Les Sunwolves à la rue défensivement contre les Hurricanes
Auteur: 
Hinato
Publié le: 25/02/2017


1519131921-677562c5fzw1xuoaembww.jpg
Le troisième ligne Shokei Kin aura fait une bonne rentrée en jeu
et inscrit son tout premier essai en Super Rugby lors du naufrage face aux Hurricanes (83 à 17)

 
Aujourd'hui se déroulait dans le mythique Chichibunomiya Stadium de Tokyo le tout premier match de la saison en Super Rugby des Sunwolves. Avec une préparation des plus courtes une fois encore et l'absence de nombreux cadres (Hitoshi Ono, Fumiaki Tanaka, Yu Tamura, Harumichi Tatekawa, Kotaro Matsushima, etc...), on s'attendait à une longue journée pour les hommes de Filo Tiatia face aux Hurricanes, champions en titre du Super Rugby.

Avec dix joueurs qui faisaent leur grands débuts en Super Rugby (dont sept dans le XV de départ), le suspens a vite été tué dans cette rencontre. Au 1/4 d'heure de jeu, le match était plié (28 à zéro), grâce notamment à un doublé du troisième ligne aile
Ardie Savea. Les néo-zélandais faisaient parler leur vitesse et leur skill pour mettre à la rue la défense japonaise, notamment sur les ailes. Pour leur première cape, Kenki Fukuoka et Takaaki Nakazuru vivaient l'enfer.

Mais dans cette première période, les autres n'étaient guère mieux mis à part l'ouvreur Hikaru Tamura qui à plusieurs reprises mettaient le danger dans le camp adverse grâce à son très bon jeu au pied. Les hommes de Filo Tiatia étaient finalement récompensés de leurs efforts à la 34ème minute par l'essai de l'arrière sud-africain Riaan Viljoen suite à une belle passe sautée du centre Derek Carpenter pour Kenki Fukuoka qui offrait le ballon à l'arrière des Sunwolves.

A la pause, le score était de 45 à 05 en faveur de la franchise néo-zélandaise. Gros coup dur pour les nippons avec la sortie sur blessure d'Hikaru Tamura, remplacé par Ryohei Yamanaka. Riaan Viljoen, transparent malgré son essai, était sortie au profit de Shota Emi, qui fêtait sa première cape. Les Hurricanes profitaient des erreurs défensives des locaux, dont par exemple cette passe interceptée de Shota Horie, pour aggraver la marque au tableau d'affichage.

A l'heure de jeu, le score était de 83 à 05 et on s'acheminait tout droit vers les 100 points atteint. C'est alors que Kaito Shigeno a remplacé un Keisuke Uchida moyen et décevant pour sa première dans la compétition. La rentrée du 1/2 de mêlée international japonais a fait un bien énorme aux siens et son association avec Ryohei Yamanaka a permis ainsi aux Sunwolves de dominer les 20 dernières minutes de la partie. Ces derniers étaient ainsi récompensés avec des essais du troisième ligne aile remplaçant Shokei Kin et du numéro 8 sud-africain Willie Britz!

Au final, les nippons s'inclinent devant leur public sur le score sans appel de 83 à 17. Face au champion en titre, la défense aura été totalement à la rue. Avec 40 plaquages manqués (sur les 85 tentés), impossible d'exister à ce niveau. L'équipe japonaise aura payé son manque d'automatisme (on ressent clairement les conséquences de la courte préparation), son inexpérience (dix joueurs débutaient en Super Rugby), l'absence de plusieurs cadres essentiels et puis aussi et surtout le talent exceptionnel des joueurs néo-zélandais. Soyons honnête, on n'attendait absolument rien de cette rencontre. Malgré cela, on note plusieurs points positifs. A commencer par la conquête et surtout la mêlée, dominatrice dans cette rencontre. Le travail de Shin Hasegawa (entraîneur des avants) commence à se faire sentir.

Individuellement, on aura noté la belle performance d'Hikaru Tamura qui n'aura pas tremblé pour sa première, utilisant intelligement son jeu au pied. Kaito Shigeno et Ryohei Yamanaka auront fait une rentrée très bonne, tout comme Shokei Kin (énorme défensivement) et Shota Emi, rentré à l'arrière à la place du transparent Riaan Viljoen. Les troisièmes lignes Ed Quirk et Willie Britz auront fait tant bien que mal leur travail tout comme le centre Derek Carpenter, à l'origine du premier essai et meilleur plaqueur de son équipe (14 plaquages). Kenki Fukuoka et surtout Taakaki Nakazuru auront apporté du danger mais leur prestation défensive aura été catastrophique face aux Hurricanes.

Une première en Super Rugby des plus compliquées. Enfin, la prestation très décevante de Timothy Lafaele. Le centre international nippon aura trop peu utilisé son jeu au pied pour faire face à la pression adverse. Mauvais devant les poteaux et souvent mal positionné, il n'aura pas réalisé un grand match. L'absence d'Harumichi Tatekawa se sera fait sentir. Place désormais la semaine prochaine au choc du bas de tableau face aux Kings. Les Sunwolves jouent une grande partie de leur saison sur cette rencontre à venir. Celle-ci aura lieu au Singapore National Stadium de Singapour le 4 mars prochain!
 
Sunwolves   17 - 83   Hurricanes


Chichuibunomiya Stadium | 17 553 spectateurs |

Arbitre: Egon Seconds (SARU). Arbitres assistants: Marthinus Van Der Westhuizen (SARU), Akihisa Aso et Minoru Fuji
 

Pour les Sunwolves:

3 essais de: Riaan Viljoen (34'), Shokei Kin (70') et Willie Britz (78')
Une transformation de: Timothy Lafaele (79')

Pour les Hurricanes:

13 essais de: Ardie Savea (06', 11'), Vince Aso (08', 57'), Ricky Riccitelli (14'), TJ Perenara (21'), Julian Savea (28'), Ngani Laumape (37'), Blade Thomson (42'), Michael Fatialofa (46', 54'), Brad Shields (49') et Wes Goosen (59')
9 transformations de: Otere Black (06', 08', 21', 28', 37', 49', 57', 59') et Beauden Barrett (46')

Carton jaune:
Michael Fatialofa (74')

Laisser un commentaire sur cette page

  • www.japonrugby.net dit :
    26/2/2017

    Tu es au courant que dix joueurs découvraient le Super Rugby samedi Gigi? A plusieurs postes il te manquait des cadres. Le jeu au pied de Tamura (le petit frère) a été bon. Il a été l'un des rares bons joueurs dans ce match. Tu veux du kilos derrière l'ami mais notre plus lourd Viljoen a été à la rue toute la rencontre face à la vitesse des néo-zélandais (on rajoute aussi Lafaele qui marchait sur les essais des Hurricanes). Tu dis que l'effectif est plus faible que l'an dernier, c'est un gag. L'an dernier si on avait joué les néo-zélandais on aurait pris 120 pions minimum (rappelle-toi les branlées face aux Cheetahs, Brumbies and co). Je te conseille d'attendre comme nous. On fera le bilan en fin de saison. Faire le bilan au bout d'un match ça n'a absolument aucun sens.

  • Skyrim75 dit :
    26/2/2017

    Gifu tu fumes quoi? Shigeno a fait une très bonne rentrée. Uchida a été très moyen.

  • gifufighter dit :
    26/2/2017

    A la limite Britz et le premier numéro 9 - l'autre qui est rentré, il a été cata, incapable de prendre une décision il se fait croquer 2-3 fois, quand je lis les commentaires je me demande si on a vu le même match - ont été pas les plus mauvais.

    L'histoire des médias NZ et Sud Af, faut les comprendre : d'une c'est vrai - dans l'état actuel des choses -, de deux il faut vendre leurs papiers. Mais ils savent très bien que sans les japonais leur compétition met la clef sous la porte...

    You cannot be positive when you lost 83-17, com'on... Foreigners or Japanese players, it was awful. Scrum ? You cannot do scrum all the game. The physical difference - power and speed for heavy player - and the technical difference were too much.

  • gifufighter dit :
    26/2/2017

    Je ne veux pas faire l'avocat du diable, mais autant l'année dernière "la précipitation" pouvait servir d'excuses, autant là sur ce qu'ils ont montré sur le match de préparation et sur ce match, c'est pas du tout au niveau. Et quand à la fin du match Horie dit "qu'on peut trouver des points positifs" ou "on a manqué de faire mieux" mais p****n tu viens prendre 83 points mec ! Surtout qu'il a été mauvais.

    Perso je suis en colère parce qu'hormis les Kings, ils vont souffrir à tous les matchs par la faute des clubs qui ne jouent pas le jeu et de la fédé qui est encore à l'arrache. Ton noyau de joueurs (sur les 53, 20-30 joueurs) ne doit disputer que le début de championnat et la tournée d'automne avant de ne se consacrer qu'à la préparation du Super Rugby.

  • gifufighter dit :
    26/2/2017

    Moi c'est surtout physiquement que j'ai vu une différence. Avec un ailier à 110 kg que les ailiers à 85 kg tout mouillés n'arrivent pas à rattraper je m'interroge.
    Quand sur chaque contact les adversaires arrivent à passer les bras ou à casser les placages, je m'interroge.
    Quand techniquement tes premières lignes sont si limités techniquement et en mobilité, je m'interroge (cf. les piliers en face qui sont capables de jouer en 10 ou en centre, et je parle pas du 12 cubique !)

    Taper au pied pour quoi faire ? En face ils attendaient que ça.
    Là seule chose qu'ils auraient pu faire, c'était leur mettre la guerre d'abord pour ensuite du large large, mais devant c'était en face des monstres et derrière aussi...

  • gifufighter dit :
    26/2/2017

    J'ai quasi vu tout le match. Je me suis absenté un moment, vu que le suspens était mort, mais je suis revenu boire la défaite jusqu'à la lie.
    Franchement une grande souffrance !

    Alors la mêlée, c'est bien mais quand en face ils ne font pas tomber un ballon, elle ne sert strictement à rien. Les N-Z, au contraire des japonais et des français, l'ont compris.

    Et ce qui manquait aujourd'hui, en plus d'une défense à la rue, c'était des mecs qui courent, capable de se faire des passes en courant "vite".

    On va dire que c'est l'arbre qui cache la forêt parce que l'équipe m'a l'air bien plus faible que l'année dernière. Je ne parle pas des absents, quand tu as 53 joueurs dans l'effectif, c'est que tu peux les remplacer il me semble.

  • www.japonrugby.net dit :
    26/2/2017

    Ils étaient vraiment blessés. Tatekawa n'étaient qu'à 50% de ses possibilités par exemple. Matsushima avait la grippe quand à lui.

  • DeubNippon dit :
    26/2/2017

    La vrai question c est :Tanaka, Tatekawa et les autres etaient ils vraiment blesses ou le staff avait decide de faire l'impasse sur ce match?

  • Redspako dit :
    25/2/2017

    Tu peux rajouter les sud-africains. Depuis qu'on les a humilié en coupe du monde, ils sautent sur chaque occasion disponible pour venir nous cracher dessus.

  • DeubNippon dit :
    25/2/2017

    Les media NZ sautent sur l occasion pour redire que les Sunwolves n ont pas leur place en super rugby...

  • Kenzaki dit :
    25/2/2017

    Shigeno est le meilleur demi de mêlée japonais actuel. Il va vite reprendre sa place de titulaire.

  • gauron666 dit :
    25/2/2017

    It hurts, but there were also plenty of positives, each game will be better but the priority must be playing the young Japanese.

  • Skyrim75 dit :
    25/2/2017

    Lafaele est nul de chez nul..

    Hikaru Tamura a fait une belle première mi-temps avant de se blesser. Derrière on a pris la foudre par manque d'expérience et de talents en face.

  • Tokyro dit :
    25/2/2017

    Shokei Kin aura fait une belle rentrée en jeu. Je suis très content qu'il ai marqué son premier essai en Super Rugby.

  • Watanabe dit :
    25/2/2017

    40 plaquages manqués ça pique. Nakazuru a été pas mal. On a été mauvais défensivement contre les néo-zélandais. Uchida, Lafaele et Viljoen ont été catastrophiques dans ce match...

    J'ai été agréablement surpris par la mêlée, un gros point positif aujourd'hui.

  • DeubNippon dit :
    25/2/2017

    Timothy Lafaele dehors!


  •  
    JAPON RUGBY
    Toute l'actualité du rugby nippon

     
         visiteurs
            Crée en 2012, Japon Rugby est le seul site francophone
    à l'heure actuelle traitant de l'actualité du rugby japonais. 

    Top League japonaise, Top Challenge League, Top ligues régionales, ligues universitaires, Brave Blossoms, Baby Blossoms, rugby à 7, rugby féminin...


    2012-2019 Japon Rugby. La référence francophone du rugby japonais en France.