Le Japon s'incline face à l'Irlande avec un meilleur visage
Auteur: Hinato
Publié le: 24/06/2017


1518985079-745109ddihrkuwaaynek.jpg
Le centre Kotaro Matsushima aura réalisé un match énorme face à l'Irlande , à l'image de son essai!
 

Le Japon affrontait aujourd'hui l'Irlande dans l'Ajinomoto Stadium de Tokyo. Devant un peu plus de 30 000 spectateurs, les Brave Blossoms espéraient montrer un meilleur visage après leur piètre prestation lors de leur lourde défaite face aux irlandais (50 à 22) samedi dernier. D'entrée de jeu, les nippons montrent plus d'intentions à l'image de ce beau plaquage de Luke Thompson. Malheureusement sur le turn-over qui suit, le numéro 8 Amanaki Lelei Mafi adresse une passe dans le vide, interceptée par le centre Garry Ringrose qui va marquer entre les poteaux.

Les japonais se mettent en danger tout seul avec aussi cette passe suicidaire du centre Yu Tamura pour l'ailier Akihito Yamada. Les visiteurs dominent et le troisième ligne aile
Josh van der Flier marque le second essai en force malgré le plaquage de l'ouvreur Jumpei Ogura. Ce dernier réduit l'écart au score sur pénalité mais la défense trop fébrile en cette première période permet au 1/2 de mêlée Kieran Marmion de marquer un essai à son tour.

Quelques minutes plus tard, suite à une grosse percée du deuxième ligne
Uwe Helu, les nippons libèrent vite sur l'aile et le centre Kotaro Matsushima marque en coin! Mais le dernier mot revient aux irlandais qui poussent physiquement en cette fin de première mi-temps. Sur une grosse séquence de jeu, le troisième ligne aile et capitaine Rhys Ruddock passe en force la ligne d'essai. A la pause, le Japon est logiquement mené au score 28 à 08. Auteur d'une mauvaise performance, Jumpei Ogura est remplacé par le jeune Rikiya Matsuda. Ce dernier est positionné centre et Yu Tamura est replacé à l'ouverture.

Les Brave Blossoms mettent un énorme rythme dès l'entame de la seconde période mais l'essai du troisième ligne Shuhei Matsuhashi est refusé pour un petit en avant du 1/2 de mêlée Yutaka Nagare. Les locaux mettent de la folie dans leur jeu mais trop d'imprécisions dans le dernier geste leur empêche de marquer.
Kotaro Matsushima met le feu dans le cap irlandais mais le manque de soutien annihile la grosse occasion nippone. Défensivement, les nippons sont monstrueux dans ce second acte à l'image d'un ballon récupéré après 19 phases de jeu consécutives visiteuses!

Meilleurs aussi dans les mauls et en mêlée, les hommes de Jamie Joseph résistent. Et ils vont finir par être récompensés. Sur une de leur séquence de jeu,
Rikiya Matsuda tape un coup de pied à suivre contré qui revient dans les mains de l'ailier Akihito Yamada qui va en coin à l'essai! Défensivement, Kenki Fukuoka et Ryuji Noguchi sauvent à nouveau la maison. N'arrivant plus à marquer, ils encaisseront un dernier essai en toute fin de partie par le troisième ligne rentrant Sean Reidy.

Au final, le Japon s'incline logiquement face à l'Irlande 35 à 13 mais en ayant montré un tout autre visage aujourd'hui. Si la défense (surtout en première période) reste encore l'un des gros points négatifs de cette équipe (35 plaquages manqués), on retiendra plusieurs points positifs à commencer par la mêlée et le maul, qui auront été au niveau contrairement aux deux dernières rencontres. Les nippons auront fait aussi il faut le noter un très bon match défensif en deuxième mi-temps à l'image de cette performance monstrueuse du deuxième ligne Luke Thompson (24 plaquages) de retour uniquement pour cette rencontre. Un match qui souligne la faiblesse de profondeur de qualité à ce poste malheureusement.

Les cadres auront relevé la tête et auront été à la hauteur: Michael Leitch, Amanaki Lelei Mafi, Kotaro Matsushima, Akihito Yamada, Kenki Fukuoka ainsi que les très bonnes rentrées de Keita Inagaki, Shota Horie et Fumiaki Tanaka. On citera aussi le très bon match du deuxième ligne Uwe Helu. Dans les points négatis, l'ouvreur Jumpei Ogura n'aura pas été au niveau et aura manqué une occasion unique de se montrer. Outre la défense déjà citée, la touche aura été moyenne, les nippons perdants plusieurs ballons importants pour marquer dans les 22 mètres adverses.

Jamie Joseph a encore un gros chantier devant lui et il le sait, lui qui a pris la tête de la sélection en novembre 2016. La défaite d'aujourd'hui va permettre de tirer un bilan et de continuer à bâtir une solide équipe en vue de la coupe du monde de rugby de 2019 au pays. Les prochains mois seront ainsi intéressants à suivre alors que des joueurs tels que Shota Emi (Sunwolves), Kazuki Himeno (Toyota Verblitz) et Shogo Nakano (Waseda Univ.) pourraient débarquer en sélection.

Japon   13 - 35   Irlande
 
Ecopa Stadium | 29 354 spectateurs |

Arbitre: 
JP Doyle (RFU). Arbitres assistants: Mathieu Raynal (FFR), Alexandre Ruiz (FFR) et Glenn Newman (NZRU)

Pour le Japon:
 
2 essais de: Kotaro Matsushima (24') et Akihito Yamada (62')
Une pénalité de: Jumpei Ogura (15')
 
Pour l'Irlande:
 
5 essais de: Garry Ringrose (03'), Josh van der Flier (11'), Kieran Marmion (17'), Rhys Ruddock (31') et Sean Reidy (78')
5 transformations de: Paddy Jackson (04', 12', 18', 32', 79')
Laisser un commentaire sur cette page

  • gifufighter dit :
    27/6/2017

    Thompson is one of the few second rows at International level. It is not alarming, they should work with him. Remember they built the team around Ono. Usami is not a beginner anymore, but I would prefer him or Kotaki taming with Thompson rather than Helu - but still he is better than the 2 youngs. Where is Ono's hard working spirit ?
    But I agree with you gauron666, quite disapointing. I feel like the Jones way of doing is missing and players just do the job, no more.

    Quand Thompson est là devant cela fait une sacré différence. C'est pas qu'un leader en défense, mais dans la présence, dans le combat. C'est un papa.
    Perso je ne suis pas trop pour regarder l'âge des joueurs, s'il est compétitif en 2019 (2 ans donc s'il se gère bien il y sera) cela me va vu l'influence qu'il a. Avec un Usami ou Kotaki à côté, ce serait sympa. Helu n'est pas mauvais non plus (et surtout polyvalent) pour l'instant au-dessus des 2 jeunes, dommage pour eux.
    Mais bon dans le seconde ligne qui va à la mine, pour l'instant y a pas mieux que Thompson.
    Perso je suis déçu des résultats contre des seconds couteaux irlandais, je n'ai pas senti de progrès en fait. On dirait que beaucoup se reposent sur leurs acquis, ce que Jones n'avait pas manqué de signaler d'ailleurs à certains soit disant cadres. L'effet Jones se dissipant, on voit que soit le vernis, c'est pas folichon.

  • www.japonrugby.net dit :
    24/6/2017

    Même si c'était une équipe B quasiment, on perd contre la 3ème nation mondiale. Il n'y a pas à avoir honte. Le Japon est en reconstruction totale et on sait qu'on aura une équipe plus solide d'ici 2019. A l'heure actuelle, on est très loin des 1/4 de finale faut pas se mentir. On a finalement plus de questions qu'autres choses à l'heure actuelle et c'est logique puisque Jamie Joseph rebâtit cette équipe de A à Z.Je suis incapable de vous donner ne serait-ce que la moitié des joueurs titulaires pour 2019. C'est dire le chantier qu'attend cette sélection nippone.

  • Redspako dit :
    24/6/2017

    L'un des gros chantiers de cette équipe c'est la défense. Encore 35 plaquages ratés ce matin face aux irlandais. Ben Herring depuis qu'il a été nommé entraîneur de la défense du Japon et des Sunwolves, je ne vois aucun progrès même si les japonais étaient mieux en deuxième mi-temps.

  • Tokyro dit :
    24/6/2017

    Moi qui avait de grands espoirs en Ogura j'ai été grandement déçu par sa performance face aux irlandais. Je l'ai trouvé éteint et très peu inspiré. Pour autant j'espère qu'on n'aura pas Tamura titulaire en 10 à la coupe du monde. Joseph doit lancer Yamasawa pour de bon.

  • Kenzaki dit :
    24/6/2017

    La performance de Thompson est un signe alarmant sur notre deuxième ligne. Sam Wykes n'aura aucun mal à être titulaire dans cette équipe dès qu'il aura sa naturalisation.

  • Watanabe dit :
    24/6/2017

    Si j'ai un bilan à faire de ces tests matchs de juin, c'est que Jamie Joseph a encore du boulot. Les japonais ont été meilleurs aujourd'hui contre les irlandais mais le chantier est vaste.

  • gauron666 dit :
    24/6/2017

    It's not enough to play just one half of four. If the Irish did not stop playing, they would give about 50 points. Thompson's good performance, but it's just bad to build a team around the old players. The players then end up and there is a big hole because the youngsters did not get a chance at all and they did not have much experience. Usami and Kotaki are a good example, and even if they were not injured, Joseph would not have called them anymore. Overall, these two games were a huge disappointment for me. That's what I enjoyed last year against Scotland and believed in a better future, but that feeling is gone. This team is weak and has no chance at the world championship.


  •  
    JAPON RUGBY
    Toute l'actualité du rugby nippon

     
         visiteurs
            Crée en 2012, Japon Rugby est le seul site francophone
    à l'heure actuelle traitant de l'actualité du rugby japonais. 

    Top League japonaise, Top Challenge League, Top ligues régionales, ligues universitaires, Brave Blossoms, Baby Blossoms, rugby à 7, rugby féminin...


    2012-2019 Japon Rugby. La référence francophone du rugby japonais en France.