Le XV Japonais face à l'Irlande
Auteur: 
Hinato
Publié le: 15/06/2017


1518996574-1.jpg
Le Japon aligne une charnière très expérimentée face à l'Irlande avec le retour de Yu Tamura à l'ouverture

Samedi, le Japon affrontera l'Irlande au Ecopa Stadium de Fukuroi (50 889 places). Le sélectionneur Jamie Joseph vient de dévoiler l'équipe qui fera face aux irlandais (certes diminués de quelques joueurs participant à la tournée des Lions britanniques). Le technicien néo-zélandais a effectué cinq changements dans son XV de départ par rapport aux Brave Blossoms qui s'étaient imposés contre les roumains (33 à 21) samedi dernier.

En première ligne, les piliers 
Keita Inagaki (Sunwolves) et Heiichiro Ito (Sunwolves) remplacent Koki Yamamoto (Sunwolves) et Takuma Asahara (Sunwolves). Les deuxièmes et troisièmes lignes restent les mêmes. A la charnière on retrouvera une paire très expérimentée avec celle titulaire de la franchise nippone cette saison puisque Yu Tamura (Sunwolves) est préféré à Jumpei Ogura (Sunwolves), énorme le week-end dernier pourtant et retrouvera le 1/2 de mêlée Fumiaki Tanaka (Sunwolves). 

Akihito Yamada (Panasonic Wild Knights) blessé, Kotaro Matsushima (Sunwolves) sera titularisé pour l'occasion à l'aile droite tandis qu'on retrouvera la fusée Kenki Fukuoka (Sunwolves) à l'aile gauche. Au centre, Will Tupou (Sunwolves) est préféré à Derek Carpenter (Sunwolves) et fêtera son baptême en sélection. Excellent cette année et ayant confirmé avec une grosse prestation samedi dernier encore, le jeune Ryuji Noguchi (Tokai Univ.) sera titulaire une fois de plus à l'arrière et sera le seul joueur universitaire aligné sur la feuille de match face aux irlandais!

Sur le banc des remplaçants, on notera la présence de deux troisièmes lignes, 
Hendrik Tui (Reds) et Shuhei Matsuhashi (Sunwolves), le retour du 1/2 de mêlée Yutaka Nagare (Sunwolves) et celui du jeune Rikiya Matsuda (Panasonic Wild Knights), autre très grand espoir du rugby japonais et qui peut couvrir les postes d'ouvreur, de centre et d'arrière. Jamie Joseph aligne sa meilleur équipe possible en l'absence de plusieurs cadres importants (Harumichi Tatekawa, Akihito Yamada).

Les Brave Blossoms auront très fort à faire face à un XV du Trèfle qui a écrasé les Etats-Unis le week-end dernier sur le score sans appel de 55 à 19. Malgré cela, les joueurs nippons tenteront de remporter un succès historique, puisque le Japon n'a jamais battu l'Irlande de toute son histoire. La rencontre aura lieu samedi matin à 7 heures du matin (heure française)!
 
Le XV de départ japonais:

1-Keita Inagaki (Sunwolves, 14 caps) 2-(c) Shota Horie (Sunwolves, 50 caps) 3-Heiichiro Ito (Sunwolves, 5 caps) 4-Kotaro Yatabe (Sunwolves, 13 caps) 5-Uwe Helu (Sunwolves, 4 caps) 6-Michael Leitch (Chiefs, 48 caps) 7-Yoshitaka Tokunaga (Sunwolves, 5 caps) 8-Amanaki Lelei Mafi (Rebels, 14 caps) 9-Fumiaki Tanaka (Sunwolves, 59 caps) 10-Yu Tamura (Sunwolves, 43 caps) 11-Kenki Fukuoka (Sunwolves, 20 caps) 12-Timothy Lafaele (Sunwolves, 5 caps) 13-Will Tupou (Sunwolves, 0 cap) 14-Kotaro Matsushima (Sunwolves, 23 caps) 15-Ryuji Noguchi (Tokai Univ., 9 caps)

Remplaçants:

16-Yusuke Niwai (Sunwolves, un cap) 17-Shintaro Ishihara (Suntory Sungoliath, 4 caps) 18-Takuma Asahara (Sunwolves, 6 caps) 19-Hendrik Tui (Reds, 39 caps) 20-Shuhei Matsuhashi (Sunwolves, 6 caps) 21-Yutaka Nagare (Sunwolves, 4 caps) 22-Derek Carpenter (Sunwolves, un cap) 23-Rikiya Matsuda (Panasonic Wild Knights, 7 caps)

Le XV de départ irlandais:

1-Cian Healy (Leinster, 68 caps) 2-Niall Scannell (Munster, 5 caps) 3-John Ryan (Munster, 7 caps) 4-Quinn Roux (Connacht, 2 caps) 5-Devin Toner (Leinster, 48 caps) 6-(c) Rhys Ruddock (Leinster, 14 caps) 7-Dan Leavy (Leinster, 3 caps) 8-Jack Conan (Leinster, 2 caps) 9-Luke McGrath (Leinster, 3 caps) 10-Paddy Jackson (Ulster, 23 caps) 11-Keith Earls (Munster, 60 caps) 12-Rory Scannell (Munster, un cap) 13-Garry Ringrose (Leinster, 9 caps) 14-Andrew Conway (Munster, un cap) 15-Simon Zebo (Munster, 34 caps)

Remplaçants:

16-James Tracy (Leinster, 2 caps) 17-Dave Kilcoyne (Munster, 18 caps) 18-Finlay Bealham (Connacht, 6 caps) 19-Kieran Treadwell (Ulster, 0 cap) 20-Jack O Donoghue (Munster, un cap) 21-Kieran Marmion (Connacht, 14 caps) 22-Rory O Loughlin (Leinster, 0 cap) 23-Tiernan O Halloran (Connacht, 4 caps)

Laisser un commentaire sur cette page

  • gauron666 dit :
    15/6/2017

    DeubNippon: But that's not about foreign players, it's about quality in training. The Japanese have in the second row enough of their own players Usami, Kotaki, Terata, Kobayashi, Kim, and that's all young players with excellent parameters. Everything is a job in training and it's simply inadequate because Japanese trainers are not good. That the stranger will come to the position and Japan starts to win the scrum is total nonsense. A good example is Sunwolves having players like Moli and Wykes, and they are also weak. Only high quality work in expert training will help. And most of all, stop Japanese teams from favoring old players and give a chance to young people because it is also a huge problem, but that's another topic.

  • Watanabe dit :
    15/6/2017

    La deuxième ligne est en totale reconstruction depuis la dernière coupe du monde. C'est le vrai chantier du Japon aujourd'hui. Thompson est à la retraite, Ono vieillit. Les Usami et Kotaki qu'on attendait ne confirment pas. C'est notre talon d'achille. On peut espérer que la saison prochaine Usami progresse chez Panasonic Wild Knights sous les ordres de Robbie Deans.

  • Skyrim75 dit :
    15/6/2017

    Lafaele est intouchable c'est hallucinant. Je ne l'ai pas vu faire un grand match encore contre la Roumanie et ce joueur est toujours titulaire. Une énigme du rugby japonais.

  • Tokyro dit :
    15/6/2017

    C'est déclaré d'avance qu'on va souffrir devant comme contre les roumains. Noguchi est en train de s'installer petit à petit à l'arrière. Ce gamin est impressionnant.

  • DeubNippon dit :
    15/6/2017

    Pour moi, la faiblesse dans les mauls et en melee est surtout causee par la deuxieme ligne. C'est le maillon faible de cette equipe, et les irlandais vont sans aucun doute de l'exploiter. C'est la ou il faut recruter des etrangers, pas au centre.


  •  
    JAPON RUGBY
    Toute l'actualité du rugby nippon

     
         visiteurs
            Crée en 2012, Japon Rugby est le seul site francophone
    à l'heure actuelle traitant de l'actualité du rugby japonais. 

    Top League japonaise, Top Challenge League, Top ligues régionales, ligues universitaires, Brave Blossoms, Baby Blossoms, rugby à 7, rugby féminin...


    2012-2019 Japon Rugby. La référence francophone du rugby japonais en France.