Le XV Japonais face à l'Afrique du sud
Auteur: 
Hinato
Publié le: 17/09/2015


1518995043-2730441211024x683.jpg
La mêlée japonaise aura un rôle majeur à jouer samedi face aux Springboks

Eddie Jones vient de dévoiler les 23 japonais qui affronteront les Springboks samedi à Brighton pour le premier match de la poule B dans cette 8ème édition de la coupe du monde de rugby en Angleterre. Pour cette première inédite entre les deux nations (le Japon et l'Afrique du sud ne se sont jamais affrontés dans leur histoire jusqu'ici), le technicien australien a choisi une équipe avec un pack avant très expérimenté. En témoigne la 2ème ligne Luke Thompson (Kintetsu Liners)/Hitoshi Ono (Toshiba Brave Lupus) dont les deux célèbres joueurs participent ainsi à leur 3ème édition. A 37 ans, Hitoshi Ono, recordman de sélections avec le Japon, fêtera sa 95ème cape!

Aucune surprise en première ligne, 
Masataka Mikami (Toshiba Brave Lupus) étant préféré à Keita Inagaki (Panasonic Wild Knights) par son expérience. En 3ème ligne aile, on retrouve les titulaires habituels et logiques avec notamment le capitaine de la sélection Michael Leitch (Toshiba Brave Lupus). Au poste de numéro 8, Hendrik Tui (Suntory Sungoliath) profite de la commotion cérébrale de Ryu Koliniasi Holani (Panasonic Wild Knights) face à la Géorgie et du retour encore tout frais de blessure d'Amanaki Lelei Mafi (NTT Shining Arcs).

La star de l'équipe, 
Fumiaki Tanaka (Panasonic Wild Knights), est titulaire et sera associé à la charnière à l'ouvreur Kosei Ono (Suntory Sungoliath) dont le jeu au pied d'occupation aura un grand rôle samedi. Le petit demi d'ouverture japonais fait son grand retour, après son dernier match en coupe du monde en 2007 lors de la branlée contre l'Australie. De fait le centre  Yu Tamura (NEC Green Rockets) n'est pas dans la feuille de match et Craig Wing (Kobelco Steelers) lui est préféré pour être associé au centre avec Male Sau (Yamaha Jubilo). Eddie Jones laisse au repos ses deux stars universitaires Kenki Fukuoka (Tsukuba Univ.) et Yoshikazu Fujita (Waseda Univ.) et titularise Kotaro Matsushima (Suntory Sungoliath) et Akihito Yamada (Panasonic Wild Knights) sur les ailes, ce dernier revenant tout juste d'une longue blessure.

A l'arrière, on n'échappe pas à l'inévitable 
Ayumu Goromaru (Yamaha Jubilo) qui aura évidemment le grand rôle de buteur de l'équipe. On a droit aussi à un banc japonais assez costaud avec les piliers Keita Inagaki (Panasonic Wild Knights) et Hiroshi Yamashita (Kobelco Steelers), le 2ème ligne Shinya Makabe (Suntory Sungoliath), le 3ème ligne Amanaki Lelei Mafi (NTT Shining Arcs), l'ouvreur/centre Harumichi Tatekawa (Kubota Spears) et l'ailier Karne Hesketh (Munakata Sanix Blues).

Au final, ce sera une équipe japonaise très expérimentée (574 caps au total, 29 ans et 310 jours de moyenne d'âge) même si à l'arrière, cela est moins vrai. Ainsi ce sera la toute première coupe du monde de rugby pour 8 joueurs dans le XV titulaire nippon aligné samedi. Une donnée qui va compter face à l'armada sud-africaine et ses 880 caps! Eddie Jones aligne un XV de départ qui fondera son jeu sur l'animation offensive emmenée par sa charnière Fumiaki Tanaka/Kosei Ono. Le technicien australien attend ainsi des siens un temps de jeu effectif de 45 minutes durant la partie! Mais son paquet d'avants et le jeu au pied d'occupation de Kosei Ono et d'Ayumu Goromaru joueront aussi un rôle important.

Le tout en laissant plusieurs très bons joueurs au repos ou sur le banc des remplaçants. Car quatre jours plus tard les Brave Blossoms devront déjà retourner sur le terrain et affronter une équipe d'Ecosse toute fraîche! La rencontre de samedi aura un parfum de Top League avec notamment les joueurs de Suntory Sungoliath: les deux numéros 8 coéquipiers en club, Hendrik Tui et Schalk Burger, ainsi que les deux 1/2 de mêlées remplaçants, Atsushi Hiwasa et le mythique Fourie du Preez!

 
Le XV de départ japonais:

1-Masataka Mikami (Toshiba Brave Lupus, 29 caps) 2-Shota Horie (Panasonic Wild Knights, 38 caps) 3-Kensuke Hatakeyama (Suntory Sungoliath, 68 caps) 4-Luke Thompson (Kintetsu Liners, 59 caps) 5-Hitoshi Ono (Toshiba Brave Lupus, 94 caps) 6-(c) Michael Leitch (Toshiba Brave Lupus, 43 caps) 7-Michael Broadhurst (Ricoh Black Rams, 22 caps) 8-Hendrik Tui (Suntory Sungoliath, 32 caps) 9-Fumiaki Tanaka (Panasonic Wild Knights, 49 caps) 10-Kosei Ono (Suntory Sungoliath, 29 caps) 11-Kotaro Matsushima (Suntory Sungoliath, 12 caps) 12-Craig Wing (Kobelco Steelers, 10 caps) 13-Male Sau (Yamaha Jubilo, 23 caps) 14-Akihito Yamada (Panasonic Wild Knights, 13 caps) 15-Ayumu Goromaru (Yamaha Jubilo, 53 caps)

Remplaçants:

16-Takeshi Kizu (Kobelco Steelers, 37 caps) 17-Keita Inagaki (Panasonic Wild Knights, 6 caps) 18-Hiroshi Yamashita (Kobelco Steelers, 45 caps) 19-Shinya Makabe (Suntory Sungoliath, 31 caps) 20-Amanaki Lelei Mafi (NTT Shining Arcs, 3 caps) 21-Atsushi Hiwasa (Suntory Sungoliath, 47 caps) 22-Harumichi Tatekawa (Kubota Spears, 39 caps) 23-Karne Hesketh (Munakata Sanix Blues, 10 caps)

Le XV de départ sud-africain:

1-Beast Mtawarira 2-Bismarck du Plessis 3-Jannie du Plessis 4-Lood de Jager 5-Victor Matfield 6-François Louw 7-Willem Alberts 8-Schalk Burger 9-Ruan Pienaar 10-Pat Lambie 11-Bryan Habana 12-(c) Jean de Villiers 13-Jesse Kriel 14-Lwazi Mvovo 15-Zane Kirchner

Remplaçants:

16-Adriaan Strauss 17-Trevor Nyakane 18-Coenie Oosthuizen 19-Pieter-Steph du Toit 20-Siya Kolisi 21-Fourie du Preez 22-Handré Pollard 23-JP-Pietersen


 
JAPON RUGBY
Toute l'actualité du rugby nippon

 
     visiteurs
        Crée en 2012, Japon Rugby est le seul site francophone
à l'heure actuelle traitant de l'actualité du rugby japonais. 

Top League japonaise, Top Challenge League, Top ligues régionales, ligues universitaires, Brave Blossoms, Baby Blossoms, rugby à 7, rugby féminin...


2012-2019 Japon Rugby. La référence francophone du rugby japonais en France.