Les japonais ratent l'exploit
Auteur:
Hinato
Publié le: 25/03/2012

1519119847-yoshikazu-fujita-2012-irb-sevens-hong-kong-6cyzvfqcc4il.jpg
Yoshikazu Fujita inscrivant l'essai face au Portugal lors de la défaite en poule, 26 à 22.
Fujita avec 6 essais inscrits, a terminé deuxième meilleur réalisateur du tournoi d'Hong Kong!

Ce week-end avait lieu le plus important tournoi HSBC de la saison, celui d'Hong Kong. Pour les japonais de Wataru Murata, placés dans le tournoi qualificatif, l'enjeu était de taille puisque pour les douze équipes engagées dans cette compétition (sur les 24 au total masculines du tournoi), il y avait la possibilité de rejoindre le circuit HSBC Sevens World Series 2013 en tant qu'équipes de bases. Pour cela, il fallait tout simplemet terminer dans une des trois meilleures équipes du tournoi qualificatif (finalistes et vainqueur de la 3ème place).

Pour tenter l'exploit de se qualifier pour le circuit HSBC 2013, Wataru Murata avait mis sur pied une équipe solide, composée de joueurs d'expériences (Tupuailai, Shomen) et de jeunes joueurs très talentueux (Fujita, Toyoshima). Un groupe japonais qui avait fière allure pour attaquer donc le tournoi à 7 d'Hong Kong.


Une phase de poule compliquée

 
Placés dans la poule F, en compagnie du Portugal, de la Russie et du Guyana, les nippons avaient de très grandes chances de se qualifier pour les 1/4 de finales puisque les deux premiers de chaque poules et les deux meilleurs troisièmes se qualifiaient pour les phases finales du tournoi qualificatif. Vendredi, lors de la première rencontre face aux russes, les hommes de Wataru Murata livraient une prestation moyenne. Perov inscrivait le premier essai du match pour les russes (05'). Yoshikazu Fujita permettait alors aux siens de revenir au score en perforant la ligne de défense russe (06'). Mais les japonais se faisaient piéger au final sur un second essai russe, signé Ostroushko (11'). Vaincus 14 à 07, les japonais démarraient très mal le tournoi. 

Le lendemain, les nippons affrontaient le Portugal. Et les hommes de Wataru Murata allaient livré une première mi-temps de feu. Shohei Toyoshima (00', 07'), Yasutaka Sasakura (03') et Yoshikazu Fujita (05') marquaient, permettant au Japon de mener à la pause sur le score incroyable de 22 à zéro! Mais en seconde période, les nippons allaient s'écrouler et subir la vague portugaise, encaissant quatre essai de Bettencourt (09'), Esteves (10', 16') et Murray (10'). Au final, les japonais s'inclinaient 26 à 22, de quoi rendre fou le sélectionneur Murata!
 
Mais pour le Japon, une place en 1/4 de finale du tournoi qualificatif était encore envisageable, à condition de vaincre largement la faible équipe du Guyana. Les nippons n'allaient pas reproduire la même erreur que face aux russes et aux portugais. En première période, les joueurs de Toshiba Brave Lupus,Takehisa Usuzuki (02') et Shohei Toyoshima (04', 06') inscrivaient trois essais, permettant au Japon de prendre le large, 19 à zéro. En seconde mi-temps, le festival continuait. L'inévitable Yoshikazu Fujita (08', 13') et Takayuki Yamauchi (11') alourdissait le score (38-00). Claudius Butts sauvait l'honneur du Guyana en toute fin de match (16'). Terminant à l'une des deux meilleures troisièmes places, le Japon était qualifié pour les 1/4 de finales du tournoi qualificatif!

Un quart de finale épique!

 
Malheureusement pour les japonais, ces derniers se voyaient opposés à Hong Kong, devant son public! Une équipe qui avait de
plus terminé première de sa poule D, en battant successivement l'Uruguay (17-14), le Tonga (26-07) et la Chine (29-05). La tâche s'annonçait donc très difficile. Poussés par tout un public, Hong Kong finissait par percer la défense nippone en début de seconde période et Anthony Haynes inscrivait l'essai (08'). Les japonais étaient menés cinq à zéro. Mais une fois de plus, ils allaient revenir dans le match grâce à leur joueur providentiel, Yoshikazu Fujita auteur d'un nouveau numéro et permmettant aux siens de revenir à égalité (10'). La tension était à son maximum dans le stade et les deux équipes terminaient le temps règlementaire à égalité. Tout allait se décider alors dans les prolongations, à la mort subite. La première équipe qui marquait, remportait le match! Et c'est Lote Tuqiri, entré en cours de jeu, qui qualifiait son équipe en demi-finale (17') ! Les hommes de Wataru Murata étaient désormais à un match de la qualification pour le circuit HSBC 2013!

 
Les japonais ratent la qualification
 
En demi-finale, le Japon affrontait l'Espagne. Les espagnols profitaient des nombreuses fautes des japonais et sur deux récupérations, inscrivaient deux essais par Feijoo (06') et Martin (08'). Menés 12 à zéro, les japonais allaient revenir au score. Sur une folle relance de FujitaMasakatsu Hikosaka inscrivait l'essai de l'espoir (11').

Alisi Tupuailai inscrivait l'essai de l'égalisation en fin de match (14'). Mais lors des prolongations de la mort, les japonais enchaînaient les fautes et sur une pénalité vite jouée, Pedro Martin inscrivait l'essai de la gagne pour les espagnols, qualifiés pour la finale et le circuit HSBC 2013. Pour le Japon, il restait un dernier espoir de se qualifier, en affrontant le Portugal lors du match de la 3ème place.

Mais la revanche face au Portugal allait se tourner en bérézina. Sans doute n'arrivant pas à contenir la pression étant donné l'importance de la rencontre, les japonais allaient multiplier les fautes. Les portugais allaient profiter ainsi de la faille japonaise. Goncalo Foro inscrivait le premier essai du match pour les portugais (00'). Les japonais revenaient au score une fois encore grâce au talentueux Yoshikazu Fujita, auteur de son 6ème essai du tournoi (03').

Mais Esteves, qui avaient déjà fait mal aux nippons lors de la première confrontation en poule, inscrivait deux essais en première période (04', 06'). Menés 21 à 07 à la pause, le match était cuit pour les japonais. En seconde période, les portugais enfonçaient le clou par Almeida (09') et Murray (10'). Menés 33 à 07, les japonais sauvaient l'honneur par deux essais inscrits en fin de match par le demi de mêlée des NTT Shining ArcsRyo Tsuruda (13') et la cinquième réalisation du tournoi de l'arrière des Toshiba Brave LupusShohei Toyoshima (14'). Les japonais s'inclinaient au final 33 à 19 et échouaient à la qualification pour le circuit HSBC 2013. Une grosse déception pour les hommes de Wataru Murata, qui ont échoué face aux nations ibériques. Un circuit HSBC que vont rejoindre le Canada, l'Espagne et le Portugal.

 
JAPON RUGBY
Toute l'actualité du rugby nippon

 
     visiteurs
        Crée en 2012, Japon Rugby est le seul site francophone
à l'heure actuelle traitant de l'actualité du rugby japonais. 

Top League japonaise, Top Challenge League, Top ligues régionales, ligues universitaires, Brave Blossoms, Baby Blossoms, rugby à 7, rugby féminin...


2012-2019 Japon Rugby. La référence francophone du rugby japonais en France.