Les Sunwolves écrasés par les Waratahs
Auteur: 
Hinato
Publié le: 02/07/2016


1519132437-743825cmwgeqqw8aqtocq.jpg
Les Sunwolves ont été surclassés par les Waratahs en seconde période
 
Aujourd'hui se déroulait le dernier match de la saison en Super Rugby dans le mythique Chichibunomiya Stadium de Tokyo, opposant les Sunwolves aux Waratahs. Pour cette rencontre déséquilibrée, entre les australiens qui sont en course pour les play-offs et les japonais (une victoire cette année), Mark Hammett devait qui plus est se passer de pas moins de six cadres importants: Andrew Durutalo et Akihito Yamada (Sevens), Hitoshi Ono (suspendu), Timothy Bond (blessé) et Shota Horie et Tusi Pisi laissés au repos avant la dernière tournée en Afrique du sud pour clôturer cette saison.

Les Sunwolves démarrent fort mais ce sont les visiteurs qui marquent les premiers par un essai du 1/2 de mêlée
Matt Lucas suite à une magnifique passe après contact de l'ailier Taqele Naiyaravoro. Les locaux répondent avec une nouvelle combinaison Yu Tamura/Harumichi Tatekawa (comme lors de l'essai sublime du Japon face à l'Ecosse) et sont à deux doigts de marquer. Ce sera finalement sur pénalité par l'ouvreur japonais.

Les Sunwolves reviennent même à un point après une pénalité monstrueuse de 60 mètres de l'arrière
Riaan Viljoen. Les nippons se montrent menaçant et ont encore une belle occasion d'essai suite à une énième combinaison entre les deux internationaux japonais. L'ailier Taqele Naiyaravoro écope d'un carton jaune après une faute d'anti-jeu sur son futur coéquipier de Panasonic Wild Knights, Yasutaka Sasakura. Yu Tamura donne pour la première fois l'avantage aux siens après une nouvelle pénalité (09 à 07). Mais à 14 contre 15, les Waratahs se réveillent et le 3ème ligne Jack Dempsey passe la ligne après des plaquages manqués de Yasutaka Sasakura et Riaan Viljoen.

Derrière, le capitaine du jour Harumichi Tatekawa gratte encore un ballon et permet à Yu Tamura de réduire l'écart sur pénalité. De nouveau à 15 contre 15, les australiens vont tuer le match dans les dernières minutes de la première mi-temps. Le centre
Israel Folau récupère un ballon après une mauvaise passe d'un de ses coéquipiers et file entre les poteaux. Puis l'arrière Andrew Kellaway profite d'une série de plaquages manqués (pas moins de quatre) pour donner le points de bonus offensif à son équipe. A la pause, les Waratahs mènent 26 à 12.

En seconde période, les Sunwolves craquent physiquement et n'existent plus. Ils encaisseront un 31 à zéro. On notera juste les rentrées du talonneur
Futoshi Mori, du 3ème ligne Shokei Kin, du centre Ryohei Yamanaka et de l'ailier Hajime Yamashita, qui après le 2ème ligne Naohiro Kotaki (titulaire), auront fêté leur première cape en Super Rugby aujourd'hui. Au final, les hommes de Mark Hammett s'inclinent sur le score lourd et logique de 57 à 12, payant notamment un trop grand nombre de plaquages manqués (28). Comme attendu, la fin de saison des Sunwolves est très difficile. Trop de tauliers absents et un banc bien trop faible à ce niveau. Les japonais vont désormais partir en Afrique du sud pour affronter les Bulls (9 juillet) et les Sharks (15 juillet) et en terminer avec cette première saison historique en Super Rugby.
 
Sunwolves   12 - 57   Waratahs


Chichuibunomiya Stadium | 18 147 spectateurs |

Arbitre: Brendon Pickerill (NZRU). Arbitres assistants: Akihisa Aso, Noriaki Hashimoto et Takashi Harada
 

Pour les Sunwolves:

4 pénalités de: Yu Tamura (20', 25', 31) et Riaan Viljoen (22')

Pour les Jaguares:

9 essais de: Matt Lucas (10', 57'), Jack Dempsey (27'), Israel Folau (35'), Andrew Kellaway (39'), Reece Robinson (44', 47'), Matt Carraro (60') et Taqele Naiyaravoro (71')
6 transformations de: Bernard Foley (10', 27', 35', 44', 47') et David Horwitz (57')

Carton jaune:
Taqele Naiyaravoro (23')

Laisser un commentaire sur cette page

  • gifufighter dit :
    4/7/2016

    I agree with gauron666. Je suis d'accord avec gauron666. Soit ils passent la vitesse supérieure en Super Rugby, soit on ne les voit plus.
    Deux gros obstacles :
    - les accords fédé /clubs (+ joueurs) : est-ce que la fédé va pouvoir encourager la mise à dispo des meilleurs joueurs du Japon, sachant que ce sont des compagnies puissantes ?
    - la formation japonaise va-t-elle se réformer pour rendre des joueurs compétitifs dès 23-24 ans ? On le voit avec le U20, on le voit avec les universitaires ou le rugby espoir en France, c'est en jouant des matchs difficiles que les joueurs progressent.

  • Kenzaki dit :
    2/7/2016

    Kaito Shigeno et Yu Tamura et forment un sacré duo. C'est triste que l'effectif des Sunwolves soit trop limité. Espérons qu'il sera meilleur l'an prochain.

  • Tokyro dit :
    2/7/2016

    Kin a fait ses débuts en Super Rugby. C'est super pour lui. Je n'espérais pas beaucoup de ce match. Trop d'absents et en face grosse équipe australienne.

  • gauron666 dit :
    2/7/2016

    Next season should be Sunwolves supplemented by representatives of japanese and foreigners quality otherwise I see no chance of improvement. I hope that Jamie Joseph will also affect the players wanted to play for Sunwolves. The first season is learning, but next season he will want fans results. Without a victory Sunwolves not survive it is reality.


  •  
    JAPON RUGBY
    Toute l'actualité du rugby nippon

     
         visiteurs
            Crée en 2012, Japon Rugby est le seul site francophone
    à l'heure actuelle traitant de l'actualité du rugby japonais. 

    Top League japonaise, Top Challenge League, Top ligues régionales, ligues universitaires, Brave Blossoms, Baby Blossoms, rugby à 7, rugby féminin...


    2012-2019 Japon Rugby. La référence francophone du rugby japonais en France.