Le XV Japonais face aux Fidji
Auteur: Hinato
Publié le: 25/07/2019

1564036400-22.jpg
Le Japon pourra compter sur le retour de sa star Shota Horie!

Samedi, le Japon affrontera les Fidji dans le Kamaishi Recovery Memorial Stadium (16 187 places) pour le compte de la première journée de la Pacific Nations Cup 2019. Pour ce choc annoncé à deux mois désormais de la coupe du monde de rugby, le sélectionneur Jamie Joseph a pu compter sur une longue préparation de ses joueurs, la grosse majorité n'ayant pas ou très peu participé au Super Rugby 2019 avec les Sunwolves.

En première ligne, on note le retour du talonneur très expérimenté Shota Horie (Panasonic Wild Knights) tandis que Asaeli Valu (Panasonic Wild Knights) est titularisé avec les absences de Hiroshi Yamashita (Kobelco Steelers) et Koo Jiwon (Honda Heat). Le poste de pilier droit sera le gros point faible de la mêlée nippone pour cette rencontre. En deuxième ligne, James Moore (Munakata Sanix Blues) fêtera sa première cape alors que Luke Thompson (Kintetsu Liners) fait son grand retour et apportera son talent et sa longue expérience (trois coupes du monde de rugby à son compte) à ses coéquipiers.

En troisième ligne aile, 
Kazuki Himeno (Toyota Verblitz) est évidemment présent tandis que Lappies Labuschagné (Kubota Spears) connaîtra sa première sélection avec les Brave Blossoms, capitaine qui plus est, avec Michael Leitch (Toshiba Brave Lupus) pas encore à 100% et qui débutera sur le banc des remplaçants.

On retrouve inévitablement 
Amanaki Lelei Mafi (NTT Shining Arcs) titulaire au poste de numéro 8. La charnière sera formée de l'ancien duo de NEC Green Rockets, le 1/2 de mêlée Kaito Shigeno (Toyota Verblitz), en l'absence de Fumiaki Tanaka (Canon Eagles) blessé à la jambe droite, et de l'ouvreur Yu Tamura (Canon Eagles). Aux ailes, le technicien néo-zélandais aligne ce qui se fait de mieux avec les ailiers Kenki Fukuoka (Panasonic Wild Knights) et Kotaro Matsushima (Suntory Sungoliath).

Au centre, c'est plus mitigé. 
Ryoto Nakamura (Suntory Sungoliath) est sur une très bonne dynamique alors que Timothy Lafaele (Kobelco Steelers) reste sur un match désastreux face à la Russie. Enfin à l'arrière, on a le pire choix possible pour les nippons avec la titularisation de Will Tupou (Coca-Cola Red Sparks), bien trop lent et qui lui-aussi avait réalisé une performance catastrophique contre les russes en novembre dernier...

A noter la présence sur le banc des remplaçants du pilier droit prometteur 
Yusuke Kizu (Toyota Verblitz) qui devrait connaître sa première cape alors que le polyvalent Rikiya Matsuda (Panasonic Wild Knights) couvrira les postes d'ouvreur, de centre et d'arrière. Le match aura une grande valeur symbolique à Kamaishi, dévastée par le tsunami du 11 mars 2011 et réputée pour sa sidérurgie et être une terre de rugby au pays du Soleil Levant avec la grande histoire de son ancien club Nippon Steel Kamaishi (aujourd'hui Kamaishi Seawaves). Les Brave Blossoms (11ème au classement World Rugby) partent outiders face aux fidjiens (9ème). La rencontre aura lieu samedi à 07h50 (heure française).
 
Le XV de départ japonais:
 

1-Keita Inagaki (Panasonic Wild Knights, 25 caps) 2-Shota Horie (Panasonic Wild Knights, 58 caps) 3-Asaeli Valu (Panasonic Wild Knights, 5 caps) 4-James Moore (Munakata Sanix Blues, 0 cap) 5-Luke Thompson (Kintetsu Liners, 64 caps) 6-Kazuki Himeno (Toyota Verblitz, 9 caps) 7-(c) Lappies Labuschagné (Kubota Spears, 0 cap) 8-Amanaki Lelei Mafi (NTT Shining Arcs, 22 caps) 9-Kaito Shigeno (Toyota Verblitz, 7 caps) 10-Yu Tamura (Canon Eagles, 54 caps) 11-Kenki Fukuoka (Panasonic Wild Knights, 30 caps) 12-Ryoto Nakamura (Suntory Sungoliath, 16 caps) 13-Timothy Lafaele (Kobelco Steelers, 14 caps) 14-Kotaro Matsushima (Suntory Sungoliath, 30 caps) 15-Will Tupou (Coca-Cola Red Sparks, 6 caps)

Remplaçants:

16-Atsushi Sakate (Panasonic Wild Knights, 13 caps) 17-Shogo Miura (Toyota Verblitz, 5 caps) 18-Yusuke Kizu (Toyota Verblitz, 0 cap) 19-Wimpie van der Walt (NTT-Docomo Red Hurricanes 9 caps) 20-Michael Leitch (Toshiba Brave Lupus, 59 caps) 21-Yutaka Nagare (Suntory Sungoliath, 15 caps) 22-Rikiya Matsuda (Panasonic Wild Knights, 16 caps) 23-Lomano Lemeki (Honda Heat, 8 caps)

Le XV de départ fidjien:
 

1-Eroni Mawi (Fijian Drua, 6 caps) 2-Sam Matavesi (Toulouse, 7 caps) 3-Manasa Saulo (London Irish, 42 caps) 4-Albert Tuisue (London Irish, 6 caps) 5-Leone Nakarawa (Racing 92, 54 caps) 6-(c) Dominiko Waqaniburotu (Pau, 45 caps) 7-Semi Kunatani (Harlequins, 7 caps) 8-Viliame Mata (Edinburgh Rugby, 10 caps) 9-Frank Lomani (Fijian Drua, 9 caps) 10-Ben Volavola (Racing 92, 29 caps) 11-Patrick Osborne (?, 8 caps) 12-Levani Botia (La Rochelle, 12 caps) 13-Waisea Nayacalevu (Stade Français, 18 caps) 14-Filipo Nakosi (Castres, un cap) 15-Alivereti Veitokani (London Irish, 8 caps)

Remplaçants:

16-Mesulame Dolokoto (Glasgow Warriors, 0 cap) 17-Peni Ravai (UBB, 26 caps) 18-Lee-Roy Atalifo (Jersey, 10 caps) 19-Apisalome Ratuniyarawa (Northampton, 32 caps) 20-Peceli Yato (Clermont, 13 caps) 21-Henry Seniloli (Doncaster, 26 caps) 22-Jale Vatubua (Pau, 14 caps) 23-Josh Matavesi (Newcastle, 18 caps)

Laisser un commentaire sur cette page

  • Kenzaki dit :
    25/7/2019

    Le Japon va jouer avec Tupou à l'arrière. Les fidjiens vont nous violer...

  • Tokyro dit :
    25/7/2019

    Valu, Lafaele et Tupou. Misère de misère...

  • Skyrim75 dit :
    25/7/2019

    Mais il y trouve quoi JJ à Tupou à la fin? C'est normal d'avoir un capitaine étranger pour sa première sélection?

  • Watanabe dit :
    25/7/2019

    Tupou titulaire à l'arrière. C'est plié avant même de commencer.


  •  
    JAPON RUGBY
    Toute l'actualité du rugby nippon

     
         visiteurs
            Crée en 2012, Japon Rugby est le seul site francophone
    à l'heure actuelle traitant de l'actualité du rugby japonais. 

    Top League japonaise, Top Challenge League, Top ligues régionales, ligues universitaires, Brave Blossoms, Baby Blossoms, rugby à 7, rugby féminin...


    2012-2019 Japon Rugby. La référence francophone du rugby japonais en France.