tous les détracteurs qui après le désastre de Bloemfontein, avaient appelé à la sortie de la franchise japonaise du Super Rugby. Ce succès valide la belle saison des nippons qui étaient totalement passés au travers la semaine dernière (défaite 92 à 17). Après être passés pas loin face aux Cheetahs et aux Bulls à Singapour et aux Kings, les Sunwolves viennent de prouver qu'ils méritent leur place dans la compétition! Ce 23 avril 2016 restera dans l'histoire du rugby japonais et a une importance toute aussi grande que celle du Japon face à l'Afrique du sud (34 à 32) en coupe du monde, le 19 septembre 2015 dernier. Avec une infirmerie bien pleine, les nippons vont désormais profiter de se reposer la semaine prochaine avant d'affronter à Tokyo la Force le 7 mai prochain.
 
Sunwolves   36 - 28   Jaguares


Chichuibunomiya Stadium | 14 940 spectateurs |

Arbitre: Jamie Nutbrown (NZRU). Arbitres assistants: Chris Pollock (NZRU), Noriaki Hashimoto et Takashi Harada
 

Pour les Sunwolves:

3 essais de: Yasutaka Sasakura (20'), Derek Carpenter (56') et Harumichi Tatekawa (79')
3 transformations de: Tusi Pisi (21', 57', 79')
5 pénalités de: Tusi Pisi
 (05', 32', 66', 71') et Riaan Viljoen (45')

Pour les Jaguares:

4 essais de: Agustin Creevy (07'), Lucas G. Amorosino (10'), Emiliano Boffellil (34') et Facundo Isa (47')
Une transformation de: Juan Martin Hernandez (47')
2 pénalités de:
Juan Martin Hernandez (40', 68')

Laisser un commentaire sur cette page

  • Skyrim75 dit :
    23/4/2016

    C'est pareil pour moi. La mêlée est bien meilleure qu'en début de saison. Sasakura est peut-être la surprise à venir dans la liste du groupe de juin. Il a encore plus de chances d'en être vu que le sélectionneur intérimaire sera Mark Hammett.

  • Pilic dit :
    23/4/2016

    J'ai eu la chance d'être au stade cette aprem!! Quel match!
    J'ai plutôt eu l'impression que la mêlée tenait vraiment bien la route aujourd'hui.
    Moi qui avait un peu critiqué Sasakura il y a quelques temps, j'ai été surpris de sa performance. Tusi Pisi, au top. Shigeno a pas mal apporté en rentrant. La 3ème ligne a fait un bon travail (Durutalo, Quirck)
    De ce que j'ai vu durant l'entrainement, Kizu lançait mieux en touche sur fond d'alignement que Horie.
    Pour Hernandez, déjà quand il s'entrainait au but avant le match c'était pas top... alors pendant le match.
    Sinon le public était fou à la fin du match! On voit quand même que le rugby prend de l'ampleur au Japon (pub dans le métro de Goromaru ou E.Jones, à la télé,biographie,...) mais ça reste bien en retrait du baseball ou football encore. Mais avec ce genre de victoire ça aide énormément à se développer.

  • Seikyo dit :
    23/4/2016

    Les Sunwolves ferment la gueule de tous les salopards qui ont craché sur cette équipe!

  • Tokyro dit :
    23/4/2016

    J'ai trouvé les japonais en conquête solide au contraire. C'est pour moi de loin leur meilleure performance cette année dans ce domaine. La défense reste fragile (le gros point faible). Pisi, Tatekawa, Durutalo et Quirk ont été fantastiques. Je rajouterai la belle surprise Sasakura qui montre qu'on peut être un très bon joueur sans peser 100 kg derrière. Avec Hiwasa et Shigeno (sans oublier Yatomi), on a de très bons numéros 9 (et dire qu'il n'y a pas de Tanaka et Nagare)!

    La passe dans l'intervalle pour l'essai de Carpenter est signé Tatekawa et non Pisi.

  • gifufighter dit :
    23/4/2016

    Et j'ai oublié : heureusement qu'Hernandez oublie une dizaine de points en route... A l'opposé de Pisi aujourd'hui.

  • gifufighter dit :
    23/4/2016

    Gros match de Duratolo (quelle activité !), Quirk (solide balle en main et au conteste, gratte deux ballons et obtient une pénalité), Tatekawa (précieux en défense, dur sur les duels et présent au conteste) mais surtout de Tusi Pisi qui délivre deux offrandes à Carpenter dans l'intervalle (hormis cette action, très peu inspiré) et Tatekawa après une passe dans le dos en tombant - et tout ça après une magnifique passe acrobatique en 1ère mi-temps entre les jambes sur un pas qui fait le décalage.
    Ajoutons l'excellente prestation à la but et un bon jeu au pied, je crois que la copie de Tusi Pisi est presque parfaite !

    La mêlée et la touche restent très fragiles pour ma part. Ils se sont faits chahutés presque tout le match sur les phases statiques et ont sorti la tête de l'eau que lorsque les argentins ont fait tourner. Là il manquait Bond je trouve.

    J'ai senti les argentins un peu en dedans, on était pas dans le rythme de d'habitude - peut-être la chaleur car à la 30ème une dizaine de joueurs de chaque côté cherchaient à reprendre leur souffle. Ils doivent se mordre les doigts d'avoir laissé passer la victoire, mais la fin de match était pour les rouges avec un jeu au pied retrouvé.
    Les japonais ont été mis en difficulté sur chaque ballons hauts et sur les attaques rapides - grosse différence de vitesse - surtout lorsque le 1er rideau ne faisait pas le boulot en 1ère mi-temps (trop de placages manqués, j'étais dingue).

    A voir pour une confirmation !
    (j'espère que les 2 blessures en 1ère mi tps assez impressionnantes ne sont pas trop graves)

  • Watanabe dit :
    23/4/2016

    Sasakura est vraiment un bon petit joueur capable de jouer à l'aile, au centre et à l'arrière. Il marque des points pour la sélection.

    PIsi est un extraterrestre. Yamasawa est le seul joueur (avec Ono) à pouvoir le faire oublier l'an prochain. La mêlée est un point très positif, les argentins ont du rêver. Tatekawa confirme qu'il est le meilleur centre japonais actuel (avec Sau).

  • Deub Nippon dit :
    23/4/2016

    Superbe match...moi qui avait pronostique une raclee, je suis bien content de m etre trompe. Je retiens la grosse perf. de Sasakura. Pisi est vraiment le game maker, et la perf Sunwolves est vraiment liee a sa forme du jour.

  • gauron666 dit :
    23/4/2016

    Yippee, super match, and that's just the beginning :-)

  • Skyrim75 dit :
    23/4/2016

    Bravo pour cette victoire les Sunwolves!!!!!!!!!!!!!!!!!


  •  
    JAPON RUGBY
    Toute l'actualité du rugby nippon

     
         visiteurs
            Crée en 2012, Japon Rugby est le seul site francophone
    à l'heure actuelle traitant de l'actualité du rugby japonais. 

    Top League japonaise, Top Challenge League, Top ligues régionales, ligues universitaires, Brave Blossoms, Baby Blossoms, rugby à 7, rugby féminin...


    2012-2019 Japon Rugby. La référence francophone du rugby japonais en France.