Le Japon s'incline contre les Etats-Unis
Auteur:
Hinato
Publié le: 25/07/2015


1518984108-484463ar9z0406.jpg
Titularisé à l'arrière, Yoshikazu Fujita se sera révélé comme le joueur japonais le plus dangereux du match

On l'avait annoncé, Eddie Jones fait tourner dans cette Pacific Nations Cup, beaucoup tourner. Contre les Etats-Unis ce matin, l'équipe démarrait ainsi avec le jeune Keisuke Uchida, seulement numéro 4 au poste de 1/2 de mêlée avec les Brave Blossoms. Le joueur de Panasonic Wild Knights profitait ainsi de l'absence de la star Fumaki Tanaka (tout juste arrivé en Amérique), de la présence sur le banc d'Atsushi Hiwasa et de la non sélection de Yuki Yatomi (blessé). Keisuke Uchida, dont c'est seulement la 11ème cape, joue ainsi son tout premier match en titulaire au poste de numéro 9 avec le Japon contre une nation du tiers 2 mondial. Pour donner un aperçu.

Une équipe largement remaniée, des américains chauffés à bloc devant leur public. On se dit que la victoire américaine est très envisageable. Ces derniers réalisent comme attendu une première période énorme emmenés par leur 1/2 de mêlée Mike Petri, qui fête sa 50ème cape. En retard sur les rucks, pénalisés à la surprise générale en mêlée, totalement assiégés, les nippons n'y sont pas du tout dans cette entame de partie. Harumichi Tatekawa (pas à 100% après sa blessure à l'oeil) s'occupe du jeu au pied de l'équipe mais n'est pas flamboyant. On sent l'absence de Yu Tamura au centre pour l'épauler avec son jeu au pied.

Quant à Keisuke Uchida, il est trop lent dans ses décisions, dans ses sorties de balles et fait souvent le mauvais choix. Bref rien ne va pour le Japon mis à part Yoshikazu Fujita, titularisé à l'arrière et qui éclaire l'équipe par ses relances à la main. Les Brave Blossoms sont pénalisés un nombre de fois hallucinant et l'ouvreur Aj MacGinty en profite pour donner neuf points aux siens auquel répond Harumichi Tatekawa avec deux pénalités. Il faut attendre la 40ème minute de jeu pour voir enfin une grosse action de jeu des japonais. Mêlée dans leur 22 mètres, jeu à une passe et Yoshikazu Fujita accélère et fixe l'arrière américain pour offrir sur un caviar l'essai à l'ailier Akihito Yamada! Le Japon mène ainsi à la pause 11 à 09.

Certainement recadrés par leur staff, les nippons offrent un tout autre visage lors de l'entame de la seconde période. Ils mettent enfin le rythme qu'on leur connait et occupent les 22 mètres américains. Mais Harumichi Tatekawa rate une pénalité des plus faciles. L'arrière Ayumu Goromaru manque lui-aussi... Fort heureusement, les hommes d'Eddie Jones ont réglé les problèmes en mêlée et sur l'une d'entre elles sur la ligne des 5 mètres adverses, la mêlée japonaise emporte tout sur son passage et le 3ème ligne Ryu Koliniasi Holani va à l'essai! Dans le même genre que celui de l'an dernier!

Les japonais auront mené un train d'enfer dix minutes pour mener 18 à 09. Mais voilà, c'est bien trop peu pour pouvoir gagner un match qui durent 80 minutes. Les Brave Blossoms, qui avaient l'air bien fatigués ce matin, baissent soudain de rythme et les américains profitent des fautes dans les rucks des nippons pour scorer. Trois nouvele pénalités de l'ouvreur Aj MacGinty permettent aux Etats-Unis de recoller au score. Soutenus par leur public, les américains poussent. Une faute stupide du 2ème Luke Thompson permet aux américains de jouer une pénaltouche dans les 22 mètres nippons. S'ensuit un maul et un essai en force du 3ème ligne Andrew Durutalo. Le Japon est mené 23 à 18.

Les nippons poussent dans les cinq dernières minutes dans les 22 mètres américains mais le 3ème ligne Michael Broadhurst commet une faute des plus bêtes qui soit en plongeant sur un joueur américain dans le ruck... La dernière chance venait de passer. Au final, les Brave Blossoms se sont inclinés sur le score de 23 à 18 face aux Etats-Unis. C'est la première défaite du Japon face aux américains depuis la coupe du monde de rugby de 2003 (39 à 26). Que retirer de ce match côté japonais? Pas grand-chose mis à part que certains seconds couteaux n'ont pas gagné de points pour aller à la coupe du monde de rugby en Angleterre. La défaite en elle-même n'a rien d'inquiétante.

On a constaté que quand les japonais avaient appuyé sur l'accélérateur en début de seconde période, ils étaient bien au-dessus des américains avant de retomber physiquement (ils étaient clairement fatigués). Eddie Jones est en ce moment en pleine revue d'effectif et l'équipe qui sera alignée dans trois mois contre les Etats-Unis sera tout autre. Place désormais aux Fidji le 29 juillet avec le retour de plusieurs cadres importants (Hendrik Tui, Michael Leitch, Fumiaki Tanaka).
 
Etats-Unis   23 - 18   Japon

Bonney Field |

Arbitre: Luke Pearce 
(ANG). Arbitres assistants: JP Doyle (ANG) et Andrew McMaster (CAN)

Pour les Etats-Unis:

Un essai de: 
Andrew Durutalo (68')
6 pénalités de: Aj McGinty (07', 19, 31', 56', 62', 65)

Carton jaune:
Takudzwa Ngwenya (46')

Pour le Japon:

 
2 essais de: Akihito Yamada (40') et Ryu Koliniasi Holani (49')
Une transformation de: Harumichi Tatekawa (50')
2 pénalités de: Harumichi Tatekawa (28', 37')

Carton jaune: Michael Broadhurst (80')

 
JAPON RUGBY
Toute l'actualité du rugby nippon

 
     visiteurs
        Crée en 2012, Japon Rugby est le seul site francophone
à l'heure actuelle traitant de l'actualité du rugby japonais. 

Top League japonaise, Top Challenge League, Top ligues régionales, ligues universitaires, Brave Blossoms, Baby Blossoms, rugby à 7, rugby féminin...


2012-2019 Japon Rugby. La référence francophone du rugby japonais en France.