Le Japon passe totalement à côté face aux Fidji
Auteur: 
Hinato
Publié le: 26/11/2016


1518980013-6529331517903311514897715986907816815624093579722n.jpg
Auteur de deux essais dans la rencontre, l'arrière Kotaro Matsushima aura été le seul joueur au niveau lors de cette débâcle
 
Le Japon affrontait aujourd'hui au Stade de la rabine de Vannes en France les Fidji pour le dernier test match de l'année. Après une défaite à la dernière seconde concédée au Pays de Galles (33 à 30), on voulait voir ces espoirs confirmés. Malheureusement les Brave Blossoms ont livré (de très loin) la pire prestation de l'année. Face à des fidjiens qui n'ont pas eu besoin d'élever leur niveau de jeu, les nippons ont utilisé trop souvent en première période un jeu au pied des plus défaillants, offrant un nombre de munitions de contre-attaque en nombre pour leur adversaires.

L'ouvreur Yu Tamura, catastrophique, est ainsi contré dans son coup de pied à suivre dans ses 22 mètres et premier essai fidjien signé du centre 
Albert Vulivuli. Derrière, le troisièle ligne aile Peceli Yato écope d'un carton jaune pour un plaquage dangereux. Yu Tamura réduit l'écart sur pénalité mais même à 15 contre 14, les japonais n'y sont pas. Sur un énième ballon rendu au pied, les fidjiens font parler la vitesse de leur 3/4 pour marquer à nouveau par leur ailier Metuisela Talebula.

Pour un nouveau plaquage haut, Craig Joubert donne un deuxième carton jaune à
Peceli Yato. Carton rouge à la 1/2 heure de jeu, les fidjiens termineront la rencontre à 14 contre 15. Mais l'infériorité numérique ne les désavantage pas, tant les Brave Blossoms passent totalement à côté de leur rencontre. En hommage à la Bretagne où se déroule le match, la défense est à l'ouest et le centre Levani Botia profite de deux plaquages manqués pour inscrire tranquillement son premier essai.

A la pause, les Fidji mènent logiquement 21 à 06 face à des japonais inexistants. Ces derniers tentent de bien revenir en début de seconde période mais une passe dans le vide et une récupération et le doublé de
Levani Botia finissent de tuer la rencontre. Quelques minutes après, le puissant ailier Nemani Nadolo y va de son essai en force. Les fidjiens, à 14 contre 15, mènent 35 à 06 contre les hommes de Jamie Joseph. Les nippons arriveront à répondre en fin de match en jouant enfin leur jeu simple et marqueront trois essais, un doublé de l'arrière Kotaro Matsushima (meilleur nippon du match) et du troisième ligne aile Malgene Ilaua sur une magnifique passe sautée de Yu Tamura (son seul geste réussie aujourd'hui).

Au final, les Fidji s'imposent 38 à 25 face au Japon. En supériorité numérique durant une heure, les Brave Blossoms auront réalisé leur pire performance de l'année. Nous étions à des années lumières des rencontres face à l'Ecosse, la Géorgie et le Pays de Galles. En jouant à contre-courant avec un jeu au pied (mauvais et trop utilisé), les nippons ont offert des munitions à volonté aux fidjiens. Yu Tamura aura été catastrophique dans son animation du jeu, manquant quasiment tout. Cette défaite pourrait bien coûter son poste et voir (enfin) les talentueux Jumpei Ogura et Takuya Yamasawa avoir leur chance.

Si la rencontre n'avait que peu d'intérêt mis à part une 10ème place symbolique au classement World Rugby (Fidji et Japon seront dans le chapeau 3 pour le tirage de la coupe du monde 2019), elle servira de leçon pour Jamie Joseph et son staff avec les choses à revoir (notamment le jeu au pied) et faire le tri dans les joueurs de cette tournée. Les internationaux japonais vont désormais rentrer au pays, la Top League faisant son grand retour la semaine prochaine.
 
Fidji   38 - 25   Japon

Stade de la Rabine |5 000 spectateurs |

Arbitre: Craig Joubert (SARU). Arbitres assistants: Jaco Peyper (SARU) et Thomas Charabas (FFR)
 
Pour les Fidji:

5 essais de: Albert Vulivuli (15'), Metuisela Talebula (22'), Levani Botia (35', 43') et Nemani Nadolo (51')
5 transformations de: Nemani Nadolo (16', 23', 36', 44', 52')
Une pénalité de: Nemani Nadolo (80')

Carton jaune: Peceli Yato (18')
Carton rouge:
Peceli Yato (32')

Pour le Japon:

3 essais de: Kotaro Matsushima (58', 78') et Malgene Ilaua (64')
2 transformations de: Yu Tamura (58', 78')
2 pénalités de: Yu Tamura (20', 33')
Laisser un commentaire sur cette page

  • Yuta dit :
    28/11/2016

    J'étais présent au stade de la Rabine de Vannes. J'ai pu enfin suivre de mes propres yeux le Japon et voir les joueurs au plus prêt. Depuis le temps que je rêvais de voir le Japon étant petit ! :D

    Concernant le match en lui même je suis tout à fais d'accord avec l'article. Le Japon est passé totalement à côté de son match. D’ailleurs, certains spectateurs étaient étonnés quand je leurs disais que le Japon avait surement effectué sa pire prestation de l’année. Même à 15 contre 14 ils ont rarement réussi à déborder les Fidjiens. 2 points m'ont sauté au yeux :

    - Le jeu au pied
    il a été catastrophique. A chaque fois que les Japonais ont tenté de mettre la pression au pied sur les Fidjiens le coup de pied était souvent trop long.
    Conséquences : les joueurs Japonais n’ont pas eu la possibilité de jouer le duel à la retombée du ballon et surtout les Fidjiens ne subissant aucune pression ont eu le temps de bien réceptionner et de bien relancer le jeu. (il me semble que le 2eme essai fidjien fait suite à une chandelle japonaise puis une relance). C’est difficile pour le Japon de pouvoir gagner surtout lorsque le nouveau jeu prôné par Jamie Joseph se base sur le jeu au pied en partie…
    Tamura est coupable sur le 1er essai en tentant un ballon à ras de terre dans ces 22 mètres (du suicide selon moi). Il rate d’ailleurs l’ensemble du match. J’aurai aimé voir Ogura au moins une fois sur la tournée. Au moins pour qu’il puisse faire ces preuves. Je pense néanmoins qu’il aura sa chance dans le futur surtout avec les prestations de Tamura. Le poste de n°10 doit être une priorité pour le Japon.

    - la défense
    Au final hormis le 2ème essai Fidjien peut être, la plupart des essais fidjiens font suite à des erreurs de placages, de mauvais positionnements en défense et des erreurs en attaques de la part des Japonais. Les Fidjiens n'ont pas eu a forcer leur talent et ont simplement profiter des largesses japonaises.

    Finalement il est peut être bon signe de considérer que ce match est catastrophique. Alors même que le score n'est pas forcément très lourd on peut se dire que le Japon peut et se doit de faire largement mieux.

    Gros point positif : Matsushima est le seul à être ressorti du lot lors du match.A mon avis il a définitivement remplacé Goromaru au poste de 15.

  • Skyrim75 dit :
    27/11/2016

    Désolé mais sur ce match c'est surtout le jeu au pied qui a tué les japonais. En deuxième mi-temps sur quelques séquences à la main ils avaient mis la pression aux fidjiens (trois essais au bout). Ils ont joué à l'envers hier. Pour moi le gros chantier est avant tout le numéro 10. Ce n'est pas avec Tamura qu'on ira loin dans trois ans.

  • gifufighter dit :
    27/11/2016

    Le jeu au pied cela e change pas trop on va dire... vu qu'ils etaient sous pression, pas trop le choix...
    Par contre la defense nullissime, aucune agressivite, pas de pression comme ils savent le faire, des placages trop haut sur des puissants fidjiens.
    Cerise sur le gateau la premiere ligne s est encore fait manger sur la tete, avec la passe dans le vide du 1 pour parachever une pietre prestation sur l ensemble de la tournee des 3 hommes de devant. Outre l'animation, le gros chantier c est quand meme la premiere ligne.

  • gauron666 dit :
    26/11/2016

    It's okay, this team had a lot of inexperienced players, it is logical that the performances will fluctuate and are not stable. Work and work. It was a good match tests showed the great potential of some new players and we do not have to rely on players who want to play just for the World Cup and ordinary test match for Japan is not interested because they are after all very tired.

  • Watanabe dit :
    26/11/2016

    Une grosse purge des japonais, leur pire prestation cette année en test match.

  • Tokyro dit :
    26/11/2016

    Un match désastreux des japonais. Ils ont joué à l'inverse de ce qu'ils auraient du faire. Yu Tamura ouvreur, il faut arrêter avec Jamie Joseph svp.


  •  
    JAPON RUGBY
    Toute l'actualité du rugby nippon

     
         visiteurs
            Crée en 2012, Japon Rugby est le seul site francophone
    à l'heure actuelle traitant de l'actualité du rugby japonais. 

    Top League japonaise, Top Challenge League, Top ligues régionales, ligues universitaires, Brave Blossoms, Baby Blossoms, rugby à 7, rugby féminin...


    2012-2019 Japon Rugby. La référence francophone du rugby japonais en France.