Le Japon s'impose logiquement aux Etats-Unis
Auteur:
Hinato
Publié le: 15/06/2014


1518983973-160057103803076544233313053393200443128369395268n.jpg
La mêlée japonaise aura encore été en démonstration aujourd'hui face aux américains.
Le 3ème ligne Ryu Koliniasi se sera distingué en inscrivant deux essais durant la partie

Le Japon affrontait ce matin les Etats-Unis au StubHub Center de Los Angeles pour le compte de la 2ème journée de la Pacific Nations Cup 2014. Vainqueurs au Canada (34-25) la semaine passé, les hommes d'Eddie Jones validaient leur qualification pour la finale en cas de victoire aujourd'hui. Mais comme au précédent match, les nippons réalisaient une première période marquée par de l'indiscipline et surtout des fautes de mains fatales à chaque fois. Tout démarrait sur une touche américaine conquise par les nippons. Mais le 3ème ligne Ryu Koliniasi Holani voyait sa passe (trop lente), interceptée par le troisième ligne Cameron Dolan qui allait tout droit à l'essai.

Les japonais, grâce à leur imposant pack, réagissaient aussitôt et le 1/2 de mêlée Fumiaki Tanaka en profitait pour inscrire le premier essai nippon du match. Le Japon avait l'occasion de tuer le match dans la minute qui suivait avec Kenki Fukuoka qui laissait sur place les 3/4 américains. Mais le jeune ailier nippon, voulant aplatir derrière les poteaux, se faisait plaquer par le 2ème ligne Samu Manoa et perdait le ballon! De quoi rendre fou dans les tribunes Eddie Jones. Les deux équipes se répondaient au pied avant que l'ailier Akihito Yamada ne donne l'avantage aux siens après un superbe exploit personnel dans les 22 mètres adverses. Mais les japonais n'allaient pas garder l'avantage. Sur une offensive japonaise, le centre Yu Tamura, plaqué, perdait le ballon et les américains en profitaient pour lancer un contre assassin terminé par l'ailier Blaine Scully.

A la pause, le score était de 17 à 17. Les Etats-Unis s'en sortaient bien grâce à deux essais donnés par les nippons. En début de seconde période, les japonais mettaient le rouleau compresseur en marche. S'appuyant sur leur mêlée totalement dominatrice, les japonais creusaient l'écart grâce à deux essais en force du 3ème ligne Ryu Koliniasi Holani, les deux fois suite à une mêlée nipponne. Le Japon creusait l'écart au tableau d'affichage, 34 à 17. Mais les hommes d'Eddie Jones allaient retomber dans leur travers. Sur une nouvelle offensive japonaise, les américains profitaient d'une mauvaise passe entre Fumiaki Tanaka et un de ses coéquipiers pour lancer une nouvelle contre-attaque sur l'aile gauche nipponne. Kenki Fukuoka, pas dans un grand jour décidément, manquait son plaquage et permettait à Blaine Scully d'inscrire son doublé.

On allait retrouver le japonais quelque instant plus tard, qui sur une offensive américaine, manquait à nouveau son plaquage et permettait à l'ailier Blaine Scully d'inscrire son triplé. Les américains revenaient à cinq longueurs des nippons mais une dernière pénalité de l'arrière Ayumu Goromaru assurait la victoire du Japon (37 à 29). Le Japon s'impose donc au final 37 à 29 contre les Etats-Unis et se qualifie pour la finale de la Pacific Nations Cup qui aura lieu en novembre en Europe. Au niveau du match, Eddie Jones pourra être satisfait de la mêlée. Trois des quatre essais japonais auront fait suite à cette phase de jeu. La charnière Fumiaki Tanaka/Harumichi Tatekawa aura parfaitement dynamisé le jeu nippon.

A l'arrière, Ayumu Goromaru se révèle toujours un peu plus indispensable. Très bon devant les buts, il aura souvent soulagé son équipe par son jeu au pied. Mais il y a aussi les points négatifs. Celui qui frappe aux yeux est évidemment celui de la défense. Les quatres essais américains auront fait suite soit à une interception, soit à des pertes de balles ou à des plaquages manqués. Le secteur défensif sera clairement le secteur à travailler cette semaine avant d'affronter l'Italie.

On est également obligé de noter le mauvais match de Kenki Fukuoka. Suite à son essai raté improbable, le japonais semble ne l'avoir pas digéré mentalement le reste de la rencontre. Il est ainsi coupable sur les deux derniers essais américains, manquant totalement ses plaquages. Le jeune ailier de Tsukuba n'est clairement pas non plus à 100% physiquement encore. Si Yoshikazu Fujita ne s'était pas blessé contre le Canada, on peut estimer que Kenki Fukuoka aurait démarré sur le banc ce matin. Suite à ce succès contre les Etats-Unis, le Japon remporte son 9ème succès consécutif (un record) et tentera la passe de 10 samedi prochain, au Chichibunomiya Stadium de Tokyo, face à l'Italie, pour un match qui sent d'ores et déjà la poudre!
 
Etats-Unis   29 - 37   Japon

StubHub Center | 5 100 spectateurs |

Arbitre: Greg Garner 
(ANG). Arbitres assistants: Leighton Hodges (WAL) et Neil Hennessy (WAL)

Pour les Etats-Unis:

4 essais de: Dolan (08') et Scully (30', 62', 70')
3 transformations de: Wyles (08', 32', 62')
Une pénalité de: Wyles (22')

Pour le Japon:

 
4 essais de: Tanaka (12'), Yamada (26') et Holani (42', 52')
4 transformations de: Goromaru (13', 27', 43', 44')
3 pénalités de: Goromaru (19', 49', 74')

 
JAPON RUGBY
Toute l'actualité du rugby nippon

 
     visiteurs
        Crée en 2012, Japon Rugby est le seul site francophone
à l'heure actuelle traitant de l'actualité du rugby japonais. 

Top League japonaise, Top Challenge League, Top ligues régionales, ligues universitaires, Brave Blossoms, Baby Blossoms, rugby à 7, rugby féminin...


2012-2019 Japon Rugby. La référence francophone du rugby japonais en France.