Les japonais terminent super forts!
Auteur:
Hinato
Publié le: 08/06/2014


Les hommes d'Eddie Jones, qui restaient sur sept victoires consécutives, affrontait en ce samedi 7 juin (dimanche 8 juin en France) le Canada pour le compte de la première journée de la Pacific Nations Cup. Une rencontre certainement décivise pour la qualification en finale. Sans faire injure aux Etats-Unis, le Canada et le Japon sont en effet un ton au-dessus. Les Brave Blossoms s'attendaient à une rencontre physique et très difficile. Les Canucks avaient pour rappel battu les Fidji et les Tonga chez eux l'an passé dans le tournoi. Ce n'était donc pas une partie de plaisir qui attendait les nippons.

Peut-être trop de pressions sur eux, les japonais réalisaient un début de rencontre compliqué face à des canadiens survoltés. Ces derniers ouvraient le compteur dès la 5ème monute avec l'essai en coin du centre Ciaran Hearn. Un essai qui faisait suite à un turn-over dans les 22 mètres japonais. La rencontre s'équilibrait et les japonais passaient devant au score grâce à deux pénalités de l'arrière 
Ayumu Goromaru (Yamaha Jubilo). Mais les nippons étaient trop indisciplinés dans cette première période à l'image de ce plaquage sans ballon du 3ème ligne Ryu Koliniasi Holani (Panasonic Wild Knights) sur le 1/2 de mêlée canadien Gordon McRorie. Les canadiens remettaient la pression dans cette fin de première mi-temps grâce notamment à leur superbe ailier Taylor Paris. La révélation d'Agen enflammait le match de par ses courses et coup de pieds à suivre. Les nippons multipliaient les fautes et le talonneur Shota Horie (Melbourne Rebels), qui venait sur le côté du ruck, paya pour tout le monde. Le nippon prenait un carton jaune de l'arbitre gallois Mr Leighton Hodges.
 
En infériorité numérique, les Brave Blossoms s'écroulaient et encaissaient deux essais en l'espace de deux minutes. Le premier du 3ème ligne canadien John Moonlight, sous les poteaux, le second de l'ailier Taylor Paris (décidément en feu) suite à plusieurs plaquages ratés des japonais. Les hommes d'Eddie Jones rentraient menés aux vestiaires sur le score de 25 à 09. Les nippons avaient payés leur trop grande indiscipline et ces trop nombreux plaquages ratés dans cette première période. Largement menés au score et atteint mentalement, les japonais allaient pourtant revenir transformés en seconde période.

La charnière Fumiaki Tanaka/Harumichi Tatekawa, pas au niveau en première période, passait d'entrée la vitesse supérieure en seconde. Ce dernier perçait la défense canadienne dès la 41ème minute et passait le ballon à Ayumu Goromaru qui offrait l'essai au jeune ailier Yoshikazu Fujita. Ce dernier se blessait gravement sur cette action et était alors remplacé par l'ancien capitaine du JaponToshiaki Hirose (Toshiba Brave Lupus). Moins indisciplinés, meilleurs en défense, les japonais étaient totalement transformés. Ils allaient s'appuyer sur leur force, la mêlée, pour recoller peu à peu au score. Les canadiens, pulvérisés au sens premier du terme en mêlée, concédaient pénalité sur pénalité.

C'est d'ailleurs suite à une mêlée que le centre Yu Tamura (NEC Green Rockets) perçait la défense adverse et inscrivait le 2ème essai nippon de la partie. Le Japon n'était plus qu'à un point du Canada (24-25)! Le moral avait changé de camp et les Brave Blossoms terminaient super forts la rencontre. Dix minutes plus tard, le 3ème ligne rentrant Hendrik Tui (Suntory Sungoliath) perçait à son tour la défense canadienne et marquait sous les poteaux! Le Japon prenait les devants, 31 à 25! Dans les longues minutes d'arrêts de jeu, les canadiens tentaient de marquer l'essai de la victoire mais tombaient sur une solide défense japonaise. C'est d'ailleurs Ayumu Goromaru, comme un symbole, qui marquait une dernière pénalité dans les dernières secondes et offrait une superbe victoire au Japon sur le score de 34 à 25!

Le Japon remporte là un succès magistral après un retournement de situation totalement fou! Menés de 16 points à la pause, ils auront trouvé les ressources pour s'imposer en n'encaissant aucun point en seconde période! Clairement, les Brave Blossoms auront montré deux visages dans cette partie: un premier catastrophique en première mi-temps et un second énorme en seconde période. La mêlée japonaise aura été l'une des clés essentielles de cette victoire. Le passage à la vitesse supérieure de la charnière Fumiaki Tanaka/Harumichi Tatekawa en deuxième mi-tmps aura aussi beaucoup contribué.

Le troisième point est le mental. Les japonais ont montré un mental exceptionnel pour revenir dans la partie et le gagner. Une chose qui aurait paru totalement impossible il y a encore un an seulement. Le Japon s'impose donc au Canada (34 à 25) et n'aura plus qu'à s'imposer face aux Etats-Unis samedi prochain pour se qualifier pour la finale de la Pacific Nations Cup en novembre prochain. Signe de l'exploit, la dernière victoire japonaise au Canada remontait au 7 juin 1986 (26 à 21), soit 28 ans! Les nippons enchaînent aussi leur 8ème succès consécutif, un record!
 
Canada   25 - 34   Japon

Swangard Stadium | 6 382 spectateurs |
Arbitre: Leighton Hodges 
(GAL). Arbitres ass
istants: Craig Garner et Nic Ricono


Pour le Canada:

3 essais de: Hearn (05'), Moonlight (36') et Paris (38')
2 transformations de: Pritchard (37', 40')
2 pénalités de: Pritchard (17', 33')

Pour le Japon:

 
3 essais de: Fujita (41'), Tamura (62') et Tui (72')
2 transformations de: Goromaru (63', 73')
5 pénalités de: Goromaru (11', 14', 28', 88')

Carton jaune: Horie (32')

 
JAPON RUGBY
Toute l'actualité du rugby nippon

 
     visiteurs
        Crée en 2012, Japon Rugby est le seul site francophone
à l'heure actuelle traitant de l'actualité du rugby japonais. 

Top League japonaise, Top Challenge League, Top ligues régionales, ligues universitaires, Brave Blossoms, Baby Blossoms, rugby à 7, rugby féminin...


2012-2019 Japon Rugby. La référence francophone du rugby japonais en France.