Le Japon s'impose face aux Fidji
Auteur: 
Hinato
Publié le: 27/07/2019

1564245498-20.jpg
Le phénomène Kazuki Himeno aura réalisé un match énorme face aux fidjiens et inscrit un essai le jour de ses 25 ans!

Aujourd'hui avait lieu dans le Kamaishi Recovery Memorial Stadium (16 187 places) la première journée de la Pacific Nations Cup 2019. Pour ce choc annoncé face aux Fidji à deux mois désormais de la coupe du monde de rugby, les hommes de Jamie Joseph ne partaient pas favoris. Et pourtant c'étaient bien eux qui imposaient un rythme d'enfer dès le début de la partie.

L'ouvreur Yu Tamura passait une pénalité de 40 mètres avant d'ajuster un petit coup de pied par dessus millimétré pour l'ailier Kenki Fukuoka qui inscrivait un magnifique essai en coin! Les visiteurs revenaient à un point après un ballon perdu par les locaux et un essai en coin du centre
Levani Botia après plusieurs plaquages manqués.

Mais ce Japon en feu déroulait et l'excellent 1/2 de mêlée
Kaito Shigeno remettait intérieur pour l'ailier Kotaro Matsushima qui n'avait plus qu'à plonger entre les poteaux. Quelques minutes plus tard, sur une action de classe mondiale au large, le numéro Amanaki Lelei Mafi réalisait un offload pour le talonneur Shota Horie qui remettait lui-même pour Kotaro Matsushima qui fixait et offrait l'essai au centre Timothy Lafaele.

L'équipe nippone était en feu à l'image de 
Kenki Fukuoka qui se baladait dans la défense adverse par ses appuis et se faisait plaquer haut par son vis-à-vis Filipo Nakosi. Carton jaune logique pour le 3/4 fidjien. La sanction tombait juste derrière. Sur un superbe maul, le troisième ligne aile Kazuki Himeno se détachait et partait en force en terres promises le jour de ses 25 ans!

Derrière, le capitaine du jour
Lappies Labuschagné sortait sur blessure le jour de sa première sélection. Les fidjiens revenaient un peu en fin de première période par un maul et un essai en force de leur talonneur Sam Matavesi. Mais les Brave Blossoms avaient fait le plus dur. A la pause, les nippons menaient sur le score de 29 à 14.

La deuxième mi-temps des japonais en comparaison était très brouillonne. Beaucoup de déchets techniques et de plaquages manqués. Malgré cela, les locaux creusaient l'écart avec au départ un gros plaquage de
Timothy Lafaele sur un joueur visiteur qui perdait le ballon et permettait à Kotaro Matsushima de taper à suivre au pied et de prendre de vitesse l'arrière Alivereti Veitokani! Le banc adverse se faisait sentir sur le terrain et sur un nouveau maul, le talonneur Sam Matavesi marquait son doublé. Au final, le Japon s'impose logiquement sur le score de 34 à 21 face aux Fidji.

C'est la première victoire des Brave Blossoms face aux fidjiens depuis le 13 juillet 2011 (24 à 13) lors du titre de Pacific Nations Cup remporté à l'époque par les nippons. Les hommes de Jamie Joseph auront remporté cette partie en déroulant en première mi-temps grâce à un très bon pack avant (dont une 3ème ligne monstrueuse). Des combinaisons inédites sur toute la largeur du terrain et une charnière excellente avec des ailiers en feu.

Michael Leitch et
Rikiya Matsuda auront réalisé également de très bonnes rentrées dans cette rencontre. Malgré ce succès, il reste plusieurs points noirs à souligner: une seconde période très hâchée avec de nombreuses pertes de balles faciles et plus de mal en conquête. Il reste aussi beaucoup à faire en défense. Les nippons ont manqué bien trop de plaquages et laissé d'espace aux joueurs fidjiens. Enfin Will Tupou reste sur ses dernières prestations catastrophiques.

Des mauvais placements en défense, un dégagement au pied de fédérale 3 et un plaquage sur un joueur sans ballon qui aurait du lui coûter un carton jaune logique. On retiendra surtout la première mi-temps. Les hommes de Jamie Joseph ont encore pas mal de boulots devant eux pour être au niveau à la coupe du monde de rugby chez eux qui démarrera désormais dans moins de deux mois face à la Russie en ouverture. Prochaine rencontre pour les Brave Blossoms samedi prochain dans le mythique Hanazono Stadium face aux Tonga.
 
Japon   34 - 21   Fidji
 
Kamaishi Recovery Memorial Stadium| 16 000 spectateurs

Arbitre: Luke Pearce (RFU). Arbitres assistants: Mike Adamson (SRU) et Cam Stone (NZRU)

Pour le Japon:

5 essais de: 
Kenki Fukuoka (06'), Kotaro Matsushima (19', 55'), Timothy Lafaele (22') et Kazuki Himeno (30')
3 transformations de: Yu Tamura (19', 24', 32')
Une pénalité de: Yu Tamura (02')

Pour les Fidji:

3 essais de: 
Levani Botia (12') et Sam Matavesi (38', 60')
3 transformations de: Ben Volavola (13', 39', 61')

Carton jaune: Filipo Nakosi (29')
Laisser un commentaire sur cette page

  • gifufighter dit :
    31/7/2019

    Souvent décrié, Lafalele (13) aura fait un bon match dans l'ensemble. Mais bon, une paire du genre Nicholas - Taira, serait top. Ils étaient vraiment complémentaires. Ou un joueur puncheur à la Yukio Motoki à la place de Yamanaka, pas mauvais au demeurant mais limité en attaque je trouve.

  • Skyrim75 dit :
    28/7/2019

    Kenki Fukuoka va manquer à la sélection après la coupe du monde. Quel joueur!

  • Kenzaki dit :
    28/7/2019

    Le Japon n'avait plus battu les Fidji depuis 2011 et cette fois-ci il n'y a rien à redire. Ils ont sorti une belle performance!

  • Watanabe dit :
    28/7/2019

    Matsushima a gagné sa place à l'aile avec Fukuoka. Il est un ton au-dessus de Lemeki.

  • Tokyro dit :
    28/7/2019

    Un excellent match des japonais hormis Tupou.


  •  
    JAPON RUGBY
    Toute l'actualité du rugby nippon

     
         visiteurs
            Crée en 2012, Japon Rugby est le seul site francophone
    à l'heure actuelle traitant de l'actualité du rugby japonais. 

    Top League japonaise, Top Challenge League, Top ligues régionales, ligues universitaires, Brave Blossoms, Baby Blossoms, rugby à 7, rugby féminin...


    2012-2019 Japon Rugby. La référence francophone du rugby japonais en France.