Le Japon s'impose en Roumanie sans la manière
Auteur:
Hinato
Publié le: 15/11/2014


1518983851-31494910801580101528499310332704891276048284743380n.jpg
Le pied d'Ayumu Goromaru n'aura pas tremblé. L'arrière japonais, auteur d'un 100% au pied, aura donné la victoire aux Brave Blossoms!
 
Le Japon affrontait aujourd'hui à Bucarest la Roumanie. Eddie Jones attendait beaucoup de son équipe dans laquelle il avait laissé sa chance à de nombreux joueurs en l'absence de plusieurs cadres (laissés au repos ou blessés). Et le sélectionneur australien des Brave Blossoms a dû être très déçu de la performance de ses joueurs malgré la victoire au final (18 à 13). Dans un stadionul National Arcul De Triumf peu garni, on assistait à une entame de match très fermée.

Peu de choses (voir rien) à voir. Il faut attendre ainsi l'étranglement du 2ème ligne Marius Sirbe sur Hendrik Tui pour voir quelques chose, enfin. Le 2ème ligne roumain est logiquement sanctionné d'un carton jaune et Ayumu Goromaru passe les trois premiers points du match. Mais les japonais baffouent totalement leur rugby et en infériorité numérique, les roumains recollent au score sur une pénalité de leur ouvreur Florin Vlaicu qui fait suite à une faute dans le ruck du pilier Kensuke Hatakeyama.

De retour à 15 contre 15, les roumains profitent d'une faute de main totalement stupide d'Ayumu Goromaru dans les 22 mètres japonais pour créer le danger et arriver à obtenir une mêlée à 5 mètres de la ligne d'essai nipponne. Les nippons font face alors à la grosse mêlée roumaine et après plusieurs mêlées tournées, l'arbitre sud-africain Stuart Berry accorde l'essai de pénalité aux roumains. Les Brave Blossoms retrouvent un peu leur rugby en fin de première période. Les roumains se mettent plusieurs fois à la faute et Ayumu Goromaru en profite pour réduire l'écart au score (09-10 à la pause).

Harumichi Tatekawa, rentré en fin de première période à la place d'Akihito Yamada, inexistant et blessé à la 38ème, apporte un peu de danger. Son entrée décale ainsi Kotaro Matsushima sur l'aile qui peut faire parler un peu plus sa vitesse. Les roumains mènent à la pause mais auront profité des erreurs japonaises. Un jeu trop stéréotypé basé sur les avants et des chandelles, sans création de jeu à l'arrière. Mais cela suffit alors pour mener face à une pâle équipe nipponne qui va monter un peu en régime en seconde période. Le 3ème ligne Amanaki Lelei Mafi crève l'écrant, avance à chaque impact et perce à plusieurs reprises la défense roumaine. Mais le soutien met du temps à arriver (karne Hesketh, Hayden Hopgood...).

Dans ce match pauvre, c'est Ayumu Goromaru qui va faire la différence. Profitant des fautes à répétition des roumains dans les rucks, l'artilleur japonais va faire un 100% au pied, donnant ainsi une victoire logique au final (18 à 13) au Japon. Les Brave Blossoms s'imposent toutefois sans inscrire d'essai, une première depuis la défaite l'an dernier face à la Nouvelle-Zélande (06-54)! De cette rencontre, malgré la victoire, peu de choses à retenir de positif mis à part l'énorme prestation d'Amanaki Lelei Mafi,qui fêtait sa 1ère cape aujourd'hui et qui ne cesse de confirmer, menaçant de plus en plus une place de titulaire à Ryu Koliniasi Holani en 8. Moyen dans le jeu (surtout en première période), Ayumu Goromaru aura quant à lui confirmer sa place de titulaire indiscutable en tant que buteur des Brave Blossoms pour la coupe du monde de rugby.

On peut citer le bon match de la charnière Atsushi Hiwasa/Kosei Ono même si le jeu japonais aura manqué d'alternance. On aura très peu tenté d'utiliser la vitesse des 3/4 nippons. Les avants auront quant à eux connu un match très difficile: dominés en mêlée, ils auront ainsi concédé le seul essai du match. Malgré tout, les hommes d'Eddie Jones se seront imposés et en l'absence de nombreux cadres, c'est un résultat à noter même si la performance dans son ensemble n'a pas été géniale. Le Japon enchaîne ainsi une 11ème test match consécutif victorieux. Il faudra toutefois montrer autre chose face à la Géorgie la semaine prochaine pour espérer s'imposer.
 
Roumanie   13 - 18   Japon

Stadionul National Arcul de Triumf | 2 715 spectateurs |

Arbitre: Stuart Berry (SA). 

Pour la Roumanie:

Un essai de: pénalité (27')
Une transformation de: Florin Vlaicu (29')
2 pénalités de: Florin Vlaicu (17', 83')

Carton jaune: Marius Sirbe (13')

Pour le Japon:

6 pénalités de: Ayumu Goromaru (14', 32', 42', 45', 57', 80')

 
JAPON RUGBY
Toute l'actualité du rugby nippon

 
     visiteurs
        Crée en 2012, Japon Rugby est le seul site francophone
à l'heure actuelle traitant de l'actualité du rugby japonais. 

Top League japonaise, Top Challenge League, Top ligues régionales, ligues universitaires, Brave Blossoms, Baby Blossoms, rugby à 7, rugby féminin...


2012-2019 Japon Rugby. La référence francophone du rugby japonais en France.