Le Japon réalise l'exploit contre les Springboks!
Auteur: 
Hinato
Publié le: 19/09/2015


1518981013-812841cptsb27wsaa9tq1.jpg
Monstrueux en défense (16 plaquages!), le capitaine Michael Leitch inscrit ici le premier essai nippon de la partie, bien aidé par le gros maul japonais!

Le Japon entamait aujourd'hui sa participation à la 8ème édition de la coupe du monde de rugby, en Angleterre. Pour leurs débuts dans la compétition, les Brave Blossoms avaient à faire aux redoutables Springboks, même si ces derniers sortaient d'un Rugby Championship 2015 mauvais et d'une crise interne avec les histoires de racisme en sélection. Il n'en restait point que les sud-africains étaient largement favoris, eux doubles champions du monde face à une équipe du Japon qui n'avait jusqu'ici remporté qu'une seule victoire en huit édition: c'était en 1991 face au Zimbabwe (52 à 08), il y a 24 ans!

La rencontre était il faut le noter, inédite, les deux nations ne s'étant jamais rencontrées jusqu'ici dans leur histoire! D'entrée, on sent qu'on est partie pour une rencontre à part. Face à des Springboks faisant en moyenne 10 kilos de plus par joueur que les nippons, ces derniers montrent un état d'esprit incroyable et un courage sans faille dans les rucks. Défense agressive, technicité et intelligence de jeu, les japonais réalisent un match sérieux. Impériaux en conquête et utilisant très bien le jeu d'occupation grâce à leur arrière Ayumu Goromaru, énorme aujourd'hui, ils donnent du fil à retordre aux sud-africains. 
 
1518981058-201612cpsn2huwoaadhkt.png
Désigné homme du match, le 1/2 de mêlée Fumiaki Tanaka aura parfaitement dynamisé le jeu des Brave Blossoms!

Les Brave Blossoms sont vite récompensés par le pied de leur buteur, sur pénalité. Les sud-africains ne semblent pas dans leur match mais finissent par inscrire le premier essai du match sur un superbe ballon porté par le 3ème ligne François Louw. Mais les hommes d'Eddie Jones montrent un fort caractère et sur un maul incroyable où tous les joueurs nippons participent, le capitaine Michael Leitch répond à la 1/2 heure de jeu! L'Afrique du sud répond aussi sec avec un essai du talonneur Bismarck du Plessis. Un essai qui aurait dû être annulé à la vidéo.

Mais le Japon résiste et rentre aux vestiaires avec seulement deux points de retard (12 à 10). En seconde période, les nippons accusent la fatigue et offrent deux essais à leur adversaire après des plaquages manqués sur
Lood de Jager et Adriaan Strauss. Mais les Brave Blossoms répondent par le pied de leur buteur Ayumu Goromaru. Ce dernier inscrit d'ailleurs le second essai des siens après un magnifique travail de l'ouvreur Kosei Ono qui remet intérieur à l'ailier Kotaro Matsushima qui se faufile dans la défense sud-africaine et offre l'essai au célèbre arrière japonais! 29-29 à dix minutes du terme!
 
1518981007-629596cpsni6fwuaasnym.jpg
Ayumu Goromaru, impérial aujourd'hui, franchit la ligne d'essai, pour la plus grande joie de ses coéquipiers!

Les Springboks occupent à nouveau le camp nippon et reprennent les devants sur une pénalité de l'ouvreur rentrant Handré Pollard. Mais les hommes d'Eddie Jones ont un mental d'acier et vont remonter 80 mètres suite à 20 temps de jeu consécutif! Pénalité dans les 22 mètres sud-africains et ces derniers réduits à 14 après le carton jaune du pilier Coenie Oosthuizen. Comme en première période, les japonais tentent de marquer sur un ballon porté géant mais l'essai est refusé. L'arbitre français Jérôme Garcès accorde à nouveau pénalité aux nippons mais ces derniers ne tentent pas les trois points. Ils veulent marquer un essai pour remporter la rencontre! Les Springboks sont humiliés!

Mêlée et après plusieurs temps de jeu, les nippons renversent côté gauche, longue passe du centre Harumichi Tatekawa pour le 3ème ligne Amanaki Lelei Mafi qui réalise un énorme raffut et offre l'essai en coin pour l'ailier rentrant Karne Hesketh pour une victoire historique! 24 après, le Japon remporte une nouvelle victoire en coupe du monde de rugby et quelle victoire! Courageux, impériaux dans tous les domaines et avec un état d'esprit incroyable, les japonais auront livré un match énorme face à des sud-africains qui n'auront jamais réussi à creuser l'écart dans cette partie.

 
1518981004-393794cptq8a0weaawpn4.jpg
Grâce à son pied magique, Ayumu Goromaru aura été avec 24 points inscrits l'un des héros de l'exploit nippon face aux Springboks!

Le 1/2 de mêlée Fumiaki Tanaka, homme du match, aura réalisé une performance stratosphérique, tout comme l'arrière Ayumu Goromaru, auteur de 24 points aujourd'hui. Amanaki Lelei Mafi aura aussi réalisé un match énorme. Sa rentrée en seconde période aura redonné un second souffle à un moment où l'équipe fatiguait. Mais globalement, tous les joueurs auront fait une superbe partie! Grâce à ce succès, les Brave Blossoms en terminent avec leur image d'équipe de looser et le désastre de Bloemfontein de 1995 face à la Nouvelle-Zélande (145 à 17).

Ce succès confirme aussi les progrès du rugby nippon et récompense l'énorme travail du staff d'Eddie Jones, à commencer par le français Marc Dal Maso, qui aura totalement transformé la mêlée japonaise. Une mêlée qui aura répondu aux Springboks! Les larmes des joueurs et supporters à la fin du match ne mentent pas. Nous avons sans doute assister au plus grand match de rugby de toute l'histoire de la coupe du monde jusqu'ici! Le 19 septembre 2015 est désormais inscrit dans l'histoire du rugby nippon! Cette victoire est aussi une magnifique publicité pour la coupe du monde de rugby de 2019.

Coup double pour le Japon dont World Rugby a qui plus est officialisé la qualification pour l'édition au pays dans quatre ans en tant que pays hôte, aujourd'hui. Avec ce succès historique, les Brave Blossoms ont déjà réussi leur coupe du monde de rugby et vont désormais essayer d'atteindre leur gros objectif: un 1/4 de finale! Statistique intéressante, le Japon est seulement la 4ème nation à vaincre l'Afrique du sud en coupe du monde de rugby, après l'Australie, l'Angleterre et la Nouvelle-Zélande. De quoi donner une idée de l'exploit historique auquel nous venons d'assister!

 
1518981010-755038cpsp2vdusaaahz.jpg
Bien servi par le 3ème ligne Amanaki Lelei Mafi, l'ailier japonais rentrant Karne Hesketh aplatit en coin pour un succès historique!
 
Afrique du sud   32 - 34   Japon

Brighton Community Stadium | 29 290 spectateurs |

Arbitre: Jérôme Garcès (FFR). Arbitres assistants: JP Doyle (FRU) et Federico Anselmi (UAR)

Arbitre TMO: Graham Hughes (RFU)
 
Pour l'Afrique du sud:

4 essais de: François Louw (17'), Bismarck du Plessis (32'), Lood de Jager (43') et Adriaan Strauss (61')
3 transformations de: Pat Lambie (18', 44') et Handré Pollard (62')
2 pénalités de: Pat Lambie (56') et Handré Pollard (73')

Carton jaune: 
Coenie Oosthuizen  (78')

Pour le Japon:

3 essais de: Michael Leitch (29'), Ayumu Goromaru (68') et Karne Hesketh (83')
2 transformation de: Ayumu Goromaru (30', 69')
5 pénalités de: Ayumu Goromaru (07', 42', 48', 52', 59')

 
JAPON RUGBY
Toute l'actualité du rugby nippon

 
     visiteurs
        Crée en 2012, Japon Rugby est le seul site francophone
à l'heure actuelle traitant de l'actualité du rugby japonais. 

Top League japonaise, Top Challenge League, Top ligues régionales, ligues universitaires, Brave Blossoms, Baby Blossoms, rugby à 7, rugby féminin...


2012-2019 Japon Rugby. La référence francophone du rugby japonais en France.