Le Japon s'incline face au Tonga
Auteur:
Hinato
Publié le: 25/05/2013


1518984469-2013525221150toazn.jpg
Yoshikazu Fujita et ses coéquipiers ont été impuissants face aux tongiens

Le Japon démarrait la coupe des nations du Pacifique 2013 face au Tonga ce matin, au Nippatsu Mitsuzawa Stadium de Yokohama. Les hommes d'Eddie Jones sortaient d'un 6ème titre consécutif des 5 nations asiatiques et se mesuraient pour la première fois de l'année à du lourd. Les japonais étaient confiants avant le début de ce match. Mais dès l'entame de la rencontre, on sent les japonais nerveux et pas dans le match, à l'image de cet en avant d'Hitoshi Ono sur le coup d'envoi.

Les tongiens ont le ballon et mettent la pression et sont vite récompensés par un essai de leur ailier
Fetu'u Vainikolo malgré semble-til un en avant de Nili Latu juste avant. Le Tonga mène logiquement 05-00. Les japonais essaient de revenir au score, mais sur  une attaque menée par Yoshikazu Fujita, le Japonais est isolé, les soutiens peinent à arriver et les tongiens récupèrent le ballon et amorçent une contre-attaque fatale qui se termine par le 2ème essai du match de Fetu'u Vainikolo. Le Tonga mène alors 12 à zéro. Le scénario catastrophe a malheureusement lieu.

Les japonais arrivent enfin à déployer leur jeu et les tongiens se mettent à la faute. Mais Ayumu Goromaru ne tente pas les pénalités et alors que les japonais sont à deux doigts de franchir la ligne, ils se font piéger dans les rucks. Des munitions qui vont coûter cher à la fin du match. A l'image de cette action où Male Sau a l'occasion d'offrir l'essai à Yoshikazu Fujita, mais le centre nippon est trop gourmand et tente de franchir la ligne lui-même. Mais les tongiens sauvent là encore l'essai.

Une autre munition de perdue pour les Brave Blossoms. Sur les rucks, les japonais sont en difficulté, les soutiens étant toujours en retard. De quoi perdre des ballons inutilement et mettre en rage Eddie Jones. A côté de cela, les japonais répondent présent dans les mêlées et réussissent tous leurs lancers en touche. C'est d'ailleurs suite à une touche et un maule formé que les japonais inscrivent enfin leur premier essai du match, par le talonneur Takeshi Kizu.

Les tongiens répondent très vite par une pénalité de leur ouvreur Fangatapu Apikotoa. Le Japon est mené 05-15. Mais les japonais sont dans un moment fort en cette première période et les tongiens se mettent de plus en plus à la faute, pénétrant sur les côtés des rucks à plusieurs reprises pour empêcher les sorties de balles rapides d'Atsushi Hiwasa. L'arbitre australien Angus Gardner finit par sortir le carton jaune, pour fautes à répétition, au 3ème ligne Paula Kaho.

On a donc droit au fidèle carton jaune tongien. On pense alors que les japonais, à 15 contre 14, vont revenir au score. C'est le contraire qui se passe. Sur un nouveau ballon perdu, les japonais encaissent un nouvel essai assassin, signé de l'ailier Will Helu. Deux essais cadeaux offerts plus tard, le Japon est mené 22-05 à la pause. Un véritable coup de massu pour les Brave Blossoms.

Après la pause, les nippons reviennent survoltés et sur une superbe action débutée par une percée plein champ de l'ouvreur Kosei Ono, le centre Male Sau, un des tous meilleurs japonais aujourd'hui, part inscrire le second essai japonais du match. Le Japon revient à 10-22, Ayumu Goromaru, pas dans un beau jour, ayant encore raté sa transformation. Mais comme en première période, les japonais vont offrir un nouveau cadeau aux tongiens. Sur le coup d'envoi tongien, les japonais commettent un nouvel en avant. Les tongiens profitent de l'occasion et poussent pour aller marquer leur 4ème essai du match, inscrit en bout d'aile par le pilier Eddie Aholelei. 27-10, le match est quasiment plié.

Mais les japonais, poussés par leur sélectionneur, vont continuer de mettre du rythme. Il faudra attendre la 62ème minute pour voir le 3ème essai japonais du match, signé Hendrik Tui. Les nippons y croient et emballent cette fin de match, notamment grâce aux folles courses du rentrant Kenki Fukuoka. Mais les japonais continuent de se mettre à la faute dans les rucks, les joueurs plaqués ne recevant que trop tardivement le soutien des leurs. Les Brave Blossoms commettent également plusieurs fautes de mains, à l'image du 2ème ligne Shoji Ito. Des fautes qui empêchent les japonais d'aller inscrire un essai à nouveau. Les tongiens résistent et s'imposent au final 27 à 17.

Pour leur rentrée dans le tournoi, les japonais s'inclinent, leur 3ème défaite consécutive face au Tonga. Les nippons ont montré de très belles choses offensivement, surtout en 2ème période, mais le début de match catastrophique, les trois essais offerts aux tongiens, le manque de soutiens dans les rucks et les fautes de mains auront été de trop pour permettre aux Brave Blossoms de s'imposer, malgré une fois encore trois essais inscrits!

Le Japon avait les moyens de battre cette équipe des Tonga, mais par toutes les erreurs citées juste avant, il n'a pas pu gagner aujourd'hui. Le Japon démarre donc la coupe des nations du Pacifique par une défaite, sa 4ème consécutive dans le tournoi. Nul doute qu'Eddie Jones va remobiliser ses troupes et savoir tirer les enseignements du match de ce matin pour préparer au mieux le match face aux Fidji la semaine prochaine.

A noter que les centres Harumichi Tatekawa et Male Sau ont été auteurs d'une très belle prestation, tout comme le 2ème ligne Hitoshi Ono et le 3ème ligne Hendrik Tui, malgré des fautes concédées en défense en début de rencontre. Kenki Fukoka a aussi pas mal apporté avec sa vitesse et sa vivacité lors de sa rentrée. Match catastrophique en revanche de Michael Broadhurst et du rentrant Shoji Ito, inexistants à l'impact et qui ont perdu un nombre incalculable de ballons.

Japon   17 - 27   Tonga

Nippatsu Mitsuzawa Stadium | 5 598 spectateurs |

Arbitre: Angus Gardner (AUS). Arbitres assistants: James Leckie (AUS) et Taizo Hirabayashi 

Pour le Japon:

3 essais de: Kizu (20'), Sau (41') et Tui (62')
Une transformation de: Goromaru (63')

Pour le Tonga:

4 essais: Vainikolo (05', 12'), Helu (36') et Aholelei (44')
2 transformations de: Apikotoa (14', 38')
Une pénalité de: Apikotoa (23')

Carton jaune: Kaho (30')

 
JAPON RUGBY
Toute l'actualité du rugby nippon

 
     visiteurs
        Crée en 2012, Japon Rugby est le seul site francophone
à l'heure actuelle traitant de l'actualité du rugby japonais. 

Top League japonaise, Top Challenge League, Top ligues régionales, ligues universitaires, Brave Blossoms, Baby Blossoms, rugby à 7, rugby féminin...


2012-2019 Japon Rugby. La référence francophone du rugby japonais en France.