Le XV Japonais face aux Tonga
Auteur: 
Hinato
Publié le: 16/11/2017


1519027594-468018194.jpg
Le pilier sud-coréen Koo Jiwon (ici sous le maillot des Sunwolves cette année en Super Rugby) va connaître sa première cape avec le Japon!

Samedi, le Japon affrontera les Tonga au stade Ernest Wallon de Toulouse (19 500 places) pour le début de sa tournée européenne. Le sélectionneur Jamie Joseph effectue cinq changements dans le XV de départ par rapport à l'équipe qui a pris une correction contre l'Australie (63 à 30) il y a deux semaines à Yokohama. En première ligne, le pilier droit sud-coréen Koo Jiwon (Honda Heat), fils de l'ancien international sud-coréen Koo Donjun, fêtera sa première cape avec le Japon.

La deuxième ligne est changée à 100% avec les titularisations de 
Wimpie van der Walt (NTT-Docomo Red Hurricanes) et du très expérimenté Shinya Makabe (Suntory Sungoliath), ce dernier seul vrai deuxième ligne de l'effectif et appelé en renfort la semaine dernière. La troisième ligne aura très forte allure avec évidemment le capitaine Michael Leitch (Toshiba Brave Lupus) et Amanaki Lelei Mafi (NTT Shining Arcs) et enfin la titularisation en troisième ligne aile gauche de Kazuki Himeno (Toyota Verblitz,)! Le jeune phénomène nippon, auteur d'un match monstrueux face à l'Australie pour ses débuts internationaux, évoluera (il était temps) à son véritable poste où il s'exprime le mieux!

A la charnière, on retrouve de l'expérience avec le 1/2 de mêlée 
Fumiaki Tanaka (Panasonic Wild Knights), qui sort d'une dernière prestation assez catastrophique et de l'ouvreur Yu Tamura (Canon Eagles). La charnière classique sous l'ère du technicien néo-zélandais. Au centre, on retrouve l'indispensable Harumichi Tatekawa (Kubota Spears) et le très critiquable Timothy Lafaele (Coca-Cola Red Sparks) toujours au poste malgré des performances moyennes.

A l'aile gauche, la fusée 
Kenki Fukuoka (Panasonic Wild Knights) fait son grand retour après avoir été absent face à l'Australie à cause d'une grippe. Une absence qui avait beaucoup pesé. Physique mais manquant clairement de vitesse comme l'a montré sa prestation très moyenne face aux Wallabies, Lomano Lemeki (Honda Heat) est conservé au poste d'ailier droit. Un choit là-aussi encore très contestable de Jamie Joseph qui a à disposition Yoshikazu Fujita (Panasonic Wild Knights).

Ce dernier démarrera sur le banc mais rentrera certainement en cours de jeu. "Try Machine" devrait ainsi fêter sa 30ème cape avec les Brave Blossoms, sa première depuis la coupe du monde de rugby de 2015. Enfin, l'inévitable 
Kotaro Matsushima (Suntory Sungoliath) sera titulaire à l'arrière. Une certaine nostalgie pour ce dernier, passé par les espoirs du Stade Toulousain il y a quelques années. Face à une sélection tongienne dont il manque pas mal de cadres, la victoire est obligatoire pour le Japon. Tout autre résultat serait considéré comme un échec. La rencontre aura lieu à 17h15 heure française.
 
Le XV de départ japonais:
 

1-Keita Inagaki (Panasonic Wild Knights, 17 caps) 2-Shota Horie (Panasonic Wild Knights, 53 caps) 3-Koo Jiwon (Honda Heat, 0 cap) 4-Wimpie van der Walt (NTT-Docomo Red Hurricanes, un cap) 5-Shinya Makabe (Suntory Sungoliath, 34 caps) 6-Kazuki Himeno (Toyota Verblitz, un cap) 7-(c) Michael Leitch (Toshiba Brave Lupus, 51 caps) 8-Amanaki Lelei Mafi (NTT Shining Arcs, 17 caps) 9-Fumiaki Tanaka (Panasonic Wild Knights, 62 caps) 10-Yu Tamura (Canon Eagles, 46 caps) 11-Kenki Fukuoka (Panasonic Wild Knights, 23 caps) 12-Harumichi Tatekawa (Kubota Spears, 52 caps) 13-Timothy Lafaele (Coca-Cola Red Sparks, 6 caps) 14-Lomano Lemeki (Honda Heat, 3 caps) 15-Kotaro Matsushima (Suntory Sungoliath, 26 caps)

Remplaçants:

16-Atsushi Sakate (Panasonic Wild Knights, 9 caps) 17-Shintaro Ishihara (Suntory Sungoliath, 6 caps) 18-Asaeli Valu (Panasonic Wild Knights, un cap) 19-Shunsuke Nunomaki (Panasonic Wild Knights, 4 caps) 20-Fetuani Lautaimi (Toyota Verblitz, un cap) 21-Yutaka Nagare (Suntory Sungoliath, 7 caps) 22-Sione Teaupa (Kubota Spears, un cap) 23-Yoshikazu Fujita (Panasonic Wild Knights, 29 caps)

Le XV de départ tongien:
 

1-Latu Talakai (Waikato, 2 caps) 2-Sione Lea (Taranaki, 3 caps) 3-Halani Aulika (Sale, 17 caps) 4-Steve Mafi (Castres, 23 caps) 5-Leva Fifita (Waikato, 3 caps) 6-Dan Faleafa (Colomiers, 13 caps) 7-Fotu Lokotui (Counties Manukau, 0 cap) 8-Ma'ama Vaipulu (Castres, 0 cap) 9-(c) Sonatane Takulua (Newcastle, 23 caps) 10-Kalione Hala (Counties Manukau, 7 caps) 11-Cooper Vuna (?, 4 caps) 12-Siale Piutau (Bristol, 30 caps) 13-Nafi Tuitavake (Northampton, 6 caps) 14-Tevita Halaifonua (Gloucester, 24 caps) 15-Atieli Pakalani (Leicester Tigers, 2 caps)

Remplaçants:

16-Sione Lolohea (Pakuranga, 0 cap) 17-Paea Fa'anunu (Dax, 6 caps) 18-Jethro Felemi (Canberra Royals, 0 cap) 19-Onehunga Havili (Perth Spirit, 0 cap) 20-Sione Vailanu (Saracens, 0 cap) 21-Shinnosuke Tu'umoto'oa (Daito Bunka Univ., 0 cap) 22-George Taina (?, 0 cap) 23-Penikolo Latu (Waikato Univ., 0 cap)

Laisser un commentaire sur cette page

  • gifufighter dit :
    18/11/2017

    I agree with gauron666.

  • Colonel K-K dit :
    16/11/2017

    J'ai beau adoré Lemeki mais c'est évident qu'il manque de vitesse. C'était criant contre l'Australie. Il ferait mieux de se consacrer avec la sélection à 7 pour les JO de 2020. Himeno va être à son vrai poste. La troisième ligne va avoir de la gueule entre lui, Leitch et Mafi!

  • Watanabe dit :
    16/11/2017

    Jamie Joseph a eu une idée de génie: mettre enfin un vrai deuxième ligne (Shinya Makabe) titulaire. C'est le seul sur la feuille de match mais c'est toujours mieux que rien.

  • Kenzaki dit :
    16/11/2017

    Personne ne l'a relevé mais Joseph titularise le sud-coréen Koo Jiwon au poste de pilier droit. Et il n'est pas foutu de nous titulariser les Nagare, Yamasawa, Matsuda et Fujita? Ce sélectionneur me dépasse par certains moments.

  • Tokyro dit :
    16/11/2017

    Je rejoins gauron666. Himeno va jouer à son vrai poste et il va être encore plus monstrueux. Tanaka/Tamura semblent les titulaires pour 2019 pour Joseph mais cette charnière est sur le déclin pour moi. Shigeno absent, tente Nagare ou Uchida en 9 et Yamasawa en 10 pour tester! C'est les Tonga en face! Lafaele j'en ai marre et Lemeki est un super joueur à 7 mais pas à XV. Son seul grand match c'était contre les trois-quarts géorgiens... avec le respect que j'ai pour ces derniers. Il n'a pas les cannes pour jouer ailier.

  • gauron666 dit :
    16/11/2017

    Finally, Himeno is in his right position, but maybe he moves to lock again during the match because there is no classic lock on the substitute bench. Otherwise, I do not understand Lafaele that the player is a net average. Lomano Lemeki is rather a player for seven rugby and the mistake is the inclusion of Tanaka, which was the last game totally tragic. Joseph still makes trivial mistakes in the nomination.


  •  
    JAPON RUGBY
    Toute l'actualité du rugby nippon

     
         visiteurs
            Crée en 2012, Japon Rugby est le seul site francophone
    à l'heure actuelle traitant de l'actualité du rugby japonais. 

    Top League japonaise, Top Challenge League, Top ligues régionales, ligues universitaires, Brave Blossoms, Baby Blossoms, rugby à 7, rugby féminin...


    2012-2019 Japon Rugby. La référence francophone du rugby japonais en France.