Les Sunwolves craquent en fin de match face aux Stormers
Auteur: 
Hinato
Publié le: 25/03/2017


1519132059-290645c7xxmhtvsaatg68.jpg
Le splendide essai de Shota Emi n'aura pas suffit pour s'imposer aujourd'hui contre les Stormers

Aujourd'hui se déroulait dans le Singapore National Stadium de Singapour le cinquième match en Super Rugby cette saison des Sunwolves, face aux Stormers. Après une tournée sud-africaine convaincante, les hommes de Filo Tiatia faisaient face au leader de la conférence Afrique 1. L'ouvreur Robert du Preez ouvre le score sur pénalité mais ce sont bien les locaux qui vont faire le spectacle dans cette première période. Sur une attaque, le numéro 8 sud-africain Willi Britz remet intérieur au centre Derek Carpenter qui inscrit son premier essai de la rencontre. Jumpei Ogura creuse l'écart sur pénalité.

L'ouvreur nippon malgré quelques déchets est dans un grand jour et fait très mal à l'équipe visiteuse par la diversification de son jeu. Mais les Stormers répondent après un premier essai gag manqué par
Bjorn Basson coupable d'un en avant dans l'en but. Depuis leurs 22 mètres et une série de plaquages japonais manqués. Jamie-Jerry Taulagi  n'est malheureusement pas récompensé pour son conteste et derrière le centre EW Viljoen va à l'essai.

Les Sunwolves répondent à leur tour. L'ailier Kenki Fukuoka met le feu dans le camp sud-africain, bien suivi par le 1/2 de mêlée Keisuke Uchida. Derek Carpenter, dans un bon jour, réalise un offload pour l'ailier Shota Emi qui laisse sur place
Robert du Preez et marque en coin! Trois minutes plus tard, Jumpei Ogura délivre une passe millimétré au deuxième ligne Sam Wykes qui perce plein champ et offre l'essai à son compère Liaki Moli!

Les hommes de Filo Tiatia mènent alors 24 à 10! Les Stormers réagissent et s'appuient sur leur physique pour réduire l'écart par un essai en force du troisième ligne aile
Rynhardt Elstadt. Une faute inutile de l'arrière Jamie-Jerry Taulagi permet à Robert du Preez de passer une nouvelle pénalité. A la pause, les locaux sont devant au tableau d'affichage (24 à 20). Dès l'entame de la deuxième période, les joueurs japonais repartent sur le même rythme.

Depuis une mêlée de leur 30 mètres,
Jamie-Jerry Taulagi fixe et passe le ballon à Kenki Fukuoka qui accélère en bord de touche et laisse sur place les 3/4 visiteurs et offre l'essai à Derek Carpenter qui n'a plus qu'à plonger pour inscrire son doublé! Les Stormers, aidés par un arbitrage plus que douteux dans les rucks, poussent pour revenir. Le pilier Wilco Louw inscrit un essai en force entre les poteaux. Dans cette rencontre, les sud-africains deviennent de plus en plus bouchers. Jumpei Ogura est ainsi victime d'un découpage par derrière, mais aucune sanction.

Les Stormers, aidés aussi il faut le dire par un jeu au pied inutile et insistant des locaux, gardent la main sur le ballon et poussent. Le 1/2 de mêlée
Dewaldt Duvenage y va de son essai et permet aux siens de prendre l'avantage au score à l'heure de jeu. Le pilier rentrant Oli Kebble, coupable d'un terrible découpage sur l'ailier Kenki Fukuoka (qui aurait mérité carton rouge), écope d'un carton jaune. En supériorité numérique, les Sunwolves ont l'occasion de recoller au score mais l'ouvreur Jumpei Ogura, cramé, manque une pénalité facile 25 mètres en face les poteaux...

Quelques minutes plus tard, les visiteurs se voient refusé l'essai d'
EW Viljoen après TMO et une incompréhension gag entre l'arbitre argentin Federico Anselmi et ses assistants nippons. La fin de match est dominée par les sud-africains qui font parler leur puissance. Malgré tout, les Sunwolves résistent héroïquement jusqu'au carton jaune du 1/2 de mêlée rentrant Kaito Shigeno. A 14 contre 15, les nippons encaissent deux essais dans les trois dernières minutes de la rencontre par le talonneur Bongi Mbonambi et l'ailier Bjorn Basson. Au final, les Sunwolves s'inclinent face aux Stormers sur le score de 44 à 31.

Un score qui ne reflète pas le match. Auteurs d'une grosse prmière période, les japonais auront payé une baisse de régime dans les 20 dernières minutes, la faute à un banc pas à la hauteur et à des choix plus que discutables de l'arbitre argentin
Federico Anselmi. Ce dernier est passé totalement à côté de son match, oubliant un paquet d'en avant et de plongeons sud-africains dans les rucks. A partir de là, il était mision impossible pour les locaux de résister 80 minutes face aux tanks sud-africains.

La conquête (et notamment la mêlée) aura été bonne. Titulaire au poste d'ouvreur, Jumpei Ogura aura réalisé un grand match même si coupables de quelques déchets techniques. Les ailiers Kenki Fukuoka et Shota Emi auront répondu présents comme d'habitude tout comme l'arrière
Jamie-Jerry Taulagi. Au centre, on aura vu un meilleur Derek Carpenter tandis que Timothy Lafaele est toujours aussi inexistant. Devant, la première ligne aura fait son match, tout comme la deuxième ligne alors que le troisième ligne aile Shokei Kin aura été énorme défensivement avec 14 plaquages.

L'arbre qui cache la forêt car les locaux auront manqué plus de 30 plaquages encore aujourd'hui. Le gros point faible des coéquipiers d'Ed Quirk encore cette année. Malgré la défaite, les hommes de Filo Tiatia confirment qu'ils existent dans ce Super Rugby. Il ne reste qu'aux joueurs nippons à emporter enfin cette première victoire tant espérée cette saison. Autant dire que le mythique Chichibunomiya Stadium de Tokyo devrait être plein pour voir les Sunwolves gagner face aux Bulls le 8 avril prochain! D'ici là, la franchise japonaise sera de repos la semaine prochaine.
 
Sunwolves   31 - 44   Stormers


Singapore National Stadium |7 142 spectateurs |

Arbitre: Federico Anselmi (UAR). Arbitres assistants: Shuhei Kubo, Akihisa Aso et Minoru Fuji
 

Pour les Sunwolves:

4 essais de: Derek Carpenter (06', 43'), Shota Emi (22') et Liaki Moli (25')
4 transformations de: Jumpei Ogura (06', 22', 25', 43')
Une pénalité de: Jumpei Ogura (11')

Carton jaune:
Kaito Shigeno (76')

Pour les Stormers:

6 essais de: EW Viljoen (18'), Rynhardt Elstadt (35'), Wilco Louw (53'), Dewaldt Duvenage (60'), Bongi Mbonambi (77') et Bjorn Basson (80')
4 transformations de: Robert du Preez (18', 35', 53', 60')
2 pénalités de: 
Robert du Preez (04', 39')

Cartons jaunes:
Rynhardt Elstadt (07') et Oli Kebble (66')

Laisser un commentaire sur cette page

  • Redspako dit :
    25/3/2017

    Je l'ai longtemps soutenu mais Lafaele est transparent en Super Rugby. Les Sunwolves après le désastre contre les Hurricanes montent en puissance au fil des matchs. Ils ne sont plus très loin d'un premier succès qu'ils méritent amplement. Celui face aux Bulls pourraient bien l'être!

  • Kenzaki dit :
    25/3/2017

    La défense est notre souci numéro un. On ne peut pas gagner avec trente plaquages manqués.

  • Skyrim75 dit :
    25/3/2017

    C'est plus possible d'avoir un arbitrage pareil...

  • Tokyro dit :
    25/3/2017

    Ils manquent pas grand-chose pour gagner ce premier match cette saison. Shokei Kin confirme qu'il est l'un des meilleurs troisièmes lignes japonais actuels. Un gratteur infatigable. Jumpei Ogura a été bon pour sa première comme titulaire. De la diversité dans son jeu et assez bon devant les poteaux.


  •  
    JAPON RUGBY
    Toute l'actualité du rugby nippon

     
         visiteurs
            Crée en 2012, Japon Rugby est le seul site francophone
    à l'heure actuelle traitant de l'actualité du rugby japonais. 

    Top League japonaise, Top Challenge League, Top ligues régionales, ligues universitaires, Brave Blossoms, Baby Blossoms, rugby à 7, rugby féminin...


    2012-2019 Japon Rugby. La référence francophone du rugby japonais en France.