L'effectif 2018 des Sunwolves dévoilé!
Auteur: 
Hinato
Publié le: 04/12/2017



Grosses ambitions pour les Sunwolves qui visent le Top 5 en Super Rugby la saison prochaine! 
Ci-dessus de gauche à droite: Keita Inagaki, Shota Horie, Akihito Yamada, Jamie Joseph, Willie Britz et Gerhard van den Heever

Aujourd'hui en conférence de presse, le nouvel entraîneur-chef des Sunwolves, Jamie Joseph, successeur de Filo Tiatia, a dévoilé l'effectif (provisoire) de la franchise nippone qui participera au Super Rugby 2018. Après deux premières saisons compliquées, la Sanzaar a mis une grosse pression sur les japonais pour avoir une équipe compétitive. Cela a ainsi beaucoup bougé ces dernières semaines avec un nouveau staff. Le sélectionneur du Japon a ainsi pris les commandes de l'équipe et aura les internationaux nippons à sa disposition plus de la moitié de l'année.

Ben Herring, licencié après des performances mauvaises de la défense des Sunwolves, a été remplacé par le néo-zélandais Scott Hansen (coach de la défense de Kobelco Steelers). Les japonais Shin Hasegawa (coach de la mêlée) et Atsushi Tanabe (coach-adjoint) restent dans le staff tandis que Tony Brown (déjà dans le staff des Brave Blossoms) rejoint le groupe comme entraîneur de l'attaque et reformera le duo avec Jamie Joseph comme aux plus belles heures des Highlanders.

Le ménage a été fait chez la franchise nippone. Le technicien néo-zélandais a ainsi annoncé un groupe de 26 joueurs (16 avants et 10 arrières), un effectif provisoire en attendant une quinzaine de nouvelles signatures de joueurs japonais, qui doivent encore négocier avec les clubs corpos de Top League auquel ils appartiennent (joueurs-employés) contrairement aux joueurs nippons pros qui ont pu déjà s'engager (Kenki Fukuoka, Yu Tamura, etc...). Sur l'équipe annoncée, on note l'arrivée de douze joueurs dont la majoritée étrangers venus pour renforcer le niveau de la franchise nippone.

En première ligne, les piliers internationaux japonais 
Keita Inagaki (Panasonic Wild Knights) et Koo Jiwon (Honda Heat) prolongent tandis que un autre international japonais, Asaeli Valu (Panasonic Wild Knights) intègre les Sunwolves pour la première fois tout comme le sud-africain Ruan Smith (Toyota Verblitz) et le néo-zélandais Craig Millar (Otago) qui amèneront de l'expérience. On retrouvera bien évidemment toute la grosse première ligne du club d'Ota avec la présence du talonneur Shota Horie (Panasonic Wild Knights), l'une des stars de l'équipe. Le poste de talonneur où l'on voit l'arrivée pour la première fois d'un international géorgien en Super Rugby, Jaba Bregvadze (Krasny Yar Krasnoyark)!

La deuxième ligne est aussi fortement renforcée. Outre les prolongations de l'expérimenté australien
Sam Wykes (NTT Shining Arcs) et de l'international nippon Uwe Helu (Yamaha Jubilo), l'équipe vient de signer le géant sud-africain Grant Hattingh (Kubota Spears) et le jeune phénomène du rugby japonais, Kazuki Himeno (Toyota Verblitz), auteur de performances monstrueuses pour ses débuts avec les Brave Blossoms le mois dernier face à l'Australie, les Tonga et la France.

En troisième ligne c'est du très lourd aussi avec les présences cette saison encore de l'australien 
Ed Quirk (Canon Eagles), du sud-africain, Willie Britz (NTT Shining Arcs) et du japonais Shunsuke Nunomaki (Panasonic Wild Knights). Wimpie van der Walt (NTT-Docomo Red Hurricanes) appelé de dernière minute avec le Japon et grand gagnant de la dernière tournée, gagne sa place avec la franchise nippone. Le capitaine japonais Michael Leitch (Toshiba Brave Lupus) est la grande recrue des Sunwolves et amènera toute son expérience acquise lors de ses trois saisons chez les Chiefs entre 2015 et 2017.

Au poste de 1/2 de mêlée, beaucoup de joueurs nippons sont encore en discussions avec leur club et seul le vétéran 
Fumiaki Tanaka (Panasonic Wild Knights) a dores et déjà prolongé. Les autres suivront bientôt. A l'ouverture, le taulier et international nippon Yu Tamura (Canon Eagles) est toujours présent et aura un bon remplaçant avec le néo-zélandais Hayden Parker (Otago), qui souhaite se relancer après une dernière saison en Super Rugby marquée par les blessures.

Au centre, les deux tauliers des Brave Blossoms
Harumichi Tatekawa (Kubota Spears) et Timothy Lafaele (Coca-Cola Red Spark), ont prolongé. L'indispensable Harumichi Tatekawa avait beaucoup manqué la saison dernière avec ses blessures. Une belle saison des Sunwolves passera par celle de l'une des stars du Japon. Aux ailes, le phénomène Akihito Yamada (Panasonic Wild Knights) fait son grand retour et part comme titulaire indiscutable tout comme la fusée Kenki Fukuoka (Panasonic Wild Knights). Les deux autres recrues à ce poste, l'international japonais Lomano Lemeki (Honda Heat) et le sud-africain Gerhard van den Heever (Yamaha Jubilo) partent comme remplaçants.

On peut regretter la non-présence au poste d'ailier de Shota Emi (Suntory Sungoliath) révélation 2017 de la franchise nippone et de l'international nippon Yoshikazu Fujita (Panasonic Wild Knights). Enfin à l'arrière, le néo-zélandais Robbie Robinson (Ricoh Black Rams) rejoint l'effectif. Celui-ci n'est que provisoire puisqu'une quinzaine de joueurs doivent encore le rejoindre, à l'image de l'arrière japonais Kotaro Matsushima (Suntory Sungoliath), l'un des grands absents de la liste du jour.

Quoi qu'il en soit, les Sunwolves se dotent d'un staff et d'un groupe de joueurs au niveau pour réaliser une saison 2018 en Super Rugby largement meilleure que les deux précédentes. Jamie Joseph annonce d'ailleurs l'objectif d'atteindre le Top 5 la saison à venir! Celle-ci démarrera pour la franchise japonaise le 24 février 2018 face aux Brumbies à Tokyo!


L'effecif (provisoire) des Sunwolves pour le Super Rugby 2018:

Avants: Keita Inagaki (Panasonic Wild Knights, 18 caps), Asaeli Valu (Panasonic Wild Knights, 0 cap), Koo Jiwon (Honda Heat, 6 caps), Ruan Smith (Toyota Verblitz, 53 caps), Craig Millar (Otago, 10 caps), Jaba Bregvadze (Krasny Yar Krasnoyark, 0 cap)
Shota Horie (Panasonic Wild Knights, 34 caps), Grant Hattingh (Kubota Spears, 55 caps), Sam Wykes (NTT Shining Arcs, 100 caps), Kazuki Himeno (Toyota Verblitz, 0 cap), Uwe Helu (Yamaha Jubilo, 10 caps), Ed Quirk (Canon Eagles, 63 caps), Shunsuke Nunomaki (Panasonic Wild Knights, 4 caps), Wimpie van der Walt (NTT-Docomo Red Hurricanes, 19 caps), Willie Britz (NTT Shining Arcs, 37 caps), Michael Leitch (Toshiba Brave Lupus, 34 caps)

Arrières: Fumiaki Tanaka (Panasonic Wild Knights, 53 caps), Yu Tamura (Canon Eagles, 24 caps), Hayden Parker (Otago, 30 caps), Harumichi Tatekawa (Kubota Spears, 15 caps), Timothy Lafaele (Coca-Cola Red Sparks, 9 caps), Gerhard van den Heever (Yamaha Jubilo, 57 caps), Kenki Fukuoka (Panasonic Wild Knights, 9 caps), Akihito Yamada (Panasonic Wild Knights, 10 caps), Lomano Lemeki (Honda Heat, 0 cap), Robbie Robinson (Ricoh Black Rams, 44 caps)

Rappel du calendrier Super Rugby 2018 des Sunwolves:

- Repos

- 24 février 2018: Sunwolves/Brumbies (Tokyo, Chichibunomiya Stadium)

- 3 mars 2018: Sunwolves/Rebels (Singapour, Singapore National Stadium)


- 10 mars 2018: Sharks/Sunwolves (Durban, Kings Park Stadium)

- 18 mars 2018: Lions/Sunwolves (Johannesburg, Ellis Park Stadium)

- 24 mars 2018: Sunwolves/Chiefs (Tokyo, Chichibunomiya Stadium)

- Repos

- 7 avril 2018: 
Sunwolves/Waratahs (Tokyo, Chichibunomiya Stadium)

- 14 avril 2018: S
unwolves/Blues (Tokyo, Chichibunomiya Stadium)

- 21 avril 2018: Crusaders/Sunwolves (Christchurch, AMI Stadium)

- 27 avril 2018: 
Hurricanes/Sunwolves (Wellington, Westpac Stadium)

- Repos

- 12 mai 2018: Sunwolves/Reds (Tokyo, Chichibunomiya Stadium)

- 19 mai 2018: Sunwolves/Stormers (Singapour, Singapore National Stadium)

- 25 mai 2018: 
Rebels/Sunwolves (Melbourne, AAMI Park)

- 3 juin 2018: Brumbies/Sunwolves (Canberra, GIO Stadium)

- 30 juin 2018: Sunwolves/Bulls (Singapour, Singapore National Stadium)

- 7 juillet 2018: Waratahs/Sunwolves (Sydney, Allianz Stadium)

- 15 juillet 2018: Reds/
Sunwolves (Brisbane, Suncorp Stadium)



Laisser un commentaire sur cette page

4/12/2017
 
Commentaire de Colonel K-K

L'arnaque Lafaele continue dans l'ombre.

4/12/2017
 
Commentaire de Kenzaki

L'effectif est réduit et se renforce. Le géorgien je ne sais pas s'il va réussir à tenir le rythme en Super Rugby. Himeno, Leitch, Britz, Quirk, van der Walt et Nunomaki en troisième ligne, c'est solide!

Je ne vois pas malgré tout les Sunwolves atteindre le top 5. Il y a de gros calibres en haut du Super Rugby. Disons cinq victoires (ce qui sera un record) et ce sera une saison réussie.

4/12/2017
 
Commentaire de Tokyro

Il y a beaucoup de joueurs étrangers mais on voit que des japonais vont arriver (Joseph parlait d'un effectif d'au moins 40 joueurs) ne serait-ce qu'en première ligne ou à la charnière. Sans oublier Matsushima comme dit dans l'article.

On peut avoir 8 japonais titulaires cette saison rien qu'avec l'effectif qu'on nous donne: Inagaki, Horie, Himeno, Tanaka, Tamura, Tatekawa, Fukuoka et Yamada. L'objectif du top 5 me semble trop relevé. 4/5 victoires cette saison et on sera déjà tous très heureux.

4/12/2017
 
Commentaire de gauron666

This team is just a Foreign Legion. If the Japanese leadership thinks that by buying mercenaries something changes, they get confused. Such is the future of Japanese rugby and Sunwolves. When they knew they did not have Super Rugby, why did they come in? In order for the only Japanese Tanaka to run on the pitch? How will the national team help? I have actually forgotten in the national team Japanese players will also disappear. Such is the future to cry.


 
JAPON RUGBY
Toute l'actualité du rugby nippon
5
     visiteurs
        Crée en 2012, Japon Rugby est le seul site francophone
à l'heure actuelle traitant de l'actualité du rugby japonais. 
Top League japonaise, Top ligues régionales, ligues universitaires,
Brave Blossoms, Baby Blossoms, rugby à 7, rugby féminin,
tout y passe! Bienvenue sur notre site!

2012-2017 Japon Rugby. La référence francophone du rugby japonais en France.