Le Japon s'incline aux Fidji
Auteur:
Hinato
Publié le: 01/06/2013


Pour cette deuxième journée de la coupe des nations du Pacifique, les Brave Blossoms affrontaient les fidjiens à Lautoka. Mais pour cette rencontre, les conditions de jeu sont tout simplement  dantesques. Un véritable marécage sous des trombes d'eau. D'entrée de jeu, le Japon encaisse un essai de l'ailier Sireli Bobo. Les japonais sont menés 05-00. Le score ne bougera d'ailleurs pas durant cette première période qui se résume à des fautes de mains à n'en plus finir des deux côtés.

Au niveau de la mêlée, le Japon est dominé par les fidjiens. Les changements effectués par Eddie Jones au niveau de la 1ère ligne avec les titularisations de Yusuke Aoki et Kensuke Hatakeyama ne sont pas convaincants. Le pack japonais perd ainsi pas moins de 50 kilos par rapport au match de la semaine dernière et souffre face au pack fidjien. Les japonais sont souvent sanctionnés. Heureusement, le 1/2 d'ouverture adverse, Setareki Koroilagilagi, réalise un 0/3 au pied avec notamment deux échecs 22 mètres en face des poteaux. 
 
Le sélectionneur australien constate la souffrance de son pack et fait rentrer Takeshi Kizu et Hiroshi Yamashita, les deux joueurs des Kobelco Steelers. Tout de suite, le Japon met la pression en début de seconde période avec un Michael Leitch en grande forme qui perce la défense fidjienne. Mais le 3ème ligne japonais se blesse gravement à la jambe et doit sortir.

Un coup dur pour les Brave Blossoms. Les japonais obtiennent une pénalité sur la mêlée qui suit. Ayumu Goromaru passe les premiers points de son équipe. Le Japon est mené 05-03. Mais quelques minutes plus tard, Yuta Imamura tente une relance hasardeuse depuis ses 22 mètres et est plaqué. Turn-over pour les fidjiens qui libèrent la balle et voient le 3ème ligne Api Naikatini faire le grand plongeon pour marquer le second essai fjidjien du match en bout d'aile.

 
10 à 03 pour les Fidji, le break est fait. Eddie Jones fait rentrer du sang neuf avec notamment Kenki Fukuoka et Craig Wing pour tenter de réagir. Le match est serré et les japonais ont de belles occasions d'essais, mais commettent trop d'en avants pour pourvoir aller au bout. Puis vient le coup de poignard. Sur une touche rapidement jouée depuis leur propre camp, les fidjiens lancent une contre-attaque meurtrière qui voit le centre Ilisea Salusalu inscrire le 3ème essai fidjien à moins d'un quart d'heure du coup de sifflet final. 17-03 pour les Fidji, le match est plié. 

Les japonais tentent le tout pour le tout et sur une passe de Ayumu Goromaru, meilleur japonais du match, l'ailier Kenki Fukuoka part inscrire l'unique essai nippon de la rencontre. Le Japon est mené 17 à 08. Les Brave Blossoms tentent d'arracher le point de bonus défensif en toute fin de match mais finissent par perdre la balle. Les fidjiens libèrent à l'aile et le centre Nemani Nadolo part inscrire le 4ème essai fidjien, synonyme de bonus offensif pour les siens.

Au final, le Japon sincline logiquement 22 à 08 face aux Fidji. Des conditions de jeu dantesques, des mauvaix choix de coaching, la blessure de Michael Leitch, les contres assassins des fidjiens, c'était trop pour les japonais. L'infirmerie des Brave Blossoms se remplit (Kosei Ono, Shinya Makabe, Toshiaki Hirose, Michael Leitch). Les retours cette semaine du Super Rugby de Fumiaki Tanaka et Shota Horie ne vont pas être de trop pour les nippons qui vont attaquer désormais deux gros tests face au Pays de Galles, après deux défaites consécutives dans cette coupe des nations du Pacifique.
 
Fidji
 
22 - 08
 
Japon


Churchill Park | 3 500 spectateurs |

Arbitre: Garratt Williamson (NZ).

Pour les Fidji:

4 essais de: Bobo (01'), Naikatini (49'), Salusalu (68') et Nadolo (83')
Une transformation de: Goromaru (63')

Pour le Japon:

Un essai: Fukuoka (80')

Une pénalité de: Goromaru (46')


 
JAPON RUGBY
Toute l'actualité du rugby nippon

 
     visiteurs
        Crée en 2012, Japon Rugby est le seul site francophone
à l'heure actuelle traitant de l'actualité du rugby japonais. 

Top League japonaise, Top Challenge League, Top ligues régionales, ligues universitaires, Brave Blossoms, Baby Blossoms, rugby à 7, rugby féminin...


2012-2019 Japon Rugby. La référence francophone du rugby japonais en France.