Le Japon s'impose à Hong Kong
Auteur:
Hinato
Publié le: 27/04/2013


Le Japon affrontait aujourd'hui Hong Kong, au Hong Kong Football Stadium, pour le compte de la seconde journée des 5 nations asiatique 2013. Et les hommes d'Eddie Jones partaient évidemment grands favoris. Le Japon entamait le match très fort et à la 6ème minute, le talonneur Takeshi Kizu franchissait la ligne d'essai. 07-00 pour le Japon.

Les nippons continuaient de presser et manquaient de peu le second essai. Ayumu Goromaru franchissait la ligne d'essai mais un joueur hongkongais sauvait son équipe en se couchant sous le ballon. Puis après, c'était au tour de l'arbitre Aaron Littlewood de débuter son show. Tandis que les japonais commettaient plusieurs fautes de mains (notamment Male Sau), l'arbitrage devenait au fil des minutes de plus en plus douteux.

Outre les mêlées qui devenaient un véritable gag (les japonais étaient sanctionnés de nombreuses fois alors qu'ils démollissaient leurs adversaires), l'arbitre ne sanctionnait quasiment pas les fautes continues des hongkongais dans les rucks, qui pourrissaient ainsi les libérations de balles d'Atsushi Hiwasa. Le 1/2 de mêlée japonais qui a connu une journée très difficile, les honkongais étant constamment à la faute et non pénalisés. 

Hong Kong arrivait ainsi à tenir jusqu'à la 38ème minute et cet essai plein de rage du 1/2 d'ouverture Kosei Ono. Le Japon menait ainsi à la pause 14-00. En début de seconde période, les japonais remmettaient du rythme et une fois de plus, un hongkongais sauvait les siens en se couchant sous le ballon alors que Yuta Imamura avait franchis la ligne d'essai. L'ailier japonais se vengeait quelques instants après, en marquant cette fois-ci son essai (44').

Mais une fois de plus, l'arbitrage catastrophique allait pourrir le match et faire redescendre le rythme. Les honkongais sont systématiquement à la faute dans les rucks mais très peu sifflés. Cela a le don de mettre de la tension entre les deux équipes, notamment entre les deux 1/2 de mêlées. On aura d'ailleurs rarement vu de mémoire un Atsushi Hiwasa aussi énervé contre son vis-à-vis. Il faut dire que ce dernier, Peter McKee, ne cesse de tricher dans les rucks et empêche les japonais de jouer vite les pénalités, allant même jusqu'à plaquer des japonais sans ballons!

L'arbitre ne sortira pas un carton jaune sur ce joueur, ni sur aucun autre hongkongais, un vrai miracle! Les japonais se chargeront d'ailleurs seuls de lui. Après le tampon de Takashi Kikutani en première période, Ryu Koliniasi Holani fera un plaquage haut sur le 1/2 de mêlée hongkongais.

L'arbitre Aaron Littlewood ne cesse de siffler de plus en plus, inventant même des fautes japonaises! Le score reste bloqué à 21 à zéro pour les japonais. Dans cette rencontre qui s'enlisse, c'est le capitaine Toshiaki Hirose qui va définitivement sceller le match, en inscrivant un doublé, dont un premier essai suite à une superbe passe sautée de Harumichi Tatekawa. Le Japon mène 31-00. Eddie Jones fait alors rentrer du monde dans les dix dernières minutes, dont le jeune Yoshikazu Fujita!

Le jeune ailier, qui fête là sa seconde sélection, un an après la première, se démarque rapidement grâce à ses appuis de feu. L'ailier de Waseda montre bien plus en dix minutes que Yuta Imamura en 70 et est logiquement récompensé en inscrivant le dernier essai japonais en toute fin de match (80'). 
Au final, le Japon s'impose à Hong Kong 38-00. Une victoire difficile, mais pas facilitée du tout par l'arbitrage du jour plus que médiocre.

Eddie Jones lui-même aura reconnu après la rencontre que l'arbitrage avait été plus que douteux. Ayumu Goromaru et Kosei Ono sont à mettre en avant pour leur longs dégagements notamment. Ainsi que le capitaine Toshiaki Hirose. Le capitaine japonais aura été propre dans tous ses ballons joués et aura inscrit un doublé. Le jeune Yoshikazu Fujita, rentré en fin de match, aura apporté avec sa vitesse et ses appuis et montré à son sélectionneur qu'il faudra compter avec lui.

Dans les déceptions, notons celle de
Male Sau. Le centre japonais aura certes été percutant mais aura perdu trop de ballons, rendus trop facilement ainsi à l'adversaire. Atsushi Hiwasa aura connu lui-aussi un match compliqué mais il faut dire qu'il n'aura pas été aidé par un arbitrage plus que léger qui aura laissé les hongkongais se mettre à la faute dans les rucks durant toute la rencontre. Avec cette victoire, le Japon est actuellement premier du tournoi avec 12 pts et devrait valider son 6ème titre consécutif la semaine prochaine face à la Corée du sud.

Hong Kong   00 - 38   Japon

Hong Kong Football Stadium |

Arbitre: Aaron Littlewood (SIN) . Arbitres assistants: Gabriel Lee (HK) et Patrick Kwok (HK)

Pour le Japon:

6 essais de: Kizu (06"), K. Ono (38'), Imamura (44'), Hirose (64', 67') et Fujita (80')
4 transformations de: Goromaru (07', 39', 45', 81')

 
JAPON RUGBY
Toute l'actualité du rugby nippon

 
     visiteurs
        Crée en 2012, Japon Rugby est le seul site francophone
à l'heure actuelle traitant de l'actualité du rugby japonais. 

Top League japonaise, Top Challenge League, Top ligues régionales, ligues universitaires, Brave Blossoms, Baby Blossoms, rugby à 7, rugby féminin...


2012-2019 Japon Rugby. La référence francophone du rugby japonais en France.