Les groupes japonais pour le Hong Kong Sevens 2019
Auteur:
 Hinato
Publié le: 03/04/2019


1554281970-00.jpg
La mythique Chiharu Nakamura et ses coéquipières auront pour objectif de remporter le tournoi de qualification féminin de Hong Kong!

La Japan Rugby Football Union vient d'officialiser les groupes japonais qui participeront ce week-end au Hong Kong Sevens 2019. Pour les hommes, cela sera la septième étape du circuit HSBC Sevens World Series 2018/2019. Le sélectionneur Kensuke Iwabuchi fait largement tourner son effectif par rapport au groupe qui a essuyé une tournée désastreuse en Amérique.

Le technicien nippon partira ainsi avec une équipe de 14 joueurs. 
Takehiro Nakazawa (Ricoh Black Rams), Yoshihiro Noguchi (Senshu Univ.),  Kazuhiro Goya (Kubota Spears), Taiki Koyama (Panasonic Wild Knights) et Kippei Ishida (Josho Gakuen HS) sont éjectés tandis que Teruya Goto (NEC Green Rockets), Katsuyuki Sakai (Toyota Industries Shuttles), Lote Tuqiri (Kintetsu Liners), Michael Shinomiya (NTT Shining Arcs), Kosuke Hashino (Canon Eagles), Kazushi Hano (NTT Shining Arcs) et Ryuta Yasui (Kobelco Steelers) font leur grand retour. Les Brave Blossoms seront dans une poule A très relevée avec l'Afrique du sud, les Samoa et l'Ecosse.

Les femmes participeront quant à elles au tournoi de qualification pour espérer intégrer le circuit HSBC Women's Sevens World Series 2019/2020. Le sélectionneur Hitoshi Inada fait appel à un groupe de quatorze joueuses. Yukari Tateyama (Nippon Sport Science Univ.), Emii Tanaka (Nippon Sport Science Univ.), Hana Nagata (Fukuoka Ladies RFC) et Bativakalolo Raichelmiyo (Arukas Queen Kumagaya) sont écartées.

Mele Yua Havili Kagawa (Arukas Queen Kumagaya), Mami Shinzaki (Otemon Gakuin Univ.), Yoko Suzuki (Arukas Queen Kumagaya), Rinka Matsuda (Kokugakuin Univ. Tochigi HS) et Mateitoga Bogidraumainadave (Arukas Queen Kumagaya) intègrent l'effectif. Les Sakura Sevens seront dans la poule A avec la Belgique, l'Ecosse et le Mexique.
 

Le groupe japonais masculin:

(c) Dai Ozawa (JRFU/Toyota Verblitz), Rikiya Oishi (NEC Green Rockets), Teruya Goto (NEC Green Rockets), Katsuyuki Sakai (Toyota Industries Shuttles), Kameli Soejima (Coca-Cola Red Sparks), Lote Tuqiri (Kintetsu Liners), Michael Shinomiya (NTT Shining Arcs), Kosuke Hashino (Canon Eagles), Kazushi Hano (NTT Shining Arcs), Taisei Hayashi (JRFU), Naoki Motomura (Honda Heat), Yoshikazu Fujita (Panasonic Wild Knights), Ryuta Yasui (Kobelco Steelers), Siosifa Lisala (Toyota Industries Shuttles)

Le groupe japonais féminin:

(c) Chiharu Nakamura (Arukas Queen Kumagaya), Yuki Ito (Nippon Sport Science Univ.), Yume Ohkuroda (Arukas Queen Kumagaya), Mele Yua Havili Kagawa (Arukas Queen Kumagaya), Riho Kurogi (Arukas Queen Kumagaya), Tomomi Kozasa (Hokkaido Barbarians Diana), Mami Shinzaki (Otemon Gakuin Univ.), Yoko Suzuki (Arukas Queen Kumagaya), Honoka Tsutsumi (Nippon Sport Science Univ.), Iroha Nagata (Arukas Queen Kumagaya), Yume Hirano (Nippon Sport Science Univ.), Rinka Matsuda (Kokugakuin Univ. Tochigi HS), Mateitoga Bogidraumainadave (Arukas Queen Kumagaya)

Laisser un commentaire sur cette page


 
JAPON RUGBY
Toute l'actualité du rugby nippon

 
     visiteurs
        Crée en 2012, Japon Rugby est le seul site francophone
à l'heure actuelle traitant de l'actualité du rugby japonais. 

Top League japonaise, Top Challenge League, Top ligues régionales, ligues universitaires, Brave Blossoms, Baby Blossoms, rugby à 7, rugby féminin...


2012-2019 Japon Rugby. La référence francophone du rugby japonais en France.