Les groupes japonais pour la coupe du monde de rugby à 7 de San Francisco
Auteur:
 Hinato
Publié le: 08/07/2018


1531037319-1518623469-977378b9jyvyvccaazmeg.jpg
La fusée Chihito Matsui fait son grand retour avec les Brave Blossoms et sera de la coupe du monde de rugby à 7 à San Francisco!
 
Les deux sélectionneurs, Kensuke Iwabachi et Hitoshi Inada, viennent de dévoiler les groupes japonais de rugby à 7 (masculins et féminins) qui participeront du 20 au 22 juillet prochain à la coupe du monde de rugby à 7 de San Francisco! Du côté des hommes, Kensuke Iwabachi, qui vient de succéder au néo-zélandais Damian Karauna en mai dernier, a dévoilé un groupe de treize joueurs. On retrouve pas mal d'expérience avec le recordman de caps et de points Katsuyuki Sakai (Toyota Industries Shuttles), le célèbre Kosuke Hashino (Canon Eagles), Kameli Soejima (Coca-Cola Red Sparks), Taisei Hayashi (JRFU) et bien évidemment le capitaine Dai Ozawa (Toyota Verblitz/JRFU).

Jose Seru (Hokkaido Barbarians) amènera sa puissance physique (196 cm, 115 kg) tandis que la fusée Chihito Matsui (Suntory Sungoliath) fait son grand retour dans le groupe. Aucun joueur universitaire mais on notera la présence de Ryota Kano (Meiji Yasuda Life Insurance Holly's), seul joueur à évoluer en troisième division japonaise. Les grands absents sont la pépite Siosifa Lisala (Toyota Industries Shuttles) et l'expérimenté Kazuhiro Goya (Kubota Spears). Les Brave Blossoms affronteront en tour de qualification l'Uruguay pour espérer jouer ensuite les Fidji. Autant dire que le parcours devrait vite se terminer.

Chez les Sakura Sevens, le sélectionneur Hitoshi Inada a convoqué un groupe de treize joueuses. On y retrouve l'inévitable capitaine  Chiharu Nakamura (Arukas Queen Kumagaya) et la talentueuse Yume Hirano (Nippon Sport Science Univ.) ainsi que la puissante Bativakalolo Raichelmiyo ((Arukas Queen Kumagaya), seule joueuse d'origine étrangère dans l'effectif.

On notera la convocation de la jeune
Honoka Tsutsumi (Nippon Sport Science Univ.) à la place  de Mifuyu Koide (Arukas Queen Kumagaya). Pour le reste c'est du très grand classique. Les Sakura Sevens, qui viennent de quitter le circuit HSBC Women's Sevens World Series, tombent sur du lourd d'entrée dès les 1/8èmes de finale face à la France...

Si les deux sélections nippones ne devraient pas aller très loin dans cette coupe du monde, celle-ci va toutefois servir en vue de préparer les Jeux Asiatiques de Jakarta en Indonésie à la fin du mois d'août. Pour rappel, es Brave Blossoms avaient remporté la médaille d'or à Incheon il y a quatre ans tandis que les Sakura Sevens avaient gagné celle d'argent.

 

Le groupe japonais masculin:

(c) Dai Ozawa (Toyota Verblitz/JRFU), Ryota Kano (Meiji Yasuda Life Insurance Holly's), Joe Kamana (Mazda Blue Zoomers), Katsuyuki Sakai (Toyota Industries Shuttles), Jone Naikabula (Toshiba Brave Lupus), Jose Seru (Hokkaido Barbarians), Kameli Soejima (Coca-Cola Red Sparks), Tevita Tupou (Panasonic Wild Knights), Kosuke Hashino (Canon Eagles), Taisei Hayashi (JRFU), Chihito Matsui (Suntory Sungoliath), Taichi Yoshizawa (Coca-Cola Red Sparks), Josefa Lilidamu (NTT-Docomo Red Hurricanes)

Le groupe japonais féminin:

(c) Chiharu Nakamura (Arukas Queen Kumagaya),  Fumiko Otake (Nippon Sport Science Univ.), Ano Kuwai (Arukas Queen Kumagaya),Tomomi Kozasa (Hokkaido Barbarians Diana), Sayaka Suzuki (RKU Rugby Ryugasaki GRACE), Yukari Tateyama (Nippon Sport Science Univ.), Emii Tanaka (Nippon Sport Science Univ.), Noriko Taniguchi (Arukas Queen Kumagaya), Iroha Nagata (Arukas Queen Kumagaya), Bativakalolo Raichelmiyo ((Arukas Queen Kumagaya), Yume Hirano (Nippon Sport Science Univ.), Yume Ohkuroda (Arukas Queen Kumagaya), Honoka Tsutsumi (Nippon Sport Science Univ.)

Laisser un commentaire sur cette page

  • Watanabe dit :
    11/7/2018

    Depuis le temps que je voulais revoir Matsui avec la sélection à 7. Il a plus que sa place dans cette équipe.

  • Tokyro dit :
    11/7/2018

    Le groupe japonais chez les hommes tient la route mais il n'y a guère grand-chose à espérer avec les Fidji dès le second tour vu le tableau.


  •  
    JAPON RUGBY
    Toute l'actualité du rugby nippon

     
         visiteurs
            Crée en 2012, Japon Rugby est le seul site francophone
    à l'heure actuelle traitant de l'actualité du rugby japonais. 

    Top League japonaise, Top Challenge League, Top ligues régionales, ligues universitaires, Brave Blossoms, Baby Blossoms, rugby à 7, rugby féminin...


    2012-2018 Japon Rugby. La référence francophone du rugby japonais en France.