Le Japon s'incline sur le final face à l'Ecosse
Auteur: 
Hinato
Publié le: 25/06/2016


1518984671-815702clzise9vyaa9aqf.jpg
Le 1/2 de mêlée Kaito Shigeno aura réalisé un match énorme contre les écossais

Le Japon affrontait aujourd'hui l'Ecosse au Ajinomoto Stadium de Tokyo, pour la revanche, après la défaite au premier test match (26 à 13) à Toyota samedi dernier. L'entame de la rencontre est marquée par des pénalités de part et d'autre. Le 1/2 de mêlée et capitaine écossais permet ainsi aux siens de mener six à trois. C'est alors qu'à la 20ème minute vient l'action du match, je dirais même plus du week-end en rugby! Touche dans les 22 mètres nippons, Kaito Shigeno passe à l'ouvreur Yu Tamura, qui combine avec le centre Harumichi Tatekawa, puis passe à l'ailier Male Sau qui donne le ballon à l'arrière Rikiya Matsuda.

Ruck sur la ligne du milieu de terrain, Kaito Shigeno renverse le jeu à droite et le talonneur Shota Horie offre une magnifique passe sautée au numéro 8 Amanaki Lelei Mafi. Ce dernier accélère en coin et raffûte deux défenseurs écossais et donne le ballon au 3ème ligne Shokei Kin qui passe au 1/2 de mêlée Kaito Shigeno, qui inscrit un essai de 90 mètres! A l'origine et à la conclusion de cet essai fantastique, Kaito Shigeno crève une fois de plus l'écran face aux écossais. Henry Pyrgos réduit l'écart à nouveau sur pénalité avant que Yu Tamura, lui-aussi énorme dans cette partie, ne passe une deuxième pénalité.

Après une grosse première période, les Brave Blossoms mènent à la pause 13 à 09! C'est le moment durant lequel l'empereur Akihito et son épouse, l'impératrice Michiko, arrivent au stade sous l'acclamtion des supporters nippons. Les écossais tentent de pousser en seconde mi-temps mais tombent sur une énorme défense japonaise, à l'image du match exceptionnel du centre Tim Bennetts. Yu Tamura réalise quand à lui une grosse performance. L'ouvreur nippon diversifie superbement son jeu au pied, trouvant ainsi des très belles touches en dégageant sa défense ou en jouant par dessus la défense écossaise.

A la 50ème minute, il passe ainsi une nouvelle pénalité et permet au Japon de mener 16 à 09. Vern Cotter voit que son équipe souffre et fait rentrer Greig Laidlaw. Ce dernier profite de l'indiscipline nippone pour passer deux pénalités et réduire l'écart à 16 à 15. Mais les Brave Blossoms ont encore du jus et poussent. Suite à une percée du 1/2 de mêlée rentrant Keisuke Uchida, les japonais campent dans les 22 mètres écossais et enchaînent 26 phases de jeu qui se terminent par une perte du ballon de Yu Tamura à quelques mètres de la ligne d'essai! Les écossais souffrent plus que jamais mais résistent héroïquement. A force de ne pas marquer sur leur temps forts, les hommes de Mark Hammett finissent par le payer et Greig Laidlaw redonnent l'avantage aux siens à la 71ème minute, sur pénalité. Il en passera une dernière à deux minutes de la fin.

Au final, le Japon s'incline pour la seconde fois face à l'Ecosse (21 à 16). Mais ils auront montré au monde entier qu'ils sont en train de passer un cap. Avec plus de réalisme et moins d'indiscipline, le match était largement à leur portée aujourd'hui. Ils peuvent nourrir de gros regrets car ils perdent le match tout seul. Avec ces deux défaites en test match contre l'Ecosse, le Japon descend à la 12ème place au classement World Rugby. Mais sur le long terme, on verra vite que les nippons sont en grand progrès et on peut être très confiants en vue de la coupe du monde de rugby de 2019 au pays.

Ce mois de juin aura été l'occasion de voir les grands débuts internationaux de Kaito Shigeno, qui après Auckland (ITM Cup) et les Sunwolves (Super Rugby) est en train de passer un cap et d'exploser au plus haut niveau. Le jeune joueur nippon marque de très gros points pour s'imposer comme le futur titulaire au poste de 1/2 de mêlée des Brave Blossoms. Le Japon rejouera désormais lors de la tournée de novembre face à la Géorgie, le Pays de Galles et les Fidji.
 
Japon   16 - 21   Ecosse

Ajinomoto Stadium | 34 073 spectateurs |

Arbitre: Marius Mitrea (FIR)Ben O'Keeffe (NZRU) et Brendan Pickerill (NZRU)

Arbitre TMO: Ian Smith (ARU)
 
Pour le Japon:

Un essai de: Kaito Shigeno (20')
Une transformation de: Yu Tamura (22')
3 pénalités de: Yu Tamura (07', 30', 50')

Pour l'Ecosse:

7 pénalités de: Henry Pyrgos (02', 16', 26') et Greig Laidlaw (53', 61', 71', 78')
Laisser un commentaire sur cette page

  • gifufighter dit :
    28/6/2016

    I agree with gauron666 a victory was needed after a good World Cup. I see it with the kids, the enthusiasm during the WRC has already faded...

    Je suis d'accord avec gauron666, il fallait une victoire pour maintenir l'engouement. Les résultats de la franchise, ceux des -20 et de l'équipe nationale ne permettent pas de conserver l'élan.
    Je le vois avec les gamins : 40 petits en Octobre pour une journée test, à peine 10 en Mai et en Juin.

    Skyrim75 : le rugby ce n'est pas que la possession de balle. C'est aussi marqué des points, et là les Scots (surtut avec Laidlaw) se sont révélés meilleurs.
    Il manque un peu de densité physique sur ces derniers matchs pour espérer mettre l'adversaire à la faute. Et puis ils passent trop par le sol...sauf Mafi ! Je pense que les écossais auraient pu défendre 30 min dans leur 22.
    Shigeno très intéressant, tout comme Sasakura ou Kin.

  • Colonel K-K dit :
    26/6/2016

    Que de regrets!!!!!!!!!!

  • Seikyo dit :
    26/6/2016

    Hier la meilleure équipe n'a pas gagné, c'est clair et net pour moi. A16 à 15 quand on était dans leur 22 mètres, si on avait marqué un deuxième essai, la victoire était à nous.

  • Redspako dit :
    26/6/2016

    Je me demande encore comment on n'a pas réussi à gagner ce match.

  • Tokyro dit :
    25/6/2016

    Amanaki Lelei Mafi est un titulaire indiscutable désormais en sélection. Il nous a fait encore un match grandiose contre l'Ecosse. Avec plus de discipline (et un arbitrage plus neutre) le Japon aurait remporté ce match pour moi.

  • Kenzaki dit :
    25/6/2016

    La charnière de NEC Green Rockets a donné du fil à retordre à l'Ecosse. Kaito Shigeno va devenir le numéro 9 japonais titulaire avec des performances aussi fortes.

    Comme tout le monde je suis déçu du résultat mais le jeu montré par les japonais et le fait d'avoir vu les écossais trembler plus que contre les italiens ou les français me rassurent pour le futur.

  • Skyrim75 dit :
    25/6/2016

    Les japonais auraient dû gagner cent fois cette rencontre. Ils ont mieux joué, ils ont dominé, ils ont inscrit le seul essai du match mais ils perdent à la fin...

  • gauron666 dit :
    25/6/2016

    Very frustrating, losing again. U-20 also descended. Without a victory media bubble is not sustainable and Japanese rugby again fits into indifference. At least one win against Scotland was very important, but unfortunately it did not happen.


  •  
    JAPON RUGBY
    Toute l'actualité du rugby nippon

     
         visiteurs
            Crée en 2012, Japon Rugby est le seul site francophone
    à l'heure actuelle traitant de l'actualité du rugby japonais. 

    Top League japonaise, Top Challenge League, Top ligues régionales, ligues universitaires, Brave Blossoms, Baby Blossoms, rugby à 7, rugby féminin...


    2012-2019 Japon Rugby. La référence francophone du rugby japonais en France.