Le XV Japonais face à la Géorgie
Auteur: 
Hinato
Publié le: 10/11/2016


1518996216-890163p2016110502179rekimetryogp0.jpg
Très prometteur lors de la défaite contre l'Argentine (54 à 20), l'ailier Lomano Lemeki sera titulaire face à la Géorgie

Jamie Joseph vient de dévoiler le XV japonais qui affrontera la Géorgie samedi au Mikhail-Meskhi Stadium de Tbilissi. Le technicien néo-zélandais effectue six changements dans le XV de départ par rapport à l'équipe qui a été giflée par l'Argentine (54 à 20) la semaine dernière. En première ligne, Kensuke Hatakeyama (Suntory Sungoliath) est remplacé par Heiichiro Ito (Yamaha Jubilo) tandis que Satoshi Nakatani (Yamaha Jubilo), en grande difficulté lors de sa première sélection contre les Pumas, reste titulaire au poste de pilier gauche.

En effet, 
Masataka Mikami (Toshiba Brave Lupus) est de retour mais n'est pas encore à 100% pour démarrer la rencontre. En deuxième ligne, Kotaro Yatabe (Panasonic Wild Knights) est préféré à Samuela Anise (Canon Eagles). En troisième ligne aile, Malgene Ilaua (Toshiba Brave Lupus) et Shunsuke Nunomaki (Panasonic Wild Knights) sont titularisés à la place de Uwe Helu (Yamaha Jubilo) et Yuhimaru Mimura (Yamaha Jubilo).

La charnière 
Fumiaki Tanaka (Panasonic Wild Knights)/Yu Tamura (NEC Green Rockets), très moyenne contre l'Argentine, est conservée. On ne verra pas encore Jumpei Ogura (NTT Shining Arcs), plus talentueux à l'ouverture mais sans expérience internationale aux yeux de Jamie Joseph. A l'aile, Karne Hesketh (Munakata Sanix Blues) remplace Akihito Yamada (Panasonic Wild Knights) et au centre, Timothy Lafaele (Coca-Cola Red Sparks) est préféré à Amanaki Lotoahea (Ricoh Black Rams).

Sur le banc des remplaçants, le talonneur 
Takeshi Hino (Yamaha Jubilo) et le pilier droit Yasuo Yamaji (Canon Eagles) devraient fêter meur première cape avec les Brave Blossoms tandis qu'on note les retours du 1/2 de mêlée Keisuke Uchida (Panasonic Wild Knights) et de l'ailier Kenki Fukuoka (Panasonic Wild Knights). Un Japon fort derrière mais qui risque de souffrir devant face au monstrueux pack géorgien. Une défaite est plus que probable pour cette équipe bien trop inexpérimentée à l'avant. La rencontre aura lieu ce samedi 12 novembre à midi (heure française).
 
Le XV de départ japonais:

1-Satoshi Nakatani (Yamaha Jubilo, un cap) 2-(c) Shota Horie (Panasonic Wild Knights, 45 caps) 3-Heiichiro Ito (Yamaha Jubilo, un cap) 4-Kotaro Yatabe (Panasonic Wild Knights, 7 caps) 5-Kyosuke Kajikawa (Toshiba Brave Lupus, un cap) 6-Malgene Ilaua (Toshiba Brave Lupus, un cap) 7-Shunsuke Nunomaki (Panasonic Wild Knights, 0 cap) 8-Amanaki Lelei Mafi (NTT Shining Arcs, 10 caps) 9-Fumiaki Tanaka (Panasonic Wild Knights, 55 caps) 10-Yu Tamura (NEC Green Rockets, 39 caps) 11-Karne Hesketh (Munakata Sanix Blues, 14 caps) 12-(c) Harumichi Tatekawa (Kubota Spears, 47 caps) 13-Timothy Lafaele (Coca-Cola Red Sparks, un cap) 14-Lomano Lemeki (Honda Heat, un cap) 15-Kotaro Matsushima (Suntory Sungoliath, 19 caps)

Remplaçants:

16-Takeshi Hino (Yamaha Jubilo, 0 cap) 17-Masataka Mikami (Toshiba Brave Lupus, 33 caps) 18-Yasuo Yamaji (Canon Eagles, 0 cap)  19-Samuela Anise (Canon Eagles, un cap) 20-Uwe Helu (Yamaha Jubilo, un cap) 21-Keisuke Uchida (Panasonic Wild Knights, 18 caps) 22-Amanaki Lotoahea (Ricoh Black Rams, un cap) 23-Kenki Fukuoka (Panasonic Wild Knights, 17 caps)

Le XV de départ géorgien:

1-Mikheil Nariashvili (Montpellier, 36 caps2-Jaba Bregvadze (Worcester, 37 caps3-Levan Chilachava (Toulon, 28 caps) 4-Kote Mikautadze (Montpellier, 42 caps5-Giorgi Nemsadze (Bristol, 62 caps) 6-(c) Mamuka Gorgodze (Toulon, 66 caps) 7-Vito Kolelishvili (Clermont, 36 caps) 8-Beka Bitsadze (Chambéry, 17 caps) 9-Vasil Lobzhanidze (Brive, 15 caps) 10-Lasha Khmaladze (Lelo Saracens Tbilissi, 47 caps) 11-Giorgi Aptsiauri (Lokomotivi Tbilissi, 19 caps) 12-Merab Sharikadze (Aurillac, 44 caps) 13-Davit Katcharava (Enisey Krasnoyarsk, 95 caps) 14-Tamaz Mtchedlidze (Agen, 42 caps) 15-Merab Kvirikashvili (Lelo Saracens Tbilissi, 95 caps)

Remplaçants:

16-Badri Alkhazashvili (Toulon, 0 cap) 17-Vasil Kakovini (Toulouse, 24 caps) 18-Dudu Kubriashvili (Montpellier, 42 caps) 19-Lasha Lomidze (Béziers, 23 caps) 20-Giorgi Tkhilaishvili (Batumi, 30 caps) 21-Giorgi Begadze (Qochebi Bolnisi, 48 caps) 22-Lasha Malaghuradze (Krasny Yar Krasnoyarsk, 70 caps) 23-Anzor Sitchinava (Akademia, 0 cap)

Laisser un commentaire sur cette page

  • gifufighter dit :
    12/11/2016

    Victoire mais petite... Devant, hormis en touche, mangés quasi tout le match. Heureusement que les géorgiens ne se rappellent qu'a la fin du match que les passes sont autorisées !
    Lemeki a sorti un gros match - il leur offre une victoire pas vraiment méritée sur contre, la paire de centre s'en est pas mal sortie aussi, par contre Matsushima a été vraiment moyen. Rentrée pas trop mal de Fukuoka, après que le travail d'usure fut fini - Lemeki / Yamada / Sasakura avant lui. Charnière pas super convaincante, mais pas dans les meilleures conditions sur ce match.
    Devant on va dire que :
    - Je sais pas comment la première ligne peut sourire après le match... une honte sérieux. cela ne serait pas arrivé avec Jones je pense.
    - La seconde ligne fantomas - Anise a amené un peu de densité mais pas tip top. Il faut au moins un guerrier de la trempe de Ono ou Thompson, sinon c'est le désert.
    - Nunomaki manque de densité mais il s'est envoyé sur les placages. Trop limité pour le niveau international pour le moment.
    - Ilaua et Mafi ont été aussi en difficulté mais ce sont les rares qui ont pu rivaliser physiquement. Tui et Leitch voir Broadhurst peuvent encore voir venir.

    Que le Japon rappelle Dalmaso et ses cadres (parce que c'est pas le même niveau avec).

    Franchement les géorgiens avec :
    - un poil de maîtrise sur l'engagement (10 min a 14 qui facilite pas le truc)
    - en attaquant la rencontre comme ils l'ont fini c-a-d sans se reposer uniquement sur leur pack massif mais en déplaçant le jeu et en mettant un peu de vitesse (ils ont les joueurs pour, le peu de fois qu'ils l'ont fait ils ont explosé le rideau japonais), je pense qu'il n'y a pas photo a la fin

    Vraiment je ne comprends pas pourquoi ils ne rentrent pas dans le 6 Nations. Ils ont des jeunes pas tout mal, des arrières pas maladroits et costauds (pour changer) et plutôt rapides, une culture du jeu d'avant, un vivier que ni l'Italie, ni l'Ecosse n'a ! Ils leur manquent juste des matchs de haut niveau. C'est comme les iliens, ils sont faits pour se sport.
    Le 14, le 12 m'ont impressionné sur leurs interventions, les 2 demis de mêlée ont pas mal joué a coté d'un 10 remplaçant souvent un peu perdu. Merab est toujours aussi classe, cela fait un moment qu'il tourne lui. Quelque soit le niveau en face, il sort toujours une copie plutôt "correcte". Devant comme d'hab, cela bouge de la viande mais en levant plus la tète ils seraient 10 fois plus dangereux.

  • Kenzaki dit :
    10/11/2016

    Yu Tamura a plus d'expérience internationale, c'est normal qu'il soit préféré à Jumpei Ogura.

  • Skyrim75 dit :
    10/11/2016

    Nakatani titulaire encore, prions pour la mêlée...

  • Tokyro dit :
    10/11/2016

    Incroyable que Jamie Joseph persiste avec Yu Tamura alors qu'il y a Jumpei Ogura (bien meilleur) de disponible...

  • gauron666 dit :
    10/11/2016

    The defeat not on the agenda, this match is Japanese !!!


  •  
    JAPON RUGBY
    Toute l'actualité du rugby nippon

     
         visiteurs
            Crée en 2012, Japon Rugby est le seul site francophone
    à l'heure actuelle traitant de l'actualité du rugby japonais. 

    Top League japonaise, Top Challenge League, Top ligues régionales, ligues universitaires, Brave Blossoms, Baby Blossoms, rugby à 7, rugby féminin...


    2012-2019 Japon Rugby. La référence francophone du rugby japonais en France.