Le XV japonais féminin face à la France
Auteur: 
Hinato
Publié le: 08/08/2017



La jeune 1/2 de mêlée et phénomène japonaise Moe Tsukui (17 ans) sera titulaire demain contre la France!

Goshi Arimizu, le sélectionneur de l'équipe de rugby féminine à XV du Japon, vient de dévoiler le XV de départ qui affrontera mercredi la France au Billings Park UCD de Dublin pour le compte de la première journée de la coupe du monde de rugby à XV féminine en Irlande. Le technicien nippon aligne une grosse équipe pour tenter de réaliser un exploit historique. En première ligne, on retrouve les piliers Makoto Ebuchi (Tokyo Phoenix RC) et Saki Minami (Nippon Sport Science Univ.) au côté de la talonneuse et capitaine Seina Saito (PEARLS). 

Aoi Mimura (Yokohama TKM et Ayano Sakurai (Nippon Sport Science Univ.) formeront la deuxième ligne. Yuki Sue (Arukas Queen Kumagaya) et Sayaka Suzuki (RKU Rugby Ryugasaki Grace) seront titularisées en troisième ligne aile tandis que la puissante Mateitoga Bogidraumainadave (Arukas Queen Kumagaya) démarrera au poste de numéro 8. A la charnière, la talentueuse 1/2 de mêlée Moe Tsukui (The Second HS, Tokyo University of Agriculture), qui a fait ses débuts internationaux à seulement 16 ans, est évidemment titulaire et évoluera avec l'ouvreuse Minori Yamamoto (Nippon Sport Science Univ.).

Sur les ailes démarreront 
Honoka Tsutsumi (Nippon Sport Science Univ.) et Eriko Hirano (Yokohama TKM). C'est du solide au centre avec Makiko Tomita (Setagaya Ladies) et Eriko Hirano (Yokohama TKM). A l'arrière, la fusée Mayu Shimizu (Nippon Sport Science Univ.) sera titulaire et devrait grandement faire mal aux françaises. Sur le banc, on note les présences de la 1/2 de mêlée Yumeno Noda (Arukas Queen Kumagaya), de l'ouvreuse Wasana Fukushima (Otemon Gakuin Univ.,) et de l'ailière Riho Kurogi (Arukas Queen Kumagaya) qui apporteront du sang neuf indispensable en fin de rencontre.

Goshi Arimizu aligne un XV japonais beaucoup moins expérimenté que celui adverse mais très talentueux et qui a fait ses preuves cette année avec trois victoires écrasantes face au Pays de Galles (52 à 10) en test match et 
Hong Kong (58 à zéro et 60 à 19) lors de l'Asia Rugby Women's Championship 2017. Et on n'oublie pas non plus les deux défaites serrées en matchs amicaux contre l'Irlande dont celle 24 à 22. L'équipe alignée ce jour-là était la même à une joueuse près à celle qui affrontera la France demain: Yui Shiozaki (Tokyo Phoenix RC) était titulaire en troisième ligne aile à la place de Yuki Sue (Arukas Queen Kumagaya). Autant dire que les Sakura XV, qui arrivent totalement inconnues pour les autres sélections, ont leur chance pour créer un exploit historique face aux françaises.  La rencontre aura lieu à 20h45 (heure française).

Le XV de départ japonais:

1-Makoto Ebuchi (Tokyo Phoenix RC, 2 caps) 2-(c) Seina Saito (PEARLS, 9 caps) 3-Saki Minami (Nippon Sport Science Univ., 5 caps) 4-Aoi Mimura (Yokohama TKM, 4 caps) 5-Ayano Sakurai (Nippon Sport Science Univ., 6 caps) 6-Yuki Sue (Arukas Queen Kumagaya, 6 caps) 7-Sayaka Suzuki (RKU Rugby Ryugasaki Grace, 2 caps) 8-Mateitoga Bogidraumainadave (Arukas Queen Kumagaya, 7 caps) 9-Moe Tsukui (The Second HS, Tokyo University of Agriculture, 4 caps) 10-Minori Yamamoto (Nippon Sport Science Univ., 4 caps) 11-Honoka Tsutsumi (Nippon Sport Science Univ., 5 caps) 12-Makiko Tomita (Setagaya Ladies, 2 caps) 13- Iroha Nagata (Arukas Queen Kumagaya, 2 caps) 14-Eriko Hirano (Yokohama TKM, 4 caps) 15-Mayu Shimizu (Nippon Sport Science Univ., 4 caps)

Remplaçants:

16-Misaki Suzuki (Tokyo Phoenix RC, 11 caps) 17-Mizuho Kataoka (Yokohama TKM, 4 caps) 18-Maiko Fujimoto (Yokohama TKM, 2 caps) 19-Maki Takano (Nippon Sport Science Univ., 2 caps) 20-Aya Nakajima (Arukas Queen Kumagaya, 3 caps) 21-Yumeno Noda (Arukas Queen Kumagaya, 5 caps) 22-Wasana Fukushima (Otemon Gakuin Univ., 2 caps) 23-Riho Kurogi (Arukas Queen Kumagaya, 6 caps)

Le XV de départ français:

1-Annaëlle Deshayes (Caen, 5 caps) 2-(c) Gaëlle Mignot (Montpellier, 64 caps) 3-Julie Duval (Caen, 32 caps) 4-Céline Ferer (Bayonne, 18 caps) 5-Lénaïg Corson (Rennes, 19 caps) 6-Julie Annery (Bobigny, 7 caps) 7-Romane Menager (Lille, 8 caps) 8-Safi N'Diaye (Montpellier, 52 caps) 9-Yanna Rivoalen (Lille, 34 caps) 10-Caroline Drouin (Rennes, 2 caps) 11-Caroline Boujard (Montpellier, 14 caps) 12-Elodie Poublan (Montpellier, 65 caps) 13-Caroline Ladagnous (Bobigny, 51 caps) 14-Elodie Guiglion (FFR, 18 caps) 15-Montserrat Amedee (Montpellier, 0 cap)

Remplaçants:

16-Caroline Thomas (Romagnat, 6 caps) 17-Lise Arricastre (Lons, 46 caps) 18-Patricia Carricaburu (Lons, 20 caps) 19-Audrey Forlani (Blagnac, 24 caps) 20-Marjorie Mayans (Blagnac, 30 caps) 21-Audrey Abadie (Blagnac, 12 caps) 22-Carla Neisen (Blagnac, 9 caps) 23-Chloé Pelle (Lille, 5 caps)



Laisser un commentaire sur cette page

9/8/2017
 
Commentaire de TONY

oui je comprends tt a fait merci a vous et allez les japonaises lol

9/8/2017
 
Commentaire de www.japonrugby.net

Je ne te donnerai pas un coup de mains pour tes paris :) Aucune idée sur le score, on est dans l'inconnu là.

9/8/2017
 
Commentaire de TONY

merci beaucoup pour cette belle explication . pensez vous que meme si elles perdent elles peuvent perdre genre de plus de 40 points ? la diffence me parait plus tellement enorme entre ces deux nations .

9/8/2017
 
Commentaire de www.japonrugby.net

Bonjour Tony. Oui les Sakura XV ont le potentiel pour pourquoi pas battre les françaises (ça ne veut pas dire qu'elles le feront). Depuis l'arrivée de Goshi Arimizu la sélection féminine connait une progression fulgurante.

C'est une sélection très jeune (seule la fidjienne numéro 8 a la trentaine, les autres en général entre 17 ans et 25 ans). Equipe inexpérimentée mais avec un jeu très fluide, rapide, emmenée par une jeune numéro 9 Moe Tsuiki (17 ans), qui a fait ses débuts internationaux à 16 ans et qui a une qualité de passes qui n'a rien à envier à de nombreux numéros 9 hommes. Une arrière Mayu Shimizu redoutable, etc...

Elles pratiquent un très beau rugby, le point faible c'est clairement leur petit gabarit. Du 1 au 15, c'est quasiment les mêmes.

Cette année, elles ont écrasés le Pays de Galles (certes un peu remanié) 52 à 10 et perdu d'un rien contre les irlandaises.

Tout çà pour dire que les françaises ne croient pas que le Japon de 2017 est du même niveau que le Kazakhstan de 2014. Les Sakura XV sont largement au-dessus de cela.

Après la France part favorite de par son expérience mais ce sera plus dure qu'elles le croient selon moi.

=> Sur la scène asiatique, elles sont ainsi passées de numéro 3 à numéro un incontesté en l'espace de trois ans.

2014

Japon 37-05 Singapour
Japon 14-15 Hong Kong
Japon 17-49 Kazakhstan

2015

Japon 27-12 Kazakhstan
Japon 27–12 Hong Kong

2O16

Japon 39-03 Hong Kong
Japon 30-03 Hong Kong

2017

Japon 58-00 Hong Kong
Japon 60-19 Hong Kong

9/8/2017
 
Commentaire de TONY

Bonjour ?
J aurais aime savoir si il est possible que les japonaises battent les francaises ?quel est leur niveau? merci

9/8/2017
 
Commentaire de www.japonrugby.net

Equipe galloise en partie remaniée mais l'Irlande c'était l'équipe type. Le Japon actuel, c'est dans le top 8 mondial selon moi. Elles ont fait des progrès monstrueux en l'espace de trois ans. Comparez avec le passé n'a aucun sens pour cette équipe où il y a de nombreuses jeunes joueuses qui ont début il y a 3 ans ou moins de cela.

9/8/2017
 
Commentaire de JC

J ai du mal a trouver des highlights sur les Sakura XV, ca vaut quoi comme niveau ?
C est meilleur que le pays de Galles ?

J avais lu que c etait des debutantes qui jouaient pour le pays de Galles lors de la victoire 52 a 10 .

8/8/2017
 
Commentaire de Kenzaki

L'exploit face à la France est possible les filles!

8/8/2017
 
Commentaire de Skyrim75

Lartot va rester sur le cul quand il verra jouer Tsukui ;)

8/8/2017
 
Commentaire de Tokyro

Allez les Sakura XV!!!!!!!!!!!!!


 
JAPON RUGBY
Toute l'actualité du rugby nippon
5
     visiteurs
        Crée en 2012, Japon Rugby est le seul site francophone
à l'heure actuelle traitant de l'actualité du rugby japonais. 
Top League japonaise, Top ligues régionales, ligues universitaires,
Brave Blossoms, Baby Blossoms, rugby à 7, rugby féminin,
tout y passe! Bienvenue sur notre site!

2012-2017 Japon Rugby. La référence francophone du rugby japonais en France.