Le premier groupe japonais vers la coupe du monde 2019
Auteur: 
Hinato
Publié le: 08/05/2018


1525860228-5.jpg
Avec 64 sélections, le 1/2 de mêlée Fumiaki Tanaka sera le joueur le plus expérimenté du camp d'entraînement des Brave Blossoms
 

La Japan Rugby Football Union, en concertation avec le sélectionneur Jamie Joseph, vient d'officialiser le premier groupe d'entraînement japonais vers la coupe du monde de rugby de 2019 au Japon. Au total 40 joueurs (24 avants et 16 arrières) dont pas moins de 36 des Sunwolves. L'effectif compte également cinq joueurs sans expérience internationale.

En première ligne, le pilier gauche très expérimenté 
Masataka Mikami (Toshiba Brave Lupus) fait son retour. En deuxième ligne, Shinya Makabe (Sunwolves) est le seul joueur nippon à ce poste qui se voit renforcer avec les arrivées de Grant Hattingh (Sunwolves) et du jeune James Moore (Sunwolves), ce dernier pas sélectionnable avant 2019. En troisième ligne, on retrouve les tauliers Michael Leitch (Sunwolves), Amanaki Lelei Mafi (Rebels) et Kazuki Himeno (Sunwolves).

Lappies Labuschagné (Kubota Spears) et le jeune talentueux Ben Gunter (Panasonic Wild Knights), pas sélectionnables avant l'an prochain, intègrent ce camp d'entraînement. Kyosuke Horie (Yamaha Jubilo) est comme toujours le grand oublié alors que Masakatsu Nishikawa (Sunwolves) intégre l'effectif. A la charnière, on retrouve les quatre meilleurs 1/2 de mêlées actuels alors qu'au poste d'ouvreur, 
Yu Tamura (Sunwolves) part comme le numéro 10 titulaire aux yeux de Jamie Joseph devant le polyvalent et jeune joueur Rikiya Matsuda (Panasonic Wild Knights).

Une fois encore, Takuya Yamasawa (Panasonic Wild Knights), meilleur ouvreur nippon actuel, est absent en raison d'une blessure à l'épaule. Mais fait-il parti réellement des plans du sélectionneur néo-zélandais en vue de la coupe du monde de rugby? Aux ailes, il y a beaucoup à dire. Si les présences de la fusée 
Kenki Fukuoka (Sunwolves) et d'Akihito Yamada (Sunwolves) sont logiques, que font encore là Lomano Lemeki (Sunwolves) et Sione Teaupa (Sunwolves) catastrophiques à ce poste? Shota Emi (Suntory Sungoliath) et le très expérimenté Yoshikazu Fujita (Panasonic Wild Knights) sont laissés de côté. Encore une fois des choix très contestables de Jamie Joseph.

Au centre, en dehors de 
Harumichi Tatekawa (Sunwolves) c'est très faible avec les présences de Ryoto Nakamura (Sunwolves), Timothy Lafaele (Sunwolves) et Will Tupou (Sunwolves). Comment peut-on se passer encore du talentueux Yusuke Kajimura (Suntory Sungoliath)? Enfin à l'arrière, il n'y a rien à reprocher avec la présence des deux meilleurs joueurs nippons à ce poste, Kotaro Matsushima (Sunwolves) et Ryuji Noguchi (Sunwolves).

Le groupe des 40 joueurs convoqués par la Japan Rugby Football Union:

Piliers gauches: Shintaro Ishihara (Sunwolves, 8 caps), Keita Inagaki (Sunwolves, 19 caps), Masataka Mikami (Toshiba Brave Lupus, 33 caps)

Talonneurs: Atsushi Sakate (Sunwolves, 10 caps), Yusuke Niwai (Sunwolves, 3 caps), Shota Horie (Sunwolves, 55 caps)

Piliers droits: Takuma Asahara (Sunwolves, 9 caps), Asaeli Valu (Sunwolves, 3 caps), Koo Jiwon (Sunwolves, 2 caps), Genki Sudo (Suntory Sungoliath, 2 caps)

2èmes lignes: Samuela Anise (Canon Eagles, 7 caps), Grant Hattingh (Sunwolves, 0 cap), Wimpie van der Walt (Sunwolves, 3 caps), Uwe Helu (Sunwolves, 7 caps), Shinya Makabe (Sunwolves, 36 caps), James Moore (Sunwolves, 0 cap)

3èmes lignes: Ben Gunter (Panasonic Wild Knights, 0 cap), Yoshitaka Tokunaga (Sunwolves, 8 caps), Masakatsu NIshikawa (Sunwolves, 0 cap), Amanaki Lelei Mafi (Rebels, 19 caps), Lappies Labuschagné (Kubota Spears, 0 cap)Michael Leitch (Sunwolves, 53 caps), Shunsuke Nunomaki (Sunwolves, 5 caps), Kazuki Himeno (Sunwolves, 3 caps)

1/2 de mêlées: Fumiaki Tanaka (Sunwolves, 64 caps), Keisuke Uchida (Sunwolvess, 22 caps), Yutaka Nagare (Sunwolves, 9 caps), Kaito Shigeno (Sunwolves, 6 caps)

1/2 d'ouvertures: Yu Tamura (Sunwolves, 48 caps), Rikiya Matsuda (Panasonic Wild Knights, 10 caps)

Ailiers: Kenki Fukuoka (Sunwolves, 25 caps), Akihito Yamada (Sunwolves, 23 caps), Lomano Lemeki (Sunwolves, 5 caps), Sione Teaupa (Sunwolves, 3 caps)

Centres: Harumichi Tatekawa (Sunwolves, 54 caps)Ryoto Nakamura (Sunwolves, 11 caps), Timothy Lafaele (Sunwolves, 8 caps), Will Tupou (Sunwolves, un cap)

Arrières:  Kotaro Matsushima (Sunwolves, 28 caps), Ryuji Noguchi (Sunwolves, 12 caps)
 
PS: Les joueurs surlignés en rouge sont ceux n'ayant toujours pas de sélections chez les Brave Blossoms
Laisser un commentaire sur cette page

  • DeubNippon dit :
    11/5/2018

    Il faut pas se voiler la face, Lafaele sera titulaire

  • gauron666 dit :
    9/5/2018

    Scary. Foreign legions of average players. And a lot of young Japanese people nowhere. What else to say? The World Cup will be a disaster.

  • Thibaut dit :
    9/5/2018

    Comment faire adhérer le public Japonais avec cette légion étrangère ?? De grands absents au centre et aux ailes...

  • Colonel K-K dit :
    9/5/2018

    Le réservoir au centre est super faible. Inquiétant.

  • Tokyro dit :
    9/5/2018

    Il y a la présence de certains joueurs que je ne pige pas. Lemeki et Tupou sur les ailes on voit ce que ça donne en Super Rugby, c'est un désastre absolu... Jumpei Ogura n'a pas sa chance en 10 alors que c'est l'un des meilleurs ouvreurs japonais actuel...

  • Kenzaki dit :
    9/5/2018

    15 joueurs étrangers sur le groupe de 40. Ce n'est plus le Japon, c'est la légion étrangère. Yu Tamura part titulaire à l'ouverture pour la coupe du monde j'ai l'impression aussi. Le retour de Shigeno est une superbe nouvelle mine de rien!

  • Skyrim75 dit :
    9/5/2018

    Le groupe devrait pas mal bouger d'ici la coupe du monde. Un Kajimura qui mettrait le feu en Top League cette année devrait par exemple vite l'intégrer. J'espère le retour de Fujita. C'est hallucinant de se passer de ce joueur.


  •  
    JAPON RUGBY
    Toute l'actualité du rugby nippon

     
         visiteurs
            Crée en 2012, Japon Rugby est le seul site francophone
    à l'heure actuelle traitant de l'actualité du rugby japonais. 

    Top League japonaise, Top Challenge League, Top ligues régionales, ligues universitaires, Brave Blossoms, Baby Blossoms, rugby à 7, rugby féminin...


    2012-2018 Japon Rugby. La référence francophone du rugby japonais en France.